Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 01/03/2020 dans toutes les zones

  1. 10 points
    De retour de plongée, voici un témoignage d'un incident. Contexte, plongée organisée par le Club en deuxième journée avec pour le premier jour, deux plongées de respectivement 45m et 30m max. Plongeurs aguerris niveau 3 minimum. Ce dimanche météo favorable, le vent est tombé dans la nuit ainsi que les vagues. Site la Drôme, 52m. Directive du DP pression de départ 90b DTR 12. Je descent avec un plongeur confirmé N3, planification au préalable entre nous. La descente se passe sans aucun soucis, visibite mauvaise mais nous atteignons l'épave sans difficulté nous suivons le chemin que nous avions prévu puis encore situé sur l'épave après échange de nos paramètres, nous nous donnons le signal de remontée. En palanquée serrée nous débutons la montée, et à 36 m, je vois mon binôme repartir vers le fond tête en bas.... Il me faut quelques secondes pour essayer de comprendre puis je prends la décision de le rejoindre il me reste 120b sur mon bloc. Je le rejoins à 46m et le saisie par son gilet pour nous placer en vis à vis. Regard hagard, je contrôle son Mano qui indique 50b. Ne me donnant pas l'impression de comprendre la situation, saisie fermement je commence à le remonter. Mais je dois lutter contre lui qui ne cesse d'agir sur ces purges pour les vider. J'arrive néanmoins à le remonter tout en ayant par deux fois été en début dessoufflement. Durant la remontée, je lui fait prendre mon détendeur de secours dès qu'il attend 20b. Arrivee dans la zone des 10m, je tente encore de communiquer, mais si apparemment moins distrait, il continu à ne pas gérer son équilibre à purger continuellement, je gère donc toute la déco comme je peux. Je lui indique que de mon côté mon ordi m'indique que la déco est terminée et lui m'indique qu'il a encore des paliers à faire. Je prends son bras de force pour lire son ordi et pour me rendre compte que son ordi est en SOS. Je force son attention pour qu'enfin il me fasse un signe et me disant, le chef de la palanquée c'est toi. La tout devient plus facile, il est docile, je nous stabilisé à 3m et vide quasiment mon bloc, je rappel que nous sommes deux sur mon bloc. Puis revenu en surface, je gonfle son gilet et demande à la secu surface de le prendre en charge avec mise sous oxy. Apres explication en surface, il m'explique que lorsque je l'ai rejoint il pensait remonter et qu'il avait la sensation de problèmes matériel tout au long de notre remontée. Il pense qu'en fait la narcose et l'état de stress après l'a complètement perturbé au point de perdre tout repère. C'est un bon plongeur et nous avons plongé à plusieurs reprises sans jamais quoi que ce soit à dire. Pour moi cette remontée assisté à été très compliquée même si au regard de la courbe de plongée, la remontée est à peu près régulière, elle a été difficile car j'ai du lutter contre ses mauvais réflexes, et limite à me mettre en danger par essoufflement. Ce qui m'a énormément surpris c'est de devoir le gérer jusqu'en surface même si en faible profondeur il avait l'air plus lucide. Voilà c'est un peu long, mais c'est un temoignage
  2. 9 points
    Voilà ce qui nous attends, pauvre de nous
  3. 8 points
    Pas si simple. Ce sont les chinois d'abord qui ont annoncé avoir des résultats intéressants avec la chloroquine. Le Pr Raoult a trouvé ces résultats très prometteurs (un des seuls experts occidentaux qui se soit vraiment enthousiasmé) et a lancé sa propre étude dés les 1ers cas pris en charges en région Sud. Il a présenté ses résultats partiels en conférence scientifique la semaine passée (procédé habituel). L'information a été immédiatement médiatisée et on connaît la suite. Bah, le paracétamol, comme pour toute infection fébrile, c'est juste du confort. Quand tu as 39°, des sueurs, des courbatures, des maux de tête ... une dose de paracétamol et 1h après tu te sens beaucoup mieux. C'est tout. Rien de plus. Après, c'est toujours la même histoire, un problème de communication. On demande a un expert quel est le traitement du Covid-19. Il répond : "actuellement, pas de traitement, juste du paracétamol" (sous entendu pour faire baisser la fièvre et se sentir moins mal). Les médias reprennent : "il faut prendre du paracétamol". Le clampin moyen comprend : "le paracétamol est efficace contre Covid-19". Conséquence, des milliers de gens foncent dans les pharmacies pour acheter du paracétamol. Le pharmacien soucieux de son chiffre laisse faire (pas tous, heureusement). In fine, le vrai malade Covid confiné chez lui, quand il aura besoin de paracétamol, se trouve confronté à de vraies difficultés d'approvisionnements parce que ses idiots de voisins en ont stockés 10 boites chez eux ... On vit une époque formidable.
