MAGAZINE

Essais matériel

07/08/2017
Paralenz : L'action cam pour la plongée qui vient du froid

Présentation :

Paralenz est apparu il y a plus d'un an sur les sites de financement participatif sous le nom d’Octopost. L'objectif de l'équipe danoise aux manettes était simple : Développer une caméra d'action spécifiquement pensée pour la plongée, par les plongeurs. La caméra est maintenant disponible et suscite beaucoup d'attention de la part des plongeurs, entre autre sur notre forum. Plongeur.com a donc décidé de l'essayer pour vous.

Sur le bateau, la caméra a un certain succès, il faut dire que la construction est tout bonnement irréprochable et qu'une réelle impression de solidité s'en dégage. La confusion avec une petite lampe est fréquente tant le format choisi est différent des caméras auxquelles on est habitué.

 

Paralenz photo 1

 

Paralenz est pratiquement un petit cylindre de 3cm de diamètre avec une longueur d'une dizaine de centimètres. A une extrémité se trouve l'objectif, à l'autre le petit écran de contrôle avec le port USB (type C, c'est moderne) et l'emplacement pour la carte mémoire.

Des rails, au nombre de huit, parcourent les côtés du cylindre et permettent d'y fixer les différents supports et accessoires. Cela permet de positionner la caméra assez librement et de la faire tourner sur son axe avec des inclinaisons possibles à 45° ou 90° d'un coté ou de l'autre.

Le système de fixation sur ces rails semble vraiment fiable, mais il convient sans doute de le doubler avec une cordelette pour eviter toute mauvaise surprise.

 

Paralenz 2

 

La caméra est pensée pour être utilisée avec des gants : une couronne tournante permet de sélectionner le mode de fonctionnement et le seul bouton est un "slider" qui coulisse vers l'arrière. Sous l'eau c'est extrêmement pratique mais en revanche la navigation dans les menus est un peu fastidieuse en surface. Les actions sont confirmées par une petite vibration bien sensible en surface mais un peu trop faible en plongée.

Un petit mot rapide sur les spécifications : Paralenz filme jusqu'en 4K a 30 images par seconde et en Full HD à 100 images par secondes, elle se place donc au niveau des références actuelles.

Paralenz affirme utiliser un capteur plus grand et lumineux que la concurrence mais ne communique pas sur sa marque ou sa taille du capteur donc on n'en saura pas beaucoup plus.

Mais ce sont surtout les points suivants qui vont intéresser les plongeurs :

  • L'étanchéité sans caisson jusqu'à 200m, et vu la qualité de fabrication et les 3 joints successifs on le croit sans problème.
  • La stabilisation électronique, même si on aurait préféré une stabilisation optique qui reste trop rare sur les caméras d'action.
  • La correction automatique de la couleur en fonction de la profondeur.

 

Paralenz 3

 

Un petit point sur le packaging, la caméra est livrée avec un étui qui la protège bien, un support pour s'adapter aux accessoires Gopro, et un accessoire pour l'attacher à la sangle d'un masque. Comme la caméra, les accessoires semblent assez solides et bien finis.

 

Paralenz 5  Paralenz 4

 

Sous l'eau :

A l'usage, la caméra est très facile à prendre en main et le fonctionnement avec la couronne et le slider très intuitif. Seule ombre au tableau, pour commencer à filmer il faut tirer le slider quelques secondes, et faire la même chose pour arrêter. Si cela évite les enregistrements involontaires, on a peur de rater des scènes rapides et on ne maitrise pas très bien le début et la fin de la séquence. Durant l'enregistrement une action rapide sur le slider permet marquer un évènement sur la vidéo.

L'autre souci, bien évidemment, c'est qu'il n'y a pas d'écran permettant de savoir ce que l'on filme, le cadrage est donc approximatif. Le petit écran présent permet de connaitre l'état de la caméra, il est très lumineux et parfaitement lisible dans toutes les circonstances. En revanche son positionnement n'est pas forcément optimal car il n'est pas dans le champ de vision naturel quand on a la caméra dans la main, mais il aurait été difficile de faire autrement.

 

Paralenz ecran 1  paralenz ecran 2

 

Concernant la qualité vidéo, le plus simple est de vous permettre de vous faire une opinion par vous-même. Vous trouverez ci-dessous une vidéo comparative avec un Gopro Hero4 Silver, les deux caméras filmant en Full HD avec des réglages classiques.

 

 

De notre point de vue c'est surtout une question de gout, les images sont parfois meilleures d'un côté et parfois de l'autre. La correction des couleurs avec la profondeur apporte une vraie différence mais donne un rendu moins naturel. En basse lumière les images de la Paralenz semblent un peu plus bruitées.

Après la plongée

La caméra propose une connexion wifi permettant de se connecter à une appli mobile disponible sur Android et iOS.

L'application permet de gérer les vidéos et les photos présentes sur la SD Card, et de piloter tous les réglages de la caméra. Elle est encore en beta et plante relativement souvent, par ailleurs le retour vidéo de la caméra présente un décalage d'une bonne seconde, ce qui le rend difficilement utilisable. Cette application se veut plus qu'une appli vidéo, car elle construit un véritable carnet de plongée avec les paramètres et la courbe de profondeur.

 

Paralenz app 1  Paralenz app 2

 

Sur la carte mémoire, chaque vidéo est accompagnée d'un fichier au format sous-titre permettant d'afficher la profondeur et la température sur la vidéo. Il s'agit-là aussi d'une fonctionnalité que seule cette caméra propose.

 En conclusion

Paralenz propose beaucoup d'attentions dédiées aux plongeurs qui en font une proposition particulièrement intéressante. On notera en particulier une solidité qui semble à toute épreuve, l'absence de caisson qui rassure et qui résout le problème de la buée, et la correction automatique des couleurs qui est une idée intéressante. De plus, elle est très simple d'utilisation ce qui, particulièrement sous l'eau, change de la Gopro avec laquelle on a vite fait de se tromper de mode ou de remplir la carte mémoire.

A 650€, Paralenz se positionne sur un segment très haut de gamme; un peu plus cher qu'une Gopro Hero 5 Black avec un filtre, un étui et son caisson de plongée qui sera sans doute plus polyvalente mais dont la marque semble s'éloigner de la plongée profonde (caisson en option, pas de caisson pour les petits modèles..).

En conclusion, si vous plongez profond et que vous utilisez majoritairement votre caméra en plongée, Paralenz est faite pour vous... à condition d'être prêt à investir 650€ dans une caméra d'action.

 


  • Matériel, équipement, infrastructures
  • Photo et Video sous-marines


SUR LE MÊME THÈME