Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Gead

Membres
  • Posts

    22
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About Gead

  • Birthday 07/01/1985

Personal Information

  • Localisation
    Brest
  • Profession
    Apprenti

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

Gead's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. Merci pour vos réponses. Je vais aller voir les avanti quattro de plus près, le mieux sera de les essayer car les avis sont contradictoires. En attendant que vais déjà m'y remettre avec les miennes. Je viens de voir chez scubaland qu'elles sont en catégorie "souple". J'imagine pas ce que c'est une palme de chasse rigide
  2. chez scubaland, les avanti quattro "POWER" sont des palmes de chasse les beuchat mundial me vont bien pour l'apnée, mais le mouvement est trop lent pour le crawl, et dès qu'on tire un peu dedans on les sent bien dans les mollets
  3. Bonjour et bonne année à tous j'envisage de me rapprocher d'un club d'apnée pour me mettre sérieusement à pratiquer ce sport que je n'ai fait qu'approcher. chasseur pendant plusieurs années (ça ne m'intéresse plus), ça va bien faire 4 ans que j'ai pas donné un coup de palmes dans un premier temps je souhaite aller nager en mer pour me remettre dans le bain et pour entretenir la condition physique en changeant de la course à pieds. seulement les palmes que j'ai sont des beuchat mundial, palmes longues (très) rigides. elles vont bien pour l'apnée, pour minimiser l'effort à la descente/remontée, mais en surface elles sont très lourdes. j'avais participé à une course d'endurance palmes/kayak en binôme avec ces palmes et c'était une vraie galère avec crampes à l'arrivée je cherche une paire de palmes plus versatiles qui permettent de faire de l'endurance tout en étant péchue. j'ai essayé les mares volo race en piscine et ça va pas ^^ je me vois pas aller en mer avec ça, j'ai l'impression de pédaler dans la semoule ! que pensez-vous des mares avanti quattro ? elles sont en catégorie chasse donc j'imagine assez rigides sans tomber dans l'excès. d'autres modèles à conseiller, en chaussantes ?
  4. zecheer, je me répète une dernière fois mais à aucun moment je n'ai évoqué un problème de matériel, même si l'idée de changer de masque m'a traversé l'esprit à cause du joli nez que m'a offert dame nature. mon choix se portait sur le micromask d'aqualung, soit disant confortable même pour les cyrano ^^ et avec un volume encore plus petit que l'alien. mais n'ayant pu l'avoir entre les mains et voyant le prix (50€ la bestiole) je me suis contenté de l'alien. après une demie journée il me fait mal au nez, mais bon... pour me remplir j'essaye d'inspirer par le ventre en premier puis ensuite par les poumons, mais j'essaye seulement ^^ rien de probant. quand je m'essaye à des apnées statique (à sec), j'ai des spasmes au bout de 1m30s. à 2 minutes ils sont devenus bcp moins violent mais plus longs, la sensation est trop désagréable alors j'arrête là. c'est aussi au bout de 1m45s-2m00s que je sens que certaines parties du corps (les doigts) commencent à picoter. là j'avoue que je me voit mal aller plus loin seul. travailler l'hypercapnie et l'hypoxie me semble légèrement dangereux y a t-il un risque à faire une syncope à sec ?
  5. oui depuis le début je fais très attention à l'hyperventilation. je ne sais plus qui sur ce forum (ca commence à dater) disait qu'une bonne ventilation avant de descendre, sans risquer l'hyper ventilation se limitait à une inspiration profonde, suivie d'une expiration longue (deux fois le temps d'inspirer), en se relâchant au maximum, le tout trois fois maximum. il était question aussi d'une concentration maximum ou on ne doit rien avoir en tête si ce n'est idéalement, la perception des alarmes. je me suis toujours contenté de deux inspirations/expirations de ce genre avant de plonger, puis d'un temps de récupération égal à deux fois le temps de l'apnée précédente (je vous rassure j'ai pas de montre pour tout chronométrer à la seconde ^^). il me semble (je me trompe peut-être) que le rendez-vous syncopal des 7m est directement lié à la ventilation de surface et à la pression partielle de CO2 qui retarde (oui ok, pas désactive) l'alerte. j'ai une silhouette sportive et mince, mais je pense que mon corps n'accepte pas un taux élevé de CO2. ce que je trouve étrange c'est que OK, on peut habituer le corps à accepter un taux de CO2 plus élevé, mais mon besoin en O2 lui il est toujours le même... donc je suppose qu'accepter un taux de CO2 plus élevé agit directement aussi sur l'O2 quelque part... économie des muscles ?
