Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

christophe03

Membres
  • Posts

    81
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

Personal Information

  • Localisation
    Montlucon 03
  • Profession
    Gerant

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N4-E2
  • Professionnel de la plongée
    No

christophe03's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter
  • Week One Done
  • One Month Later

Recent Badges

10

Reputation

  1. L'ADD et la dissolution en général concerne les gaz (et uniquement le N2) présents dans les poumons pas dans l'estomac.
  2. Pas vraiment chacun doit lire la notice de son ordinateur.
  3. Il ne faudrait pas penser que comme on à un ordi au poignet il affiche les bons résultats ! L'ordinateur affiche ce pour quoi il est programmé. Exemple avec les tables : si je fait 55' à 20m le matin et 5' à 40m l'après midi c'est bon car ma plongée de l'après midi est moins saturante. C'est totalement faux car on utilise, pour appuyer cette hypothèse, "les tables" dont on nous dit qu'on ne peut pas les utiliser pour les profils inversés. Et pourtant on trouve un résultats ! Si on utilise une montre pour s'orienter, en suivant l'aiguille on ira quelque part, mais surement pas où on veut, car on aura pas utilisé le bon outil ! (quoi que si on utilise la trotteuse on croisera le mouillage toute les minutes, donc on ne sera pas perdu)
  4. Ca revient a peu près pareil qu'avant d'ailleurs, on se faisait valider le N3 pendant la formation N4 (au cas ou on ai pas le N4).
  5. Salut, Non on ne peu plus passer du N2 au N4. Il y avait cette possibilité avant mais ce n'est plus possible. De plus le N4 comporte désormais une épreuve "Guide de palanquée" qui fait quand même appel, de mon point de vue, à un minimum d'expérience de plongeur autonome dans les espaces 20 et 40m
  6. C'est presque du Oscar Wild ça !
  7. En tant que N2 tu as deux cas de figure : - Encadré à 40m (donc c'est pas toi qui t'occupe de ça) - Autonome à 20m (tu auras dans 80 ou 90% des cas, 3' de paliers à 3m) -> donc tu décolles du fond à 65 bars Pour ma part le fait de remonter à 50 bars sur le bateau est important. C'est une réserve qui peut servir en cas de problème. Donc si tu t'habitues à l'entammer systématiquement, le jour ou tu auras un réel problème à gérer, tu ne l'auras pas ! Pour la pression à laquelle tu fais demi-tour, c'est moins évident et ça dépendera des sites. Déjà, souvent les blocs sont gonflés à 220 bars, donc si tu fixe cette pression à 100 bars il te reste 50 bars pour retourner au point de départ et faire ta remontée (là ou tu en auras consommé 120). Sur certain sites pourquoi pas ! Pour d'autres faire le retour rapidement et à profondeur moindre n'est pas forcément intéressant. Tu peux te laisser plus de temps en fixant une pression à 120 bars par exemple. Tout ceci est théorique bien entendu mais il me parait important de le comprendre. Et personellement je conseil à mes élèves de sortir des schémas de nos anciens. Réserve on remonte. Mi-pression on fait demi-tour.
  8. Presonellement lorsque je suis équilibré si je ne bouge pas je me retrouve sur le dos. Normal il y a un poids important (celui de la bouteille) qui est dans mon dos (et pourtant je porte mes plombs devant). Donc simplement je dirais que pour tenir, dans une autre position que celle-ci, on fournit un effort et la plupart du temps on palme; donc plus d'air dans les poumons palmage vers le haut : on remonte plus facilement. J'avoue que ma réponse est moins technique que les autres mais qu'en pensez vous ?
  9. L'utilisation des tables ou des ordinateurs rend le risque d'ADD statistiquement acceptable, mais ne peut en aucun cas garantire l'absence d'accident. C'est ce que l'on appel dans le language courant du plongeur les accidents immérités. (Ce qui voudrait dire que les autres l'on mérités !) La modélisation de la désaturation d'un plongeur est impossible et si elle l'était, elle devrait être individuelle. Haldane à expérimenté sur des chèvres parceque c'est ce qu'il avait de plus ressemblant à la physiologie humaine sous la main. J'espère ne pas dire de bétises mais c'est même pire que ce que tu penses, Haldane a mis au point son modèle en partant du principe qu'il fallait éviter la formation de bulles pour éviter les ADD. Or on sait depuis 1950 (grâce au Doppler) qu'il y a formation de bulles (asymptomatique) dans n'importe quelle situation de décompression. Et pourtant la plupart des ordinateurs actuels utilisent des algorithmes de Buhlmann type ZH L8 (16 ou 32) qui sont une évolution du modèle de Haldane. Les tables PADI par contre sont issus de Spencer qui lui a pris en compte les bulles silencieuses (ainsi que les ordinateurs SUUNTO). Pourtant je ne suis pas sur que ces tables soient plus sur que les MN90 ?
  10. Salut, Mon interrogation n'a pas grand chose à voir avec le sujet mais : Es tu sur de toi, moi il me semble avoir compris que les table MN90 avait été conçu directement avec le modèle de Haldanne (US Navy), donc ne tenant pas compte des bulles asypthomatiques (Doppler). Et que les tables PADI et SSI par contre oui.
  11. Si la vitesse de remontée est inférieur à 15-17m/mn, cela compte dans ton temps de plongée (MN90 !). Si tu décides de remonter tu remontes !
  12. Merci à vous, Je suis content de constater que mon doute était fondé, car finalement il n'y à pas de règles !
  13. Salut à tous, J'ai hésité à mettre ma question dans la section débutant, j'ai un peu honte mais j'ai un doute sur la définition du temps de plongée dans la fiche de sécurité. Est-ce le temps d'immertion jusqu'à la sortie de l'eau ? Ou le temps au fond jusqu'au moment ou l'on décide de remonter ? (comme pour les tables)
  14. Personellement j'ai du mal à savoir si le sujet est sérieux ou pas ? En admettant que oui, il est évident que les ordinateurs ne calculent pas la décompression en fonction de l'heure qui est affiché sur vos écrans mais bien du temps passé réellement. En programmation informatique il est d'ailleurs bien plus simple d'incrémenter un compteur de minute dans un coin de mémoire que de comparer des heures pour avoir le temps passé.
  15. Je ne comprends pas ou est le problème ? S'ils n'ont pas de certificats médical, ils ne peuvent pas pratiquer l'activité en club FFESSM, c'est tout ! Il est même du devoir du président de leur interdir l'accès à la discipline. Le club n'a rien à justifier, c'est à eux de fournir un certificat médical (sauf s'ils veulent uniquement pratiquer au sein de la comission Bar par exemple). De même s'ils ne respectent pas les consignes du DP, il est du devoir du DP de leur interdir de plonger au sein du club.
×
×
  • Create New...