MAGAZINE

News

14/12/2009

Navimate : enfin un GPS pour plongeurs !!

Bannière navigate
C’est révolutionnaire, et sera sans doute un objet de convoitise sur tous les bateaux de plongée du monde l’an prochain. Ça s’appelle Navimate, et c’est un GPS conçu par un plongeur pour des plongeurs. Dr Barry Megdal est ingénieur en sciences informatiques à Caltech en Californie et instructeur NAUI. « J’attendais l’invention d’un GPS sous-marin depuis des années, dit-il, puis quand j'ai vu que rien n’arrivait, les collègues m’ont convaincu qu’il fallait l’inventer moi-même. » Deux ans et demi plus tard, Dr Megdal et son équipe ont présenté le prototype de leur invention au DEMA Show 2009 (version américaine du salon de la plongée) qui s'est tenu début novembre à Orlando en Floride, et il a fait un tabac ! La fabrication du Navimate est maintenant lancée et les premières unités seront disponibles vers mai ou juin 2010. Contrairement à l’algorithme inventé par l’équipe du Dr Barry Megdal pour le faire fonctionner, l’instrument est simple d'emploi, avec un style de design très sobre. Navimate au poignetLe Navimate se porte au poignet comme une montre. L’émetteur qui lui relaie les informations est suspendu sous un bateau ou à une bouée. Si plusieurs plongeurs portent un Navimate, chacun peut voir où se trouvent les autres. On peut marquer des sites intéressants ou une localisation précise pour y retourner ultérieurement, puis revenir au bateau, ou à la bouée, même quand la visibilité vire à la purée de poix.   Connecté à votre ordinateur le Navimate télécharge des cartes topographiques de sites de plongée quand elles sont disponibles, marque les points que vous avez relevés et enregistre le tracé de votre parcours. Si plusieurs plongeurs en sont équipés, ils peuvent communiquer entre eux par le biais de courts SMS pré-enregistrés, ou lancer un signal SOS.
Navimate details
L’instrument « parle » anglais, bien-sûr, mais Dr Megdal a déjà commandé la traduction du mode d’emploi en plusieurs langues, dont le français. D'autres détails techniques sont disponibles (toujours en anglais!) sur le site. Les premiers Navimate fonctionneront jusqu’à environ 75 mètres de profondeur. Le prix approximatif sera de 700 US dollars pour le GPS et environ 300 US dollars pour l’émetteur. L’équipe de Dr Megdal se penche déjà sur des extrapolations de leur invention, dont un modèle de GPS aveugle destiné aux plongeurs débutants, pour permettre à l’instructeur de les suivre sans les surcharger d’instruments supplémentaires et coûteux, avec intégration des données dans un ordinateur. Pour l’instant, le seul « hic » de cette invention géniale est que son signal ne passe pas à travers les rochers et les épaves - n’imaginez donc pas que vous allez pouvoir pénétrer une épave en toute insouciance. Du moins, pas dans l’immédiat !

  • Matériel, équipement, infrastructures
  • La Une


SUR LE MÊME THÈME