Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 12/26/2021 in all areas

  1. Bonjour, @PlongeurSDF tu soulèves là une question qui n'a pas de réponse très claire. En fait, l'hyperoxie (pas le nitrox en tant que tel) a été suspectée d'avoir un rôle potentiel dans la survenue d'OPI, il y a une dizaine d'année, suite à des travaux scientifiques qui ont démontré que l'hyperoxie induisait une vasoconstriction périphérique et des mécanismes d'adaptation cardiovasculaire persistants après l'exposition hyperoxique (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21069379/). D'autres travaux ont plutôt montré un effet neutre de l'hyperoxie sur la pression de la circulation pulmonaire (qui a un rôle important dans la genèse de l'OPI) (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21148341/) et plaident plutôt pour l'absence d'impact de l'hyperoxie. Enfin, l'étude la plus sérieuse sur les facteurs de risque d'OPI (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31683358/), conduite par Dr Anne Henckes, actuelle Présidente de la commission médicale nationale de la FFESSM, retient les plongées à plus de 20 m comme étant un facteur de risque (avec toutefois un risque relatif assez faible [2]). L'hyperoxie pourrait être une explication à ce risque augmenté par la profondeur, parmi d'autres possibles. Il faut bien comprendre que dans les 2 premières études rapportées, de nature expérimentales, quand on parle d'hyperoxie, on parle du fait de respirer de l'O2 à plus de 0,21 bar de PPO2, par définition. Rien à voir avec les accidents désignés par le même terme. Et pour être en situation d'hyperoxie, il n'est pas nécessaire de plonger au nitrox. Plonger à l'air a n'importe quelle profondeur entraine une situation d'hyperoxie (PPO2 > 0,21). Il n'y a pas eu d'études plus avancées sur le sujet, mais concrètement, le milieu médical spécialisé ne considère pas la piste hyperoxique comme une voie d'intérêt majeur dans le mécanisme des OPI. J'ajouterais que les risques liés à la désaturation restent quand même les plus fréquents (même si l'OPI n'est pas si rare que ça). A mon sens, chez des plongeurs ne cumulant pas les facteurs de risque d'OPI, l'utilisation du Nitrox peut être recommandée sans difficulté. Attention quand même avec ce genre de rapprochement. Oui, on utilise l'O2 dans la prise en charge des OPI. Mais l'O2 ne traite pas la cause, il traite les conséquences : l'asphyxie induite par l'oedème pulmonaire. Le problème de fond, l'oedème pulmonaire, lui, est traité par le fait que la victime a été sortie de l'eau (donc plus en immersion), déséquipée (combi retirée) et éventuellement par des médicaments (diurétiques). Il n'y a donc pas d'opposition formelle à ce que l'O2 soit à la fois un facteur favorisant (hypothétique) et un traitement du même mal.
    13 points
  2. Attention pendant le teletravail...
    10 points
  3. Bienvenue au club, si je puis dire ! Nous sommes un certains nombres sur ce fil a avoir fait ce type de constat navrant ... Tu as butté sur les mêmes "obstacles" que bien d'autres, dont je suis. Défaut d'écoute et d'analyse. Interlocuteurs ayant posés les conclusions avant la discussion. Frénésie de réponses dans tous les sens pour toujours avoir le dernier mot. Jugements à l'emporte pièce. Arguments d'autorités ... Un florilège des pires méthodes de la rhétorique. Et encore, tu n'as été qualifié que de "fonctionnaire inutile". On t'a épargné les clichés sociétaux surannés comme la Porsche, le Golf à 15h, l'invitation à l'autre bout du monde dans un endroit luxueux ... On en revient une nouvelle fois à cette conclusion : don't feed the troll !
    10 points
  4. Le PA40 peut être intéressant pour des plongeurs n'ayant aucun désir d'aller au delà de 40m en autonomie. Ou pour d'autres, considérant que la marche pour passer d'une autonomie de 20m à 60m est un peu haute et ne se justifie pas. Le PA40 est alors fait pour eux. C'ets un objectif à établir dès le début de formation. Il ne faut pas voir le PA40 comme une médaille en chocolat au cas où le N3 n'a pas pu être délivré.
