Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubaphil

Membres
  • Compteur de contenus

    3 773
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    45
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Scubaphil a gagné pour la dernière fois le 24 mars

Scubaphil a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 186 Excellent

3 abonnés

À propos de Scubaphil

  • Rang
    Génération bleu
  • Date de naissance 9 mars

Informations personnelles

  • Localisation
    Guadeloupe
  • Profession
    Médecin spécialiste hospitalier

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM/CMAS
  • Niveau en plongée
    MF2 - Nitrox conf
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

906 visualisations du profil
  1. Scubaphil

    Refus club ffesm

    En fait non, il ne s'est pas trompé. Lorsqu'il écrivait ceci : je pense que @caolila ne parlait pas des équivalences officielles, mais de ce qu'elles pourraient être au regard des prérogatives respectives dans chacun des systèmes.
  2. Scubaphil

    Pour Matt

    Non, bien au contraire, tout le monde y trouve son compte ! Le type continue à se faire plaisir en écrivant ses idioties, mais il ne gène personne (sauf les modos peut être). Je ne savais pas que ça existait, mais je trouve le concept redoutable !
  3. Scubaphil

    Refus club ffesm

    C'est quand même un peu moins simpliste que ça. La FFESSM n'a pas "créé" la CMAS, elle est à l'origine de l'initiative et fait parti des membres fondateurs. Après, s'agissant d'une confédération, il faut forcément composer avec les différents membres. Le système d'équivalence est un compromis. Au départ, il y avait une correspondance assez cohérente entre les niveaux FFESSM et CMAS. La base du système d'équivalence était axée essentiellement sur la profondeur d'évolution. Puis les 2 systèmes ont évolués indépendamment.
  4. Scubaphil

    Pour Matt

    J'ai la même impression, en effet.
  5. Scubaphil

    Pour Matt

    Merci. Mais j'étais arrivé à saturation de certains type de réponse. Je te garantie qu'une petite coupure peut faire du bien. On prend du recul, on fait autre chose. Et puis on revient, mais avec un peu plus de parcimonie.
  6. Scubaphil

    Pour Matt

    Si si, il existe une combine, celle que j'ai appliqué pendant quelques semaines*, ne plus venir sur le forum ! (*) A priori, pas à cause du même individu.
  7. Scubaphil