  4. 8 points
    Voici MON analyse du nouvel algorithme Fused 2. Ne disposant pas sous la main d’ordinateur utilisant cet algo, je me base sur le simulateur Suunto DM5, dans sa version Pc 1.4.1.407 (la version Mac étant une grosse bouze qui plante toutes les 5 minutes). C’est donc mon hypothèse de départ : l’algo embarqué dans le simulateur est équivalent à celui qui sera embarqué sur les ordinateurs de la marque. J’utilise les algorithmes en P0 (sauf indication contraire) sans paliers profond (sauf sur la plongée à 30m). Pour les autres simulateurs, je me suis servi de : - OSTC Planner 3.00 beta 14 correspondant à la version 3.13 utilisé par les OSTC 2c v3.13. - simulateur du Teric v17, une merveille. L’objectif est de comparer des profils de remontée sur des plongées à profil carré, selon MES réglages pour les profondeurs déjà réalisées (jusqu’à 70m) ou avec des réglages utilisés par des plongeurs de mon entourage pour la plongée à 96m. Idem pour les gaz, ce sont ceux que j’ai réellement utilisés sur ces plongées quand j’étais en circuit ouvert. Vous pouvez ne pas être d’accord, cela ne changera pas grand chose Plongée 32 mètres - 25 minutes de temps fond, incluant le temps de descente, gaz Air Très peu de changement entre l’algo Fused et Fused 2 : ils font sortir le plongeur plus rapidement qu’un algo Buhlmann+GF80/80. C’est cohérent : le réglage GF80/80 est très sécurisé pour un tel profil. Plongée 42 mètres - 20 minutes de temps fond, gaz Nitrox30 L’algo Fused 2 commence à se démarquer de son prédécesseur avec un profil quasi identique à ceux du Teric et de l’OSTC. La seule différence est que les algo Fused utilisent une vitesse de remontée de 8m/min, le Teric est à 10m/min. Dès cette profondeur, on commence à deviner le niveau de sécurisation du Fused qui a tant fait parler. Plongée 48 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Air Voici le profil typique qui a tant fait râler les plongeurs français utilisant l’algo Fused : il sort 10 minutes plus tard que ses camarades. Et encore, j’ai désactivé le palier profond pour éviter des arrêts à 22m. On voit les progrès du Fused 2 qui a un profil quasi identiques aux algo bubul + GF80/80 Plongée 48 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Air + Nx80 Avec un pony Nx80, la tendance est la même que pour la plongée précédente : le Fused 2 colle aux GF80/80 tandis que le Fused 1e version sort 7 ou 8 minutes plus tard que les GF. Plongée 55 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Air Voilà la plongée des gros barbus de la fédé, pour laquelle le Fused 1e version ne peut pas convenir : il fait sortir le plongeur au bout de presque 2h de plongée, avec quasiment 90 minutes de paliers. Le Fused 2 a bien évolué en sortant 7 minutes après le GF80/80, GF limite à l’air à cette profondeur, à mon sens. Plongée 55 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Air+Nx50 Fused 2 et GF80/80 sont alignés, quoi que le Fused 2 démarre ses paliers un peu plus profond et un palier moins long à 6m. Je n’aime pas cela, point de vue très personnel. Le Fused est toujours à la ramasse, en sortant 18 minutes plus tard avec des premiers paliers à 27m … (option paliers profonds désactivés). Avec un Nx75, les écarts augmentent : Fused 2 et GF sont presque alignés et sortent en 34 minutes avec la même tendance du Fused 2 à démarrer les paliers plus profonds et à raccourcir celui à 6m. Fused 1 sort lui 22 minutes plus tard … Plus le pourcentage d’oxy augmentent, plus la tendance du Fused 2 s’accentuent avec des paliers de + en + profonds (18m avec un pony Oxy alors que GF démarre à 12m). Mais le Fused reste proche des GF/ Le Fused 1, lui, s’enfonce de plus en plus : il sort 30 minutes plus tard avec un pony Oxy. Pour l’instant, l’algorithme FUSED 2 tient à peu près ses promesses de mon point de vue. La suite est moins glorieuse … Plongée 55 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Tx20/30 Voilà le type de plongée avec ce gaz fond pour laquelle le choix du gaz de déco est important. Parce que je considère que Suunto n’est pas allé au bout de sa démarche avec le Fused 2.Ainsi avec une déco Nx50, la courbe de remontée Fused est parfaitement alignée avec celle du GF50/80. Le Fused ne sort pas trop loin mais avec une courbe vraiment pas à mon goût : paliers dès 30m sur le gaz fond, bof … Avec une déco Nx75, l’algo Fused 2 commence à partir en cacahouète et reprend une courbe proche quasi identique à celle du Fused 1e génération : la remontée est identique jusqu’à 6m, avec des paliers plus courts à 6m pour le Fused 2. Et ils sortent 10 minutes après les GF. Avec une déco Oxy, c’est encore pire. Les Fused sont alignés, le Fused 2 étant un poil plus court sur le palier à 6m. Et ils sortent 15 minutes plus tard que les GF. Plongée 65 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Tx18/45 Là, c’est le début de la galère avec les algo FUSED, version 1 ou 2. Accompagné d’un nitrox 50, les Fused attaquent les paliers au delà des 30m, donc sur le gaz fond. Je rappelle que les paliers profonds ont été désactivés pour les 2 algorithmes. Le plongeur passe donc près de 7 minutes en paliers à respirer son gaz fond. Alors que les GF démarrent les paliers lors du passage au nitrox 50, avec une fenêtre oxygène maximale. Etonnement et comme pour la plongée à 55m, l’algo Fused 2 préfère allonger les paliers profonds et raccourcir le palier à 6m pour finir en même temps que son ainé. Au final, les Fused sortent entre 7 et 9 minutes plus tard que les GF. Avec un nitrox 75 ou un OXY, les profils de remontée sont identiques à celui rencontrés avec le NX50. Sauf que les paliers profonds sont toujours aussi profonds, que le temps à respirer sur le gaz fond avant de passer au mélange enrichi en oxygène augmentent donc de plus en plus en plus, et que l’écart en sortie avec les GF augmentent aussi : avec un NX75, les plongeurs