MAGAZINE

News

05/03/2012

La magie de Similan

MIMI BULLE AUX ILES SIMILAN
Il y a des destinations dont la sonorité est quasi-magique. Similan en fait partie. Un doux nom que l'on associe à un des meilleurs sites de plongées au monde. Il n'en faut pas plus pour faire rêver une nouvelle passionnée... Avant de partir, je regardais avec envie les vidéos postées par ceux qui y était allés, je comptais les jours et me disais : "Oui, moi aussi, bientôt je verrai tout ça. Raies mantas, requins-baleines, barracudas, requins, tortues...". Du moins, c'est ce que je croyais.
MIMI BULLE AUX ILES SIMILAN
Me voici donc à bord de ma première croisière plongée qui durera 3 jours. Je suis curieuse de savoir comment cela va se dérouler. Ce n’est pas tous les jours qu'on est enfermé 24h/24h avec des inconnus ! Mais la passion commune autour de la plongée réunit très vite et j'observe rapidement qu'une croisière de ce genre est axée autour de deux thèmes principaux. D'un côté la plongée, évidemment, avec les éternelles questions du genre : « T'as vu le baliste-clown ?.. Ah non ?.. quel dommage.. », « Et toi, tu as consommé combien d'air ? », «Tu es descendu à combien ?»... Quand on ne plonge pas, on parle plongée. C'est bien l'apanage des passionnés. Et puis, l'autre thème central d'une croisière plongée c'est la bouffe. Tant mieux, elle est délicieuse mais quand même, manger 5 fois par jour ? Je n'imaginais même pas qu'il était possible d'avaler autant de nourriture en si peu de temps et me dis même que je vais devoir rajouter un kilo à ma ceinture pour pouvoir maintenir ma flottabilité. Ma croisière inclut 9 plongées en 3 jours exclusivement sur les îles Similan. Vous ne pouvez imaginer mon impatience de pouvoir enfin plonger dans ce parc protégé qui rassemble les meilleures plongées de Thaïlande, dixit tous les guides. Et des plages magnifiques, ne l'oublions pas !
PLAGE DES SIMILAN
Et bien la déception est à la hauteur de l'attente. Lors des premières plongées, je ne vois... rien ! Ahh si : je vois beaucoup.. beaucoup.. de plongeurs autour de moi ! Je scrute les fonds, j'attends, trépigne, espère et au final... toujours pas de gros. Après quelques plongées, la désillusion est palpable (et pas que pour moi), je n'arrive même plus à profiter. Cela m’énerve, je suis quand même sur un des plus beaux sites au monde et je ne savoure même pas ? Hors de question de passer à côté des Similan ! Je prends donc le parti de m'adapter, d'apprendre à plonger « différemment ». Si le gros ne vient pas à moi, et bien j'irai voir le petit !
CREVETTE SIMILAN
Et voilà comment je me retrouve à scruter tous les recoins des récifs à la recherche du minuscule. La macro ne m'avait jamais intéressée jusqu'à présent. Je délaissais délibérément les nudis et autres petites crevettes au profit de barracudas, requins, platax, carangues, tortues, beaucoup plus impressionnants à mes yeux.
POISSON GRENOUILLE Poisson Grenouille
C'est donc paradoxalement là où j'aurai du me rassasier de pélagiques que je deviens une accroc de la macro ! Voici donc les petites bébêtes que j'ai vues et qui m'ont régalé les yeux.
nudibranche bornella anguilla
Le site que je préfére est l’épave de Boon Sung. L’épave abrite énormément de vie avec des bancs de bébés barracuda, fusiliers à dos jaune, poissons porc-épic, poissons lions mais évidemment la visibilité est très réduite. En tout cas, j'y fais une rencontre tout à fait étonnante car je ne la connaissais pas, c'est la murène au nom le plus poétique que je connaisse : la murène à robe de miel tachetée.
murene similan Photo par Lia Barret
En fait, avec le recul, je me dis que je n’aurai jamais dû me renseigner autant sur les Similan avant mon départ. J'ai mis trop de pression sur cette destination : je m'imaginais voir mes premières raies mantas, mon premier requin baleine.. Je pense qu'y aller plus tard dans la saison est plus propice, et je sais aussi que j'aurais dû opter pour une croisière qui aurait inclus les îles Surin ET Richelieu Rocks. Oui, je sais, aller aux Similan sans voir Richelieu Rocks, c'est comme aller à Paris sans voir la Tour Eiffel ! Mais cela me donne une occasion d'y retourner. Les îles Similan reste un must de la plongée et restera dans ma mémoire comme l'endroit où j'ai enfin aimé les nudibranches! WICKED DIVEEt si j'ai réussi à aimer le petit, c'est aussi grâce au staff très attentionné (notamment Amanda qui a su intelligemment me réorienter vers la macro) du centre de plongée que j'avais choisi : Wicked dive à Khao Lak. Ils se mettent en 4 pour vous satisfaire, l'organisation est top et la nourriture... excellente (bon d'accord, j'arrête de parler de bouffe!!). Merci de me suivre.. et bonnes bulles !

  • Voyages, séjours


SUR LE MÊME THÈME