Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 11/06/2020 dans toutes les zones

  1. 8 points
    Après les gars, je dis ca pour vous taquiner un peu, mais ceux qui échangent sur le fil ne sont pas les derniers a conseiller un teric a ceux qui viennent demander un conseil avec un besoin correspondant à un Zoop :). Après il ne faut pas s’étonner que les mecs ne sachent pas s'en servir.
  2. 8 points
    Des conseils, on peut en donner plein mais pourquoi faire? des conseils pour réussir cette "épreuve" avec la personne qui va t'évaluer? c'est quasiment impossible: entre le moniteur "canal historique" et le moniteur tekkie biberonné au trim les attentes vont être tellement différentes qu'il est impossible de te dire comment réussir ton examen sans connaître ton enseignant. des conseils pour gérer les phases de remontée en plongée, seul ou à deux? si je ne devais retenir qu'un conseil: "écoute" ton corps et tes sensations lors des phases de rupture d'équilibre (montée et descente); ressens ce qu'il se passe dans tes oreilles, sur ta peau, le volume de ton gilet... les sensations d'accélération et de ralentissement, de descente et de montée, de rotation et d'inclinaison. si tu as un enseignant avec qui tu peux le faire, fais des "expériences" sensorielles en immersion: ferme les yeux, enlève tes palmes, gère sa descente, fais du "fractionné" en faisant des décollages puis stabilisation puis recommence. Cherche à provoquer un déséquilibre puis un équilibre, à toute profondeur, seul puis à deux... pour réussir une remontée à deux, il faut d'abord trouver tes sensations - pas l'écran de l'ordinateur - pour se stabiliser seul, remonter seul, puis à deux. En te disant cela je te donne mes attentes et la façon dont je regarde quelqu'un plonger, probablement pas celles de la personne que tu auras en face de toi. La plongée -la gestion des phases de déséquilibre en particulier- c'est l'art de retrouver sous l'eau les sensations que nous perdons lors de l'immersion, tout ce qu'on appelle la proprioception, que l'on perd dès lors que nous n'avons plus les pieds sur terre et un horizon stable à fixer. En tout cas je suis d'accord avec moi-même et peut-être même avec ceux qui ont partagé ces notions avec moi
  3. 8 points
    Je profite de mon retour en train pour compléter le CR de @fleq avec qui j'ai passé la semaine pour la formation SM proposée par Philippe Pellegrin au centre Aquanaut de Saint-Cyr sur Mer. Pour faire simple, de tous les moniteurs que j'ai rencontrés au cours de ma jeune "carrière" de plongeur, Philippe est de très loin le meilleur que j'ai vu, et cette semaine était un véritable bonheur malgré la remise en question dont parle @fleq Avant d'entrer dans le vif du sujet (le SM), laissez-moi préciser pourquoi je trouve Philippe au top. - Primo, il est d'une gentillesse et d'une bienveillance remarquables, aux petits soins, étant venu nous accueillir à la gare, m'y redéposer, ayant été super disponible avant le stage pour répondre à toutes nos questions etc. - Dès qu'il s'agit de plongée, on découvre un instructeur qui a réfléchi en profondeur à sa pratique, aux raisons qui motivent telle ou telle procédure. Comme il le dit, il ne cherche pas à former des gens qui vont survivre dans l'eau, mais des plongeurs qui savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font, et ça commence dès les premières bulles (je le lui ai dit, j'aurais voulu démarrer avec lui pour acquérir d'emblée les bonnes pratiques et les bons réflexes). - Philippe est aussi très exigeant (envers lui pour commencer), et envers ses élèves, qu'il cherche à amener au meilleur niveau. Mais quand l'exigence est combinée à la bienveillance, c'est vraiment chouette. - Il s'adapte aussi totalement aux élèves qu'il a face à lui : dans le cas présent, deux plongeurs plutôt orientés loisirs (j'ai découvert que mon advanced nitrox et les quelques expériences tek que j'ai eue n'étaient clairement pas assez solides ). On a donc décidé ensemble de prendre plus de temps pour acquérir ce dont on avait besoin pour être lâchés en SM, car il fallait effectivement en repasser par des "bases" qui nous manquaient : MIEUX se stabiliser, MIEUX palmer, MIEUX respirer. En gros, il s'agissait de laisser tomber l'"a peu prisme" pour tendre vers la rigueur. - Les briefings et débriefings sont aussi vraiment peaufins, notamment grâce à l'usage de la vidéo pour rejouer le match une fois sortis de l'eau et visualiser les éléments à améliorer. - Ajoutons à cela que Philippe est hyper humble et ouvert. Il cherche en permanence à améliorer sa pratique et son enseignement, on est loin, trèèèès loin du moniteur qui à tout vu, tout fait. Cela rend les échanges au top avec ce passionné de plongée. Je suis donc complètement en phase avec @Nemo83 et @val74700, les plongeurs DIR qui ont déjà un trim parfait, qui maitrisent la vie à plat feront probablement face à un gap bien plus petit que nous. En revanche, il me semble qu'il faille aborder cette formation avec humilité (comme chaque formation en fait), car il y a peut-être là matière à prendre conscience de ses lacunes, et c'est piquant au début Côté SIDEMOUNT maintenant : - Philippe est impressionnant dans sa connaissance et sa maîtrise de tous