  6. Bon ok, mon précédent message n'étais pas très habile. Mon but n'est aucunement de m'embrouiller avec vous, ni de balancer vos conseils à la poubelle puisque c'est exactement ce que je suis venu chercher ici : des conseils. Mais au fil de la discussion, vous me traitez comme un nullos par des moyens détournés (cf les pics à droite à gauche). je vais vous répondre un par un. cooltrane : j'apprécie beaucoup ta réponse, et je reconsidère certains de mes points de vue grâce à elle. évidemment j'aimerai mieux maitriser l'apnée pour profiter d'avantage du milieu marin, et c'est clair qu'actuellement c'est au niveau apnée pure que ca coince. si je met un accent sur la condition physique c'est uniquement parce que depuis que j'ai arrêté le sport je sens que la santé se dégrade, et je sais aussi qu'il faut être prêt physiquement pour aller en mer. sinon, et c'est là que je reconsidère un peu mon point de vue, le travail en piscine, je n'ai jamais dis que ca ne servait à rien, je l'avais mis au programme de mon 'entrainement'. mais je le sous estimes peut-être. tous les lundi matin pendant 2 ans (2007-2009) j'y allais une heure. c'étais dans le cadre de mes études, on y travaillait la sécurité en mer, le sauvetage, l'aquaticité, l'endurance à nager et aussi la capacité à effectuer des actions en apnée. alors je ne sais pas si je n'ai pas suffisamment fait attention, mais en deux ans je n'ai pas noté d'amélioration dans mes capacités à chasser en mer. certes les séances en piscine n'étaient pas orientées vers ça. El Pulpo : c'est sur que j'ai des choses à apprendre question nage, et je comprend le but de ces exercices, mais comme je l'ai dit plus haut, j'en bouffais déjà beaucoup des exercices comme ça, je cherchais du spécifique apnée, mais en arrivant je devais forcement passer par la case débutant. "l'action de pêche à 10m n'est pas une question de physique" je partais du principe qu'un corps habitué à l'effort étais plus en mesure d'effectuer des actions où justement on minimise l'effort. pour la fosse comme tu le dis toi même c'est pour la compet'. si je parlais de fosse c'était juste qu'on me balançais des temps et des profondeur à la figure, mais je pense que si elles sont réalisées en fosse ce n'est pas représentatif du milieu marin si ? pour les alarmes, l'exemple qui me vient à l'esprit c'est la "sensation de bien être" liée à une mauvaise pression partielle de CO2 (je crois hein je n'ai pas appris par coeur). moi j'essaye d'éviter ça, et j'essaye aussi d'éviter que mon corps me dise stop quand je suis au fond. ceux qui souhaitent analyser ces alarmes avec finesse sont encore des compétiteurs non ? je suis d'accord, compter les carreaux d'une piscine c'est quand même mieux que les abdos (surtout quand le dos suit pas). mon "raisonnement" comme tu dis on dirait que tu crois que je suis venu ici pour dire "vous y connaissez rien les gars" ou "c'est le physique qui fait tout"... pas du tout, tu t'y connais bien mieux que moi en apnée, et je n'ai rien affirmé du tout je crois. sinon, "la sensation de liberté de l'apnéiste, seulement habillé de son habit de néoprène, défiant le froid et le courant pour accéder à la plénitude..." faut pas pousser quand même, tu dois croire que j'ai trop regarder le grand bleu et que j'me suis dit "je veux faire pareil !" non, on sera jamais des poissons ni des dauphins, en revanche quand je parle de liberté du milieu marin, c'est juste qu'on peut évoluer en 3 dimensions, être émerveillé à voir des choses simples, puis sortir de l'eau et être complètement dépaysé, alors que c'est à 5 minutes de la vie de tous les jours (quand on habite sur la côte). en fait la réponse que j'attendais c'étais effectivement de pas privilégier la condition physique mais plutôt "la capacité du corps à supporter un niveau de CO2 élevé", elle est venue la réponse mais il fallait la vouloir hein ^^ je suis allé courir en forêt cet aprem, une belle gadou et de beaux gadins...30 minutes à bon rythme sans soucis, j'aurais pu courir 1 heure. donc effectivement c'est peut-être pas le physique le soucis. notez tout de même la différence d'humeur ^^ ca m'a fait du bien de courir depuis le temps. je sais pas pourquoi c'est parti en cacahuète, franchement. au plaisir de vous lire, et en espérant que plus personne ne soit froissé.