    9 points
  5. Oui, tout à fait. Venons-en maintenant à ce qu'est un "médecin en santé publique", puisque c'est ainsi que nous est présentée le Dr Desbiolles. C'est un médecin spécialiste, titulaire d'un diplôme d'études spécialisées en "santé publique". Une spécialité orientée vers l'échelle collective, où les statistiques, l'épidémiologie, l'analyse, l'organisation et la gestion des systèmes de santé sont des axes fondamentaux. Ce ne sont donc pas des "soignants" à proprement parler. Si vous préférez, le médecin en santé publique n'a pas pour vocation première de voir des patients. Ce qui m'amène à ceci : L'article étant réservé aux abonnés, je n'ai pu lire que le début de l'entretien. Néanmoins, la 1ère réponse du Dr Desbiolles commence par : "En tant que médecin, j'applique le serment d'Hippocrate et le code de déontologie médicale". Une évidence placée en préambule de son propos. Mais venant d'un médecin en santé publique, une évidence qui prête un peu à sourire. Pour les non-initiés, j'expliquerais simplement que dans la pratique médicale, la majorité des difficultés et des écueils de la déontologie au quotidien, réside autour du quatuor médecin-malade-proches-revenus. Mettre en avant son application minutieuse du code de déontologie, quand on ne voit pas de patients, oui, je maintiens, ça prête à sourire. Dans la même veine, l'interview sur le plateau de Europe 1 : L'entretien s'arrête un long moment sur les conflits d'intérêts et l'invitée nous affirme ne pas en avoir. Fort bien. Sauf que dans sa pensée et celle de la journaliste, le lien d'intérêt et le conflit d'intérêt semblent se résumer aux relations avec la grande méchante industrie pharmaceutique qui veut du mal au gentil peuple. On comprend donc que ce médecin n'a pas de relation commerciale avec l'industrie. Peut-on pour autant affirmer qu'elle n'a pas de conflit d'intérêt, alors que l'on ne sait rien de son statut professionnel ? Médecin en santé publique, ce n'est qu'une spécialité, une compétence, un brevet. Mais quel est son emploi ? Travaille-t-elle pour une administration publique ? un institut de recherche ? une entreprise privée ? une ONG ? ... En cherchant un peu (vraiment pas beaucoup), on la découvre aussi membre d'un parti politique, autrice d'un livre, influenceuse ... autant de statuts qui peuvent être source de conflits d'intérêts potentiels. D'ailleurs, la séquence sur Europe 1 est de portée assez générale et n'apporte aucune plus-value scientifique ou technique sur la pandémie ou sa gestion. A bien y regarder, les messages qu'elle essayent plus ou moins subtilement de faire passer (et sur lesquels je ne porte aucun jugement) sont plutôt d'ordre politique et écologique. Pas inintéressant en soi. Mais par rapport à la notion de conflit d'intérêt ? ...
    9 points
  6. Je n'interviens plus trop ici car j'ai recommencé à plonger Je me permets de donner quelques éléments par rapport à cette idée que l'on entend beaucoup notamment chez les médecins (j'ai rien contre eux, hein, j'en ai une à la maison). L'idée qu'un variant plus contagieux perde sa virulence est une vieille idée qui vient de Theobald Smith, un des pionniers de la bactériologie et de l'épidémiologie. Ça s'appelle "l'a-virulence" ou "loi de décroissance de la virulence". C'est une idée qui reste très partagée. Ça a l'avantage, de plus, d'être intuitif : pourquoi un virus qui "veut" transmettre son ADN tuerait son hôte ? A priori, le coût évolutif est trop important. La sélection naturelle tendrait a favoriser des mutations plus transmissibles et moins virulentes. C'est remis en question par la biologie évolutionniste moderne. Un résumé chez Samuel Alizon : "Malheureusement, cette « intuition » ne résiste pas à l’analyse, car elle nécessite de voir le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le bacille de la tuberculose, l’hématozoaire du paludisme ou encore la grippe comme des exceptions. En fait, on a beau chercher, difficile de trouver des « parasites » (pour utiliser un terme de biologie de l’évolution) qui se conforment à cet axiome, baptisé « loi de la virulence décroissante » au début du XXème siècle." Le facteur confondant est l'immunité acquise de la population qui fait baisser la létalité/gravité "apparente" des variants mais pas nécessairement la virulence intrinsèque d'un variant (aka dans une population qui serait "naïve"). En fait, une souche plus virulente peut avoir un avantage évolutif si elle est plus transmissible et si elle n'y a pas de coût évolutif à l'être : par exemple, si l'essentiel des contaminations se fait avant le décès de l'hôte (pas de bol, c'est la cas de SARS-COV-2). Pour Omicron, il y a un second problème, c'est qu'il est difficile de savoir s'il se développe parce que plus transmissible ou parce qu'en échappement partiel à l'immunité : "Our findings confirm that the rapid spread of the Omicron VOC primarily can be ascribed to the immune evasiveness rather than an inherent increase in the basic transmissibility." On pourrait donc avoir un variant pas plus transmissible que Delta (et peut être moins virulent ce qui serait une bonne nouvelle) mais qui prend sa place du fait de la pression de sélection dans une population avec une forte séro-prévalence. Bref, je pense que c'est très compliqué d'avoir une opinion tranchée sur la question. Perso, je suspend mon opinion Pour ceux, que çà intéresse, un livre de vulgarisation sur ces questions.