les aspects de la pratique. Qu'il s'agisse de l'historique, des différents courants existant, des spécificités matérielles, etc, on est face à une personne qui a bossé son sujet, et qui a surtout beaucoup expérimenté, bref un passionné ! Dans le détail (le plan de départ était de faire 5 plongées, mais en fait, 6 étaient nécessaires pour être plus à l'aise. Philippe en était presque désolé et ne poussait pas à la consommation, on a du lui dire qu'on voulait vraiment le faire pour être mieux armés ). - 1e plongée : découverte des sensations. Après les réglages à terre, c'est parti pour l'acculturation, avec d'abord une S80, puis une seconde à mi-plongée. C'est l'occasion d'appréhender les sensations et de peaufiner tous les réglages qui nous permettront de ne pas faire du bordel mount ensuite - 2e plongée : cette fois, c'est à nous de prendre en charge l'équipement. C'est aussi, après les essais sur table du matin, l'occasion de s'essayer aux différents palmages... et de prendre conscience que c'est pas ça du tout . On découvre aussi les joies du lovage de notre long hose sous l'eau, et de notre propension à oublier de rester en position, voire à carrément faire n'importe quoi - 3e plongée : équipement depuis le bateau (à faire proprement, et pas en vrac), premiers S-drills et valve-drills... que c'est dur de garder un bon trim et une bonne stabilisation quand on doit faire ces exercices. - 4e plongée : on reprend les mêmes exercices et on recommence, avec de notables progrès. - 5e plongée : de nouveaux palmages arrivent au menu et on continue à améliorer notre trim, et notre aisance dans la réalisation des S-drills, Valves drills, et autres manipulations de blocs (que faire si l'attache basse casse, si le bungee casse, etc). C'est aussi l'occasion de faire quelques exercices de respiration pour être plus fins et plus précis (c'est dans ces moments là que je réalise que je faisais pas mal de choses à peu près bien... et qu'entre à peu près bien et bien, il y a une belle marge de progrès!) - 6e plongée : c'est la plongée ludique : après le S-Drill et une remontée avec @fleq, Philippe simule plein de problèmes sous l'eau. Un premier étage qui fuit, un mousqueton qui casse, un free flow, etc... Bref, c'est un pot pourri de tout ce qui peut nous arriver, fait dans la bonne humeur. Après 6 plongées, un petit test théorique, une petite correction et de nombreuses discussions plus tard, nous voilà certifiés... c'est-à-dire qu'il nous revient désormais à nous de continuer à progresser, à apprendre, à travailler. C'est le début d'une nouvelle façon de plongée, SM ou back mount, avec plus de précision et avec toujours autant de plaisir, si ce n'est plus Je profite de ce post pour remercier l'équipe de @aquanaut (LECQUES AQUANAUT) qui était au top tout au long de la semaine, et avec qui nous avons eu plaisir à faire, ce matin, une petite 7e plongée pour le plaisir. Désolé pour le CR un peu long
  4. 7 points
    change de club, y a des cons partout
  5. 7 points
    Listede courses à faire ce samedi: aller acheter un nouveau 2e degré...
  6. 6 points
    Étonnamment, je consacre l'essentiel de mes plongées à me promener, sans à tout prix chercher à faire des exercices inutiles ou àaccumuler des paliers juste pour le plaisir de lire une grosse DTR sur mes ordis..
  7. 6 points
    Non ce n'est pas fini...il y a encore des consignes à respecter!!!
  8. 5 points
    Pour éviter de faire n'importe quoi, il suffit simplement de suivre à la lettre la doc technique. Pour les réglages du premier étage, il faut une clé Allen, un mano MP et un bloc entre 160 et 200 b. Il suffit de connecter le détendeur et de régler en vissant (la MP monte) ou dévissant (la MP décroît) l'écrou qui fait pression sur le ressort qui appuie sur la membrane. On règle la majorité des détendeurs entre 8,5 et 9,5b. Une fois la valeur atteinte on purge quelque fois pour vérifier que la MP soit stable. Pour le deuxième étage, c'est pareil, il n'y a qu'à suivre la doc. Tout d'abord, il faut régler le siège réglable afin que lorsque on a les yeux à hauteur du boîtier du deuxième étage, le levier de surpression affleure sur le haut du boîtier. Plus on vissée le siège et plus le levier monte dans le boîtier. Mettre sous pression le détendeur, en vissant ou dévissant le siège réglable on va jusqu'au débit continu puis on revient en arrière d'un huitième de tour. Pour le contrôle du venturi, mettre le volet de réglage sur +, appuyer sur le poussoir de surpression, le détendeur doit partir en débit continu. Puis mettre sur la position -, le débit doit s'arrêter instantanément. L'effort inspiratoire se contrôle de la façon suivante: détendeur sous pression, inspirer très progressivement jusqu'à sentir l'arrivée de l'air, la MP ne doit chuter qu'entre 3,3 et 4,3 mbar pour un Legend suprême par exemple. Le contrôle de la dépression se fait en appliquant un débit de 400l/min. La dépression ne doit pas dépasser 15 mbar. Voilà c'est tout ce qu'il y a à faire. C'est à la portée de tout le monde, il suffit de se lancer. Il faut effectivement investir dans un mano MP de qualité à bain d'huile. Chacun est libre de faire ce qu'il entend... Moi je ne me suis jamais posé de question concernant mes détendeurs.
