Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

chou13

Membres
  • Posts

    16
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About chou13

  • Birthday 04/17/1974

Personal Information

  • Localisation
    Marseille
  • Passions
    Sex, drugs & Rock n' Roll !!!
  • Profession
    BEES 1 plongée

La plongée

  • Niveau en plongée
    BEES 1
  • Professionnel de la plongée
    No

chou13's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator
  • One Year In
  • Week One Done

Recent Badges

10

Reputation

  1. Salut, Pour ma part je viens d' obtenir mon BE à Narbonne. Si tu le passe là-bas, la Région Languedoc... prend en charge les frais de formation ( ce qui est déjà énorme!!!). Il ne reste plus qu' à y vivre (loyer autour de 400, bouffe....ça dépend de toi! !!, plus environ 400 de frais annexes à la formation: passage du permis bateau, du CRR, ...) En plus, les formateurs sont très sympas et, je pense, bons voire très bons pédagogues pour la plupart. Session d' avril à octobre pour la partie spé, et tronc commun vers février. Plus d' infos?? DDJS de l' Aude (M. PISTRE, responsable de la formation), CREPS de Montpellier..... Bon courage mais, si je peux me permettre, il est quand même important d' engrenger de l' expérience en tant qu' encadrant pour voir si le fait de faire cela te plait réellement au point d' en faire ton métier ......... !!!
  2. Sympa... Bonne idée que cette encyclopédie sur les sites !!
  3. C' est bien en ce sens que je lançait la discussion... L' intervention face à une situation de panique . Maintenant, pensez-vous qu' il serait intéressant voire judicieux, d' enseigner sur ce thème ? Je crois que pour les encadrants ceci est important, même si, bien sûr, tout doit être mis en oeuvre pour ne pas avoir à en arriver là !!! De la même façon, pour les plongeurs à même d' être mis en situation d' autonomie, je pense qu 'il pourrait être formateur d' inclure une approche de cette situation extrême, qui permettrait, tout au moins de les sensibilser un peu plus quant à la vigilance entre binômes ( trop de palanquées se mettent à l' eau sans se connaitre et sans avoir réellement discuté de ce qu' ils allaient faire dans l' eau !!!!!!!!! Etant bien entendu qu' il n' existe certainement pas de recette miracle pour " gérer une panique " ( ouah, quelle oxymore !!!)
  4. OK avec ce que tu dis, et encore plus avec la prévention (mieux vaut ne pas arriver à ce genre de situation de panique !!!!!!! !!!!!!!!!). Cela dit, je ne suis pas persuadé que le fait de maintenir continuellement la personne soit indispensable... Cela peut même, à mon avis, géner le plongeur dans ces mouvements et sensations, voire le stresser... La prévention se fera par le lien de confiance qui sera instauré entre le moniteur et l' élève d' une part, par l' attention portée au comportement du plongeur avant l' immersion (lors de son équipement par ex ;indiquant son aisance technique...) et par un briefing clair quand au déroulement et règles de sécurité inhérente à la plongée que l' on va faire
  5. Le premier baptême.....le pire ! Cela c' est passé du côté de Bonifacio (Corse du sud), lors d' un camp d' ados en juillet 1991. Le centre qui nous accueillait avait organisé des baptêmes pour nous... D' abord un brief bref en collectivité puis le départ des baptêmes à la chaîne.... je passe après mes collègues de vacances et vais rejoindre le moniteur dans l' eau.Pas de stab, mais du lest !!!! Je me suis retrouvé, 2min après, scotché au fond sableux et de l' eau à moitié du masque !!! Bref , gros stress.... Le moniteur me remonte et me relâche ; et je coule puisque même en palmant, je n' arrive pas à me maintenir. Baptême signé, que de frustration pour une expérience minable de 2 ou 3min !!!!!!! Mais ceci étant, ma curiosité fut , je suppose, piquée puisque j' ai réessayé ( heureusement !) et je suis moniteur maintenant pour devenir le cauchemar des futurs baptisés lolololololololololololololol !!!!!!!!!!!!!!!
  6. Reprécisons... Au vu des réponses, je me dis que j' ai peut être du mal à bien formuler..... Mon propos est vraiment sur la façon d' appréhender un plongeur en panique ( donc bien après l' état de " gène" au fond..) Pour illustrer cela , une petite anecdote.... Cet été , j' ai eu à faire face à une personne en préparation N1 et qui, sur un exercice de " lacher et reprise d' embout " , a tout recraché puis est partie comme une bombe vers la surface........Nous étions sur un fond de 3m et là, le moniteur prie pour que le plongeur ne bloque pas sa ventilation..... La question est donc sur l' enseignement de techniques (s' il en existe) en matière de prise, de comportement à adopter au moment précis où la panique s' est emparée du plongeur.... L' idée de prier ne me convient pas (athée que je suis !!!!)
