MAGAZINE

News

12/06/2009

Stéphane Mifsud : record du monde d'apnée statique

S'il est un domaine où les records pleuvent encore et où le corps humain n'a pas encore montré de limite, c'est bien l'apnée ! Et ils sont quelques-uns à se battre sur la planète pour anéantir le précédent record. Stéphane Mifsud le montre une nouvelle fois. Mais jusqu'où nous emmèneront-ils ? Stéphane Mifsud est resté sous l'eau pendant 11 longues minutes et 35 secondes, le lundi 8 juin 2009 battant ainsi le record du monde d’apnée statique. Le chiffre a de quoi étonner…11 minutes et 35 secondes en apnée, la plupart des gens n’y survivrait pas. C’est dans la position du "macchabée", flottant sur le ventre dans sa combinaison latex, la tête immergée que Stéphane s'est attelé à cet exploit. Un record établi dans la piscine de sa maison familiale de La Crau, sous les yeux d’une cinquantaine de proches et amis mais surtout et sous les yeux de responsables de l’Association Internationale pour le Développement de l’Apnée (AIDA). Le champion a explosé le précédent record de l’Allemand Tom Sietas, qui était déjà de 10 minutes et 25 secondes. Stéphane mifsud a fait part de son sentiment : Cela fait 6 mois que je m’entraînais dur, à raison de 6-7 heures par jour, 7 jours sur 7. Ce nouveau record est le résultat de ce travail. Je crois qu’aujourd’hui, je n’aurais pas pu aller plus loin. J’ai ouvert des portes que je n’avais jamais ouvertes, c’était certes grisant, mais j’étais au maximum de mes limites ».

La première minute est la plus dure de toutes !

Stéphane Mifsud considère que la première minute d'apnée est la plus dure de toutes. Avant de mettre la tête sous l'eau, il emmagasine de l'air comme une carpe. Sa cage thoracique stocke 11 litres (normalement la capacité est de 6 litres mais la souplesse de ses côtes permet un "grand écart" permettant d'augmenter cette capacité). Comme les côtes compriment la veine aortique, Stéphane Mifsud peut tomber dans les pommes à tout moment. L'effort est donc aussi mental pour être le plus calme et relâché possible. En même temps, Stéphane Mifsud limite son débit sanguin et baisse son rythme cardiaque de 60 à 20 pulsations minute ! Pour fonctionner, le cerveau utilise 20% de l'air. Stéphane Mifsud évite donc de le faire travailler et de le "débrancher" grâce à l'autohypnose. Avant de réussir cette performance, Stéphane Mifsud s'est préparé pendant six mois, 30 heures par semaine, en répétant des apnées de deux à huit minutes. Les vidéos de l’exploit :

[youtube 73iaYB__wmM nolink]

[dailymotion x9j3sw_stephane-mifsud-record-du-monde-apn_sport nolink]

 

  • Apnée


SUR LE MÊME THÈME