  7. juste une précision concernant le materiel : j'ai acheté mon matos en 2006 à scubaland, j'ai pris du 'standard', et depuis je n'ai changé que les gants et chaussons pour cause d'usure. j'ai toujours le meme masque (omer alien) et les mêmes palmes (beuchat mundial). je suis d'accord sur le fait que la progression est forcement plus rapide quand on apprend de gens expérimentés. je cherche pas à devenir une bête, seulement à être plus à l'aise sous l'eau. j'ai failli m'inscrire en club d'apnée, mais le baptême et la planche en mousse m'ont légèrement rebuté. "Parceque pour faire 1minute à 10m, le physique ne joue pas." si tu parles d'une perf ponctuelle, en fosse, c'est clair, on est d'accord. maintenant quand tu pars chasser une demie journée à cette profondeur, à mon avis le physique intervient. plonger en fosse c'est bien pour la compet', y'a de la sécu, pas de courant, super visi etc... ce que personne ne semble comprendre c'est que plonger à 50m ne m'intéresse pas, ni taper 8 minutes en statique ou faire 200m en dynamique. si c'était le cas evidemment je passerai par un club ne serait ce que pour la sécu parce que là on tire vraiment sur la corde et on désactive ses alarmes. je veux juste profiter du plaisir qu'offre le milieu marin (compter les carreaux d'une piscine ca va 5 minutes...). quand je vais me ballader en mer, je ne force pas, je garde mes alarmes, et le sujet ici n'est pas d'apprendre à les surpasser, mais seulement à retarder leur déclenchement en améliorant le physique. le "c'est tout dans la tête" j'y crois moyen moi, à mon avis c'est le meilleur moyen pour provoquer l'accident ça. à voir tous ces messages écrits j'ai la forte impression que la seule chose qui vous intéresse c'est l'apnée pure et dure. pour moi l'apnée c'est un moyen de locomotion vers la liberté du milieu marin, parce que ce qui m'intéresse en réalité, c'est le milieu marin. en tout cas point de vue détente de l'esprit, vaut mieux pas venir sur ce forum ! @+ les stars
  8. pas besoin d'être hargneux paddy, on est sur mon sujet, et à mon avis tu sous estimes beaucoup apnYann. effectivement moi je suis pas à l'aise à 15m, c'est pour ça que j'y vais rarement voir plus du tout. je plongeais avec un profondimetre au début pour pouvoir comprendre ce que c'est quand on me dit "à 10m ceci...", "à 15m cela..." c'est comme parler d'herbert nitsch... "200m ceci cela..." qui sait ce que ca représente 200m de profondeur en apnée ici ? toi ? je sais pas si tu as tout lu...la course à la profondeur j'explique clairement mon point de vue au tout début...je veux juste aller voir cette épave, et si cet objectif me permet de progresser alors c'est tout bon. "Mais aller se poser des questions méta physique sur le volume d'un masque à 10m tout comme d'un pince nez..." pourtant c'est bien les 10 premiers mètres les plus pénibles pour le corps. bref, le seul point sur lequel je te rejoins c'est clope&cochonaille, m'enfin j'me suis pas pété une jambe hein...se bloquer le dos ca arrive, j'ai au moins le mérite de l'avoir fait en faisant de l'exercice ! aller, je te laisse plonger à des profondeurs abyssales gros cachalot (le prend pas mal hein, c'est en réponse à petit nemo ps : on se tient au courant apnYann
  9. je vais suivre tes conseils et ceux de Paddy, en me contentant de faire du vélo et de la course à pied, puis en y intégrant les exercices de respiration. là j'ai fait une petite demie heure de vtt à la campagne sous une belle pluie bretonne ^^ apnYann donc tu compense le masque à fond. entre ça et les valsalva, j'ai l'impression d'avoir un poumon vide en arrivant au fond. j'ai travaillé la BTV il y a deux ans, avec des exercices à faire tous les matins, nickel en dehors de l'eau, mais aléatoire sous l'eau...
