Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

oups

Membres
  • Posts

    14
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    haute savoie
  • Profession
    Commerciale

La plongée

  • Professionnel de la plongée
    No

oups's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. Bonjour, Je n'ai pas cette expérience mais j'imagine qu'avec la pression ça doit quand même se faire sentir... Tu devrais demander au médecin, mais si ça a le temps de cicatriser avant je pense que c'est la meilleure option. bon courage et d'avance (si il faut y croire:)) très bonnes bulles. Hélène
  2. Les anticoagulants sont pour éviter la formation de caillot et donc minimiser le risque d'AVC, c'est bien la fermeture du FOP qui est recommandée (pas le fond du coeur, pour ce que j'en comprends) Petite précision, lorsqu'il était à l'hôpital, mon mari a fait des fibrillations cardiaques (sans doute suite à l'ADD). ça plus la sévérité de son FOP nous oriente vers l'opération.
  3. Bonsoir et merci à tous pour vos réponses. @ eve38 : je suis désolée pour toi. As tu eu une explication à ton accident ? Penses-tu reprendre en "low bubble" ? Ci-dessous, en vrac, les réponses à vos questions. - L'ADD ne fait aucun doute nous avons fait des batteries d'examens qui confirme cela. - nous avions 200 plongées pour mon mari et 150 pour moi. Nous plongeons très régulièrement en lac y compris en hiver. merci Balane78 pour ton lien. Nous avons pris plusieurs avis et les médecins sont plutôt confiants. Les risques existent c'est certain mais l'opération semble bien maitrisée et les risques mortels sont très faibles. La plongée en soit est un risque. Reste à chacun d'accepter ou pas selon ses propres motivations. As tu des connaissances qui ont eu des problèmes ? Ceci dit l'opération est aussi vivement conseillée pour éviter un traitement d'anticoagulants à vie et à la trentaine c'est une question que nous nous sommes posés et c'est la première motivation pour la fermeture même si la plongée arrive droit derrière. Quoi qu'il ne soit nous ferons ensuite des plongées "low bubble" tous deux en espérant que cela suffira mais on ne peut pas avoir de certitudes. Bonne soirée. Hélène
  4. Bonjour, La cause nous n'arriverons pas à la trouver. Les plongeurs qui étaient sur le site ont regardé nos ordinateurs, comme les policiers spécialisés qui sont venu et ont analysé tout notre matériel (nous plongeons dans le lac Léman) et les médecins du caisson hyperbare (aussi plongeurs) et personne n'a vraiment d'explication.. Nous avons fait une plongée à 40 mètres, remontée tranquille(pas de remontée rapide), 2 mn de déco au fond qui sont passées vers 13 mètres, quasi 10 mn de balade entre 6 et 5 mètres. On est sortis de l'eau en se disant que la visi était bonne et qu'on pourrait aller gonfler nos blocs et revenir, on s'est changés, on a discuté avec les plongeurs du coin, on était en pleine forme. Puis, d'un coup j'ai été prise de vertiges et de vomissements. Mon mari m'a aidé à aller aux toilettes (quasi portée) j'ai tout de suite pris de l'oxy. Le temps que les secours arrivent (environ 10 mn) mon mari a eu les mêmes symptômes mais beaucoup plus forts. Les diagnostiques sont FOP pour les deux. Le mien est peu perméable à l'effort, le sien très perméable déjà au repos. Avec les médecins et policiers, on imagine que j'aurais eu l'accident (pourquoi on ne sait pas) mais que mon mari a certainement eu un problème suite à l'aide qu'il m'a apporté et au stress que la situation a engendré. Aujourd'hui nous avons le ok du médecin pour plonger à la piscine (j'ai le ok pour du low bubble) et mon mari va faire fermer son FOP. Ce qui nous laisse un peu dubitatif c'est que selon les médecins le délai de reprise de la plongée après la fermeture va de 1 jour à 6 mois... On se demande ce qu'il faut croire et on aimerait des avis. On en discutera de toute façon avec le médecin après l'opération et on ne fera pas n'importe quoi mais il semble qu'il n'y aie pas vraiment de retour d'expérience sur le sujet. Autre précision, nous plongeons en Suisse donc nous ne dépendons pas d'un certificat signé par un médecin de la fédération. J'espère que la situation est plus claire pour toi et que ton expérience pourra nous servir. Merci pour ton retour. Hélène