    Refus club ffesm

    Taratata ... ne cherchez pas des excuses comme le club qui ne veut pas grossir ou qui n'a pas les ressources. Si les propos rapporté de @Didiplongée sont exacts, ce n'est pas le principe même du refus d'adhésion qui est en cause, mais bien son motif (foireux) avancé : On peut discuter du positionnement d'un AOW, mais objectivement, ce n'est plus un débutant. Un interlocuteur non-borné aurait parfaitement pu lui proposer de l'intégrer directement dans un groupe de prépa N2 par exemple. L'obligation d'un passage par la case débutant est juste une aberration et une arriération. @Didiplongée, passes ton chemin et cherches un autre club. Tu es malheureusement tombé sur un de ces clubs bloqués dans le passé. Au passage, je te remercie, car tes déboires confirment l'existence de telles situations, que j'évoquais justement sur ce forum il y a quelques jours.
  8. Je vais peut être à contre courant, mais je ne serais pas si catégorique sur le "point de salut" pour plonger en France à plus de 40 m sans Niveau 3 français ou CMAS. C'est vrai pour plonger à l'air (articles 322-87 et 322-89, annexe III-14a [ (*) dernier cadre en bas] du Code du Sport). Mais pour plonger au Trimix, c'est beaucoup moins clair et carrément sujet à interprétation. Il faut se référer à l'article 322-96 qui demande des aptitudes (PTH) et renvoie à l'annexe III-18a. Celle-ci ne fait aucunement référence à des brevets franco-français, contrairement à l'annexe III-14a qui concerne la plongée à l'air. Je vois déjà venir les objections : "oui mais les annexes III-18b et c qui définissent les conditions d'évolution en fonction des profondeurs, mentionnent aussi la nécessité des aptitudes PE ou PA-60". Ce à quoi je répondrais que oui, mais ces aptitudes (PE-60 et PA-60) définies dans l'annexe III-14a ne nécessitent pas un brevet français. Lisez bien : l'astérisque porté après PE-60 et PA-60 explicite : "Cet espace d'évolution est réservé aux plongeurs titulaires d'un brevet délivré par la FFESSM, la FSGT, l'UCPA, l'ANMP, le SNMP ou la CMAS permettant la pratique dans l’espace de 0 à 60 mètres." "Cet espace", pas "ces aptitudes". Autrement dit, les aptitudes PE et PA-60 ne sont pas réservées aux brevets français. Mon analyse, que je partage avec moi même, est que la plongée à plus de 40 m au trimix en structure est possible (au sens du CDS) à un plongeur qualifié trimix (du moment que le DP admet sa qualification), même sans brevet N3 franchouillard.
  9. Bien, et sinon, simple curiosité, "à la raie", qu'est-ce que ça veut dire ? Le nom de la carrière ? le type de plongée (tu traces ton passage dans le sédiment) ? la coiffure que tu t'es imposée avant cette plongée ? une allusion salace ? ...
  10. On parlait de reconnaissance des diplômes non-français, WRSTC notamment. Il peut s'agir de touristes en effet, mais aussi de résidents locaux qui ont passé une qualification PADI, SSI, SDI ou ce que tu veux, lors d'un séjour à l'étranger par exemple, voir même en France. Les associations sont donc concernées.
  11. Bof ... la forme de la caudale est radicalement différente.
  12. C'est à peu près ça. Mais le changement d'appréciation des plongeurs "estrangers" se fait à vitesse variable selon les contextes. Le secteur commercial a plutôt rapidement prit le pli (nécessité faisant loi) et la très large majorité des structures commerciales accueille les qualifications hors-sols dans la simplicité. C'est certainement un peu plus aléatoire dans le secteur associatif. Même si beaucoup de clubs et de moniteurs sont ouverts (comme en témoigne les réactions ici), il est indéniable qu'il persiste une forme de racisme anti-RSTC chez certains. Mais bon, la nature humaine, que veux-tu ... Le "mépris et la condescendance" pour ce qui n'est pas du cru, ce n'est malheureusement pas une spécialité française. On peut même affirmer que les cousins américains en connaissent un rayon, n'est ce pas Donald ? ...
  13. Scubaphil

    Detendeur occasion avis

    Donc, si je comprends bien, on te propose : 1: Deux détendeurs complets LEGEND LX Suprême, peu servis, révisés, l'ensemble à 550€ (dont un au moins avec mano ?). 2: Un détendeur LEGEND simple (avec mano), neuf, à 300€. A voir par rapport au prix du neuf. Pour ton pack 1, je trouve un truc à peu près équivalent ici, au prix de 759€, ce qui est déjà une offre promotionnelle. Je dirais donc volontiers que ta proposition est très intéressante. Sur ce point là, quand tu seras en position d'encadrement, il faudra que tu plonges avec 2 détendeurs complets (1er et 2ème étage). 1) Ca ne veut pas dire que tu dois être propriétaire de 2 détendeurs complets. Tu peux parfaitement avoir un détendeur perso et ajouter un détendeur de ton club quand tu encadres pour lui, par exemple. 2) Ca ne veut pas dire que tu dois avoir cet équipement en permanence. Si tu plonges en autonomie (donc inscrit comme tel sur la fiche de sécurité), tu peux parfaitement plonger avec un simple octopus. Au sens du Code du Sport, ce n'est pas le fait d'être N4 qui rend le détendeur de secours complet obligatoire, c'est la fonction exercée dans la palanquée (être en position de GP).
  14. Scubaphil

    Nouveau venu

    Sois le bienvenu parmi nous !
  15. Allez vas-y, racontes ! Ne nous fait pas saliver plus.
×
×
  • Créer...