sortent 14 minutes plus tard que les GF. Avec un OXY, ils sortent 20 minutes plus tard. Avec un nitrox 75 Avec un OXY pur Imaginons maintenant une config un peu plus lourde avec le même mélange fond et deux déco : un nitrox 50 + OXY. Et bien cela ne change pas grand chose : avec les Fused, les paliers avec démarrent toujours aussi profonds et ils sortent avec 10 minutes de retard par rapport aux GF. En fait, quelle que soit la configuration des déco, les FUSED 1 et 2 ont un profil de remontée quasi identique. En cela, le FUSED 2 n’apporte donc aucune évolution par rapport au FUSED de première génération. Plongée 70 mètres - 13 minutes de temps fond, gaz Tx18/45 et Nx50 Evidemment, cette plongée est très peu différente de la précédente. Mais c’est un profil que je connais bien, sur lequel j’utilise un GF50/80 voire un GF60/75. J’ai rajouté un profil GF30/80 car c’est celui enseigné par la FFESSM notamment, et c’est souvent un réglage de base des ordi tek trimix. Là encore, les algo FUSED (réglage P0 de base, je rappelle) sortent avec 10 minutes de retard par rapport à les GF. Et toujours un profil de remontée décalée vers le fond pour les FUSED, assez éloigné de ma pratique. Sur ce profil, j’ai joué sur les réglages de sécurité du FUSED 2 pour m’approcher de mes profils : le FUSED réglée en P-2 donne un profil quasi identique à mon GF60/75. A l’identique de ce que faisait le FUSED 1e génération. Plongée 96 mètres - 15 minutes de temps fond, gaz Tx10/65 Voici la seule plongée que je n’ai jamais réalisée. Pour les gaz, je me suis servi de ceux utilisés réellement par une palanquée sur cette épave. Je n’ai aucun idée des GF utilisés par ces plongeurs. De mon côté, ce serait un GF40/70. J’ai aussi ajouté au comparatif des GF tels qu’utilisés par des plongeurs de mon entourage : 20/70 ou 30/80 Si on analyse les courbe, on retrouve encore FUSED 2 = FUSED 1 : profil de remontée identique, FUSED 2 sort un poil plus vite. Avec des paliers commencent dans la zone des 65m. Bien trop profonds à mon goût. Et 15 à 25m plus profond que les premiers paliers avec les GF. N’ayant pas de recul sur cette plongée, je vous laisse tirer vos propres conclusions. Au final : Suunto a fait un véritable effort avec son algo FUSED 2 pour les plongées loisir jusqu’à 50m, avec ou sans déco. Au delà ça se gâte : toutes les courbes suivantes sont quasi alignées entre les deux versions de FUSED, quelles que soient les profondeurs, gaz et déco utilisés. FUSED 2 = FUSED 1 Pour l’utiliser au delà de 50m, il faudra encore abaisser au maximum la sécurité du FUSED 2 pour obtenir des profils qui me conviennent. Dommage que Suunto n’est soit pas allé au bout de sa démarche avec le Fused 2. Pour moi, cela reste encore un algorithme Loisir. Sur le principe, ce n’est pas gênant quand il est utilisé sur une D5. Ca l’est beaucoup plus s’il doit être implémenté sur un ordinateur Trimix comme l’EON CORE (80m) ou STEEL (150m) et autres modèles Trimix. Dommage …
  5. 8 points
    Personne n'a remis en cause l'effet anti-agrégant de l'aspirine, qui est utilisée dans ce but par des millions de patients dans le monde, tous les jours. C'est là qu'il manque une petite subtilité pour être exacte : "qui lui permettrait, en théorie, de limiter la formation de caillots dans le sang à l'occasion des accidents de décompression, bien qu'aucune démonstration de son intérêt thérapeutique dans ce domaine n'ait été apportée". Inutile. Pas du tout. On simplifie une conduite à tenir inutilement complexe. Tout le monde sait qu'en situation de crise, d'urgence, plus c'est simple, mieux c'est. Et bien, pour une fois, on fait les choses dans le bon sens. Les recommandations françaises étaient les seules au monde à recommander l'aspirine en pré-hospitalier. Sur le terrain, depuis des décennies, cette histoire d'aspirine dans les ADD a malheureusement généré une certaine confusion dans les esprits de nombreux plongeurs, aboutissant à des prises sans administration d'O2 ni déclenchement de la chaine des secours, témoignant d'une inversion de priorité regrettable. Le retrait de l'aspirine des recommandations devrait permettre de passer un peu plus facilement le message que le médicament du plongeur, c'est l'O2, pas l'aspirine.
  6. 8 points
    3615 my life A la trentaine (45 maintenant) j'ai été instructeur padi pendant 2 ans. (je rentre bien dans les stats :-)) Sur ces 2 années soit 4 centres dans 4 pays j'ai gagné respectivement par mois environ Rép Dom : 800$ - logement et bouffe non inclus 400$ = 400$ (6j/7) Grèce : 600€ - bouffe 150€ = 500€ (6j/7j) Vietnam : 300$ - logement et bouffe 300$ = 0$ (7j/7j) Egypte : 800€ (logement et bouffe inclus) = 800€ (6j/7j) Bien sur il a fallut payée l'avion et la cotisation padi ... vivre un peu ... et sans cotiser à la retraite et avec encore la sécu (on avait encore droit à 2 ans de couverture à l'époque, plus maintenant) Financièrement , pour mon cas ce n'a pas été le jackpot, mais j'en avais envie et ne voulais pas regretter de ne pas avoir essayé. De plus j'avais un petit matelas financier et de l'expérience pro hors plongée sur un secteur porteur (info) qui m'a permis de reprendre "une voie classique" après cette aventure. De mon point de vue, bien sur il y en a qui réussisse mais ce n'est pas la majorité. La plongée est un business basé sur la passion des jeunes encadrants avec tout les travers que cela engendre.
  7. 8 points
    un vieux qui a 20 ans de forum et 3 ans de sevrage. bonsoir à tous (chez moi, il est + 2h par rapport à vous)
  8. 7 points
  9. 7 points
    Ça risque aussi de développer le marché noir... D'ailleurs, pour ceux qui sont intéressés, je loue mon chien (cf mon avatar) pour les personnes voulant se promener. Créneaux de 30, 45 ou 60' ; autorisation de promenade et sakakaka fournis. Tarifs attractifs et carte de fidélité possible. (faut bien compenser la chute de C.A. !)
