Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nyphel

Membres
  • Posts

    25
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    Isère
  • Passions
    Snowboard, moto, programmation, plongée bien sûr... Et les voyages !
  • Profession
    Informaticien

La plongée

  • Niveau en plongée
    N4/GP
  • Professionnel de la plongée
    No

Nyphel's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

10

Reputation

  1. Ce système de fixations (oui, désolé, je reviens au sujet initial ) est très similaire des fixations Flow pour snowboard. Mon expérience en snowboard : simple, facile et efficace. Ca résiste bien aux chocs, à l'humidité, à la corrosion, à l'abrasion, je ne doute pas que ce soit tout aussi fonctionnel dans l'eau. Toutefois, on observe une certains imprécision, un relâchement dans le temps. Moi j'évite donc ce genre de matériel.
  2. Je crains beaucoup moins d'oublier de fermer un gros compartiment à piles qu'un petit capuchon usb. En plus les piles tomberaient :-) Les batteries chargées en usb il y en a partout maintenant. Vous n'avez jamais endommagé une batterie, ou réduit son autonomie ? Endommagé un cable usb ? Bataillé car vous aviez oublié le chageur et cherché un cable de rechange ? Été embêté car il vous fallait un adaptateur secteur faute d'ordinateur ou de power bank ? Eu du jeu dans le port ? Eu des problèmes de connection à cause de oxydation ? Moi si, c'est même quotidien ;-) J'ai l'impression que ça vous choqueconvient que je préfère des piles que de l'usb. Pourquoi préférez vous l'usb ? Quels avantages voyez vous en terme de disponibilité, autonomie, robustesse, facilité d'entretien ?
  3. En fait ma crainte avec une batterie c'est sa perte d'autonomie. C'est de ne pas en avoir de rechange. C'est de ne pas pouvoir en la changer moi même. C'est d'être embêté au mauvais moment. Avec des piles, aucun risque... Ma crainte avec une connectique usb c'est d'endommager la batterie selon le chargeur utilisé. C'est d'endommager le port avec le temps, on finit souvent par avoir du jeu sur les appareils classiques. C'est de noyer l'ordi en oubliant un bouchon. C'est de ne pas avoir l'adaptateur secteur pour une prise à l'étranger, d'oublier de charger.... Tout ça c'est du vecu. Ouvrir le compartiment à pile ne m'inquiète pas, c'est exactement comme pour ma lampe de plongée. Je préfère solliciter un compartiment prevu pour être ouvert, avec 2 joints thoriques, qu'un port non prévu pour résister à l'eau/pression surtout si il s'abime dans le temps. Je ne dis pas que j'ai raison mais compte tenu de mon expérience c'est mes arguments... Mais je suis tout à fait prêt à changer d'avis si on me convainc :-) Ca n'est pas le critere principal mais dans la mesure où tous ces ordis remplissent les critères importants, il faut bien que je tranche... Plus c'est simple, robuste et autonome et mieux ça me va.
  4. Bonjour :-) Etant informaticien, je devrais être attiré par les OSTC mzid en fait non. Trop de customisation, trop de versions et surtout trop de retour, négatifs. Même si le SAV semble réactif, je préférerais avoir entre les mains un ordi sur lequel j'ai davantage confiance et redoute moins une défaillance. C'est donc pyrement subjectif et personnel. Concernant le rechargement du Freedom, merci pour linfo. Mais si ils cessent le produit je crains pour le SAV sur le long terme. Enfin je prefere des piles car je peux en trouver absolument partout. Et si des piles rechargeables commencent à montrer des signestrucs de faiblesse, j'en change... C'est plus compliqué avec une batterie. Et comme je suis souvent en eau froide, je me dis queque c'est un avantage d'avoir des piles. Peut être à tort ?