    9 points
  7. Bonne année qu’ils disent… Parce qu’ils en sachent quelque chose ? C’est bien que tout est déjà prévu et que tout ça c’est la faute de [insérer ici un coupable complotiste/populaire habituel] Je ne me laisserai pas faire, je ne suis pas un mouton ! Faites comme moi, refusez 2022 tant qu’ILS ne nous disent pas ce qui est prévu !
    8 points
  8. Ma fille de 3 ans ... est dans ce cas la ... 1ere semaine retour de vacances un cas positif annoncé le lundi soir, branles bas de combats, test ... tous retour négatif, une semaine "tranquille", et paf dimanche soir dernier, annonce d'un cas positif, et c'est repartis pour un tour ... A 3ans, "c'est pas très agréable" mais je suis tellement étonné par sa résilience (bon après je vous garantis que toutes ses peluches, yen as un certains nombre ...., ont eu le droit a un tour de test aussi ... elle était moins "delicate" avec ses peluche que nous avec elle ....)
    7 points
  9. Vous voulez bien cesser de polluer ce fil dans lequel on se contente de s'engueuler à propos du covid et des passes...
    7 points
  10. Si ça vous tente: https://complots-faciles.com/le-kazakhstan-offre-lasile-politique-aux-francais-qui-veulent-fuir-la-dictature/
    7 points
  11. Tout comme quand on ne va pss à la montagne, à une soirée mondaine ou courir un 100m avec les mêmes chaussures, on utilise des combinaisons différentes si l'eau est tropicale, tempérée ou carrément froide... Il faut arrêter de bricoler avec des solutions boiteuses à essayer d'empiler des couches...
    7 points
  12. Pris dans l'ivresse d'un réveillon joyeux et gonflé aux bonnes résolutions, j'ai pêché par excès de confiance Ce qui me rassure néanmoins sur ce forum, c'est de voir qu'une grande majorité des contributeurs demeurent courtois et constructifs. C'est suffisamment rare pour être souligné et apprécié comme une véritable pépite. J'irai même jusqu'à dire que même entre coriaces contradicteurs, on arrive régulièrement à se retrouver lorsqu'il s'agit de sujets liés à la plongée. Alors je vais encore une fois abuser d'optimisme et remercier les contributeurs actifs de ce forum de permettre de conserver un minimum d'espoir et un grand merci aux modérateurs pour leur job (que j'imagine pas drôle tous les jours). Et puis de toute façon, le vaccin, c'est le top, 5G avec la 2e dose, SATCOM avec la 3e. Ça vous tente de demander à Pfizer des branchies pour la 4e ?
    7 points
  13. Bonnes fêtes de fin d'année! En esperant pouvoir "circuler" normalement en 2022
    7 points
  14. Ia ora na Tatou Un déterrage de post ? Non, plutôt une immersion à vous partager Ce jour, jeudi 30 décembre 2021, en fin de courant entrant, dans la passe de Tiputa à Rangiroa à 14h56, j'ai compris, qu'en plongée, je ne valais pas un clouuuuuhouuuhouuuhouu... C'était la dernière plongée du jour... Pour ne pas mettre les nerfs à qui que ce soit ici, je ne vous parle pas des plongées précédentes (un indice : Je plonge avec le bloc n° 13 depuis mardi) Filmé avec une Paralenz Vaquita, 2.7K, 60 fps, lumière naturelle. La résolution a été abaissée pour pouvoir poster l'extrait en direct. Just enjoy. Quand tu ne vaux pas un clou.mp4
    7 points
  15. Bonjour ! je vous fais un petit compte-rendu de 10 jours aux Maldives sur Filitheyo Island. C'est une petite île sur un atoll au sud d'ari où elle est la seule île hotel. Donc pas d'autres bateaux que vous sur les sites de plongée ! C'est à 30 min d'hydravion de Malé. Le logement est assez simple, et d'ailleurs c'est une île abordable; il n'y en a plus beaucoup aux Maldives. Bungalows sur la plage jumelés par 2 ou solo. Ou waterbungalow. (environ 100 bungalows en tout). Nourriture excellente. Personnel top. Formule all inclusive possible. Une salle de fitness où on se dit qu'on ira et où on ne met pas les pieds... lol Billard, fléchettes. Wifi payant attention et qui ne fonctionne qu'aux bars, ou dans les parties communes. Un médecin sur place. Plages superbes. Et une piscine superbe qui sert à rien (y a pas de poisson dedans !!!). Il n'y a pas d'animation le soir. Quelques sorties possibles : PMT encadré, sorties pêche au lever ou coucher du soleil et visite d'île de pêcheurs. On n'a pas fait. Je peux pas vous dire. La plongée : un club allemand Werner Lau où se parle un petit peu français mais bon, vaut mieux être à l'aise avec l'anglais ou l'allemand. Matériel bien mais que des shortys à la location au niveau combi. Le gros + est le reef : plongées illimitées et donc autonomes si vous le souhaitez. Il est top : requins, tortues, raies aigles et pastenagues, épaves. Tout y est ! Donc top pour les