MAGAZINE

News

16/11/2010

Le Mystère des requins baleines de Djibouti

Pouvant atteindre une taille de plus de 12 mètres en mer Rouge, le requin baleine est le plus grand des poissons. On le reconnait facilement par sa massive silhouette contrastant avec sa placide évolution. Chaque année entre novembre et février il est au rendez-vous sur les côtes Djiboutiennes. Ce n'est nullement une coïncidence si Objectif Atlantide a organisé sa chasse au trésor à Djibouti ce mois de novembre. Ainsi, en plus d'une belle aventure humaine, les participants ont l'occasion de rencontrer ce géant des mers. Nager aux côtés d'un requin baleine qui évolue la gueule grande ouverte, filtrant l'eau pour ne retenir que le plancton et les petits poissons est tout simplement magique.
Les /></div>
Tous les ans, dans le Golfe de Tadjoura, les requins baleines se laissent facilement observer. Plusieurs dizaines d'individus se regroupent sur un même secteur à moins de 5 mètres de profondeur et proche de la côte. Ce sont des jeunes dont la taille varie de 3 à 8 mètres. Les adultes sont plutôt au large, à l'entrée du Golfe.

Traditionnellement, les Djiboutiens ne les différencient pas des autres requins. Le mythe des dents de la mer à la dent dure, et ces animaux sont craints par méconnaissance. Et si, eux, les dents de la terre leur faisaient peur.  Les plongeurs, au contraire, se pressent à cette période de l'année pour nager aux côtés de ces grands animaux à la robe grise parsemée de points blancs.
<div style=Cliquez sur les images de Requin Baleine pour agrandir Les border =   Les border =
Chaque jour, les clubs de plongée emmènent les curieux et, conscients de la richesse de cette vie marine c'est avec précaution qu'ils approchent leurs embarcations des requins baleines. Le briefing pour les plongeurs est clair : uniquement snorkeling, pas de mouvements brusques, une distance minimale de 3 mètres à respecter et une grande courtoisie entre chacun. Le gouvernement, compréhensif de cette richesse marine, travaille actuellement sur des lois pour la protection des requins-baleines. Les scientifiques du monde entier se penchent quant à eux sérieusement sur la présence des requins baleines sur ces lieux, et sont fidèles à ces rendez-vous périodiques afin de mieux comprendre ces animaux. Aujourd'hui deux grandes hypothèses sont avancées : * la première soutient que les requins ne seraient que de passage à Djibouti chaque année... mais leur provenance comme leur destination sont les inconnues de cette théorie. * la seconde prône la sédentarité des animaux sur la zone, et en dehors de ces périodes d'observation en surface, les requins resteraient tout simplement au large des côtes de Djibouti mais... plus profond. Des émetteurs ont été fixés sur certains requins, mais sans conclusion viable à ce jour. Un des appareils a même été retrouvé sur les collines de Djibouti, un badaud l'ayant abandonné là après l'avoir trouvé sur une plage, l'animal s'en étant débarrassé ! : nous déclare Luc Poirier gérant du Lagon Bleu, club de plongée local. Pour lui comme pour tant d'autres, la présence de ces géants des mers reste un mystère et cela ne fait que renforcer le caractère exceptionnel de ces rencontres djiboutiennes.

Lien vers le site du centre de plongée LE LAGON BLEU.


  • Voyages, séjours
  • Biologie sous-marine, Faune et Flore
  • Environnement


SUR LE MÊME THÈME