MAGAZINE

News

25/10/2011   par Plongeur.com

50 ans de plongée : ça se fête !

Joncheray 50 ans
Mais si l’on s’appelle Jean-Pierre Joncheray, on attend un an pour célébrer ses 51 ans de plongée sous l’œil vigilant d’un Cousteau de six mètres de haut. Il faut dire que cet anniversaire coïncidait avec les 70 ans du plongeur/archéologue et fut l’occasion d’un méchoui mémorable où, selon lui, environ un cinquième de ses amis était présents. Pour certains, ils retrouvaient des équipiers, ou des collègues, qu’ils n’avaient pas vu depuis 30 ans et Jean-Pierre insiste pour dire que même s’ils ont parfois été en froid... il y a longtemps, ce n’est plus le cas maintenant ! Se souvient-il de son baptême de plongée ? Parfaitement ! C’était sur la digue des Catalans à Marseille, sur le bateau de Beuchat, un pointu au nom étrange de Notre-Dame de la Garde. Mon moniteur était Pierrot Bouchard, qui a fondé la clinique du même nom et qui ne plonge plus d’ailleurs.
Joncheray 50 ans
Le Cousteau de 6 mètres de haut vient du dernier carnaval de Nice qui s'est déroulé en février 2011. Les organisateurs ont offert deux Cousteau(s ou x ???) à l’Office du Tourisme d’Antibes, qui, ne sachant pas trop quoi en faire, les a proposés à Jean-Pierre Joncheray. Jean-Pierre, face à la problématique du transport, a fait venir une dépanneuse ! Mais ce n’était pas son meilleur cadeau. Ses amis se sont cotisés pour commander un roman, dont il est le héros, à l’écrivain Patrick Mouton. Jean-Pierre Joncheray attend avec impatience la sortie de ce livre d’aventures dont il est persuadé qu'il « va concurrencer Clive Cussler ! » Que peut-on lui souhaiter de plus ? Chaque année, quand on lui pose la question, il répond invariablement : Rien. Que ça dure. C’est tout. J’ai quatre autorisations de fouilles, des petits travaux à faire et plein d’aventures à vivre à domicile. Soit. Pourvu que ça dure alors !

  • Portraits - Personnalités


SUR LE MÊME THÈME