  5. OSTC, pour le moment j'ai un certain à priori. Je vais donc laisser de côté les OSTC (le 3 me semble mieux correspondre à ce que je recherche que le 2) ainsi que le Seawooch MK2. J'ai vu l'AV1 aussi qui s'en rapproche. Je ne sait trop quoi en penser, je trouve peu d'avis mais tous bons. La batterie m'ennuie un peu, de même que le système de communication avec le PC par USB. Entre les 2 Shearwaters, mon coeur balance pour le Perdix en neuf (autonomie, taille, poids, introuvable d'occasion) ou pour le Petrel 2 d'occasion. En effet, je ne compte pas me mettre au recycleur et je pense que la différence de fabrication du caisson ne jouera pas un rôle majeur dans mon utilisation et mon entretien. Je n'ai donc pas davantage besoin du Petrel 2 que du Perdix, à moins de le trouver d'occasion. Ce que je reprocherais à ces ordinateurs c'est l'absence d'un mode apnée. Je compare donc le Perdix avec le Divesoft Freedom. Ce dernier coute sensiblement moins cher (50€ à 100€). Il gère 9 gaz contre 5 pour le Perdix et je trouve ça intéressant l'alarme par vibration... Ce que j'aime moins c'est que c'est une batterie rechargeable par USB : parce que batterie et parce que USB . Ainsi que l'autonomie plus faible. De même que les multiples options d'input (boutons, toucher l'écran, éclairer l'écran, appui court, appui long, appui simultané). Et puis il y a ce système multi-écrans interchangeable en cours de plongée dont je ne sais que penser : utile ou futile ? Pratique ou pénible ? Dans le doute... Je pense que les Shearwaters me conviennent mieux. Reste donc à comparer avec le Liquivision Xeo. On retrouve le système des taps sur l'écran qui ne me plait pas. Au niveau support je vois davantage de bons retours chez Shearwater.De même, on est sur de la batterie et j'ai une préférence pour les piles AA des Shearwater. Merci encore pour vos conseil, ça m'a permis de me concentrer sur les bons modèles dans mes recherches. Comme j'en cherchais des moins chers, j'avoue que j'avais du mal à identifier la cible !
  6. Ah d'accord, il revient dans la course alors Je l'avais vu à plus de 1000€...
  7. Merci pour ces précisions Je trouve le Xeo un peu cher et j'avoue manquer de confiance dans les OSTC. Toutefois l'OSTC 2 est lui-aussi moins cher que le Shearwater et propose un chargement par induction, ce qui ne me déplait pas Il faut donc que je creuse la question entre Shearwater Perdix (pas le AI), Shearwater Petrel 2, OSTC2 et DiveSoft Freedom.
  8. Merci dwooppy. Le Xeo Liquivision me semble hors budget mais le Divesoft Freedom me semble être un très bon concurrent On trouve un comparatif ici : https://www.scubaboard.com/community/threads/shearwater-vs-liquivision.447931/
  9. Ah oui en effet Bardass, mais alors quelle est la différence entre un écran oled et un écran LCD couleur ? Je corrige le message initial
  10. Bonjour, Il y a quelques temps j'avais ouvert une discussion au sujet du choix d'un ordinateur. Mes critères étaient trop large et j'ai donc réfléchi à ce qui serait vraiment déterminant pour moi à l'heure actuelle. Je recherche donc un ordinateur qui remplisse les contraintes suivantes : - gestion multigaz (trimix et O2 à 100%) - écran couleur toujours bien visible et bien lisible, sans avoir à actionner un bouton de rétro-éclairage par exemple - bonne autonomie - pile changeable par l'utilisateur - prix (moins de 850€) Le Shearwater Perdix (ou le Petrel 2) me plaisent beaucoup mais je me dis qu'il doit être possible de trouver moins cher, non ? J'ai beau chercher, je ne trouve que des ordinateurs dans la même gamme de tarifs (comme le VTX Oceanic, par exemple). Auriez-vous une proposition pour concurrencer les Shearwater ? Critères secondaires, pour départager à prix équivalant : - algo (Bühlmann) - grand carnet de plongée (au moins 25 pongées) - gestion d'air (console ou sonde) - liaison bluetooth - robustesse - SAV - mode apnée Merci