  5. Bonsoir pparis et merci pour ta réponse. Tu as l'air bien informé alors j'en profite un peu... sais tu si l'interdiction est totale ou si on peut faire des baptêmes en piscine par exemple ? Pour les causes nous aurions aussi vraiment aimé que ce soit une erreur mais on ne trouve pas (les flics, médecins, autres plongeurs qui étaient avec nous non plus) la courbe était très bien pas de remontée rapide un palier de quasi 10 mn entre 6 et 5 mètres, ras au niveau de la plongée. j'ai eu un malaise en premier et mon mari m'a aidée cela explique sans doute son propre accident (effort, stress etc) mais pour le mien on reste un peu dubitatifs. merci encore pour tes informations. Hélène
  6. Bonjour, Mon mari et moi avons eu un ADD (on fait tout ensemble )et après divers examens nous avons tous deux un FOP. Le mien étant peu perméable j'ai l'accord de mon médecin pour recommencer la plongée mais mon mari va faire fermer le sien. Nous sommes un peu perdus suite aux différents avis que nous entendons sur le délai de reprise de la plongée après l'opération. (de 1 jour à 6 mois selon les médecins) Ma question est la suivante : Est-ce que certains d'entre vous on fait cette opération et pouraient nous faire part de leur expérience? Combien de temps avez vous attendu avant de replonger ? De plus, si vous pouviez préciser le type de plongée que vous avez fait ce serait bien. (Nous plongeons en lac, en eaux froides et cela fait sans doute une différence). Je me rends compte que ça fait plus d'une question ... Merci d'avance pour vos témoignages. Hélène
  7. Bonjour Mon mari et moi avons eu un ADD en avril. Résultats des examens, nous avons tous deux un FOP. Ceci dit il n'a toujours pas l'autorisation de plonger alors que moi j'ai eu un certificat médical après 2.5 mois. Les raisons sont simples, son FOP à lui est très ouvert (perméable au repos et très perméable à l'effort) et il a eu des séquelles au niveau de l'oreille interne. Alors que mon FOP est peu perméable à l'effort et que je n'ai eu aucune séquelle. Du coup avec des précausions assez drastriques (pas de profonde, nitrox, pas d'efforts,pas de successives etc) je ne devrais plus avoir de problème. Le mieux serait de parler avec un médecin qui connait la plongée et qui connait les plongeurs, je pense que chaque cas est unique et que les avis que tu trouveras sur le forum ne pourront pas répondre à tes questions à la place d'un médecin qui connaitra ton cas en particulier. bon courage.
  8. Désolée je ne connais pas sur Fribourg mais tu devrais appeler les clubs et leur poser la question. Normalement, si ils ne peuvent pas te proposer cette formule ils t'enverront vers quelqu'un qui peut y répondre. Il faudra peut être vérifier avec le centre en Egypte que ça ne leur pose pas de problème non plus mais y'a pas de raison.
  9. Bonjour, A Genève y'a une école (scubalibre) qui propose de faire la partie en milieu protégé ici et de valider avec les plongées en milieu naturel ailleurs. J'imagine que d'autres clubs doivent proposer ce type d'arrangement. Par contre, au niveau budget c'est pas forcément avantageux mais au moins tu peux profiter plus vite des explos en Egypte. a++
  10. Merci à tous pour vos messages, je crois que je vais y aller !! Je vais soliciter les moustachus de mon club. Ceci dit, si vous voyez quelqu'un qui plonge la tête en bas en étanche à Hermance, merci de me filler un coup de main.......... et d'oublier cette rencontre juste après o))