  9. 5 points
    Bien, et sinon, simple curiosité, "à la raie", qu'est-ce que ça veut dire ? Le nom de la carrière ? le type de plongée (tu traces ton passage dans le sédiment) ? la coiffure que tu t'es imposée avant cette plongée ? une allusion salace ? ...
  10. 5 points
    La mode du bidouillage et du triturage des GF est venue avec la mode du « tek ». Ceux qui se livrent à cette part du loisir représentent une frange réduite du volume global des plongeurs. Dans cette frange réduite, une fraction très réduite peut réellement justifier de l’intérêt technique de ces manipulations. Ça représente donc très peu de monde, à l’inverse du discours commercial ambiant. 99,9% des plongeurs pratiquent normalement et simplement dans un périmètre très bien assuré par les ordinateurs standard, sans toucher aux GF. Plongez sain, plongez simple!
  11. 5 points
    Pas nécessairement pour des idiots, mais pour ce qu'ils constatent tous les jours comme : - Quand 6 millions de personnes regardent les anges de la réalité, oui tu peux te demander si tu ne parlent pas à des idiots - Quand un gamin de 12 ans crache à la figure d'un policier travaillant au Stup et lui dit d'aller se faire E... alors qu'il est un plein milieu des bureaux de ce service. - Quand tu fais remarquer à quelqu'un qu'il ne ramasse pas les crottes de son chien et que la personne te répond: "non !" - Quand tu vois les tonnes d'emballages Mc Do (et autres) que tu retrouves dans les rues. - Quand tu vois les toubibs des urgences se faire agresser pour un gamin qui n'a aucune pathologie d'urgence - Quand tu vois les gens râler parce que l'on ne rembourse pas le Doliprane, mais qui demande une chambre particulière à l’hôpital et qui oublie le prix de certains médicaments. Etc, etc. Difficile d'apprendre à ces gens là, qu'ils n'ont pas besoin de masque, et qu'il est mieux de les réserver aux personnels soignants Encore une fois, cela n'engage que moi. A+
  12. 4 points
    Bjr à tous Je fais de la musique pour le plaisir en amateur. En faisant mon dernier morceau "Deep dive" inspiré par les fond sous-marins, je me disait qu'ils serait parfaitement adapté à des images de plongé, enfin j'espère...modestement ! Vous pouvez le trouver sur ma page soundcloud en lecture et téléchargement. Tous mes morceaux sont libres de droits d'auteur, je fais ça pour le plaisir et le partage https://soundcloud.com/user-776406810 Visible aussi sur Youtube pour la plupart : https://www.youtube.com/watch?v=US0xdK61vFo Enjoy !
  13. 4 points
    Non. Rien n'est simple. L'immunité de groupe est un pari hasardeux quand on ne connait pas le taux d'immunisés après primo-infection (les espagnols sont pas hyper optimistes là dessus depuis peu). Perso, je ne parierai pas la dessus. La plupart des pays occidentaux voient encore la pandémie au prisme de la grippe (ça marche pas en modélisation). Perso, il y a des théories alternatives (pas des fakes news) sur la modélisation. Notamment sur une notion de compartiments d'infections (peu de personnes contaminent bcp, et les autres peu). Depuis le départ, il y a deux stratégies. L'immunité de groupe ou la suppression. Les deux ont des impacts sociaux, médicaux, culturels, économiques. Je trouve dommage qu'on en soit encore à ne pas connaitre les alternatives vers chez nous. Le discours a changé en France, on dit 'test, trace, isolate' (suppression) mais dans les faits, on ne teste pas. Donc.. On est sur la stratégie de l'immunité collective... non assumée. C'est dommage que cette alternative pointée par l'OMS depuis février n'est pas donnée lieu à un débat démocratique. Je note que l'Allemagne s'est rapprochée de l'Asie et a choisi la suppression (ils en ont les moyens industriels et médicaux). Il y a un bruit de fond en France. Perso, je pense qu'on aurait intérêt à remettre nos masques avant de devoir subir à nouveau l'assignation à résidence. Mais, cela n'engage que moi.
  14. 4 points
    Ça t'étonne encore depuis le temps . Celle la elle est collector Et pourtant on est toujours le con de quelqu'un.
  15. 4 points
    Je vois bien mon garagiste me dire "on a changé les disques et les plaquettes de frein... il serait bon de prendre un autre système de freinage avec vous à votre première utilisation de la voiture..." !
