Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Fred Dulauroy

Membres
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    Belgique
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Fred Dulauroy

  • Rang
    Petit baigneur

Informations personnelles

  • Localisation
    Philippeville
  • Profession
    Policier

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ok merci pour vos conseils, je vais revoir. Le lestage de ma stab. Quel est le souci exactement avec les plombs de chevilles ?
  2. Bonjour à toutes et tous, J’utilise une combinaison scubapro everdry 4 depuis l’année dernière et ce, pendant l’hiver. j’ai 3,5 kg de lest dans ma stab et 1 kilo à chaque cheville (ce qui me semble déjà pas mal, je ne mets que 3 kilos lorsque je plonge en humide). Malgré cela, j’ai toujours le même souci souci en fin de plongée dans les zone des 0 à 4 mètres de profondeur. J’ai systématiquement les pieds qui veulent remonter ce qui implique que je dois pas mal palmer en fin de plongée pour compenser. Il me semble pourtant que je fais le nécessaire à la remontée pour purger ma combi. Ma purge automatique sur l’épaule gauche est ouverte fond (- 1 tour) et je purge en plus manuellement en en étendant mon bras gauche vers la droite. Je suppose bien que ce souci de fin de plongée (fort désagréable) est dû à de l’air dans mes pieds.... Auriez-vous des conseils à me prodiguer ? J’ai remis l’étanche il y a un mois et a cause de cela, j’aspire déjà à remette mon humide ... merci d’avance
  3. Oui je suis d’accord, tout était réuni pour que cela se passe mal. Ça a fera une bonne leçon pour la prochaine fois !
  4. Non cela ne protège rien, on s’entend. Un médecin plongeur vient de me dire que ces symptômes s’apparentent à un barautraumarisme des sinus. Je vais aller passer un scanner des sinus. Merci
  5. Oui je sais qu’il s’agit là de points négatifs en rapport à la plongée. Maintenant je plonge presque toutes les semaines en eaux froides et suis en bonne condition physique.
  6. Oui, pourquoi ? Depuis lors je suis rentré en Belgique (dimanche dernier). Oui ?
  7. Bonjour à toutes et tous, Afin d’avoir votre avis sur les causes du problème qui l’a suivi, je vais vous faire la rétrospective en détails de ma plongée de la semaine dernière ainsi que du déroulement de la journée précèdent celle-ci. Ces détails n’ont peut rien à voir entre eux mais je préfère tout expliquer au cas où. Je suis allé faire une plongée vendredi dernier vers midi à Malte. Je suis allé pendant 40 minutes sur l’épave du « El faroud », a 35 mètres de fond. la veille en journée nous avons visité l’île, il n’y a rien eu de particulier excepté que je me suis coincé une cervicale en faisant un mouvement brusque en conduisant. La veille au au soir, je suis allé au restaurant ou j’y ai bu 3-4 verres de vin blanc et un apéritif. Je n’avais pas la « la gueule de bois » en me levant le matin de la plongée. J’ai très peu déjeuné, j’ai juste mangé une petite frangipane et ai bu un peu d’eau. La mer étant en assez agitée ce jour là, nous avons tourné une heure et demi en 4x4 avec le DP avant de trouver le site de plongée et de se décider d’aller sur le « El farouk ». J’étais à l’arrière lors de ce transport, dans les courants d’air avec les vitres avants ouvertes, et ai senti une douleur légère au niveau du front (type sinusite légère) et des oreilles. Mise à l’eau vers midi sans problème et descente à 35 mètres sans douleur particulière aux oreilles. Après 25 minutes de plongée, j’ai commencé à ressentir des douleurs frontales de plus en plus intense et des légères nausées. La plongée se terminant peu à peu, j’ai continué celle-ci sans broncher pour en la terminer 15 minutes plus tard, toujours avec une très forte douleur frontale et des nausées. Devant faire une seconde plongée 45 minutes plus tard, j’ai décliné celle-ci en expliquant mes symptômes. J’ai bu une tasse de café et un peu d’eau et me suis reposé dans l’attente que le reste de la palanquée fasse sans moi sa deuxième plongée. J’ai également mangé une glace. Je me sentais un peu vaseux mais mes douleurs frontales semblaient diminuer légèrement. Je suis revenu au club de plongée puis suis rentré a mon hôtel vers 15 hrs. Lors du trajet jusqu’à mon hôtel, les douleurs frontales se sont très fortement accentuées. Arrivé dans la chambre d’hôtel, j’ai bu à nouveau de l’eau et j’ai pris deux aspirines. La douleur frontale Et aux sinus était insupportable, genre comme si j’avais un couteau dans l’œil. Je suis ensuite allé vomir la glace mangée le temps de midi et le suis reposé sans dormir en attendant que la douleur s’estompe. Vers 17 hrs, la douleur intense et les nausées avaient disparues. Sûrement par erreur vous me direz, je ne suis pas allé consulter de médecin ... en cas de symptômes supplémentaires je l’aurais fait immédiatement. Depuis lors, soit une semaine plus tard, j’ai toujours des douleurs (supportables) au sinus. Je tiens à préciser que je suis coutumier des sinusites. Que pensez vous de ce qu’il m’est arrivé ? A quoi cela est il dû selon vous ? Sinusite ? Déshydratation ? Un rapport avec les douleurs à la cervicale de la veille ? Petit ADD, alcool bu la veille ??? Peut-être sans rapport, je n’ai pas bien dormi les jours suivants. Merci pour vos réponses Fred
  8. Bonjour, je n’entends pas en plongée les bips devant me signaler les paliers de mon ordinateur cressi Leonardo. les paliers s’indiquent sur l’ordi mais je ne les entends pas. Il y a t’il un réglage à faire ? Merci
×
×
  • Créer...