MAGAZINE

News

14/05/2007

La Réunion : terrible houle australe

Forte houle à la réunionSamedi soir sur les côtes sud et ouest de l'île de La Réunion, des vagues allant jusqu'à 11 mètres de haut se sont soudainement abattues. La terrible houle a fait plusieurs blessés et d'importants dégâts matériels. Deux pêcheurs étaient toujours portés disparus dimanche.Ils sont portés disparus à Saint Pierre depuis samedi 18h (15h GMT). A bord du "Nazari", les deux frères âgés de 50 et 55 ans, habitant dans la commune voisine de la Petite Ile, tentaient d'entrer dans la passe du port de Saint-Pierre quand leur embarcation a chaviré, prise dans des creux de plus de sept mètres. Un promeneur a aperçu les occupants du bateau, s'agitant dans l'eau avant de disparaître. Les secours aussitôt alertés ont tenté de porter secours aux victimes mais Les trois pompiers se sont retrouvés eux-mêmes en difficulté. Ils ont dû attendre l'arrivée d'un bateau de la gendarmerie, venu du nord de l'île, vers 01H00 du matin avant d'être secourus. Les sauveteurs et plongeurs ont dû abandonner leurs recherches samedi soir à cause des conditions météorologiques aggravées et de l'obscurité de la nuit. Ils ont repris au levé du jour le dimanche matin "Ils n'ont pour l'instant donné aucun résultat", indiquait la préfecture à Saint-Denis. Dans l'île, c'est la stupéfaction.C'est pire que Gamède, allusion au cyclone qui a balayé l'île en février dernier. La préfecture précise que dans les trois ports du sud et de l'ouest, "de nombreuses embarcations ont coulé ou sont endommagées, des passerelles d'accès aux embarcations sont détruites". "L'état de la mer interdit actuellement l'évaluation précise des dégâts". Deux familles ont du être évacuées suit à l'inondation de leur maison. A saint leu, un festival de musique a été écourté. Pas loin de là, des pique-niqueurs se trouvant à une distance raisonnable du bord de mer ont été soudainement submergés par une vague. Trois d'entre eux sont blessés, dont un sérieusement, emportés et traînés sur les rochers. Des terrasses de café dans le sud et sur le front de mer de St Pierre ont été dévastées. Dans l'ouest de l'île, une vague a atteint la piscine de l'hôtel les Villas du Lagon, à Saint-Gilles, provoquant une belle frayeur chez les clients et employés de l'établissement. Les services de l'Etat explique que ce phénomène est le résultat d'une « houle australe » se rencontre périodiquement au cours de l'hiver. L'épisode actuel est dû à une tempête en cours dans l'extrême sud de l'océan indien. Les vents générés par celle-ci ont créé une houle qui s'est déplacée sans rencontrer de conditions défavorables vers le nord-est de l'océan indien. Samedi matin Météo France avait émis un avis de houle légère sur les côtes sud de l'île. Ces services ont réactualisé l'avis de forte houle diffusé samedi, avertissant que "des hauteurs de houle comprises entre quatre et cinq mètres en moyenne sont prévues jusqu'en fin de journée de dimanche s'atténuant entre trois et quatre mètres lundi".

  • Environnement


SUR LE MÊME THÈME