  10. 7 points
    Heu... Pardon, mais tout le discours sur les prestations sociales, secu, assurance maladie, cotisation retraite, etc... Ca n'a rien a voir avec la plongée ou le boulot de moniteur, et encore moins padi ou non et ce en 6 mois ou en 47 ! C'est une question de legislation du travail selon les pays d'exercice et residence! Et oui, merci de le rappeler, en France (et on pourrait élargir a l'Europe occidentale, Canada et pas grand monde en plus...), il existe une enorme difference entre salaire brut et net, un gros salaire indirect allant aux prestations sociales des travailleurs... Indépendamment de leur activité ! Sorti de la, si tu vis ailleurs, et travail ailleurs, quel que soit ton metier, ce sera plus proche du "aides-toi toi même" que du système "a la Francaise". Assurances privées, retraite par capitalisation propre, si tu fais des momes education privée, etc... Et pour que ce soit clair pour certains ici, cela represente l'énorme majorité du globe hein ! Apres... Pas pour cela qu'on ne peut pas s'expatrier non plus ! Notre intervenant n'a pas 30ans... Arrêtez d'etre rabat joie quand meme! C'est bien la qu'il faut partir, voyager, voir du monde... Et aller bosser hors des "pays sociaux" (pour donner un terme) est justement d'autant plus "formateur" (bonne prise de perspective)! Et de nouveau, un moniteur de plongee, c'est un boulot technique de base, n'allez pas comparer les salaires de moniteurs moyens a celui des professions liberales ou autres superieures en France non plus (OWSI hors EU tu gagnes pas comme un Pharmacien a Paris ? Sérieux?) ! Pour info par exemple : un instructeur PADI avec 2 langues étrangères gagnera vers chez moi plus du double qu'un ingénieur civil local... Ca serait pas un mal que de changer ses perspectives, non? Un simple OWSI PADI sans DE, mais un diplome en peu de temps, avec des stats d'accidents pas pire que des DE chers et longs, gagne plus qu'un Ingénieur ici (equivalent bac +4 mini ici)... Pas de comparo avec "en France", car il vit, bosse, consomme hors de France ! Bah si il le desire, il pourra se payer une assurance santé bien meilleure qu'un Ingénieur, ou un médecin sur place... Ca c'est du factuel. Et pour en revenir a notre intervenant, jeune, prêt a se bouffer le monde: fonce, oui! Ca ne marche que moyen? Bah tu auras essayé au moins, tu auras expérimenté quelques chose de beau et fun avant de rentrer a la maison vendre des abonnements pour la salle de gym de Meudon, avant d'etre vieux/peureux/conservateur bien chez toi comme certains intervenants ici au dessus... Et ca se trouve, ca marchera pour toi : non seulement tu aimeras la vie hors France, dans la plongée, mais tu arriveras a faire carrière, sérieusement et a avoir une vie pas moins respectable qu'en restant "a la maison" en cotisant (ou meme pas) tes points retraite sagement ! Car oui, s'expatrier ca ne veut pas forcément dire tout comparer avec "la vie d'avant". Tu peux vivre hors France, y etre heureux, y faire famille même... Et un OWSI PADI peut tres bien etre une excellente clé d'entrée, et pas des plus moches: c'est beau comme metier, et le cadre y est souvent pas mal et l'ambiance plutot agréable ! Un DM, un OWSI c'est un premier pas, que dire de ce que l'avenir sera ensuite ? Changer de secteur complètement (tourisme, immobilier, import/export, image prod, etc...)? Rester dans la plongée dans une des diverses variantes (manager club, padi CD, technicien, tec, nautique, distrib matos, monter sa boite...) ? Et parfois meme finir par gagner bien plus qu'en etant resté en France en équivalent euro-salaire brut ! Sisi... Les parcours sont moins "classiques" que les "carrières types" habituelles en France, evidement... Mais pas forcément moins intéressantes, passionantes et au final meme moins "rentables" ! Salut!
  11. 7 points
    Surtout une préparation mentale pour supporter les instructeurs nationaux !
  12. 7 points
    Merci à tous pour vos commentaires, ça été un exutoire d'en parler, non pas pour évacuer un traumatisme, ce n'est pas ma première assistance, même si celle -ci fut la plus difficile, je vais très bien dans mes baskets C'est une mésaventure que je prends comme de l'expérience nouvelle mais j'y repense pas mal en terme de réaction face à l'incident, et d'entendre vos avis me permet de me refaire le film et de voir là où j'aurais du ou pu faire différemment. Comme par exemple, je vais fixer mon mano à un endroit différent de l'endroit ou je le fixe par une attache car par deux fois il s'est décroché avec nos gesticulations et j'ai eu un mal fou à le récupérer pour lire la jauge et estimer notre autonomie restante. Pareil et ça je n'ai pas encore trouver la solution, vers 10m j'ai sortie mon parachute pour demander par signe conventionnel à la sécu surface de m'envoyer le bloc de secours, sauf qu'en maintenant la victime à une main et l'autre avec la manip pour le gonfler, il m'a échappé et est partit en surface gonflé à bloc certes mais seul et du coup couché à plat en surface. Ce sont de petits détails, mais dans ce genre de situation, c'est très inconfortable et quelques éléments pour te rassurer auraient faits du bien. L'autre plongeur à depuis pris conscience de l'incident et a décidé de ne plus faire de plongée profonde hors de conditions météo estivale pour éviter les facteurs aggravants comme eau froide, eau trouble...etc. Il n'a pas souvenir de tout ce qui s'est passé mais me remercie au passage de l'avoir remonté et va m'envoyer sa courbe de plongée que j'essayerais de poster.
  13. 6 points
  14. 6 points
    Si la France était entrée en confinement début février, j'aurais beaucoup aimé lire vos commentaires à chaud...
  15. 6 points
    Et il est co-auteur de la meilleure blague pour plongeurs "il ne faut jamais parler sèchement à un Numide". Cette blague me fait hurler de rire depuis 45 ans !
  16. 6 points
    Oui, la chloroquine a des effets indésirables potentiels, comme tous les vrais médicaments. Mais a vrai dire, je crois qu'on se trompe un peu de débat à polémiquer sur ses effets néfastes. Il nous manque cruellement des données sur l'efficacité (on sait juste que ça réduirait la durée de portage du virus, mais sans savoir si ça réduit la durée de la maladie, la gravité ou la mortalité par exemple*). Dés lors, impossible d'évaluer la balance bénéfice/risque du médicament dans cette situation. Donc, un usage en milieu médical, pour un patient grave à qui on n'a rien d'autre à proposer, pourquoi pas (ça se fait déjà) (dans l'attente de données plus précises). Mais un usage généralisé pour rassurer le tout venant inquiet, certainement pas. On voit déjà ce que ça donne avec cet exemple d'américain qui s'est intoxiqué en faisant n'importe quoi. Quant à savoir à qui la faute de ce dramatique fait divers, Pr Raoult, Pdt Trump ou le "red neck" ... je dirais volontiers que les tords sont partagés, non ? Les 3 avaient la possibilité d'épargner la vie du dernier, aucun ne l'a fait, que ce soit par manque de modestie, de modération ou d'analyse. Le type est mort. Sans avoir été infecté par le virus ... (*) on trouve même dans l'étude de Raoult des cas qui ont éliminé le virus (donc comptent comme "efficace" dans la démonstration) mais sont morts le lendemain ... ça fait sérieusement relativiser les choses quand même.
  17. 6 points
    Comme je suis honnête, je dois bien avouer que j'ai un conflit d’intérêt... Je vis avec une chercheuse de l'INSERM, Ph APHP en infectio. Je suis consterné par ce que je lis sur les réseaux sociaux... Twitter, on a les trolls habituels, fb c'est plus grave. Etant de formation de l'école des annales en sciences humaines, je vois bien le biais démographique entre les deux réseaux. Mais c'est dur. On a l'impression qu'une partie (âgée certes) de la population bascule dans la panique... Un peu comme Trump, qui en validant un test "partiel", a trouvé une solution magique à son problème de défaillance du système de soin US en cas de pandémie... Il n'est pas inquiet car il a l'option militaire (comme sur netflix) magique... ou le remède français (magique ?)... Je trouve déprimant la déchéance de notre intelligence en ce cas... Peut être que le seul point sur lequel on peut se mettre d'accord today, c'est que la science ne se fait plus en Europe.