  7. Désolé, je n' était pas là hier soir....... Je suis entièrement OK avec le B A BA du secourisme qui est de ne pas se mettre en danger et, bien sûr, de ne pas créer de suraccident !! C' est justement en ce sens que se pose ma réflexion.... Une fois de plus, il est bien clair que ce qui doit être enseigné est bien un savoir faire mais qui permettra de savoir être !!! Autrement dit, il faudrait axer l' apprentissage sur l' acquisition d' automatismes qui permettent de ne pas "céder" à des comportements réflexes !!!! Tous les plongeurs ont appris au cours de leur formation à remonter la personne en difficulté, à agir sur leur volume quand une remontée est trop rapide( poumon ballast et gilet) mais cela en simple pesée... L' idée serait de mettre en place un exercice de synthèse (ce qui limite déjà les risques puisqu' on se sera préalablement assuré que l' apprenant maitrise son équilibre, les différentes variations de sa pesée, sait adapter son expiration à la vitesse de remontée...) pour permettre d' appréhender la panique . Je pense à cela parce que ce n' est que pendant ma formation de BE que l' on a évoqué ce genre de chose dans l' eau, sans pour autant trouver une prise idéale; mais cela nous a permis de se mettre en situation et de le "travailler" . Cela peut peut être faire la différence au final entre un essai d' intervention avec 2 victimes, ou une assistance qui aura permis de "limiter la casse" (étant bien entendu qu' il est utopiste depenser que l' on saura gérer (mot très en vogue!!!) une panique !) Question risques et donc sécurité.... Il est évident qu' il ne faut pas proposer cela en fin de plongée( une fois que l' organisme est bien saturé !), que la profondeur du travail ne sera pas de 40m( essouflement garanti ?) et qu' il n' est pas question de mettre qui que ce soit en danger !!!! Est-ce que cela est plus risqué que de proposer aux plongeurs inscrits pour le N2( par ex) de travailler l' assistance de -20m à -5m (ou surface!!!!!) ?!!! Je n' en suis pas bien sûr.........
  8. Ok... Merci pour les conseils quand à la maitrîse d' une remontée rapide, mais je ce que je voulais plutôt dire reside dans l' apprentissage( prise, gestion du gilet...) de comportements à adopter face à une personne en phase panique et non dans la seule gestion d' une remontée assistée !!!
  9. Dans tous les cursus de formation proposés, je me rends compte qu' au final, on apprend à remonter une personne en difficulté alors que l' on occulte le fait que celle-ci pourra réagir de façon opposée, en remontant trés vite vers la surface( et là, attention aux conséquences...ADD, SP!!!!!) Pourquoi ne pas intégrer dans les cursus (à partir du N2) des exercices visant à intervenir (ou tout du moins, essayer d' intervenir) sur ce genre de comportement ?? Cela pourrait peut être éviter que certains "Zorro" de la plongée ne se mettent en difficulté en essayant de retenir leur binôme "aspiré" vers la surface...............Et étant "aspirés" avec lui !?!
  10. Pani p'oblem:.... En fait, je me suis mal exprimé, si il sagit de se retrouver entre plongeurs autour d' un moment sympa, alors : :biere:PANI P' OBLEM
  11. Renaissance.....???? Pour les adorateurs de ce genre de confrérie, soyez rassurés : "Certains s' autorisent à penser dans les milieux autorisés" qu ' une nouvelle association pourrait voir le jour dans les méandres du milieux subaquatique. Depuis les récentes découvertes sur le " Viagra", qui mettent à jour la possibilité que ce médicament puisse jouer un rôle important dans le processus de décompression; certains plongeurs discuteraient déjà de l' organisation d' un tel dispositif ......... Prions, amis bulleurs pour que cette pratique ne soit pas mise en oeuvre, sinon il va fallloir, messieurs, changer de combinaison !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:eek::eek:
  12. Pas raté sur ce coup là !!! Bien vu à tous mes fans, à qui il n' a pas fallu longtemps pour non seulement me mettre à jour face à tous, mais en plus détruire un mythe que je croyais avoir construit au fil d' un du labeur LOLOLOLOLOLOLOLOLOLOL !!!!!!!!!!!!!!!!! Je vous ADORE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  13. Sortir maintenant ? J' ai mis du temps à arriver ici, mais heureusement j' ai pas attendu pour sortir .....
  14. Que de réponses .... Certains m' ont bien cernés à ce que je vois, mais en même temps, ce n' était pas trés compliqué !!!! La nouvelle aurait été éventée ????... pour ce qui concerne les petites histoires il est vrai, pour ceux qui ne me connaissent pas, que j' arbore une barbichette tressée et quelques pics sur la tête (qui ont même résistés à la cagoule au sortir de quelques plongées!!!!!!!!!
  15. Bonjour à tous les amis du bleu, je viens enfin de pouvoir surfer sur le web; et je dois avouer que j' attendais cela avec impatience afin de rejoindre ce site !! Depuis 2 ou 3 ans j' entend parler de vous au sein de mon club, et quelques un(e)s sont venus y plonger cet été notamment... Ces rencontres furent fort agréables et je me suis dit:........... il faut y aller mon gars !!! Alors ça, c' est fait !! En route pour l' aventure !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.