  11. Bonjour, Pour commencer j'aimerais vous remercier pour vos interventions et la qualité de vos réponses. Je vous lis très souvent et j'ai déjà appris beaucoup grâce à vous. J'ai toutefois une question qui, me semble-t-il, n'a pas encore été traitée. Après des débuts un peu cahotiques (problèmes d'oreilles) je viens de passer l'OWD dans un club et je profite depuis de la chaleur toute relative du lac Léman pour acquérir de l'expérience. (environ 20 plongées en 2 mois) Comme beaucoup sur ce site, le virus m'a frappé et je n'ai pas vraiment envie d'arreter cet hiver. Mais le lac n'est pas très chaud et même avec une surcombinaison je commence à avoir froid. J'aimerais avoir vos avis sur l'utilisation d'une combinaison étanche sachant que je n'ai quasi pas d'expérience. Est-ce que cela nécessite beaucoup d'apprentissage ? est-ce prématuré d'autant que ça implique de plonger en eaux froides et qui peuvent être assez brassées. D'un coté je me dis qu'il faudrait être raisonnable et préférer attendre d'avoir pris "de la bouteille"... mais .... merci d'avance pour vos avis, vos retour d'expérience et vos conseils.
  12. Merci pour vos messages ça me rassure et je me dis que mon cas n'est pas perdu c'est un n1 CMAS mais y'a pas de livre pas de CD rom et encore moins de salle de cours ou de calculette ou d'examen prévu !?! La théorie, je suis d'accord que si tu en dis trop on en oublie beaucoup mais au moins un pt'it peu. J'imagine bien que nous ne sommes pas tous égaux devant l'apprentissage. A titre d'exemple, le moniteur m'a dit à la 3 ièrme plongée qu'il ne fallait pas arrêter de respirer mais je ne savais pas pourquoi, sans gaver les gens avec de la théorie y'a peu être un minimum à savoir non ? Est-ce toujours comme ça les niveaux CMAS ? Je vais essayer de trouver une structure plus traditionnelle et peut être PADI quitte à m'ennuyer un peu. Je sais aussi maintenant à quoi faire attention en choisissant une formation.
  13. C'est un N1 et effectivement ça a très bien commencé et franchement j'étais ravie et je prennais confiance. Le truc c'est que le changement de moniteur s'est fait dans de mauvaises conditions et visiblement à "l'arrache". C'est sans doute naif de ma part mais j'étais effrayée que ça puisse se passer comme ça et du coup tu penses à tout : le matos est-il vérifié, le moniteur est-il compétent, etc. Un autre truc c'est qu'il n'y a pas de théorie (5 mn d'explication en allant sur le site) ; sinon tu plonges et le mec fait au fond ce qu'il attend de toi ensuite tu essaies. Est-ce que c'est normal pour N1 ? Merci pour vos messages
  14. Je me suis retrouvée à faire une première bascule sans gonfler ma stab (on a oublié de me le dire) j'ai perdu mon masque (je l'ai pas tenu mais ça on me l'avais dit), le moniteur m'annonce en vrac et en 5 mn que : - je vais retirer mon masque à 10 mètres pendant qu'il ferra des échanges d'embout avec un autre "étudiant" - je dois lui faire signe quand je suis à 100 de pression dans la bouteille - si je le perd je dois remonter le long de la pente et l'attendre à la surface. La seule chose, c'est que c'était mon deuxième jour de formation que je n'avais vu aucun de ces points (sauf le masque mais jamais enlevé (juste vidé) et avec juste 50 cm d'eau au dessus de la tête) et que je ne sais pas du tout si je suis déjà descendue à 10 mètres. En fait le type avec qui j'ai commencé la formation n'a pas pu s'en occuper jusqu'au bout et je me suis retrouvée avec un formateur qui n'avait apparemment aucune idée de ce que j'avais vu ni comment je gérai les choses. Résultat j'ai bu une tasse monumentale en faisant ma première et ce qui risque bien d'être ma dernière bascule. J'ai totalement perdu confiance en la formation et en l'encadrant et j'ai fuis le cours sans le terminer. Aujourd'hui, j'hésite à trouver un autre club, c'est domage parcque j'étais super motivée. Ce qui peut te servir dans l'histoire c'est qu'il vaut mieux annuler un cours que le faire dans de mauvaises conditions. Qu'il faut bien vérifier avec les gens surtout en formation ou ils en sont et ce qu'ils maitrisent.
×
×
  • Create New...