Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Sebco

Membres
  • Compteur de contenus

    1
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Sebco

  • Rang
    Petit baigneur

Informations personnelles

  • Localisation
    Orléans
  • Profession
    informagicien

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Salut les plongeurs du forum Je viens de m'inscrire pour vous raconter une (més)aventure qui m'est arrivée récemment : Je suis un jeune plongeur ("Open water diver" de chez Padi, pas taper SVP), une douzaine de plongées au compteur. Jeudi 7 août, je suis allé plonger à Port Cros avec un club du coin de Hyères (pas de nom, je pense pas qu'il soit utile). Location de tout le matériel au sein du club, puis plongée. Dans la palanquée, 1 moniteur, 1 stagiaire qui faisait sa 5e plongée pour passer le 1er niveau, 2 autonomes déjà 1er niveau, et ma pomme. Le site était assez fréquenté (https://www.google.fr/maps/place/42°59'21.6"N+6°23'47.6"E/@42.9893454,6.396567,18z/ ), il paraît qu'il a été classé dans les 100 plus beaux spots au monde. Mise à l'eau, descente à 15m, progression contre la roche pour s'abriter d'un courant assez violent (est->ouest). La visi est parfaite (40m, au doigt mouillé), l'eau chaude, les poissons peu farouches, les mérous nombreux, bref ça s'annonce bien. Vers la mi-plongée (j'étais à 160 bars sur ma 15L, les autres avaient des 12L), je ressens un énorme choc. Je pense avoir été percuté par un plongeur indélicat, mais du genre rapide et gros, parce que je suis bien sonné. Le bruit métallique me résonne dans les oreilles, je suis bien secoué. Je me retourne dans tous les sens pour trouver le malotru qui m'a percuté, et je ne vois personne de susceptible de m'avoir heurté. Je retourne à ma plongée, et je vérifie mon mano : 0 bar. Etant peu enclin à la panique, je constate que je respire toujours bien, je tire 2 ou 3 bouffées sur mon détendeur de secours, lui aussi est OK. Bon, on paniquera une autre fois. J'essaie d'attirer l'attention de ma palanquée sur ma pomme, mais ils sont tous à regarder Jojo le mérou dans sa faille. Superbe spectacle, mais moi j'ai d'autres préoccupations. Le moniteur se retourne pour voir si tout le monde a bien admiré le mérou, me voit. J'en profite pour lui montrer mon mano. Il regarde pas vraiment et me tend son secours. Je m'accroche à lui et on finit rapidement la plongée sur son secours. Je réalise que le bruit que j'entends c'est pas un acouphène, c'est une grosse fuite d'air. Retour en surface : mon flexible de manomètre a explosé, juste au début du tuyau. Personne ne m'a percuté, c'était "juste" un gros boum à 20cm de ma tête. Ma fuite d'air, sur le coup je ne l'ai pas entendue (pas prêté attention, en fait). Les plongeurs les plus proches ont entendu un boum, les plus lointains non. Mon binôme rien (elle était assez proche pourtant, mais elle était très concentrée sur sa plongée) J'étais VRAIMENT sonné, et je suis resté groggy plusieurs heures (un peu vaseux jusqu'à la nuit de sommeil suivante ) Voila, je sais pas si c'est déjà arrivé à quelqu'un, moi ça y est. Ce que je trouve étrange, c'est que ça ne soit pas arrivé à l'air libre lors de la mise en pression de l'octopus (paraît que ça c'est fréquent), ou même en début de plongée alors que j'étais à 200 bars. Je sais pas si j'ai pas eu de bol de subir autant les effets que ça aurait pu, ou si au contraire j'ai eu la chance de ne pas être assommé complètement, en tout cas, ça fait tout drôle. Voili voulou, comme je n'ai trouvé nulle part de témoignage d'une expérience similaire en cherchant sous google, j'ai décidé de poster le mien. @+
×
×
  • Créer...