MAGAZINE

News

26/12/2007

L'élévation de la mer plus forte que prévue

inondation dans la capitale, Funafuti des Iles Tuvalu« En 2100 l'élévation de la mer pourrait être quatre fois plus haute que prévu » affirment quatre chercheurs allemands, américains et britannique sous la direction d'Eelco Rohling de l'université de Southampton au Royaume Uni. C'est le résultat d'une étude publiée le 16 décembre 2007 dans la revue Nature Géosciences.

Si, d'ici 2100, l'élévation du niveau de la mer correspond à celle récemment estimée, elle sera alors quatre fois supérieure aux prévisions du groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. En effet, le GIEC estimait  pour sa part, dans son dernier rapport, que l'élévation du niveau de la mer pourrait se situer dans une fourchette entre 18 et 58 centimètres durant ce XXIème siècle.

Cette nouvelle évaluation aurait alors un impact évidemment beaucoup plus important pour les populations et les littoraux exposés. L'étude s'appuie sur l'analyse de ce qui s'est passé il y a quelque 120 000 ans. A  cette époque reculée de la vie de la Terre, la température moyenne était de +2°C -ce a quoi nous allons probablement arriver- et la fonte des glaciers du Groënland avait alors contribué à une hausse des océans d'un mètre soixante par siècle.

quelques repères :

Actuellement, à Tuvalu le niveau de la mer augmente de 3 mm par an, soit 50% de plus que la moyenne observée au cours du XXeme siècle. Par endroit l'eau s'élève de 3 cm par an ! A ce rythme dans quelques années, tout l'archipel devra être évacué !

Dans l'archipel des Maldives,  le niveau de la mer a augmenté de plus de 1.5 m ! Les plages disparaissent, les jetées sont englouties et les rues de la capitale sont inondéesles habitants se réfugient sur les îles les plus hautes, ce qui leur donne un délai de 10 à 20 ans pour envisager des solutions plus durables

 plus de 11 000 habitants menacés au Tuvalucapitale des maldives, Malé 80 000 habitants sous la menace de l’océan


  • Environnement
  • La Une


SUR LE MÊME THÈME