Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

tophe2105

Membres
  • Posts

    7
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    Strasbourg
  • Profession
    Controleur aérien

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

tophe2105's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • First Post
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

10

Reputation

  1. Pour clore le débat, le medecin fédéral de strasbourg a transmit mes résultats à la commission médicale de la fédération, et un medecin spécialisé a téléphonner à mon père (c'est mon medecin traitant) L'avis donné par ce medecin de la commission est défavorable, même complêtement défavorable. En plus des risques de crise d'asthme à l'effort et de surpression pulmonaire, il a évoqué mon terrain très allergique, avec réaction asthmatique, et il a expliqué que la mer regorgait de substances suceptible de me déclancher une crise. Bref, je me rends compte que j'ai pris un risque dans mes plongées d'initiation en Australie, donc promis, je ne recommencerai pas ! Encore merci à tous pour vos réponses, et bonne continuation
  2. Bon j'ai vu le medicin fédéral aujourd'hui, qui ne m'a donné de réponse définitive car ce boulet de pneumologue ne lui avait pas transmit les résultats des exams Mais bon, je ne fait plus d'illusion, et même s'il m'a dit qu'il appellerai la commission médicale de la fédération pour confirmer son avis, je crois que ç'est mort. Il y'a deux critères qui sont rédibitoires selon une doc que j'ai trouvé sur le site de la fédération (syndrome obstructif et réversibilisté significatif sous Béta 2 stimulant). Au passage, si le medecin de la fédération avait été au courant de ce doc (je viens de lui apprendre) j'aurait été fixé en 2 consultations alors que là je m'en suis tapé 6 tout en n'ayant pas encore de décision finale... Troissanbars merci pour tes adresses, mais le medecin de bar le duc ne prend pas de rendez vous avant fin juin (très pratique pour mes vacances du mois de mai) et celui de Charlevilles Mézières ne fait plus de certifs de plongée... Bref c'est la loose. Tant pis, je me replie sur le surf...
  3. Les medecins Hyperbar sont ils tous pneumologue ? (ou suffisament calés sur la question pour délivrer des avis) Sinon existe il des medecin fédéraux hyperbar pneumologue (je pourrai rajouter en alsace, mais ça commencerai à faire beaucoup)
  4. Ok, tout de suite ça à plus de sens, je me demande pourquoi les medecins ne m'ont pas parlé de ça, eux avait juste peur que j'étouffe sous l'eau. La surpression pulmonaire, tout de suite, j'y crois plus. Y'a t'il des plongeurs asthmatiques qui prennent des brochodilatateur beta 2 stimulants (ventoline par exemple) avant leur plongée ? Peut être que ça peut être une solution. Et puis pour rassurer ceux qui se font du soucis pour moi, contrairement à ce que j'ai dis dans mes premiers messages je n'irrais pas plonger sans avis favorable d'un medecin. Merci à tous pour vos message, je vois le medecin fédéral lundi et je vous tiendrais au courant
  5. Merci à tous pour vos réponses, Petit carton rouge à ceux qui ironisent sur le sujet, imaginez qu'on vous donne un avis défavorable pour une raison médicale dont vous ne ressentez jamais l'handicap au jour le jour, forcément vous vous poseriez des questions. Car Non, je ne fais jamais de crises d'asthme. Si j'ai des difficultés respiratoires, c'est essentiellement alergique et ça se traduit par un essouflement qui n'à, pour ce que j'imagine, rien de dangeureux : ca ne m'empecherai pas de remonter tout doucement vers la surface. Les crises d'asthmes ou l'on peut presque plus respirer, c'est dans les films, en tout cas j'en ai jamais eu. La surpression est elle vraiment un facteur agravant le déficit respiratoire ? (je n'ai pas sentis ça dans les plongées d'initiations) Aussi comme je l'ai déjà dit, mon objectif est de pratiquer exceptionnelement, avec moniteur, avec un niveau 1. Le danger est il si réél à 20m ? (et la je vous pose scincèrement la question, je ne me rends pas compte). Peut être je vais consulter un autres spécialiste, mais je n'y crois pas trop, car même si je ne suis pas géné par mon déficit respiratoire il est considéré cliniquement comme "très sensible" donc je vois pas un toubib me délivrer une autorisation... Si certains ont des noms de medecin fédéral de plongée, je suis tout de même interessé... Donc pour mes prochaines vacances, ça sera masque et tuba, et je verrai ensuite si j'insiste ou pas. (Je vais dans les grenadines, il parait que les fonds ne sont pas profond de tout façon.) Christophe
  6. Je sors dégouté de mon pneumologue qui m'annonce qu'il donnera un avis très défavorable au medecin fédéral de la plongée à cause de mon asthme (le même medecin fédéral qui m'avait envoyé chez le pneumo pour des tests). Concrètement, un déficit respiratoire de 26% à été mesuré, un un déclanchement positif à 524mg au test à la Metacholine. Peut être que ces valeurs parleront à certain d'entre vous et me diront si la plongée c'est foutu pour moi... Je précise que je ne fais jamais de crise d'athme, je fais beaucoup de sport, et certe je suis éssouflé dans l'effort mais ça ne m'arrête pas dans mon footing par exemple. J'ai déja fais 3 fois des plongées d'initiation à 12m (une fois à 20m, le moniteur était chaud) et ça s'est très bien passé (j'avais menti sur mon athme). En plus je n'ai pas de véléhité de plongée professionnelle, je voulais juste le niveau 1 pour plonger en vacances avec moniteur 2 ou 3 fois par an... Alors que faire ? Etre résigné, se contenter de plongée d'initiation, aller voir un pneumologue à Paris spécialisé dans la plongée (ça existe ?) ou aller voir un autre medecin en mentant sur mon athme ? Merci de votre aide, Christophe.
×
×
  • Create New...