Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Magelland

Membres
  • Posts

    99
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    Saint Chéron
  • Passions
    Photo / Video
  • Profession
    Commercial

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM / ANMP / PADI
  • Niveau en plongée
    MF1
  • Professionnel de la plongée
    No

Magelland's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. Bonjour J'ai plongé récemment en Allemagne avec un collègue, qui possède un Spirotechnique 25/30. 44 minutes dans un lac en Autriche, température 5°C à 16m.... Le détendeur n'a pas bronché ! Ceci étant, il n'arrive plus à le faire réviser. Connaissez vous un moyen ? (d'un côté ou de l'autre du Rhin !) Merci par avance Alain
  2. Pas que des MF2, il peut aussi y avoir des MF1 à l'exam initiateur. Si tu les oublies dans le cadre de l'épreuve "portage du bloc du vénéré moniteur", ça frôle la note éliminatoire..... Plus sérieusement, bon courage pour les épreuves ! Alain - E3
  3. Bonjour Alain Je suis abonné, et j'attends le n°6 Merci pour ce travail Alain
  4. Bonjour ben visiblement, c'est quand même ce qui s'est passé..... ET quand j'écris "ça risque d'aligner", étant encore une fois loin d'être juriste, je pense "il risque d'y avoir pas mal de monde embêté". C'est plus clair ? Et si j'insiste autant là-dessus, c'est qu'il me semble que certains départements donnent des consignes extrêmement précises. Dont le Var où j'étais récemment en tant que DP pour les validations de notre club. Donc en tant que DP, j'ai discuté avec les personnes de la structure qui nous accueillait des nouvelles exigences relatives au CdS, et c'est là que j'ai appris ces éléments. Parce que le DP, même si il est piloté, voire aidé par des encadrants de la structure d'accueil, c'est quand même lui qui est responsable Et ça (puisque tu m'as renvoyé le CdS), c'est écrit textuellement dans le CdS.... Art322-72 "Il est responsable techniquement de l'organisation, des dispositions à prendre pour assurer la sécurité des plongeurs et du déclenchement des secours. Il s'assure de l'application des règles et procédures en vigueur." Donc tu n'es peut-être pas concerné, mais personnellement (et que je sois bénévole ou professionnel ne changerait rien au débat), ça me fait serrer les fesses..... Bonne journée Alain
  5. Bonjour Berny Nous ne nous connaissons pas, mais sache que j'apprécie toujours de lire tes interventions avec le point de vue professionnel, moi qui suis associatif (MF1) En l'occurence, ce qui m'inquiète en tant que DP est plus de savoir ce qu'il faut vraiment mettre dans le plan de secours Par ailleurs, si il y a vraiment "procédure" comme tu l'indiques, cela signifie qu'une irrégularité (désolé pour le manque de précision, je ne suis pas juriste) dans la rédaction du plan de secours ne fait pas l'objet d'une simple remontrance, voire d'un PV (les 2 étant à effet immédiat), mais d'une réelle procédure prenant plusieurs jours. Que peut-on penser dans ce cas ? Que la structure (pro ou associative) doit rester fermée jusqu'à mise en conformité (là je suis un peu provocateur...) ? Encore une fois, si un contrôle s'attarde autant sur ce plan de secours, cela signifie que les forces de l'ordre s'attendent à voir des points très précis, qui leur ont été certainement "listés" par ailleurs (par qui d'ailleurs ?) Je pense que d'autres (SCA ou clubs) doivent avoir envie de savoir ce qu'il faut écrire, surtout avant cette saison estivale. Sinon, ça risque d'aligner...... Bonne journée Alain - E3
  6. Bonjour Juste pour information, quelle a été la suite de la non conformité de la procédure de secours ? Juste une réprimande, ou une demande de présentation d'un document plus complet ou..... ? Que manquait-il ? J'ai discuté avec plusieurs personnes (SCA et associatif), et j'étais dans le Var à Pâques, où à priori la responsable de la DDJS donne des directives assez précises sur le contenu. Entre autre que le plan de secours doit contenir le lieu d'évacuation, ce qui occasionne plusieurs plans de secours, fonction de la localisation de la plongée. Merci Alain - E3
  7. Bonjour Comme dit précédemment, la difficulté majeure, c'est de trouver la structure qui fera une formation intéressante, qui te fera progresser, et te donneras suffisamment confiance en toi pour être disponible envers ton binôme en cas de pépin.... Le N3 a besoin de technique, de connaissances théoriques (notamment sur l'organisation et la prévention, reconnaissance et gestion des accidents puisqu'il peut organiser sa plongée de A à Z) et d'expérience. J'ai vu des N3 formés en Egypte avec un niveau limite N2, d'autres extrêmement à l'aise. Idem pour des N3 formés dans l'hexagone..... Le problème n'est pas le lieu, mais bien la structure de formation Alain - E3
  8. Même écho de la part de mon club en Février (perso je n'y étais pas) : le matériel qui était nickel il y a quelques années n'est à priori vraiment pas beau à voir maintenant. Alain