  18. 6 points
    J'ai lu l'article (http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html). Au final, je suis amené à penser que l'auteur s'aventure assez loin sur un champ de grande incertitude ... Même si son analyse comporte de éléments de réflexion très pertinents, je crains que son discours soit au final vecteur de comportements dont nous n'avons pas besoin actuellement. J'ai l'impression que sur la 1ère partie (l'analyse de l'épidémie), il est dans sa zone de confort et c'est intéressant. Ca se gâte à partir du chapitre "Fin du monde ou pas ?!". D'abord, je crois qu'il est clair pour tout le monde que ce n'est pas la fin du monde. Même si la maladie s'avérait réellement la tueuse à 2% (chiffre très élevé), il paraît clair qu'avec 98% de survivant les sociétés humaines se relèveraient. On arrive alors au chapitre "Oui mais alors, tous ces morts et ces services engorgés ?", qui constitue justement le coeur du problème, car c'est bien cette situation qui pose LA difficulté dans cette épidémie. L'introduction choisie par l'auteur me laisse sans voix : "s’il n’y avait pas ces cas graves, l’épidémie serait insignifiante" Ah oui ? Autant dire que s'il n'y avait pas de problème, tout irait bien ! On sent clairement dans ce chapitre que l'auteur s'éloigne de son domaine d'excellence. Il n'entre pas vraiment dans le sujet et on en reste finalement sur le fait que les morts en nombre, c'est pas bien grave vus que ce sont des vieux. Le début de l'article me laissait attendre un développement plus fin et pertinent que celui-là ... Et on termine en apotéose avec le Pr Raoult et la chloroquine (chapitres "Fin de partie ?" et suivants). L'auteur quitte à ce moment le domaine du rationnel et s'aventure sur des terres qu'ils ne connnaît manifestement pas bien. Certes, il défend à juste titre le Pr Raoult sur des attaques mal à propos (palmarès du chercheur, publication du travail concomitant à la communication grand public, fausse polémique sur le risque d'intoxication ...). Mais à coté de ça, il tient la chloroquine pour un remède ayant fait ses preuves, amalgamant effet biologique (le seul qui soit montré dans l'étude de Raoult à ce jour) et effet clinique (le seul qui intéresse tout le monde). Cette phrase notamment : "... éthiquement indéfendable dès lors qu’on parle d’un médicament qu’on connaît par cœur, qui a déjà démontré son efficacité sur d’autres coronavirus, confirmée sur celui-ci par deux essais cliniques, et alors que des vies sont en jeu jour après jour !" est dévastatrice. "qu'on connaît par coeur" : oui mais dans la cadre du paludisme et des maladies auto-immunes. On peut donc présumer que sa toxicité sera acceptable dans un cas comme Covid-19. Le reste demeure à vérifier dans un essai clinique. "qui a déja montré son efficacité sur d'autres coronavirus" : plus précisément, a dejà montré son efficacité biologique, jamais son intérêt clinique. "confirmé sur celui-ci par 2 essais cliniques" : efficacité biologique (réduit la durée de portage du virus) dans cet essai. Mais de nouveau, pas de données cliniques (incidence sur la gravité, le nombre de passage en réanimation, le nombre de décès, la durée de la phase symptomatique ...). Il me paraît d'ailleurs délicat de parler d'essais "cliniques" : pour les 2 qui sont évoqués, l'un n'existe que virtuellement, une simple communication de quelques lignes sans aucun chiffres (les chinois), l'autre ne rapporte quasi aucune donnée clinique (celui de Raoult). Bref, l'auteur mettait un point d'honneur à restaurer la science. Il fini par s'emmêler les pinceaux et se discréditer en défendant bec et ongles la chloroquine. Oui, les travaux de Raoult ouvrent des perspectives, mais ils doivent être confortés par des données cliniques, et par une approche plus rigoureuse, ce sont des points essentiels. Je ne peux que vous renvoyer à l'excellente analyse rigoureuse postée par @stef75.
  19. 6 points
  20. 6 points
    Bon les égyptiens ont peut être compris un truc ? Quand on voit les messages sur FB... genre "moi j'ai payé ma crois!ère, je pars".... Pour ceux qui veulent, j'ai des photos des immeubles autours de chez moi. Tous les tocards se sont barrés de paname (en même temps, ça fait nous fait des vacances). Ils ont tiré les volets de leurs (grands) appartements de leur résidence de nantis du 18 (yen a pas pas beaucoup dans le coin) pour aller dans leur villégiature sur l'île de ré... Ce soir j'ai vraiment honte... Le gouvernement va rationner le paracétamol (à raison). Égoïsme total d'une bande de cons (no futur ?). Des fois je me dis que j'adhérerais bien à un complot des dauphins pour nous remplacer comme espèce dominante sur cette planète... Bon courage à ceux qui vont endurer ces moments longs ... avec un peu de dignité... Moi sinon ça va bien Bisous en ce premier jour de confinement
  21. 6 points
    Moi j'ai du stock… au moins 2 caisses de bière et une centaine de bouteilles de vin, je dois pourvoir tenir 2 semaines
  22. 6 points
    P*tain, trop dèg ! Ma femme en tant qu'ex instit au tempérament de Mère Thérasa, en a profité pour récupérer tous les gamins du quartier ! Adieu ma tranquillité de petit vieux télétravailleur ! Je vais être obligé d'aller me reposer au Taf !
