MAGAZINE

News

21/12/2007   par Plongeur.com

Les nouvelles péripéties du TITANIC

Le naufrage du titanicIl manque aujourd'hui 100 millions de dollars (69,5 millions d'euros) pour payer la sauvegarde des 5.500 objets récupérés sur l'épave du Titanic. Les opérations de récupération des objets sur l'épave du paquebot ont débuté en 1987. Une décision de justice doit établir le montant des compensations que peut exiger la "RMS Titanic".   Mais la situation est loin d'être simple. Un véritable imbroglio juridique et international s'est construit autour de la propriété de ces pièces . Un juge fédéral américain a estimé que la compagnie n'avait aucun droit sur 3.700 pièces. Un décret français considère que les 1.800 objets restants sont la propriété de la société. La juge américaine Rebecca Smith avait estimé en octobre 2007 que la compagnie ne pouvait être considérée comme étant la propriétaire des objets, mais pouvait les conserver, selon le "Virginian-Pilot". Elle avait dénoncé le fait que la société se présente comme la propriétaire de certains objets grâce à un accord conclu avec une compagnie londonienne qui avait assuré des biens personnels pendant le voyage. Cet accord n'avait "aucune valeur légale ou factuelle". Les affirmations de RMS Titanic sont "ouvertement trompeuses pour le public et les investisseurs", notait-elle. La compagnie a déposé un recours. Arnie Geller, PDG de RMS Titanic, a déclaré qu'il souhaitait conserver ensemble tous les objets ou séparés en deux endroits seulement. La société négocie avec les villes de New York et de Belfast, en Irlande du Nord, ainsi qu'avec un musée de Virginie, pour accueillir la collection. La compagnie RMS Titanic estime être en droit de réclamer au moins 90% de la valeur des pièces du paquebot, estimée à 110 millions de dollars (76,43 millions d'euros). Reste à savoir comment la payer. Arnie Geller note qu'aucun musée ne peut débourser une telle somme. La juge Rebecca Smith refuse que la compagnie revende les objets, actuellement conservés à Atlanta. RMS Titanic a pu récupérer des fonds en exposant les pièces dans des musées, mais dit avoir perdu 7,7 millions de dollars (5,35 millions d'euros) au total lors des six expéditions de récupération depuis 1993.

  • La Une
  • Histoire


SUR LE MÊME THÈME