  16. 4 points
    Ah oui tu as raison Nico, j'ai oublié: https://www.subsport.ch/e-shop/contents/fr/d69.html > Outillage + Kits toutes marques https://www.ebay.fr/str/divingworkstation > Outillage + Kits toutes marques Et enfin, la bibliothèque de doc technique: https://www.scubaservicemanuals.com/brands https://www.divestock.com/files/regulator-manuals/ http://deepdive.free.fr/aeges/spip.php?rubrique30 Si avec tout cela ça ne fonctionne pas ou que les timides n'osent pas, il n'y a plus qu'à les déposer chez le revendeur professionnel du coin, qui fera cela très bien, dans la très grande majorité des cas. Je ne cherche pas du tout à polémiquer sur ce dernier point. Même moi mes anciens Poséïdon, je les faisais faire après avoir batailler pour régler un second étage jetstream récalcitrant qui m'a vaincu où lorsque j'en ai vendu, histoire de rassurer l'acheteur. Contrairement aux idées reçues et diffusées à tout va, il n'y a pas de réglementation (au sens juridique) qui impose de faire faire cet entretien chez une personne agrée, il n'y a que des recommandations émises par les fabricants. Nous sommes donc tous responsables de nos choix. Que ceux qui se drapent dans un corpus réglementaire acceptent les choix différents sans hurler à la mort. Moi j'aime entretenir mes détendeurs comme le reste, au moins je ne peux m'en prendre qu'à moi même lorsque des conneries sont faites NANANERE !!!!
  17. 4 points
    les miflex sont encore meilleurs quand ils sont correctement poncés
  18. 4 points
    Oui? On m'interpelle? Pour répondre à la question, non, je n'ai jamais eu l'occasion de plonger en France. Remarquez, toutefois, que si l'on ne pouvait juger des choses qu'on a personnellement et concrètement expérimentées, ça ferait de sacrés silences dans les salons... ceci dit, sur la base de ce que je lis ici et ailleurs, ainsi que sur les témoignages de premières mains que m'ont livré quelques individus qui, eux, se sont mouillés les palmes dans vos eaux, j'en comprends que oui, il existe des protocoles officiels de reconnaissance des certifications "non-françaises", mais c'est parfois un peu un relatif bordel teinté de mépris et de condescendance qui ne cadre pas vraiment avec l'idée que je me fais de l'achat d'un service touristique à un tiers qui me reçoit. J'en comprends à vous lire que vous me confirmez que cette attitude est en train de disparaître? Tant mieux! C'est super! En attendant, cependant, je me connais et plutôt que d'avoir une grosse envie d'égrainer un nez qui se lèverait sur mes compétences de plongeur, je préfère aller ailleurs où l'on m'accueille bras ouvert et avec un sourire... Mais je tenterai, lors de mon prochain passage chez vous, si possible, de prévoir une ou deux p'tites plongées. Promis!
  19. 4 points
    Les GF n’ont rien à faire dans les programmes théoriques du N2 ou du N3. Ça vient après, à l’accostage du Trimix hypo. Le « qui peut le plus peut le moins » à déjà fait suffisamment de ravages via les « cursus locaux » en leur temps, pour qu’on le voie refaire surface Comme présentement. C’était l’expression d’un vieux dinausore avec une vision de l’évolution des modes plongistiques sur une trentaine d’années.
  20. 4 points
    En premier lieu " RTFM" , et si on ne comprend pas, on demande à quelqu'un qui maitrise le sujet . Le premier à maitriser le sujet devrait étre le vendeur/revendeur (là c'est loin d'étre le cas d'un trés grand nombre ) , et ensuite le BARDASS local . Ne pas comprendre comment fonctionne un ordi de plongée, c'est un peu la même chose que d'utiliser un recycleur sans en avoir appris toutes les manœuvres à faire en cas de probléme... Pour les plongeurs loisir, les GF seront réglé une fois et celà conviendra pour quasiment toutes les plongées.
  21. 4 points
    D'accord avec DividebyZero , mais cela n'empêche pas de lire le manuel
  22. 4 points
    « Obtenez la carte ' Optimized Decompression Virtual Specialist ' : une heure de formation offerte pour tout achat de l'ordi Bardass SuperDiver Mk22 - Vu à la TV ! * » *nécessaire pour accéder à la version full power de votre machine C'est pas assez commercial non plus ? Bon, au moins j'aurai essayé...
  23. 4 points
  24. 4 points
    Tous les dispositifs ne sont pas financés par le budget de l’état. Exemple de la CMU, intégralement financée par les mutuelles (On parles des vraies mutuelles, relevant du code de la mutualité, pas des « mutuelles d’assurance » relevant du code des assurances), donc par les cotisations des adhérents. Ou as tu vu que la réforme est enterrée? Elle a été suspendue avec la crise sanitaire, mais elle va être réactivée dès septembre/octobre. Et les mesures invendables via un décret passeront par ordonnance ou via le vote des lois de finance (PFSS, plus particulièrement). Sauf si les gens savent se mobiliser pour cette cause autant qu’ils le font en ce moment pour faire déboulonner des statues à des milliers de km de chez eux.