  23. 6 points
    Je ne suis pas psy mais je me demande pourquoi avoir besoin de rabaisser ceux qui font différemment ? - L’argument sécuritaire ? Quelqu’un pourrait-il donner des chiffres sur les ratios nombre de plongées air/ nombre d’accidents et nombre de plongées aux mélanges/ nombre d’accidents ? Il se pourrait qu’on soit surpris… - Besoin de se rassurer, de se justifier ? Un peu comme ceux qui roulent avec un pare buffle monté sur leur 4x4 en milieu urbain… - Jouer à celui qui a la plus grosse ? C’est vrai qu’avec toutes ces bouteilles, ces tuyaux, ces histoires de déco multiples, j’en passe et des pires..., vous pouvez passer pour des extra-terrestres mouillés vue de ma plage de sable fin sous plafond de soleil… - Faire le buzz sur le forum ? En tous cas vous participez activement à sa vie et son intérêt. - Essayer d’imiter le « pittbull Espagnol » au risque de paraître une pale imitation ? Je ne sais pas quelles sont vos motivations et ce n’est pas très grave parce que toutes nos interventions restent finalement bon-enfants. La plongée est une activité qui peut se pratiquer de multiples façons et qui comporte des risquent existants mais limités de l’ordre de 1 « accident » pour 7000 à 10000 plongées. Ces multiples façons de plonger sont déterminées non pas seulement par choix mais surtout par l’environnement « humide » le plus accessible. Ça ne garantit nullement d’avoir moins d’accident, juste de pouvoir pratiquer. Comme tous nous avons besoin d’appartenir à un « groupe » et d’être reconnus, évidemment notre pratique est la meilleure… C’est rare de voir un riverain de la méditerranée plonger exclusivement en lac, bien que l’on puisse habiter près d’un lac et ne plonger qu’en mer… Mais plutôt que de spéculer sur les motivations des autres je vais vous parler des miennes. J’ai toujours habité au bord de la grande bleue, je suis un plongeur des « bacs à sable », je n’ai plongé qu’en mer et jamais dans une eau à moins de 10°. Ce qui me plait c’est d’enfiler mon humide de prendre un bloc d’air et de me jeter à l’eau, les plongées à 60m, par an, on peut les compter sur les doigts d’une main. Avec environ 3000 plongées à l’air, majoritairement d’encadrement (plongées pires que de plonger seul) je n’ai jamais eu le moindre souci et ce n’est pas exceptionnel, je suis dans la norme des 1 sur 7 à 10000… Je n’ai aucune raison de plonger aux mélanges et surtout pas pour des pseudos raisons de sécurité. Alors amis multi-gazés, continuez à nous parler de votre pratique et de vos passionnantes expériences mais si vous pouviez arrêter de nous bassiner inutilement avec notre folie de plonger au-delà de 30m à l’air vous paraîtriez moins « narcosés »
  24. 6 points
    Un article intéressant qui représente un bon résumé de la situation: https://drphilbe.blogspot.com/2020/03/les-chiffres-que-vous-trouverez-ici.html PS: les Philippines sans touristes asiatiques c'est le pied!
  25. 6 points
    Je préfère la froide lucidité du 'on est trop cons, va tous crever, mais on va bien se marrer', balayer devant sa porte et admirer le désastre. J'ai aucun espoir qu'on redresse quoi que se soit, il suffit, par exemple, de lire ton dernier vibrant hommage au monde du transport aérien (dans je ne sais plus quel post). L'humain (passé l'adolescence) à une capacité incroyable à amender ses règles/idéaux/codes pour les ajuster aux conditions dans lesquelles il vit. On pratique l'un des sports les plus émetteurs de CO² (si je compare, au rugby,foot,course a pieds,etc.) et de saloperies diverses en plastiques non recyclables, on peut se donner bonne conscience en disant qu'on sensibilise à les non-plongeurs au plastique dans la mer, mais ça ne va pas bien plus loin que se donner bonne conscience. Sinon, on peut prier, ou demander à son gouvernement d'agir, ça revient à peu près au même :D. L'écologie, c'est bien sauf si y'a plus de bagnoles.
  26. 6 points
    Ah ben oui, sinon "moyen de flottabilité" ça fait "MF"... Et après, certains vont dire que les MF sont gonflés et d'autres diront qu'ils sont gonflant...
  27. 5 points
    Je suis 100% d'accord avec ce propos. Enfin, 99%, je dirais plusieurs décennies... Depuis la politique de "maîtrise des dépenses de santé" ? J'étais encore jeune mais je crois que ça démarre là. Après on peut parler de la politique de recherche publique ? Des partenariats public/privé, des financements sur projets courts qui transforment les chercheurs en spécialiste du marketing... Des salaires minables qui font que l'université forment les chercheurs qui vont bosser au final en Allemagne ou au USA... Mais bon, on s'égare
  28. 5 points
    Moi, Monsieur Nicolas Duray vous prouve par cet article que je suis compétent pour traiter le Professeur Raoult d’imbécile et tous ceux qui voit un espoir dans ce traitement de « pathétique » Alors j’utilise un article sur des mesures de précautions normales pour éviter l’effet PQ sur la chloroquine mais qui ne porte aucun jugement de valeur sur les travaux de Raoult afin de critiquer les autres. Je laisse le mot de la fin de ce post à Yolande Gannac-Mayanobe, psychologue clinicienne.
  29. 5 points
    Ce séjour était prévu de longue date, bien avant le déclenchement des alertes sanitaires. Lorsque nous sommes arrivés à Cebu, seuls les vols venant de Chine y étaient interdits. Pour aller dans cette région des Visayas, il y a plusieurs possibilités: soit un vol vers Manille, puis le lendemain un autre vol pour le nouvel aéroport sur l'île de Panglao, proche d'Alona, soit un vol pour Cebu, puis un passage en ferry vers Tagbilaran, en attendant la fin de la construction du pont qui reliera les îles de Cebu et de Bohol. Et cela dans peu de temps. Voila maintenant neuf ans que nous connaissons Alona, "station balnéaire" sur l'île de Panglao. Nous allons à l'Oasis beach resort, et je plonge avec leur centre Seaquest. Beaucoup d'hôtels et de centre de plongée sont situés sur cette plage, dont Equation qui est très à la mode chez les français. Ayant toujours été très satisfaits des prestation à l'Oasis, je n'ai pas envisagé de changer. Cette année, après deux ans sans venir, nous avons été très surpris par la construction d'un énorme Mac Do au carrefour de la rue qui mène à la plage( ouvert 24h/24 et 7 jours/7) ... L'autre grande différence fut l'absence totale de "touristes"chinois, qui devait représenter plus de 50% de la fréquentation habituelle. Parlons plongée maintenant. Le house reef se dégrade progressivement du fait de sa fréquentation intensive( on n'y voit plus d'hippocampes par exemple). Mais il reste de superbes sites: Balicassag, où le nombre de plongeurs est maintenant limité, Doljo et Palmilacan. Fin février est un peu trop tôt dans la saison. L'eau est à 26° et la visibilité pas terrible. Il peut encore pleuvoir régulièrement. Enfin, du fait de la diminution de la fréquentation cette année, j'ai plongé seul avec un guide presque à chaque foi. Balicassag est connu pour ses bancs énormes de jacq fishs ainsi que ses tortues. Sur le "house reef", il y a pléthore de poissons crapauds et autre petites bestioles. Voila, la suite sera Cabilao... Balissag House reef le "petit" L'ensemble de photos: L'ensemble des photos: https://www.flickr.com/photos/185275309@N08/albums/72157713573869206
  30. 5 points
  31. 5 points
    Ah oui, mais les supporters, c'est différent. C'était dans l'espoir de s'en débarrasser !
