Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Scubaphil

Membres
  • Compteur de contenus

    4 066
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    57
  • Country

    France

Tout ce qui a été posté par Scubaphil

  1. Concernant les phénomènes cycloniques, je ne dirais pas qu'en août le risque est faible. C'est le 2ème mois le plus riche en activité cyclonique après septembre pour l'arc antillais ! http://www.meteofrance.gp/cyclone/activite-cyclonique-mois-par-mois1 En gros, le risque de dépression tropicale/tempête/ouragan est significatif de mi-juillet à mi-octobre. Mais ça ne reste qu'un risque aléatoire.
  2. Petite erreur d'interprétation/formulation : non, après une 1ère injection, tu n'es pas "protégé à plus de 50%", mais tu as plus de 50% de chance d'être protégé, ce qui n'est pas exactement la même chose.
  3. Scubaphil

    Suite vaccination covid

    A ce jour, il n'existe pas d'analyse biologique capable de prédire qui fera une "grosse" réaction post-vaccinale, ni qui fera des thromboses post-vaccinales.
  4. Scubaphil

    Suite vaccination covid

    Je confirme les propos de @LGF : Les seules recommandations que tu trouveras sont celles de DAN. Idem, je dirais même un peu maximalistes : 7 jours sans plonger après vaccin et 14 si les symptômes ont duré plus de 48h, c'est ceinture + bretelles + pantalon adhésif ! Il ne s'agit que de recommandations. Le rationnel ayant défini ces durées n'est que pifométrique et repose essentiellement sur le principe de précaution. Il n'y aura jamais d'étude expérimentale pour savoir si un délai de 2 jours, 5 jours, 3 semaines ou 4 mois est aussi sécurisant que 7 j
  5. C'est gentil, merci. Oui, plonger restera possible si tu habites à moins de 10 km du site ... ce qui n'est pas mon cas ... On espère que ces 3 semaines vont permettre une régression significative de l'épidémie, car ça devient tendu à l'hôpital !
  6. Je partage ce point de vue. Annoncer une "réouverture" alors que l'épidémie n'est absolument pas contrôlée, c'est assez étonnant.
  7. Absolument ! La vaccination permet de réduire fortement le portage du virus (pas à 100%, mais 80, ce qui est déjà considérable). Je mentionnais une publication en ce sens ici même il y a quelques jours.
  8. Oui, ça a été mon cas et celui de nombreux collègues : fatigue, courbatures, petite fièvre le lendemain de l'injection, puis plus rien, alors que la 1ère n'avait rien donné d'autre qu'une petite douleur au point d'injection. En fait, ce n'est pas très surprenant, c'était déjà décrit dans l'essai thérapeutique de phase 3 qui a démontré l'efficacité du vaccin et permis sa commercialisation. Il y avait significativement plus d'effets indésirables après la 2ème injection.
  9. Je peux jouer aussi ? Je n'ai pas compté depuis le 1er janvier ... Mais bon, quasi tous les WE. Seul problème, l'eau un peu fraîche en cette saison, 26-27° pendant 3 mois, c'est dur. Heureusement, ça commence à monter, les 28 approchent !
  10. Oui ... bon ... Ces sites sont tout à fait ce qu'il y a de plus officiels, ce qui y est écrit est rigoureusement exact. Mais ce que tu en déduis est faux. La contre-indication des immunodéprimés, c'est pour certains vaccins. En l'occurence, les vaccins vivants atténués (ROR, fièvre jaune, BCG) ... ce que ne sont pas les vaccins anti-Covid ! Les immunodéprimés ne sont pas contre-indiqués aux différents vaccins anti-Covid. Au contraire, ils font partie des cibles prioritaires. Voir la liste officielle des publics prioritaires. Quel
  11. Où as-tu vu que les immunodéprimés ne pouvaient pas être vaccinés contre la Covid ? Les immunodéprimés, ce sont les trois quarts des patients que je vois. Non seulement, ils font partie de la population cible à vacciner en priorité selon les recommandations officielles, mais en plus, on les vaccine bel et bien.
  12. Oui, c'est maintenant documenté, les vaccins permettent de diminuer fortement les contaminations. Je l'expliquait il y a quelques jours sur un autre fil. Extrait : Depuis 3 semaines, nous avons des données de terrain plus précises : une étude menée aux USA sur les patients qui vont subir une intervention chirurgicale ou des examens médicaux montre que le portage du virus (recherché par PCR) est 5 fois moins fréquent chez les patients qui ont été vaccinés. Cette réduction a été observée dés le 10ème jour post-1ère injection. (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33704435/)
  13. Bonsoir @FREDOX, Tu ne te plantes pas du tout. C'est exactement ça. Et j'allais justement intervenir là dessus. Lego consistant en ... une pincée de protéine Spike avec un soupçon de protéine Spike pour finir par une giclée de protéine Spike émulsionnée avec de la protéine Spike coupée à la protéine Spike. Oui, le principe pour amener cette protéine Spike dans l'organisme diffère d'un vaccin à l'autre, mais au final, c'est quand même bien toujours cette même protéine qui sert de support à l'immunisation. Même s'il n'y a (pour le moment) pas ét
  14. Pour parler un tout petit peu de plongée quand même dans cette discussion, attention à ne pas tout mélanger dans les rapports du CROSS Méditerranée : Dans l'exemple qui est cité (2016), il n'y a pas eu 2600 assistances et 20 décès liés à la plongée. Ca, ce sont les chiffres globaux de l'année pour toutes les assistances et les décès, quelle que soit l'activité concernée. Pour la plongée en scaphandre, en 2016, c'était 74 assistances et 1 décès (voir pages 2 et 6).
  15. Scubaphil

