MAGAZINE

News

11/06/2007

Du thé au palier

Le thé des plongeursIl est courant de voir des plongeurs se précipiter sur une bonne tasse de thé bien chaude, à leur sortie de l'eau. Tout le monde est d'accord, ça fait du bien, ça réchauffe et ça hydrate. Que des bénéfices. Mais une plongeuse américaine, Janine Davis, a été plus loin, beaucoup plus loin. Pour elle, certains thés facilitent la désaturation de l'organisme chargé d'azote. Comprenez bien : le thé, en l'occurence le thé au trèfle rouge, contient du molybdenum, une molécule qui, naturellement, aide notre corps à éliminer l'azote et toutes les impuretés accumulées après une plongée. Sûre de sa théorie, Janine Davis s'est lancée, en 2001, dans le commerce en créant sa société Diversitea. Elle vend plusieurs sortes de thés, à base de trèfle ou d'hibiscus, vendus essentiellement aux plongeurs. Pour elle, boire de son thé après une plongée aurait à peu près les mêmes bénéfices que plonger au Nitrox 32 ou 36. Sans prendre le risque lié à la toxicité de l'oxygène en profondeur ou pendant une durée trop importante. Alors, à quand des narguilés de thé au palier ???

  • Santé, Accidents


SUR LE MÊME THÈME