  32. 5 points
    Que tu n'accroches pas avec son problème d'ego et sa posture dans les médias, et que tu le juges sur une prise de position qui n'est pas dans son domaine d'expertise n'enlève pas au bonhomme un CV qui semble le rendre quand même plus pertinent que toi ou d'autres sur le sujet d'actualité. En tout cas, il semble plus pertinent que les médecins généraliste qu'on voit en boucle sur les chaînes d'info (donc certains sont en train de bien griller leurs crédibilités #Cymes ) Je ne sais pas s'il a raison ou tord, en tout cas il a l'air quand même d'avoir une certaine expertise sur le sujet, perso je préfère le laisser allez à fond dans son idée pendant que d'autres cherches d'autres pistes, et on verra à la fin ce qui marche vraiment ou pas. Perso je pense qu'on a besoin de gens qui cherche à contre-sens des autres, ça permet d'explorer plus de piste. Et pour le moment, je n'ai rien lu qui semble détruire sa théorie Après oui, il a une façon de s'exprimer bien à lui.
  33. 5 points
    Sur ma Kindle d'Amazon, j'ai gratuitement l’œuvre intégrale de Victor Hugo C'est copieux aussi Le télétravail se passe-t-il bien pour vous? Pour moi c'est bien cool
  34. 5 points
    ATTENTION: 2ÈME DEGRÉ ET HUMOUR REQUIS AVANT DE PROCÉDER PLUS LOIN... Je suis tombé ce matin sur un truc vraiment drôle à propos de votre "confinement". Ça disait essentiellement que Macron avait insisté plusieurs fois dans son plus récent discours pour dire que la France est en guerre parce qu'il constatait que les Français ne prenaient pas vraiment au sérieux la menace du COVID-19 et qu'en déclarant l'état de guerre, il espérait que ses citoyens se mettent naturellement à collaborer...
  35. 5 points
    Re-non, toujours pas "les traitements", mais "DES traitements" si tu préfères. L'utilisation du "les" laisse supposer que tout ce qui serait bon pour la polyarthrite le serait aussi pour le Covid-19, ce qui n'est pas le cas. Par exemple, les corticoïdes, sont utilisés dans la polyarthrite et déconseillés sur les Covid-19. En fait, ce que tu évoques là, ce sont des hypothèses de travail pour atténuer des formes graves de la maladie. On présume que ces formes graves résulteraient d'une réaction immunitaire trop violente contre le virus, qui occasionnerait des dégâts importants sur les tissus infectés par le virus (le poumon notamment). En utilisant certains médicaments immunomodulateurs (déjà utilisé dans la polyarthrite entre autre), on espère pouvoir calmer un peu l'inflammation, sans annuler la réponse immune contre le virus. Mais cette hypothèse doit maintenant être vérifiées expérimentalement, ce qui va être fait.
  36. 5 points
    Ce que j'en pense, si tu cliques....
  37. 5 points
    Jec dois bien avouer que je suis pétri d'admiration devant ous les surhommes qu'on lit ici qui n'ont jamais ô grand jamais oublié de modifier un paramètre de gaz sur un ordi avant de se balancer à la flotte... C'est là que je me rends compte de ma marge de progression...
  38. 5 points
    En France, on n'est jamais bien loin d'un secours médicalisé. Par le CROSS si c'est nécessaire. Donc un avis médical est toujours disponible. Le 1er geste de secours en plongée, semble plus l'apport d'oxygène.
  39. 5 points
    J'ai vu pire: des jeunes qui n'avaient pas de quoi se payer le billet pour partir...
  40. 5 points
    Mouais... Faut arrêter avec ces phrases toutes faites quand même... Le sacrifice individuel de l'encadrant pour le bien etre des autres uniquement! Belle image judéo-chrétienne du bien d'autrui au prix de la pénitence du guide... Oui encadrer c'est assumer des responsabilités, certe, mais ca n'empêche pas que de jouir de chaque instant... De voir des paysages sous-marins sublimes, des espèces uniques, d'évoluer sous l'eau simplement, et de partager tout cela, avec des clients la pour etre heureux dans leur loisir, non pas pour se plaindre! Perso je dois compter dans les 15.000 plongees, une enorme partie a etre "responsable" de ce qui s'y passe, bah sincerement j'ai pris du profond plaisir pour moi, égoïstement, dans une enorme proportion ! (Plaisir de plonger, du boulot de partager/enseigner, de la beauté de ce qu'on y voit, des experiences diverses, des rencontres avec les plongeurs/eleves...) Bref, si ce n'etait que "plonger pour les autres..." jamais je n'en aurais fait cette superbe carrière personnellement, sans aucun "sacrifice"! (Bosser comme garçon de café, a la chaîne de montage auto , manutentionnaire Amazone, etc... Ca c'est du sacrifice sans/avec peu de retour plaisir!) Les pros du secteurs pourront tenir des heures sur leurs "boulets plongistiques", oui (et pas forcement les mauvais plongeurs, mais les plus "relous" surtout), mais ils pourront aussi tenir des heures sur tout ce qu'ils ont vu de sublime sous l'eau, et que seulement la repetition de la chose a permis! Et dans le fond ils savent bien cette chance que de ne pas etre a l'usine ou en quelconque service clientelle online quand meme! Salut!
  41. 5 points
    Moi le passage qui m'a amusé c'est : "MATERIEL ET EQUIPEMENT Les stagiaires et les moniteurs doivent disposer au minimum des équipements suivants : o Un recycleur homologué CE, en bon état de fonctionnement, disposant des options de secours et d’injection d’oxygène pour accélérer la désaturation. Les modifications ne doivent pas être de type « non-approuvée » par le constructeur." Avec ça on va pouvoir troller pendant des jours
  42. 5 points
    Un héritage de ma grand-mère qui désignait ainsi les rombières qui tâtaient le croupion de toutes les volailles des étalages au marché, sans les acheter et, naturellement, en empêchant les autres clients d’accéder à l’étal. Et qui, pour autant, n’achetaient souvent rien au passage.