    Shrek

    Quitte à poster ici, tu peux traduire pour les non-initiés ? STP.
  16. Belle pirouette ! On ne te parle pas des personnes dans la file d'attente, mais de l'Etat de Floride qui a criminalisé le fait d'offrir une bouteille d'eau. Tu ne vois pas une nuance ?
  17. Je voterais plutôt pour la présidence de la CTN, histoire que les bénévoles en profite aussi !
  18. Je parle de données médicales et scientifiques. Tu mentionnes les propos d'un juge, qui si je comprends bien, s'aventure sur le terrain scientifique pour justifier sa décision. Sa position de décideur n'en fait pas pour autant un créateur de résultats scientifiques. En substance, il ne prend pas beaucoup de risque : avec la mention "n'élimine pas complètement la possibilité que", il est certain de ne pas se tromper (quel que soit le sujet). Les valeurs 100% et 0% n'existent pas en médecine et sciences expérimentales. Dans l'absolu, les résultats que je rapportais d
  19. Si je peux me permettre, ce n'est pas tout à fait ça. La proposition exacte serait plutôt : 7 jours après la 2ème injection, tu as 95% de risque en moins de tomber malade de la Covid, et 5 fois moins de risque de porter (et donc transmettre) le virus*. Pour rappel, 5 fois moins de risque, on peut aussi l'exprimer aussi comme une réduction de 80%. Et 95% de réduction du risque, c'est aussi diviser le risque par 20. (*) Depuis décembre 2020, on savait que les vaccins (actuellement utilisés en France) étaient efficaces pour prévenir la maladie (pas que les f
  20. J'ai regardé aussi ce documentaire par hasard, sans savoir qu'il allait parler (un peu) de plongée. J'ai trouvé ça vraiment très bien fait : intéressant sur le plan historique comme sur le plan scientifique et méthodologique.
  21. On ne saurait espérer mieux, en effet. J'ai quelques inquiétudes quand même, le nouveau Président étant lui même médecin, son second également, le risque de court-circuitage de la commission médicale n'est pas nul. On verra également qui est nommé MFN (Médecin Fédéral National) et comment il se comporte. Sur ce plan, on ne peut qu'être optimiste tant-il devrait être aisé de faire mieux qu'à la précédente mandature ... Je déplore également ce parachute doré qui a été promis au Pdt sortant. Je pense néanmoins qu'il s'agissait d'une manoeu
  22. Scubaphil

    Humour Coronavirus Covid-19

    Il peut être rancunier, mais ce personnel a surtout une éthique et des obligations déontologiques, de non-discrimination notamment.
  23. Le ventre mou, ce sont plutôt les indécis, la majorité silencieuse. Je réserverais plutôt le terme de "cons" aux antis purs et durs.
  24. D'abord quelques chiffres : La Guadeloupe reste à ce jour l'un des départements de France le moins vacciné : 2,1% de la population a reçu au moins 1 dose, contre 10% au niveau national (données du 22/03). Au delà des refus, il y a des doses en stock, mais un certain degré d'encombrement des centres de vaccination et des difficultés à obtenir un créneau pour se faire vacciner. Ensuite sur les causes, on va rejoindre rapidement cette affirmation de @christophe 38, parfaitement exacte : Je vais parler de ce que je constate au jour le jour : les patients que je vois (
  25. Biais de représentation. Ceci n'est valable que si le décès était imputable au vaccin. Ce qui n'est pas confirmé. En l'occurence, diffuser cette (non-)information génère des considérations méfiantes et des conclusions hâtives : "ouh là, il y a même un étudiant de 24 ans en pleine forme qui est mort à cause du vaccin, alors je ne vais certainement pas le faire !"
×
×
  • Créer...