  10. les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu ^^ j'ai fumé quelques clopes hier, et aujourd'hui pareil, mais le rythme a plus rien à voir. et en faisant ma première séance d'abdos hier, j'me suis bloqué le côté droit du dos... je suis plus rouillé que je le pensais, y'a du boulot lol mais ca va ca passe, ce soir vélo, j'en ai déjà fait presque tous les soirs de la semaine dernière mais 10 minutes seulement, alors je vais tenter 20 minutes. sinon pour la profondeur, c'est au niveau du masque que ca coince au delà de 10 mètres, j'ai l'impression de mettre la moitié de mon air dans le masque. je le compense totalement aussi... comment faites vous à se sujet ? est ce que vous compensez totalement le masque ou seulement pour éviter un placage trop violent ?
  11. elle a l'air bien sympa cette épave ! faut vraiment que je m'y remette pour tenir les 15 mètres, ca commence demain, et la clope me manque déjà... plougerneau beaucoup de courant oui, surtout des bras de courant invisibles qui se forment selon les roches. kerlouan ce qui est dommage c'est la visi qui est très rarement acceptable, mais c'est là que je vois le plus de chose. roscoff en effet le chenal de l'ile de batz est sympa, l'eau est très claire, le mieux est de se laisser aller avec le courant (en ayant prévu son point de sortie !). il y a aussi la plage de saint anne a saint-pol-de-leon, en partant avec la descendante et en revenant avec la montante, on peut aller loin sans trop d'effort et rencontrer tout type de terrain. en revanche le théven est un coin que je connais bien à marée basse (à pied), je n'y ai jamais plongé mais j'ai du mal à croire qu'il n'y a pas à s'inquiéter du courant. sinon vers le conquet il y a une plage à l'abri dans une crique, je sais plus le nom, beaucoup de fond rapidement, c'est là que je me suis 'entrainé'.
  12. salut yann ! je connais mal le secteur de brest. j'ai commencé à plonger entre le conquet et le phare du p'tit minou. maintenant je plonge surtout entre plougerneau et roscoff, avec une préférence pour kerlouan. mais si tu sais où est cette épave pourquoi pas ! voila ce que j'ai trouvé de mieux sur internet concernant l'épave : Epave des quatre pompes avec ton prénom j'aurai pu me douter que tu étais breton ^^ ca doit manquer la mer à paris !