accompagnants non plongeurs aussi. Tout est bien pensé avec des bouées pour ne pas se perdre, des bancs pour s'équiper, les gentils porteurs pour les bouteilles... Les plongées bateau : vous avez 2 bateaux qui sortent matin et après midi donc 4 sites par jour au choix. Le "blue boat" = plongées sportives avec courant +++. Et le "red boat" : plongées + cool. Les sites sont souvent autour de 15 à 30 min de navigation. Nous y étions fin nov/début déc, l'eau était à 28 degrés. Un peu de vent, du beau temps, une pluie de temps en temps mais courte. Je n'ai pas touché à mes pulls même le soir ! Le visibilité : correcte sans +. Il vaut mieux être nitrox qui est sans surcharge de tarif pour les plongées sportives. Nous étions à l'air et ce ne fut pas simple, faut raser le fond à 30m sinon trop de courant. Vous pouvez faire des "early dive" ou "night dive" en autonome sans surplus. C'est vraiment le bonheur des autonomes là bas ! Je suis partie avec oovatu, et franchement top ! Ils ont été parfaits. Que ce soit pour trouver de nouveaux vols sur Air France alors que Emirates les avait supprimés, nous contacter sur place pour nous informer que la réglementation avait changé avec un PCR obligatoire au retour (100 dollars... sic !) ou nous changer les billets à ma demande. N'hésitez pas si vous avez des questions ! Pour des images sur terre ou sous l'eau, 4 vidéos sont dispo sur youtube sur la chaine arny in the sky. C'est + sympa en image ! Le gros + de cette île est vraiment un superbe reef qui profite aux plongeurs et non plongeurs !
    7 points
  16. Ah mais tout en étant sincèrement désolé pour Hélène je pense que la décision est plutôt pertinente, de même que les stades. C'est super sympa de jubiler alors que des gens qui se bougent toute l'année pour mettre en avant notre passion sont dans la merde... Très bel état d'esprit.
    7 points
  17. Oui, c'est vrai, mais pour chipoter aussi, comme l'a dit @nico501, le vaccin antirabique n'est que "curatif" d'une infection en cours d'incubation, mais pas encore déclarée (ou symptomatique). Autrement dit, il intervient quand même avant la phase d'état de la maladie. Il reste donc difficile de lui donner le statut complet de "traitement". A moins bien sûr, comme certains, d'être expert de la voltige sémantique, autrement désignée "pirouette", et d'introduire au moment opportun la combinaison gagnante : "traitement préventif" ! On retombe sur ses pattes dans tous les cas, et on a raison tout le temps, quel que soit le propos antérieur. De la bombe !! Quant à cette affirmation, elle me paraît bien hasardeuse ... Mais sans doute vas tu nous dire que le protocole de Milwaukee est efficace, avec peut être une quinzaine de personnes sauvées dans le monde d'une rage déclarée ? Alors que dans le même temps tu nous rabâche ad nauseam que le vaccin anti-Covid ne peut pas être jugé efficace parce qu'il ne l'est qu'à 50 ou 60% (mettre les chiffres que vous voulez, ça ne change rien au sens du texte) ...
    7 points
  18. Samedi dernier, je sors d'une sympathique librairie spécialisée dans les polars et je tombe au milieu de la manif des anti-vax, étonnant mélange de maurassiens (je sais ça n'existe plus, disons Zemmouriens) de gilets jaunes et de mélenchonistes et bien plus à gauche si j'en crois les pancartes que j'a lu...En fin de cortège, j'aperçois un copain de club, plus vu au club depuis un bail d'ailleurs. Il me dit en substance: "j'adore la plongée, mais jamais, tu entends, jamais je ne montrerai un pass de je ne sais quoi pour aller plonger, la liberté est bafouée etc, etc..." Avant que la conversation ne dégènere dans cette foule remontée, je le quitte souriant et en l'assurant que j'avais fait une sympathique plongée le matin et qu'il devrait peut-être reconsidérer sa position vu qu'il n'avait pas plongé depuis 2 ans bien qu'il adore la plongée... Et je pensais en lui disant ces paroles inutiles pour un antivax mais que je voulais apaisantes, que ne pas vouloir montrer un pass dans une activité ou on doit d'office montrer au minimum 3 ou 4 cartes avant de plonger ou que ce soit (oui sauf hors structure je sais), niveau, adhésion fédé, carte d'encadrement (il est moniteur), nitrox, certificat médical, assurance et patin couffin, qui étaient déjà de telles restrictions de liberté au principe "je prends mon bloc et je saute à l'eau" que c'était vraiment un supplice qu'il s'infligeait par rapport à la pratique d'une activité finalement archi contrainte en soi (le gars ne plonge qu'en structure). Je sais on pourrait discuter des privations de liberté longtemps, et du pass vaccinal encore plus...