  25. 4 points
    Les gens qui partaient à la retraite à 55 ans partent désormais entre 57 ans et 60 ans selon la décote appliquée depuis la réforme. La différence d’âge de départ vient des surcotisations versées sur toute la carrière (20% de plus que les régimes général, il faut le savoir). Le départ « anticipé » est donc provisionné par les cotisants en question. Pour les agriculteurs, commerçants et indépendants: ils se sont farouchement battus, à la création du système de retraite du CNR, pour ne pas l’intégrer totalement et échapper au taux de cotisation général, au motif que leurs exploitations et fonds de commerce constituaient déjà leur retraite. Maintenant ils viennent pleurer et crier à l’inéquitable traitement de leur cas......monter le système vers le haut pour tous de manière véritablement équitable ne consisterait il pas en un alignement de tous sur les régimes juges les plus favorables: taux du Régime général majoré de 20%? Tout le monde pourrait alors partir plus tôt, après avoir contribué à la hauteur de ce droit.
  26. 4 points
    Va demander à Renault/Nissan (une filiale aux Pays-Bas, Carlos...), va demander à Peugeot qui a racheté FCA et qui a l'intention d'installer un siège social aux Pays-Bas... Bref, à fiscalité dissuasive, on essaie d'optimiser... Et l'argent, il est passé où ? décrépitude des moyens pour financer les hôpitaux, les prisons, la justice, la police, l'armée... Et l'argent dépensé à outrance en aides sociales..., pendant que des paysans touchent une retraite misérable après avoir bossé 7/7 toute une vie et que d'autres se suicident...
  27. 4 points
    oui, m'enfin... les armes sont en vente libre en France ??? heu, tireur sportif, je pense que j'ai du montrer patte blanche, continuer de montrer patte blanche pour acheter une arme pour faire du tir sportif. Habitant en ville et non pas dans un coin perdu, je n'ai pas accès à l'achat d'une arme (strictement) de défense... Je ne vois pas ce que tu veux dire quand tu parles d'armes en quasi vente libre (quoique.... en visant bien, je peux tuer quelqu'un avec un stylo et les stylos sont en vente libre... c'est ça ???) des armes quasi létales ??? j'aime bien les théoriciens ..... je t'invite à rejoindre les rangs des flics, avec le matériel fourni et à mesurer en permanence la distance qui t'oppose aux barbares qui te jettent des feux de détresse, des pavés, des mortiers d'artifices, qui te visent avec des frondes ou des lances pierres ou des cocktails molotov.. et bien sur, de ne pas te tromper sur la distance quand les assaillants font un bond et que tes collegues tombent à coté de toi et comptent sur toi... mais, c'est vrai, les flics sont fachos, méchants, racistes, agressifs et tueurs. Les manifestants, en face, ne sont que des enfants de coeur, innocents, désarmés, avec des enfants de 2 ans dans les bras. La tenue robocop ? pourquoi la tenue robocop ? pour impressionner ? tu crois ? ou parce que les manifestations ont changé et les manifestants sont devenus agressifs ? Est il normal que des flics aient les tibias cassés par des fusées de détresse, des boules de pétanque ou autre projectile ? je te laisse deviner qui jette ces projectiles ... les méchants flics ou les gentils manifestants ??? enfin, je ne vais pas te faire le compte du cout des manifestations (quel rapport entre revendiquer pour une cause et piller des magasins ??? les commerçants y perdent de l'argent, les employés y perdent leur emploi) et le mettre en face de leurs revendications ! et si les manifestants sont "envahis" par des squatters qui cassent, aux manifestants de se dissocier de ces parasites. enfin, si je peux comprendre le coté "manifestants", si je devais manifester, je n'irai pas ramasser une grenade au sol.. je n'irai pas balancer des cocktails molotov sur les flics, je n'irai pas piller les magasins ou agresser les flics et, s'il me prenait ces envies, je ne me sentirai pas de me plaindre de prendre des coups parce que j'ai franchi la ligne blanche du civisme, du vivre ensemble ou du respect des institutions. En 2018, il y a eu plus de 20 000 policiers et gendarmes blessés (et une vingtaine de morts) dont plus de 10 000 en mission (pas de chiffres pour 2019, pas encore sortis). est il normal de prendre les forces de l'ordre comme cibles ? (pour les manifs du 1er mai, il n'y a pas de blessés ni d'un coté ni de l'autre... (j'écris simplement que si la manif est pacifique, il n'y aura pas d'usage de la force, en face)). pour en revenir au sujet, je rebondis sur ta phrase : qui a contaminé les vieux en EHPAD ? tu penses que si les familles avaient pu les visiter, il y aurait eu moins de cas ?? quelle aurait été ta solution ?? (ne me parle pas de combinaisons , de masques, de gants pour les familles : dans les services hospitaliers, il n'y en avait pas, ni de simples masques dans les EHPADs.. si nous pouvons considérer que le corona est un virus contagieux, tu trouves qu'il est anormal d'éviter les regroupements ? donc, les enterrements sont aussi des regroupements (et, souvent, dans ces rassemblements, il y a des vieux, les cibles de ce virus)...tu penses aussi que ce choix etait anormal ? les restrictions de circulation ? si on ne veut pas que le virus se déplace, que le nombre de cas augmente, que les hôpitaux soient saturés.. il faut bien imposer au public de rester à la maison (et ce confinement est un des moyens de ralentir la pandémie)... (quand, à minima, il n'y a pas de masques).
  28. 4 points
    Dans cet exemple, il y a un autre facteur déterminant qui explique la différence, beaucoup moins commercial, mais probablement encore plus fort : ta fille a surtout 20 ou 30 ans de moins et une capacité d'adaptation (une plasticité cérébrale) beaucoup plus importante que toi, que tu le veuilles ou non.
