MAGAZINE

News

14/07/2011   par Plongeur.com

Lætitia, 24 ans, une plongeuse chez les pompiers

BSPP une femme plongeur
La Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris a été créée en 1811 par Napoléon, depuis 2002 les femmes ont intégré le service incendie et enfin, en 2009 l’une d’elle fait partie de l’équipe d’Intervention Subaquatique. LBSPP une femme plongeura création des pompiers de Paris est un quasi-accident de l’histoire. Le 1er juillet 1810, un violent incendie se déclare lors d’un bal à l’ambassade d’Autriche. L’empereur Napoléon 1er échappe de peu aux flammes, et voit périr plusieurs de ses proches. L’insuffisance du service de sécurité incendie mise en évidence par ce drame persuade Napoléon 1er de réorganiser et de professionnaliser la lutte contre le feu à Paris. BSPP une femme plongeurCréé par décret impérial en 1811, au départ, il s’agit d’un bataillon d’un millier d’hommes qui deviendra ensuite un régiment et, depuis 1967, une brigade forte de 8500 pompiers, tous militaires, la fameuse brigade de sapeurs-pompiers de Paris qui fête donc ses 200 ans cette année. Vous aurez noté la subtilité… nous passons d’un bataillon de 1.000 hommes à une brigade de 8.500 pompiers : effectivement il y a mixité dans les troupes depuis 2002, année d’intégration de la première femme dans la BSPP. C’est un sacré challenge pour celle qui ouvre la voie… il ne suffit pas d’avoir la vocation ou la volonté, une sacrée force physique est nécessaire pour passer les épreuves déclarant un pompiers « apte incendie ». L’armée en a pris conscience et dans une volonté d’ouverture a mis en place des barèmes féminins.
BSPP une femme plongeur
Laetitia a donc suivi ce parcours pour intégrer la BSPP, en 2009, dans sa caserne elle croise régulièrement des plongeurs… elle a envie de les suivre dans leurs prouesses techniques : exploration, sauvetage, travaux subaquatiques. Cependant, si la jeune femme pratique la natation depuis toujours, elle n’a jamais plongé et surtout … il n’y a encore aucune femme dans l’équipe composant les 50 pompiers plongeurs de Paris. Elle ne se présente pas immédiatement et préfère préparer son coup, elle s’entraîne donc assidument afin d’être sûre de pouvoir faire des temps honorables aux épreuves de natation chronométrées faisant office de sélection. Le jour où Laetitia pose sa candidature, c’est une première chez les pompiers plongeurs … la question se pose d’introduire des barèmes féminins tout comme pour les épreuves « pompiers ». Cependant cette idée n’est pas poursuivie, elle nage donc contre le même chrono que ses homologues masculins et … réussit le concours : « avoir été jugée sur les mêmes barèmes me donne ainsi une entière légitimité ! » nous déclare la première femme plongeur de la Brigade. Mais réussir le concours ne suffit pas, cela lui ouvre seulement la porte à la formation de plongeur, extrêmement rude, elle s’attaque aux mêmes exercices que ses collègues avec détermination. Viennent ensuite les premières interventions avec les questions d’ordre pratique … comment la jeune et jolie femme blonde va-t-elle se changer au milieu de tous ces hommes ? Elle balaie bien vite ces doutes … après des années de natation, elle maîtrise les enfilages de maillots en éclairs avec une serviette au milieu des gradins…
BSPP une femme plongeur chez les pompiers BSPP une femme plongeur chez les pompiers
Son avenir ? Aujourd’hui Laetitia a 24 ans… elle est consciente que la formation d’un pompier plongeur est usante physiquement et limitée dans le temps, mais pour l’instant elle n’y pense pas et profite pleinement de son 1er niveau. Reportage : Carole Matinaud et Patrick Venturini pour Plongeur.com

  • Formation, profession


SUR LE MÊME THÈME