    6 points
  19. voilà, encore un problème d'apprentissage des langues étrangères. il a entendu Patrick Sébastien chanter "le petit bonhomme en mousse" et n'a pas su interpréter le titre, il l'a pris au sens argotique de la traduction.
    6 points
  20. Le CACI n'est obligatoire que pour la prise et/ou le renouvellement de licence. Donc si pas de passage de brevet et pas de délivrance de licence, pas d'obligation de CACI; La RC de la structure pro couvre les clients sans condition de détention d'un licence. Donc plongé explo sans passage de brevet ni achat de licence => pas de CACI; Le plongeur en SCA est un CLIENT, pas un membre d'une association. Ma précédente réponse situe bien la pratique des structures pro en tant que conforme à la réglementation sur ce point.
    6 points
  21. Les antivax, si on résume
    6 points
  22. Un peu réducteur comme interprétation. Il y a de nombreux médecins y compris ceux que l'on trouve sur les plateaux télé, réseaux sociaux.... qui n'ont qu'une activité de soignants et pas de recherche. Ils ne publient rien mais peuvent être de très bons praticiens grace à leurs expériences, réseaux et veilles scientifiques. A l'inverse, des chercheurs en biologie n'ont qu'une activité de recherche sans aucun lien avec le versant médical, ce sont néammoins d'excellents chercheurs qui publient dans des revues à fort impacts. Le parcours dans le milieu hospitalo-médical de Alice Desbiolles parait tout à fait remarquable même si le nombre de publications indexées est faible et ce n'est pas parce qu'elle donne une interview dans une radio qui ne te plait pas et qu'elle propose une autre organisation de la lutte anti-covid (elle n'est pas la seule), sans être antivax, qu'elle mérite cette opprobre.
    6 points
  23. Je n'ai pas cliqué car déjà avant tout il y a un conflit d’intérêt. Oui cette "station" de radio a clairement annoncé son intérêt populiste, et as fait son but de faire du trafic du clic, car a l'agonie niveau audience (en pus de participer activement a la sape constante de la nation dans le but d’élire un groupe politique nauséabond). Alors non je ne soutiendrai pas ces personne en conflit d’intérêt notoire avec la stratégie gouvernementale qui fait son beurre sur la critique contente et non constructive, par mon visionnage. Ça commence déjà là le conflit d’intérêt, quand tu offre l'audimat qui participe au financement de mec encore plus pourris. Ensuite si c'est comme la grande majorité des médecin scientifique de plateau télé, qui ne publient rien de concret (et c'est souvent tres moche quand on creuse un peu), qui ne se confrontent jamais directement au processus de publication, ben j'ai envie de dire, ce n'est que du vent (ou quand dans le parcours on voit qu'il est très hétéroclite, bon en tout, bon a rien ...). Je préfère largement me taper plus de 16 min a lire ce qui peux être publié et revu, et clairement sourcé, plutôt que d’écouter cette intervenante, qui en choisissant cette station défends les intérêts d'une personne qui a maintes fois prouvé son objectif ... Et comme déjà dit, c'est a la fin du marché qu'on compte les bouses, et il faudra espérer que le nettoyage sera fait a ce moment la ... (en tout cas certains se sont déjà reconvertis, le métier d'auteur de livre, rapporte plus que leur ancienne profession ...)
    6 points
  24. La raison est simple : je nai pas gagné l'élection spécifique aux SCA. Les irregularites d'organisation ne me semble pas être de nature a remettre en cause la légitimité du vainqueur au niveau des SCA. Je continuerai à defendre les idées que jai porté durant la campagne pour essayer de les faire avancer du mieux que je pourrais.
    6 points
  25. Un étude de la Marine à Toulon http://smurbmpm.fr/wp-content/uploads/2015-2016/19-05-2016/dyspnee_aigue_en_plongee.pdf La position du plongeur(verticale ou horizontale) la position de son matériel, la combi étanche ou trop serrée le stress y sont abordés.
    6 points
  26. Attention quand même, les mêmes qui se plaignent du fait qu'on aurait affaiblit l'hôpital au fil du temps on littéralement fusillé Bachelot a l'époque du sras pour avoir commandé des millions de masques "inutiles". C'est assez facile après coup de dire qu'il n'aurait pas fait faire comme ci ou comme ça Pour le reste, admettons qu'on ait 3 fois plus de places de rea en n'ayant pas fait certaines économie ces 20 dernières années. Concrètement en quoi ça serait une alternative à la vaccination ? On pourrait se satisfaire de 75% de vaccinés sur les éligibles au lieu de 90% ? La belle affaire ! Ou alors on pourrait prendre les mesures de restriction 3 ou 4 jours plus tard ? Vu la dynamique de l'épidémie il faut être naïf pour penser qu'une capacité hospitaliere quelconque aurait pu permettre de traverser le COVID sans restriction... D'ailleurs aucun pays n'y est arrivé. Je rappelle que l'hôpital, même en rea, ne soigne pas le covid, au mieux il traite les symptômes. Pour le coup ça n'est vraiment pas une solution contre le covid...