  29. 4 points
    Ça veut dire que si on vient de te taper 10, 15 minutes ou plus de paliers dans la houle, on n'a pas forcément envie de rester accroché au pendeur ou au parachute beaucoup plus longtemps ... Si on remonte pépère avec une minute ou deux de paliers dans de l'eau calme, pas forcément besoin de se dépêcher de crever la surface...
  30. 3 points
    the new PADI speciality : ray diving
  31. 3 points
    C'est p'têt la bière et la saucisse, y'a plus qu'à s' y mettre.
  32. 3 points
    C'est louche... Peut-être devrait-on signaler à la modération, il a du se faire pirater son compte...
  33. 3 points
    Lorsqu’on détendeur vient d’être révisé, il souvent recommandé d’en prendre un second NON révisé récemment, mais ayant déjà plongé sans anomalie.
  34. 3 points
    D'abord le harnais par le bras gauche, toujours, puis après ordi/gants/...
  35. 3 points
    Faut pas croire tout ce qu'on raconte ici et là, en fait la réalité est bien pire !
  36. 3 points
    La question que se pose beaucoup de plongeurs est : quels GF utiliser pour ma pratique ? A ce jour, il n'existe aucune règle, aucun organisme international de plongée n'a officiellement publié de valeurs pour différents profils. Seul IANTD France (Gallien - Dugrenot) l'a fait il y a de cela plusieurs années, sans que la préconisation soit remontée à toutes les agences IANTD. La réalité est que les valeurs s'échangent par bouche à oreille, par compagnonnage, par des forums de discussion ou réseaux sociaux, ou plus basiquement en utilisant celles fournies par défaut par les fabricants. Pour autant, les plongeurs n'en ont souvent pas conscience, le choix de ces GF, permettant d'augmenter ou diminuer le niveau de sécurisation de l'algorithme Buhlmann de base, peut avoir des conséquences importantes. C'est l'objet du document rédigé par David Carron, en pièce jointe : selon le choix de vos GF, vous risquez de ne jamais faire surface ... Prenons une plongée loisir basique : plongée à l'air à 18 mètres pendant 45 minutes (1 minute de descente, 44 minutes au fond). Une plongée dans la courbe sans paliers si l'on se réfère aux tables MN90. Imaginons que le plongeur règle (par choix ou par inadvertance) ses GF à 30/30 (je rappelle que les ordinateurs sont souvent livrés en GF30/70 : modifier le GF Haut de 70 à 30 est assez simple et rapide ...). Enfin imaginons qu'il règle la profondeur de son dernier palier à 6 mètres. Avec cette association (profil, gaz air / GF30/30 / dernier palier à 6m), l'ordinateur de ce plongeur va calculer une désaturation infinie ... Certaines marques sont sympa : l'OSTC limite la désaturation à 133 heures, les Shearwater à 17 heures. Certains simulateurs comme Subsurface, MVplan ou Pastodeco refusent de fournir un plan de désaturation car le calcul est infini. Ce type "d'anomalies", combinant 4 informations (profil de plongée / gaz Air / GF30/30 / dernier palier à 6m), est vérifié pour tous les profils proches ou au delà des points de la courbe sans paliers : 20 mètres - 40 minutes fond et +, 30 mètres - 15 minutes fond et +, 40 mètres - 10 minutes fond et +. En revanche, dès lors que le palier est réglé à moins de 6m ou que la fraction d'O2 est supérieur à 21% (Nx22 et plus), les ordinateurs fournissent un calcul viable et cohérent quels que soient les profils de plongées (profondeur/temps) avec ces mêmes GF30/30. La question que je me pose est donc celle-ci : au delà du fait que le choix d'un GF30/30 est une aberration, que devrait proposer un fabricant d'ordinateur ? - Verrouiller la valeur minimale du GF Haut ? (elle est de 30 sur un Teric par exemple). On a vu que cela ne solutionne pas le problème, vue qu'un GF30/30 est alors autorisé par ce modèle. - Avertir le plongeur dès que le triptyque (gaz / GF / profondeur dernier palier) pose problème ? Se pose alors la question du profil (ceux dans la courbe sans paliers ne posent pas de problèmes) car ils ne sont pas connus lors du paramétrage de l'ordinateur en surface. Pour avoir travaillé sur le sujet avec David, impossible de déterminer toutes les combinaisons possibles. - Laisser le plongeur libre de ces choix en supposant qu'il planifie préalablement ses plongées ? Je doute toutefois qu'un plongeur lambda planifie une plongée à 18 mètres ... - Laisser le plongeur libre de ses choix en supposant qu'il fera ses paliers sur la base de informations de son équipier ? il aura alors tout loisir d'incriminer la qualité de son ordinateur quand celui-ci lui annonçait sous l'eau plus de 13h de paliers Si vous deviez acheter (ou si vous avez déjà acheté) un ordinateur de plongée basé sur l'algorithme Bulhmann + GF, aimeriez-vous qu'il vous informe de "l'incongruité" de vos réglages lorsque vous le paramétrez ? too conservative - David Carron.pdf
  37. 3 points
    Ouf, j'ai de la chance !! Je ne suis pas moniteur fédéral mais seulement d’état ! A+
  38. 3 points
