MAGAZINE

News

16/03/2010   par Plongeur.com

Interception, Arles et Luc

Chapeau - interception luc long
Plonger dans une eau sale, obscure, remuante et dans des conditions « terribles » a payé... Au fil de ces étonnantes fouilles à Arles, Luc Long et son équipe d’archéologues et de plongeurs ont, depuis plus de 20 ans, dévoilé les secrets antiques dissimulés au fond du Rhône.

Depuis 1999, l'émission radio de France Inter « Interception » présentée par Lionel Thompson et Pascal Dervieux (journalistes de la station) met l'homme et l'auditeur, au cœur de la réflexion sur notre histoire quotidienne, aussi bien sur ce qui se passe au bout du monde qu’au coin de la rue. Interception, magazine de grand reportage, rassemble tous les dimanches (à 9h10) un public nombreux, fidèle aux 45 minutes d'enquête ou de témoignage pour : « Informer, comprendre, apprendre ». Dimanche 21 février 2010, Interception rediffusait le reportage intitulé « Arles sortie des eaux ». Luc Long, archéologue sous-marin de profession, est responsable des fouilles dans le Rhône pour le Département de Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM du Ministère de la Culture) dont il est le conservateur en chef. Depuis plus de vingt ans, l’archéologue arlésien et son équipe plongent dans les eaux glauques du fleuve pour retrouver les vestiges romains de la ville d’Arles. En effet, 10 semaines par an depuis la première plongée dans le Rhône en novembre 1986 et les premières prestigieuses découvertes - un tapis d’amphores antiques parfaitement conservées - lui et son équipe d’archéologues et de plongeurs fouillent ce fleuve dangereux et ont mis au jour un véritable trésor antique enseveli depuis près de deux mille ans. Mais la notoriété de Luc Long s’est décuplée depuis cette plongée d’automne 2007, lorsque son équipe remonte le buste en marbre de Jules César. Ce buste de César est unique au monde, car sculpté de son vivant. L’événement a eu lieu face au centre historique de la ville d’Arles ; il s’agit sans doute de la découverte archéologique la plus importante de ces cinquante dernières années en France. La sortie de l’eau de tous ces nombreux vestiges a permis de comprendre que la ville romaine d’Arles, carrefour économique important à l’embouchure du Rhône, était aussi développée sur la rive droite du fleuve. Pour la première fois, une exposition « César, le Rhône pour mémoire » consacrée à ces 20 ans de fouilles dans le fleuve à Arles, présente tous ces vestiges extraordinaires au Musée départemental - Arles antique jusqu’au 19 septembre 2010.

Logo conseil général des bouches du rhône
 

  • Tv, films, livres, medias, jeux, cuisine


SUR LE MÊME THÈME