    6 points
  27. https://translate.google.com/ merci pour tous
    6 points
  28. Je suis étonné de ce conseil de ponçage... Je dispose d'un Aqualung Legend "ancienne génération" (acheté en 2019) qui est équipé en Miflex d'origine. Et je ne ressens aucun soucis dû au côté plus "rugueux" des flexibles. Ceux-ci ne se détériorent pas, et ne s'accrochent pas à la combi, au stab, et encore moins à la peau...
    6 points
  29. juste histoire de préciser : - n'étant pas médecin, je me fie à leur avis, et j'ai pris mes 3 doses de vaccins, je respecte les gestes machins et je mets un masque, "mouton" diront certains, ceux là je les emmerde copieusement, - n'étant pas statisticien non plus, je ne participe pas au fil covid 19, qui est d'une vacuité sans nom et contribue à la diffusion d'un message de caniveau, tout comme les réseaux asociaux (P.com est un réseau social), je célèbrerais d'ailleurs avec joie et fracas la disparition pure et simple de facebook si elle arrivait demain. - je ne suis anti rien et militant à rien. - j'essaye de m'informer au mieux en balayant le spectre avec abonnements et lectures de : Mediapart, Le Point, L'Express, Le Monde et Le Figaro. (j'ai essayé Valeurs Actuelles, mais c'est trop pour moi) - Étant encore moins constitutionnaliste, je te laisse volontiers préciser la loi. Sauf qu'au delà de la loi, il y a le bon sens. Bons sens, qui me semble cruellement manquer en cette période unique, sur cette histoire de meetings politiques à-la-vive-la-fête-du-slip, sous prétexte que c'est anticonstitutionnel. C'est tout ce que je dis. Et j'ajoute que je suis curieux de savoir comment les candidats vont gérer ce merdier des jauges; vu que tout est dans la forme et dans l'image (pour le fond on sait que c'est mort). Et au delà de ça, je suis désolé pour Hélène de Tayrac, qui m'a laissé un très bon souvenir après un dîner, en 1999 ou 2000 au DEMA de la Nouvelle Orléans, avec le poto Paul Poivert. (#namedropping) Et encore + désolé de la disparition du jumeau, aujourd'hui. J'ai d'ailleurs enfilé ma combinaison en argent et je viens de lancer un épisode de Sankukaï. (ceux de mon âge comprendront).
    6 points
  30. Bof... ça peut s'discuter... Je peux me tromper, mais il me semble bien que la libre circulation des personnes est constitutionnelle. On a vu le résultat lors des confinements. On peut donc en conclure que les arrangements avec la constitution sont à géométrie variable et plutôt flexibles, non ? À ce sujet, et bien que pas concerné par les restrictions/jauges, Jérémy Ferrari déclare aujourd'hui, je cite : "On sait maintenant que les lieux de culture ne sont pas dangereux mais on nous prive pourtant, encore une fois, d'une liberté fondamentale. Honte à ces politiques qui préfèrent fermer des salles que d'ouvrir des lits. Honte à ceux qui laissent les hôpitaux tourner à 5700 places en réa pour 68 millions de français, en continuant d'essorer un personnel épuisé et sous payé. Honte à ceux qui brandiront ensuite la constitution pour s'autoriser des salles de milliers de personnes debout sans pass ni jauge afin d'expliquer avec beaucoup d'émotion, qu'ils ont fait le maximum et qu'il faudrait voter pour eux. " Je trouve son avis très juste. Je crois que les décisions sanitaires actuelles, à 4 mois des échéances, sont un peu/beaucoup guidées par des considérations électorales, et que ça commence à se voir. Bref, tout ça pour dire que la constitution hein....