    je te rejoins sur le sujet. Je considère que cela n'est pas utile et que l'on peut être force de proposition, au titre de "formateur". Lors de formations PA20 et plus, nous formons les plongeurs à l'utilisation de leur ordinateur selon leur besoin de formation. Nous avons un cours spécifique à l'utilisation et au réglage de l'ordinateur. Nous les faisons travailler en salle sur la compréhension des informations affichées et sur les conséquences de leur réglage. Par exemple, en utilisant le module de planification embarqué. Ils peuvent ainsi jouer avec les facteurs de sécurisation embarqués (Px ou Lx) et voir les conséquences sur le NODECO (ou sur une planif plus complète si elle existe sur l'ordinateur). Pour ceux qui utilisent des modèles avec GF (nous en avons eu un l'année dernière au PA20 avec un Garmin MK1, nous en avons régulièrement un ou deux pour le PA40 et +), nous fournissons 3 jeux de GF (à l'image d'un P0, P1, P2 sur d'autres modèles commerciaux), du type P0 : GF80/80, P1 : GF70/70, P2 : GF60/60. Et ils testent avec le simulateur. Et ils choisissent en fonction de leur profil. Nous (enfin je ...) ne rentre pas dans les détails du modèle, car cela intéresse trop peu de plongeurs par rapport à l'ensemble des apprenants. Et pour ceux qui le demande, je propose un cours spécifique avec les plongeurs intéressés.
  39. 3 points
    Salut Philippe il est difficile d'informer de l'incongruité des réglages. je le fais parfois quand on vient me faire la demande d'explications suite à un comportement bizarre de l'ordinateur. Je donne alors MON avis, qui ne vaut pas plus que celui du plongeur. Mais plus jamais je ne ferais le premier pas (je l'ai eu fait) quand je constate/entends des bizarreries : qui suis-je pour le faire ? Surtout quand j'entends en face les arguments d'autorité du type : "Je suis moniteur" (donc je sais) ou "je suis médecin" (et toi qui tu es, manant ?). Je cite ce dernier cas car c'est arrivé il y a qlq années sur ton bateau à propos du réglage des paliers profonds à l'air :D Concernant la restriction des fonctions sans formation préalable, difficile à mettre en place : c'est anti commercial d'une part. Tu imagines dire au client : votre ordinateur est en mode loisir tant que vous n'aurez pas saisi le code de déblocage que vous obtiendrez en fin de formation e-learning d'une heure sur le site du fabricant ? Pas gagné D'autre part, tu ne pourras pas empêcher les ventes d'occasion, qui se passeront de formation. Je te rejoins sur la formation. Mais sur quelles bases ? Quelles sont les valeurs standard ? Celles de IANTD France (GF pour recycleur, je le rappelle). Pour l'information, c'est encore plus compliqué. Car pour informer, il ne suffit pas d'être une "autorité". Il faut non seulement avoir un vrai bon bagage en théorie de la décompression. Mais aussi faire comprendre que les enseignements d'aujourd'hui ne sont pas ceux d'hier, que la théorie évolue en même temps que l'on plonge. Avec ça, va donner des conseils avisés ...
  40. 3 points
    Bonjour @fiftyshadesofblue, Ne pas polluer le forum ca commence par lire la charte et s'apercevoir qu'il est interdit de mettre des liens (multiples en plus) vers le site de son ecole d'apnée, ou mettre une carte de visite en 800*600 au milieu de la discussion :). Si tu veux partager ton expérience d'instructeur et proposer tes services à certains membre quand c'est opportun, ca ne pose pas de problème, en revanche pas de liens ou de publicité plus ou moins assumée. Je suis désolé mais si on autorise ca en moins d'un mois le forum devient une collection de pubs pour les professionnels.
  41. 3 points
    Bonjour @Jeff__06, 2 choses sur ce sujet "expérimental" : 1) Le risque principal à mon avis, c'est celui de perdre connaissance sans avoir quitté le système ventilatoire clos dans lequel tu respires pour ton expérience. Dans ce cas, l'hypoxie et l'inconscience se prolongent jusqu'au décès. Une surveillance extérieure compétente est donc essentielle. 2) Perdre connaissance lors d'une hypoxie, en gros c'est passer sous les 0,1 b de PPO2, seuil en dessous duquel notre organisme n'arrive plus à extraire assez d'O2 pour faire fonctionner le système (sans préparation particulière). Deux organes sont critiques car ils fonctionnent en permanence et ont des besoins constants en O2 : le cerveau et le myocarde. Quand ils sont privés d'O2, ils tapent dans les réserves et fonctionnent comme ils peuvent jusqu'à épuisement. A partir du moment de la privation d'O2 (sous les 0,1 b environ), c'est donc l'effet temps qui prime. Quelques secondes d'hypoxie, c'est tolérable. Ensuite, les dégâts tissulaires s'installent progressivement. Au delà de 1 à 3 minutes environ (à moduler selon d'autres facteurs, température notamment), des dégâts irréversibles apparaissent (ce qu'on appelle de la nécrose) et donc des séquelles potentielles, alors que les chances de récupérer s'effondrent brutalement. En fonction de l'état physiologique de la victime, ce sera le cerveau qui "grille" en premier (donc sujet vivant au sens de battement cardiaque, mais mort cérébrale) ou le coeur en premier (donc arrêt cardiaque, fin de l'histoire). De ceci, il fait comprendre que jouer à l'hypoxie expérimentale, le risque semble minime, mais le temps durant lequel tu seras en hypoxie réelle est déterminant. Une fois OK, mais sous contrôle, avec la certitude d'une action immédiate à la perte de connaissance, sur un sujet indemne de pathologie cardiovasculaire par ailleurs.