  11. Ah très bonne remarque ces scratchs. J'en utilise quotidiennement et je voulais justement les tester sur le LH dans l'eau pour voir. Merci pour ton expérience partagée :-) Question : as-tu pu les mettre de sortela que si on tire sur le flexible alors il puisse se déployer sans intervention sur les scratchs ?
  12. Je reviens de chez mon revendeur préféré qui m'a recommandé des Miflex en norme EN250. Il est donc possible qu'à l'époque nous ne nous soyons pas compris. Bref, après quelques essais et conseils, j'ai pris un flexible de 1.50m. La longueur semble me convenir et ca sera plus simple à gérer que du 2m. Mon but n'est pas de mettre le long hose en principal. Mon but est de gagner en confort sur une assistance avec octopus. Je comprends bien l'argumentaire du LH en principal et c'est dès les premiers messages que vous m'avez fait découvrir cette configuration for intéressante. Je pense qu'à terme j'y viendrai car je suis convaincu... Mais dans l'immédiat je me conforme à ce qu'on m'enseigne et ce qu'on attend de moi, donc donner l'octopus. En revanche je lancerai la discussion pour passer en config LH traditionnelle et donner mon principal. Bref, la je veux juste faire passer le flexible dans mon dos et avoir assez de longueur pour une assistance simple en excercice. Mono bloc généralement. Merci encore pour toutes vos remarques, j'ai appris des choses intéressantes et je vais remettre en question certaines de mes façons de faire.
  13. En effet c'est une Aqualung Dimension I3. Je réfléchis à un routage spécifique mais, bien entendu, rien n'empêche de rester dans les solutions éprouvées si ça ne convient pas.
  14. Merci pour ce débat fort instructif et notament pour avoir mis en exergue les points suivants auxquels je vais particulièrement porter attention avant de me décider: - position du long hose (accessibilité, protégé du milieu environnant, capacité à le re-ranger si besoin) - matière du long hose (le miflex peut avoir tendance à s'enrouler tout seul, légèrement abrasif, et surtout flottabilité positive) Pour ma part je pense tester le 2.10m car, passant dans mon dos entre la plaque et la wing, j'aurai environ 50cm de flexible non déployable. Ce qui m'amène à environ 1.60m de longueur utile, sortant probablement au niveau du bassin. Il serait ainsi lové en boucle entre la wing et mon bassin sur l'arrière, ou entre le gilet et mon bassin sur l'avant, ou dans le rangement prévu à cet effet sur la stab. Et en cas de pépin, rien ne m'empêche de le passer autour du cou et de l'accrocher à mon tour de cou. L'autre possibilité auait été de le faire sortir non pas contre moi mais entre la wing et la poche à plombs. Puis de le lover et de le fixer sur cette poche. Plus visible, plus de longueur utile, mais davantage exposé au milieu... Bref je commence à y voir plus clair, j'ai hâte de tester cela en pratique. Merci encore pour vos lumières et votre expérience.
  15. Je ne pense pas que ma future hypothétique employabilité soit le but de ce post. Si quelqu'un veut ouvrir le débat ailleurs, j'y participerai avec plaisir d'autant plus que tout retour d'expérience sur le Dejeps m'a toujours intéressé. Merci donc Jeff d'avoir recentré le débat Après avoir regardé de plus près, les Miflex respectent la norme EN250. Je pense qu'en 2.10m c'est trop long sur une config classique mais j'ai une stab Aqualug Dimension I3. Je souhaite faire passer le flexible dans le dos, entre la plaque et l'aile, dans l'espace prévu à cet effet. Ça ressortira devant, sous le bras, et sera rangé dans un espace prévu à cet effet là encore. Je pense que ça peut être bien, j'en parle demain à mon revendeur préféré qui en a toujours en boutique. Et je teste ça Merci pour votre aide !
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.