    6 points
  31. La question d'Olivier porte très précisément sur l'existence de preuves scientifiques, j'ai donné plus haut des références d'articles qui amènent des éléments de réponse factuels sur ce point. La question du pourquoi en est une autre, à laquelle plusieurs hypothèses essaient d'apporter des éléments: l'augmentation des gradients de gaz neutres est la plus connue, la présence d'une "fenêtre oxygène", la diminution des interactions des bulles avec les plaquettes et la paroi vasculaire, une vasoconstriction, l'aide à la résorption des (micro)bulles et sûrement d'autres éléments participent aux effets de l'oxygène. Autrement dit: - l'augmentation des gradients d'élimination des gaz inertes est la partie prise en compte par les modèles Haldaniens, c'est cette partie qui réduit la durée des paliers affichés par l’ordinateur. Si l'effet de l'oxygène s'arrêtait là, on peut imaginer que l'on sortirait d'un palier oxy avec un taux de bulles semblable au palier air qui donnerait la même désaturation. - la fenêtre oxygène et l'aide à l'élimination des microbulles (ou la diminution du recrutement des microbulles) sont des effets supplémentaires qui pourraient expliquer la diminution du taux de bulles mesurée au Doppler à temps de palier de "désaturation équivalente". - Les effets sur l'interaction des bulles avec l'environnement (plaquettes et parois vasculaires) et la vasoconstriction sont encore d'un autre ordre d'effet. Tout ça commence à être un peu ardu au niveau explication. Pour plus d'infos, en pièce jointe un extrait d'une thèse sur la désaturation juste sur la partie oxygène et un powerpoint sur une étude reprenant plusieurs effets vasculaires. Bonne lecture. Extrait de Modelisation biophysique de la decompression THESE_2010_HUGON_JULIEN.pdf 3-Cochin.12.6.FFESM.Cochin.12.2012.O2-et-decompression.pdf
    6 points
  32. Vraiment cool comme découverte Un récif de coraux géants découvert au large de Tahiti (msn.com)
    5 points
  33. argumentation simple et tout à fait intéressante pour éviter l'embarras. Dire que le vaccin est aujourd'hui moins probant ne remet pas en cause la stratégie antérieure du pass sanitaire. Ceci a permis une vaccination de masse, protégeant ainsi plus de citoyens qu'une simple politique incitative. Tu pourrais traduire cette phrase mathématiquement énigmatique ?
    5 points
  34. Tu te lasses jamais ?
    5 points
  35. Si a 50 ans on n'a pas plongé le loch Ness (au trimix sans formation reconnu par le code du sport et sans DP) on a raté sa vie.
    5 points
  36. Bah chez nous, le confinement c’était dur... Pas le droit de sortir de la maison, le riz et les légumes livré par des camionnettes, 3 × 3 mois, (pour chacune des vagues), on a pas rigolé, ceux qui se promenaient dans la rue prenaient 14 jours de quarantaine dans un hôpital militaire (comprendre: on te fout en taule)... Aujourd’hui tout est ouvert, bar, restos, cinéma, mais les gens font super gaffe et tout le monde est vacciné, du coup les touristes reviennent. Pour se faire une idée des spots, voici le lien d'un mec qui a découvert la plupart des épaves du Sri Lanka, et qui donne un descriptif de tout les spots autour de l’île, très intéressant: http://divesrilanka.com/ Nous on est 20 minute au Sud de Colombo, et on plonge surtout: Thermopylae Sierra, Pêcheur Breton, Chief Dragoon, Lotus Barge et Medhufaru...
    5 points
  37. La seconde plongée sera pas mal avec malgré une visi pas très bonne de belles choses. C'est décor en granite sous l'eau comme sur les iles Avec le premier requin qui se promène entre les blocs. ou d'autres bestioles aux dents acérées Tout comme un "troupeau" de perroquets a bosse, placide que nous pouvons approcher sans trop de difficulté Belle journée de plongée nous sortons de la seconde plongée après 1:04 et avec le sourire suite à la dernière rencontre (j'avoue avoir tiré un peu sur la corde en sortant avec 19 bars... mais ma réserve n'était pas loin ) Le club n'a que des S80 et pour moi c'est juste, mais je gère profondeur max de cette plongée 15 m et les perroquets se baladaient sur un fond de 5/6 m J'en profite d'avoir le nez sur sub-surface pour dire que les températures rencontrées lors de nos plongées à partir de Praslin étaient entre 26.8 au mini et 28.8 au max... avec un short et un lycra ca passe pour moi. Ma femme elle c'était Sharkskin plus shorty La suite demain enfin si je survis à la reprise du boulot
    5 points
  38. Dites-moi les amis, vous n'avez jamais entendu parler de trêve des confiseurs? J’aimerais bien passer mon week-end de nouvel an en me reposant, sans avoir 14 signalements de messages à modérer sur le forum. Comme disait l'autre, pisse and love, mais pas en même temps... ah non c'était pas tout à fait ça en fait.
    5 points
  39. Oui c'est sur que comparé à la Chine ou un seul membre du foyer peut sortir une fois tous les deux jours pour faire les courses chez nous c'était hyper restrictif...