  13. merci pour vos réponses pour apnYann, non je ne pense pas revenir de trop loin puisque : - j'ai jamais été une bête en apnée ^^ - j'ai 25 ans je dois pas être trop rouillé pour Paddy, j'ai gardé une endurance correcte grâce au boulot assez physique, même si l'intensité n'a rien à voir avec du sport, c'est vraiment au niveau apnée que ca coince. je pense qu'en effet je peux alléger le programme pour le début. en parlant de gainage je visais plus précisément la ceinture abdominale, mais de la musculation générale peut pas faire de mal. quant à l'assouplissement je pensais à l'assouplissement de la cage thoracique, donc consacrer une séance entière rien qu'à ça. en revanche après vélo/course... étirements c'est sur. je compte pas viser plus haut que les performances que tu décris actuellement je peux rester environ 1 minutes à 10 mètres. ma profondeur maxi est de 15 mètres seulement. pour l'instant je me fixe ni profondeur ni temps d'apnée, j'ai rien à prouver ^^ je me permet de vous raconter une histoire liée à ce que je viens de dire : j'ai 'appris' l'apnée grâce à ce site. je l'ai consulté non-stop pendant 2 mois avant d'acheter mon matos et d'y aller (faudrait retrouver mon post de 2006 où je demande des infos ^^). bref, j'ai commencé seul (pas bien), mais tout doucement. première sortie sans lest pour m'habituer au matos, puis ensuite un peu de plomb, descente à 4m, puis 5m,6m...je suis resté près d'un an à 8m maximum, et sans chasser, juste pour être sur, et pour découvrir (ben oui au début on prend les gros laminaires pour des caudales de baleines, ca fait peur . ensuite j'ai commencé à chasser jusqu'à 10m. puis j'ai rencontré quelqu'un qui faisait aussi de la chasse. on est devenu amis donc on chassait ensemble. la première sortie... il savait pas qu'on devait compenser les oreilles... donc il descendait à 3m maxi. j'ai essayé de lui apprendre ce que je savais, et surtout que ca servait à rien de forcer. très rapidement il est descendu à 10m avec moi. mais il a voulu aller plus loin. il était fier de me dépasser ^^, et ca m'énervais, donc je le suivais. il a mis du temps à rattraper mes 15m mais y est parvenu sans les dépasser. puis plusieurs mois après il s'est pété un tympan. heureusement pas méchant, après repos il peut replonger. encore quelques mois après...re-pété le tympan. il peut toujours plonger, mais depuis on s'est perdu de vue. officiellement maintenant il plonge à 30m, j'y crois moyen, mais quand bien même, 30m ou un tympan, moi je garde le tympan. voila voila, bonne nuit les petits :p en tout cas je vais m'y remettre sérieusement.
  14. bonjour à tous je fais de la chasse sous-marine depuis 2006. à l'époque, j'étais encore étudiant et faisais pas mal de sport, mes aptitudes pour l'apnée augmentaient doucement mais surement. mais en 2009, fin des études, et fin du sport hormis la chasse. mes capacités en apnée ont chuté à une vitesse fulgurante, et cette année je ne suis sorti qu'une dizaine de fois car "je le sens plus". je m'éloigne peu à peu de l'apnée alors que c'est cette méthode de plongée qui m'intéresse. je souhaite suivre un petit programme d'entrainement pour me remettre dans le circuit tranquillement. j'ai cru comprendre que les trois aspects les plus importants sont : l'endurance, l'assouplissement de la cage et le gainage. j'ai donc pensé au programme suivant : Lundi : Gainage Mardi : Vélo Mercredi : Piscine Jeudi : Course à pied Vendredi : Gainage Samedi : Exercices respiration Dimanche : Assouplissement je plonge le weekend habituellement donc j'ai mis le plus cool autour du weekend. j'ai environ 1 heure par jour à consacrer au sport, sachant que la première semaine ce sera 10 minutes, puis 20 minutes la seconde...etc...je compte commencer lundi (j'arrête la clope en même temps...oui je sais, petit détail qui a son importance :p ) qu'en pensez-vous ? manque t-il quelque chose ? ou y a t-il quelque chose en trop ? merci
  15. C'est un avion de chasse la H-Bomb, système de chauffage électronique intégré... 1000 euros... ça pique un peu... Il me faut une combinaison qui tient un minimum chaud dans l'effort (même en Bretagne en hiver), mais pas trop épaisse pour garder une bonne agilité et pouvoir plonger sans lestage (puis pas trop chère aussi ^^). Pensez-vous qu'une combinaison 3mm (2mm aux articulations) réponde à ces critères ?
×
×
  • Create New...