Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

neptune2

Membres
  • Compteur de contenus

    262
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

20 Excellent

À propos de neptune2

  • Rang
    Respire sous l'eau
  • Date de naissance 09/04/1972

Informations personnelles

  • Localisation
    bretagne
  • Profession
    bulleur pro

La Plongée

  • Féderation(s)
    toutes
  • Niveau en plongée
    Course Director PADI/BEES/capitaine 200 UMS
  • Professionnel de la plongée
    Oui
  1. Vaste débat ! Je vais m'efforcer de répondre à tout mais en repartant sur 2 postulats de base: - on ne parlera que des Standards , PAS de l'interprétation (dans les "on dit" et/ou dans les faits) que peuvent faire certains instructeurs. - il y a toujours un danger à comparer le système FFESSM et le RSTC, leurs philosophies respectives étant ce qu'elles sont. 1- le "baptême" n'existe pas chez PADI. Soit il s'agit d'un "Bubblemaker" (programme enfant): piscine (petit fond -entendons par là que le pratiquant a toujours pied), soit il s'agit d'un DSD (Discover Scuba Diving) avec module 1 théorique de l'OWD, Séance 1 en Milieu Protégé de l'OWD (piscine petit fond ou départ de plage - l'élève a toujours pied) et Plongée 1 en milieu Naturel de l'OWD (cette dernière étant optionnelle). L'ensemble donne crédit des 3 modules nommés, pendant 12 mois, à l'élève qui souhaiterait continuer vers le Scuba Diver ou l'OWD. Une exception autorise à tout faire en Milieu Naturel (>5m de fond) en ratio 1:1. Il s'agit donc plutôt d'un programme pour "Débutant" qui autorise, selon le Code du Sport Français, un ratio de 1:4. 2- un DM n'encadre pas des OWD. Au mieux, il les guide. Un OWD est un plongeur autonome (Standards PADI, norme ISO, norme CE), contrairement au niveau 1 qui est un "Supervised Diver". On parlera plutôt d'un DM guidant X binômes autonomes. Enfin, et pour conclure, quand PADI donne des ratios, il s'agit de maximas. Tout instructeur a le droit et le devoir d'ajuster les ratios à ses limites personnelles et/ou à celles de son environnement: ceci est aussi un Standard (et qui prévaut sur les autres). Tout le RSTC travaille sur ces normes, dans des eaux clémentes, c'est vrai, mais parfois dans des conditions plus "rudes" que chez nous. Le taux d'accident reste faible. Espérant avoir répondu à tes interrogations.
  2. bonjour, Pour un DM, l'interruption (longue ou non) de la cotisation ne nécessite pas de refresh. Ce sera plus le "bon sens" qui t'imposera de remettre à jour tes compétences. En revanche, tant que tu ne cotises pas, tu ne peux plus t'arroger du titre de DM et, conséquemment, des prérogatives associées (incluant l'utilisation des logos). Attention, ces règles ne s'appliquent pas aux OWSI (et niveaux supérieurs) qui nécessitent des updates plus conséquents.
  3. Si votre fils a 12 ans révolus et OWD Jr, la limite autorisée par les Standards est de 18m (21m pour un AOWD Jr), accompagné d'un adulte. "Divers 12-14 years old must dive with a certified adult and dives cannot exceed 18 meters / 60 feet." 12m est donc une "traduction" limitative de la part des instructeurs/centres puisque ne concerne que la tranche d'âge précédente (10-11 ans) et/ou le niveau précédent (Scuba Diver / Scuba Diver Jr) Maintenant, PADI ne gère ni les lois locales ni les règlements intérieurs des centres de plongée….
  4. Il existe une "décharge de responsabilité / acceptation des risques" conforme au Droit EU et Français. D'où l'intérêt de payer une cotisation et de ce fait, d'être informé trimestriellement des changements de Standards, procedures, etc .... ;-)
  5. neptune2

    Objectif 100 000

    On ne doit pas avoir les mêmes infos, alors... Mais si tu le dis, je suis tout disposé à te croire ;-)
  6. neptune2

    Objectif 100 000

    depuis le début du sujet, nous parlons des pratiquants et de leurs habitudes,... Il n'y a donc rien de dommageable ;-) Si je m'arrête aux OWSI, 130 en moyenne tous les ans validés en France.
  7. neptune2

    Objectif 100 000

    Facile ;-) Nombre de certifications délivrées en 2016 à des résidants français (adresse postale en France métropolitaine et Corse) ayant suivi un cours PADI en France ou à l'étranger: 33225. Ne sont pas comptabilisés les certifications: - des résidants DOM TOM et expatriés - des formations TEK - des formations pro (Dive Master et niveaux supérieurs)
  8. neptune2

    Objectif 100 000

    Salut Christophe, la tendance serait même plutôt à la baisse ces dernières années pour l'explo (crise ? morosité ? éléments politiques ?). En revanche, le nombre de certifications progresse. Mais ça reste des cycles... ;-)
  9. neptune2

    Objectif 100 000

    Pour l'hexagone, il n'y a, à ma connaissance, que l'étude Socio-économique de 2005.
  10. neptune2

    Objectif 100 000

    PADI update ce type d'informations annuellement; non, ça ne change pas au niveau international.
  11. neptune2

    Objectif 100 000

    Concernant "l'activité" d'un plongeur, PADI et l'ESE de 2005 (seule référence française sur ce point) sont finalement très proches: moins de 8 plongées/an et par plongeur. Ces chiffres ne semblent pas évoluer.
  12. neptune2

    Objectif 100 000

    Concernant PADI, remettons les choses dans le contexte, Dede789. PADI vient de délivrer sa 25 millionième certification: on ne parle pas de plongeurs "engagés" dans une structure ("licenciés" dans le jargon fédéral). Christophe 38: s'il existe des spécialités chez PADI (mais pas plus qu'à la CMAS ( http://www.cmas.org/technique/cmas-international-diver-training-standards-alphabetical-order)), elles ne représentent pas un ratio "délirant" des certifications globales (en tout cas, pas plus que d'autres organismes de certifications moins commerciaux ).
  13. bonjour Benjamin, Votre situation s'est-elle débloquée? Avez-vous des informations du centre et/ou de votre instructeur ? Dans la négative, merci de m'envoyer un MP avec un numéro de téléphone sur lequel je peux vous contacter. Merci
  14. Merci Nico P pour ce témoignage. En effet, selon les Standards de PADI, une remise à niveau ("ReActivate" est le nom du programme) doit se faire OBLIGATOIREMENT en milieu protégé (piscine ou départ de plage) afin que les participants puissent reprendre confiance dans les différentes techniques de base. Ton récit est la preuve qu'il ne faut pas négliger ce point. Heureux que tout se termine bien ;-)
  15. neptune2

    organisme SSI

    Chez PADI, on t'informe avant ("consommateur éclairé") La filière "scaph" est une suite. Ma réflexion portait sur une concurrence interne à niveau de compétence égale : FF+FSGT par exemple ...
×
×
  • Créer...