MAGAZINE

News

14/04/2008   par Plongeur.com

Le trésor proviendrait bien de l'épave d'un navire espagnol

Une partie du trésorLa société Odyssey Marine Exploration a annoncé en mai 2007 la découverte au fond de l'Atlantique du plus grand trésor d'or et d'argent jamais retrouvé dans une épave. Plus de 500.000 pièces d'argent, des centaines de pièces d'or et de l'or travaillé ont été retrouvés dans une épave de la période "coloniale", remontant au moins au XVIIIe siècle. La possibilité que le butin ait été retrouvé sur l'épave de "La Mercedes", coulé le 5 octobre 1804 au large des côtes portugaises de l'Algarve (sud) après un affrontement avec des navires anglais, est "l'une des hypothèses" envisagées par le dirigeant d'Odyssey Greg Stemm, selon des déclarations de ce dernier à El Pais. Ceci confirmerait les doutes du gouvernement espagnol qui soupçonne, depuis le début de cette affaire, Odyssey d'avoir découvert le trésor dans les eaux territoriales espagnoles ou bien sur l'épave d'un navire espagnol. "La Mercedes" ramenait de Montevideo en Espagne de grandes quantités d'or et d'argent accumulées en Amérique Latine par des militaires et commerçants espagnols. Si "La Mercedes" est bien le navire concerné, une bataille légale qui peut durer des années pourrait commencer, selon El Pais. Le gouvernement espagnol, qui a déposé plusieurs plaintes contre Odyssey dans cette affaire, défendrait alors le fait que "La Mercedes" était un navire de guerre participant à une bataille lorsqu'il a coulé, le butin revenant donc à l'Espagne. Odyssey tenterait pour sa part de démontrer que "La Mercedes" était un "simple bateau" transportant les biens de "centaines de marchands et de leurs familles", et pourrait proposer aux descendants de ces familles de réclamer leur fortune, selon El Pais.  

  • Histoire


SUR LE MÊME THÈME