    5 points
  40. Histoire de remettre en perspective les chiffres : - Fraude sociale (RSA, Arrêts maladie et prestations familiales comprises) des particuliers env 1 Milliard https://www.ccomptes.fr/fr/publications/la-lutte-contre-les-fraudes-aux-prestations-sociales - Fraude à la collecte des impôts (sur les entreprises et revenu) et cotisations sociales 58 Milliards Déficit des Hôpitaux en 2019 => 569 Millions https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2021-07/Fiche 32 - La situation économique et financière des hôpitaux publics.pdf Aides aux entreprise, Le Quoi qu'il en coûte => 240 Milliards soit près de 500 fois plus https://www.nouvelobs.com/entreprises/20210830.OBS48022/aides-aux-entreprises-le-quoi-qu-il-en-coute-a-deja-coute-240-milliards-d-euros.html
    5 points
  41. Les états-unis ont 3 fois plus de lits de rea que nous et 50% de morts par millions d'habitants en plus. pas sur que l'indicateur soit ultra pertinent...
    5 points
  42. Un point de vue de médecin sur cette histoire de comparaison non-vaccinés / fumeurs Le texte de l'excellent https://www.facebook.com/HERVERIFIE comme d'habitude : Bonjour Je lis tous les jours des trucs du style : « Ouiiiii mais attentioooooon, si on commence à dire que les non vaccinés sont responsables de leur maladiiiiiiie, c’est une boite de Pandooooore vous comprenez, à ce moment là il faudrait cesser de soigner les cancers des fumeurs, les diabétiques (…) » Ou encore : « Répéter que les non vaccinés saturent les réas c’est les stigmatiser, cela contribue à fracturer la société, il faut être unis contre ces mesures liberticides (…) » C’est un peu comme si les 2% de conducteurs qui roulent avec un permis annulé parce qu’ils conduisent n’importe comment ou qu’ils sont alcooliques demandaient qu’on arrête de les stigmatiser et que les 98% de conducteurs qui respectent le code de la route s’allient à eux pour exiger qu’on les laisse conduire sans permis. Sérieusement._______________________________ Rappel : cette comparaison est inepte❶ L’alcoolisme et le tabagisme sont la majeure partie du temps des toxicomanies, et le diabète est une maladie (parfois en grande partie génétique, et nous pourrions discuter de l’addiction au sucre d’ailleurs).❷ Les dégâts de ces maladies mettent des années et généralement des décennies à s’installer.➜ Pour un fumeur/alcoolique à risque élevé de cancer ou un diabétique à risque élevé de coronaropathie, remédier à la situation implique pour le premier un sevrage au taux d’échec stratosphérique, pour le second la perte de plusieurs dizaines de kilos, et pour les deux un voyage dans le temps afin de défaire ce qui s’est lentement construit depuis 20 ou 30 ans #avengers_endgame Pour un non vacciné a risque élevé de COVID sévère, remédier a la situation implique deux pieds pour faire l’aller-retour chez son généraliste, 6 lectures d’un numéro de l’Express de mai 1992 dans la salle d’attente, et 3 injections d’un vaccin « testé » par plusieurs milliards de personnes, et pris en charge par la sécu._______________________________ Donc, encore une fois : Il n’a jamais été question de ne plus prendre en charge ces patients ou de les dérembourser (ça, ce sont les mutuelles et assurances privées qui finiront par le faire, ne rêvez pas). La France a un système de santé solidaire, les médecins ne sont pas des juges, sans quoi nous ne soignerons quasiment personne. Il est question de faire comme pour n’importe quel comportement mettant en danger l’intéressé ET ceux qui l’entourent et n’ont rien demandé :❶ Le prendre en charge, même si il est responsable de son état.❷ Protéger, dans la mesure du possible, ceux qu’il croise. Généralement en l’empêchant de les croiser. C’est le cas du permis de conduire, des interdictions de fumer, du permis bateau, et du pass vaccinal, par exemple._______________________________ Rédigé d’une traite sans relecture, pouet it is what it is._______________________________ Sources :[1] https://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/toxicomanie/16628?fbclid=IwAR1ZxcVE-rWcuqPm5XEaoVuVLfGQd7NHC3P_Dz7GKFaa3OEa1wiHaXZpuEY[2] https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15121?fbclid=IwAR1X_ZAS4VbJm9obf8Qpz9iqdvSoz4-iiwhhi9Ar_NHQQ-31SOHcD5V4j5A[3] https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/addictions/article/l-interdiction-de-fumer-dans-les-lieux-publics?fbclid=IwAR38Fy7Rlro5npwZQ6T2nj_bCEyEJrxHLMiS06PD7as3BgZfJbTgO4xAwBA[4] https://www.drogues.gouv.fr/ce-que-dit-la-loi/en-matiere-tabac/tabac-jeunes?fbclid=IwAR3XafurSJCTtceeoSzaSrwdnMkuQFWB_t5xyQPlsCHRvgfjlWCAWLPDfmw
    5 points
This leaderboard is set to Paris/GMT+01:00
×
×
  • Create New...