  43. 5 points
    J'adore le type qui vient sur un bateau avec un bouquin pour justifier sa bêtise...Maintenant je viendrais plonger avec la Bible... " Mais tu risques de mourir !!! M'en fous regarde page 999 je vais aller au paradis!!!
  44. 5 points
    Oh moi, j'ai une confiance sans limite en la vie, tous les matins le soleil se lève et se lèvera avec ou sans nous....
  45. 4 points
    "On" ne met pas en avant sa dangerosité... C'est du repositionnement. "On" essaye à chaque fois des trucs qui peuvent marcher en espérant que ça puisse marcher. Le problème c'est que le "candidat" a déjà été repositionné sur plein de bastardo-virus et que si ça marche in vitro, ça n'a jamais fonctionné in vivo... Problème de dose ? Essayons de rester rationnel, si c'est un problème de dose, il faut évaluer les bénéfices/risques à différentes doses car c'est pas de l'homéopathie. Donc faire de la science... Donc, respecter les procédures de recherches (c'est plus long que troller sur p.com, fb ou annoncer être le sauveur de l'humanité sur youtube...)... Autre solution, faire du "compassionnel"... c'est déjà le cas en France officiellement... Donc faux débat Une étude chinoise qui dit que dans leur essais, c'est pas ouf... http://www.zjujournals.com/med/EN/10.3785/j.issn.1008-9292.2020.03.03?fbclid=IwAR1MCIjvoXA0LQgSjv50wp4pxQ_3QBdKrto_46HTShrAzsbRWH0YBVrgJm4 Je crois qu'on se rend pas bien compte de la pression mise sur les chercheurs en la matière. Perso, je crois qu'on maximise nos chances collectivement à faire de la science, à rester calme, à pas diffuser des trucs invraisemblables (je parle pas de toi hein), et en l'absence d'alternative à prendre notre mal en patience
  46. 4 points
    Proche du peuple....en fait c'est Mme qui s'est révélée etre positive....trop proche du peuple....
  47. 4 points
    En net, vu de loin, ça peut paraître assez intéressant en effet. Mais à voir de plus près quand même. Quid de la couverture sociale (assurance maladie, accident du travail, cotisation retraite ...) ? Est-elle inclue dans ton revenu brut ? assurée par l'employeur ? ou à ta charge ? ça peut changer considérablement les choses ... Si tu dois débourser 500€/mois à coté pour te couvrir, le salaire net de 1500€ devient tout de suite moins brillant ... Concrètement, par exemple, une question à se poser, c'est : en cas de problème de santé (maladie, d'accident de plongée ...), ça se passe comment ? Prise en charge sur place ? Aux frais de qui ? Retour en France métropolitaine ? Comment ? à quel prix ? ... Evidemment, je ne te souhaites pas une telle éventualité, mais souvent, quand on pète la forme, on oublie facilement de prendre en compte paramètre, pourtant assez important.
  48. 4 points
    Paul Cezanne n'avait jamais tenu un pinceau avant l'âge de 20. Van Gogh, avant l'âge de 27 ans. Fauja Singh, fermier indien, émigre en Angleterre à l'âge de 81 ans. Il se met au marathon à l'âge de 88 ans. Il est le 1er à terminer un marathon à plus de 100 ans Sans parler de ceux dont on a voulu contrarier le potentiel: Darwin, Newton, Einstein, Spielberg, Jordan, etc. qu'on disait peu doué Des exemples connus, il y en a des milliers... des inconnus, c'est des centaines tous les jours. J'ai changé de carrière à l'âge de 33 ans, en reprenant mes études (2 ans de master)... bien m'en a pris de suivre les exemples cités plutôt que d'avoir écouté les grincheux. Le point commun de ces quelques histoires ? Il n'y a aucune limite à faire ce qu'on veut de sa vie dès le moment qu'on s'en donne les moyens. Le point commun de ceux qui veulent briser leurs rêves... je ferai preuve d'un peu plus d'élégance en m'abstenant. Mais je suis toujours autant choqué par ce genre d'attitude, et je ne dis pas ça méchamment même si on peut deviner que ceci m'irrite un peu (pour l'avoir assez vécu)
  49. 4 points
    Attention quand même au sophisme du juste milieu. Ce n'est pas parce que ta position se situe entre deux "extrêmes" qu'elle est meilleure que ces extrêmes (et le mot est ici mal choisi, parce qu'on peut encore faire largement plus minimaliste que ce qu'il t'a été proposé jusque là). Re-attention quand même : toutes les lumières ne sont pas équivalentes. Tu ne peux pas prétendre que ta petite bougie que tu viens d'allumer au brasier de "l'école mexicaine" éclaire autant que ledit brasier. Personne ne détient la vérité absolue, peut-être, mais le "contexte personnel" n'a pas autant d'importance que tu lui donnes. Avant de critiquer une méthode mise en place et éprouvée (comme celle qui t'a été proposée par plusieurs personnes différentes sur ce même sujet), il faut quand même une expérience significative. Autrement dit : si tu n'es pas d'accord avec ce qui est proposé par les "sachants", par défaut, tu peux à peu près toujours considérer que c'est toi qui te trompes. Quand en plus ces "sachants" (que ce mot est moche...) sont en bonne partie à l'origine de l'école mexicaine dont tu te réclames, ça fait quand même un certain faisceau d'indices... Enfin, tu te trompes en croyant que ton cas personnel est une particularité rare. Par exemple, je n'ai fait aucune statistique formelle, mais "parfois j'ai des blocs d'acier et parfois c'est de l'alu", je serais surpris que ça ne corresponde pas à au moins 80% des plongeurs sidemount dans le monde. Autant te dire que "détenir le contexte global" ne représente pas vraiment un argument décisif pour juger des différents avis...
  50. 4 points
    En pied féminin ça à l'air plaisant... "Le deep spot est une zone érogène située au fond du vagin, à la limite du col de l'utérus. Pour l'atteindre, il faut adopter des positions permettant une pénétration plus profonde, afin de grimper au septième ciel en le stimulant ! "
×
×
  • Créer...