  42. 3 points
  43. 3 points
    Un seul très bref commentaire sur la petite question policière: Il y a, comme garant d'une certaine paix et stabilité sociale, deux trucs essentiels qui doivent résister à tout: un contrat social entre les dirigeants d'un pays et les citoyens qui garantisse à ces derniers un espace de liberté pour s'émanciper et dans lequel règne une certaine forme de justice et d'équité. En contrepartie, les citoyens donnent aux dirigeants le monopole exclusif de l'usage de la violence, outil essentiel pour préserver l'espace de liberté garanti par ledit contrat social. C'est assez simple. Ce qu'on voit, c'est de plus en plus souvent une remise en question par un nombre grandissant de citoyens du concept de monopole de la violence donné aux autorités. Ce qu'on constate, aussi, c'est que cette remise en question est plus exacerbée dans les pays où les dirigeants peinent à respecter leurs part du contrat social... Les États-Unis en sont un bon exemple. La France aussi.
  44. 3 points
    Le ports du masque est faible, car la communication, la stratégie et la culture est différente. Les politiques ont passé moins de temps a parler d'équipement absent que de trouver une alternative. La recherche de coupable de cette mauvaise préparation viendra àpres. Vu la difficulté d'approvisionnement et le manque de stock. Il a été choisi de façon pragmatique de réserver les masque au personnel de santé et au personne qui ne peuvent éviter les contact rapproché et repetif. Pour le reste de la population, il a été très fortement demandé(dans la culture suisse (encore plus alémanique) cela signifie une obligation) de garder une distance physique de 2 mètres entre les personne. Mesure aussi efficace que le masque mais avec d'autre contrainte. Ce martelage, d'information, la réorganisation des entreprised ouvert pendant le semi confinement, a permis a grand nombre d'apprivoiser cette distanciation social et de la respecter pratiquement naturellement. Et on voit que les gens pour la plupart essaye de la respecter et quand c'est pas possible porte un masque si il le désire. Dans les transport la fréquentation est vraiment basse part rapport à la normal. Il est très souvent possible de garder la distance.
  45. 3 points
    Ma dernière expérience de requalification avec un 15 L, pour lequel, ayant fait un TIV avant, je ne validais ni le col de la bouteille, ni le filetage de la robinetterie. Mais le bloc était de toute façon en réépreuve du fait du calendrier. Bouteille, le tampon fileté entre, n'entre pas, sauf à forcer dessus. Robinetterie, les baques filetées, les deux ne rentrent pas. En Requalification, la robinetterie est rebutée, mais le bloc est validé. Charge à moi de changer la robinetterie. J'en ai racheté une, merci à @caolila qui m'a indiqué où trouver le même modèle que les siennes. ------------------------- Au passage, le fait d'avoir fait un TIV avant la Requalification, m'a permis d'éviter la facturation d'un microbillage qui me paraissait injustifié et fait d'autorité par le technicien sans même m'en avoir parlé au préalable.
  46. 3 points
    cela veut dire que je choisis si je le fais ou pas ; c'est un palier facultatif, pas un palier obligatoire. Je choisis ! je décide. comme parfois, dans l'autre sens : mon palier est terminé et je le prolonge... c'est comme je le sens.
  47. 3 points
    CA DEVAIT ARRIVER_0.mp4
  48. 3 points
    hé, les gars, je pense que le monsieur veut un ordi de secours pas trop cher... vous ne croyez pas que proposer un Sheawater et son utilité en recycleur est plutôt hors-sujet ? Ce qu'il veut, c'est un Dacia Duster, pas un SUV Rolls-Royce
  49. 3 points
    Je connais pas les Shearwater plus que ça, je n'en ai jamais utilisé... Mais... un palier "de sécurité " de 3 minutes rajouté dans un mode Tec me semble assez incongru; ce genre de palier est justement là pour les plongées Rec qui souvent chez certains sont faites sur le fil de la limite No deco. Donc on les force à faire un petit palier, histoire de ne pas les laisser ressortir trop directement. Celui qui plonge en mode Tec (théoriquement ) va de toute façon avoir des paliers à faire... donc rallonger la dose n'est pas utile.
  50. 3 points
    Et donc cela n'a "aucune" valeur, puisque tu peux rentrer tout et n'importe quoi... A cote de cela, vu l'a qualité des "prestations informatiques" de la FFESSM je ne m'aventurerai pas a leur confier mon carnet de plongée. en plus Bon désolé… mais pour moi c'est doublement NON
×
×
  • Créer...