MAGAZINE

News

14/12/2011

Prises en apnée

fred buyle apnea
Les apnéistes photographes sont peu nombreux dans le monde et Fred Buyle en est peut-être le meilleur. Il vient de réaliser un livre sorti en novembre : [apnea] – les 100 plus belles photos... et c’est un titre justifié ! Tout petit déjà Fred Buyle voit son destin forgé par deux passions : l’apnée, qu’il découvre dès l’âge de huit ans, et la photographie, héritage de son père, photographe de mode dans les années 60, et de son arrière grand-père, un des pionniers de l'image à la fin du 19ème siècle.
fred buyle apnea
Au début, l’apnée prend les devants. Fred l’enseigne, pratique la compétition pendant dix ans et obtient quatre records du monde. Puis, de plus en plus convaincu que l’apnée n’est pas un but en soi, mais un moyen, Fred se tourne vers la photo et la vidéo, tout en utilisant ses compétences pour aider les scientifiques dans le marquage des requins et le recensement des espèces. Dans la prise de vues en apnée, Fred utilise la rigueur et la pondération que l’on attend d’un pratiquant de cette discipline : il photographie avec un objectif grand angle, sans flash, toujours en lumière du jour, et aucun élément n’est déplacé, supprimé ou modifié. Ses sujets préférés ? Les apnéistes de toute race – humaine ou animale ! A chaque fois que je plonge avec des otaries, je remarque une interrogation de leur part. Elles connaissent les snorkeleurs, qui restent en surface, et les plongeurs en bouteille, qui rasent le fond; mais les apnéistes, elles se demandent ce que c’est ! Après une hésitation, à un moment donné elles entrent en concurrence avec nous, devenant territoriales comme si l’on était une autre espèce de mammifère marin. C’est assez comique !
fred buyle apnea
Contrastant avec les jeux entre deux espèces de mammifères marins proche de la surface, Fred publie quelques étonnantes photos prises en grande profondeur, comme celle de William Winram dans le Blue Hole de Dahab : Le sommet de l’arche est à 57 mètres, mais tu passes à 60 pour ne pas être collé au plafond. Sans palmes, il faut 2’40’’. Avec palmes, c’est 2’ - beaucoup plus rapide ! Ce n’est pas une plongée terrible, l’eau est claire, les conditions sont faciles.  Attention – il y a eu beaucoup d’accidents au Blue Hole, et ce n’est pas parce que Fred Buyle peut faire cette plongée à 60 mètres en deux minutes, qu’il faut l’imiter, en plongée bouteille ou en apnée. L’apnée est une discipline. Il faut s’entraîner, habituer le corps au manque d’oxygène et bien calculer ses temps de récupération. Fred passe beaucoup de temps à communiquer sur ce sujet et ses conseils feront l’objet d’un deuxième article.

Et le recycleur alors ? Est-ce que les animaux marins sont gênés par la respiration du plongeur, même quand il ne fait plus de bulles ? Selon Fred, c’est plutôt l’électronique qui gêne les requins, particulièrement sensibles. L’apnéiste est nettement plus mobile qu’un plongeur en recycleur, pouvant remonter et redescendre la colonne d’eau à volonté.

En feuilletant les pages de ce livre magnifique, on ne peut qu’être convaincu de la supériorité de l’apnéiste, cette autre espèce de mammifère marin, qui prend des images d’un monde sous-marin dont les plongeurs bouteille ne peuvent que rêver.
fred buyle apnea
[nice_info][apnea] par Fred Buyle aux éditions Catapac Édition bilingue français/anglais Préface de Sandra Bessudo (biologiste marine et Ministre de l'Environnement de Colombie) Prix : 24,50 €.[/nice_info]

  • Tv, films, livres, medias, jeux, cuisine
  • Apnée


SUR LE MÊME THÈME