  9. Bonjour Utilisateur d'une HD1 depuis un peu plus d'un an, je n'ai pas la chance d'être dans des eaux "claires". Ce sont plutôt des carrières..... Donc ma réponse va être un peu différente de celle de Fab. 1- Perche : pas testée à ce jour. Par ailleurs lors de ma dernière plongée (Carrière de la Graule, il y a 3 semaines), je pense que je ne me serai même pas vu avec une perche (visi 40-50cm......) Mais certainement très bien avec une bonne visibilité. 2- Sur la tête : essayé une fois et une seule, en fosse pour filmer des élèves : HORRIBLE, on bouge énormément la tête, on franchement, ça donne le mal denier lorsqu'on regarde le film.... 3- A la main : c'est ce que j'utilise en fosse ou en piscine pour filmer mes élèves (par exemple sur des exercices). La caméra est "assurée" autour du poignet avec le système serre-tête plusieurs fois enroulé. L'angle (en r2, 720p, 30i/s) est suffisamment large pour filmer une prise en charge sur une assistance (sur moi, en tenant la caméra à bout de bras). 4- En carrière : comme l'éclairage est primordial, la GoPro est fixée sur l'éclairage (photo ci-joint). J'ai déjà utilisé le système sur poignée Goodman à quelques reprises. La tête montée est alors une halogène 35W (36° + diffuseur, suffisant dans les conditions sombres) Ce week end (demain / après demain, carrière de Bécon), je vais essayer le montage de droite (il manque juste le "serflex inox"-je ne sais pas comment ça s'appelle), donc montée sur la poignée d'une lampe. Je dois mettre sur YouTube ce que cela donne y compris en eaux très chargée. J'avais un peu peur que le peu de distance entre l'éclairage et la GoPro soit un réel problème, mais en fait non.... Je vais essayer de faire un petit montage avec les différentes fixations Bonne journée Alain
  10. Je viens de faire un truc, avec le fichier adhérent de mon club. A priori c'est rapide à remplir (une croix pour indiquer les présents, suivant le créneau, et le nom de l'encadrant en face (ou "autonome") Qu'en pensez vous ? Concernant le plan du bassin, difficile (piscine de 25mx15), et tout le monde se croise suivant les activités ! Alain Fiche de sécurité piscine.pdf
  11. Bonjour et merci pour vos points Entièrement d'accord pour les points sur les ratios d'encadrement, clairement spécifiés "en milieu naturel" On peut donc se poser la question par exemple sur un N1 formé en piscine (pas de notion de ratio) Mais beaucoup d'autres points sont valables pour tous les environnements, et même les exercices sans blocs (apnée, rando aquatique) : - matériel de secours - plan de secours - conditions d'hygiène (désinfection) - et donc, à priori, la fiche de sécurité La solution proposée par jicébé mérite qu'on s'y penche : Peut-être prévoir un cahier à l'entrée de la piscine, avec pour chaque séance : la liste de tous les adhérents, cocher les présents, et noter en face de leur nom l'encadrant en charge (ou "autonome") A moins de me montrer noir sur blanc que ce type de document n'est pas nécessaire en milieu artificiel (je suis un peu St Thomas....).... Bonne journée Alain
  12. Bonjour Allant en carrière le week end prochain, je viens de préparer une fiche de sécurité kivabien pour respecter le Cds à compter de Dimanche (et donc garder une trace des palanquées pendant un an au sein du club). Et là le doute m'assaille, je me jette sur le CdS, sur Bathyfolages, sur les courriers de JLB, dans Subaqua...... : il n'est nul part précisé que l'établissement de ces fiches ne concerne que le milieu naturel (mer, carrières et fosses de plus de 6m) On peut donc comprendre qu'il faut aussi établir, et donc enregistrer ces fiches pour les séances piscines.... Et là on va rire, parce que je sais pas pour vous, mais on n'est parfois pas tip top dans les ratios d'encadrement, en piscine...... Aviez vous l'habitude de créer des feuilles de palanquées en piscine (perso, j'ai trainé dans quelques clubs, jamais vu.....) ? Qu'en pensez vous ? Alain - E3
  13. Bonjour Signé aussi Merci à ceux qui ont proposé des plans de secours, ça donne de bonnes idées Je pense que je vais en avoir un dans le sac quand je vais aller encadrer...... Alain (E3 - Trimix normo - pardon : PTH-60)
  14. A mon avis, il faut se rapprocher de la base, c'est à dire les tables. Celles ci indiquent que la durée des paliers à l'O2 est égale aux 2/3 de celle des paliers à l'air, seulement si le palier est supérieur à 5 minutes. Donc si on regarde le côté purement "pratique" (diminution du temps de palier, sans tenir compte de l'aspect sécurité), il faut au moins 5 minutes de palier pour que ce soit intéressant. En tant que N2 en autonomie, il faut 55 minutes à 20 m (ben oui, y a plus les 25m "possibles") pour dépasser les 5 minutes Alors que pour des N3, les paliers possibles deviennent rapidement plus longs.... Je pense donc que le but était de ne pas surcharger la théorie des tables au N2 (déjà lourde pour certains), compte tenu de l'utilité relative (encore une fois, en occultant l'aspect sécurité) Par contre au N3, les tables sont (censées être) une révision, et on peut rajouter des points qui sont de plus utiles (O2 palier, plongée en altitude) à ce niveau. Pour en revenir à la question de départ : comme dit et répété auparavant : un N3 n'a aucune obligation d'être Nitrox, encore moins Nitrox confirmé. La notion de crise hypoxique est néanmoins vue dans les accidents. J'ai vu un centre qui imposait le passage du Nx confirmé pour le N3, ce qui à défaut d'être "légal" peut présenter une certaine cohérence, en donnant les moyens d'augmenter sa sécurité..... Bonne soirée Alain - E3
  15. Bonjour Krol55 Je suis allé sur ton blog : génial...... Merci Alain
×
×
  • Create New...