Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Bibio

Membres
  • Compteur de contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Bibio

  • Rang
    Flipper
  • Date de naissance 26/03/1964

Informations personnelles

  • Localisation
    Clermont-Ferrand
  • Profession
    Animateur

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N3
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Pour clore le chapître "nitrox": Je ne suis pas un plongeur nitrox ( peut-être d'ailleurs ne le serai-je jamais) et je ne plonge qu'à l'air. Donc mon bloc, c'est uniquement de l'air comprimé qu'il reçoit!
  2. De l'huile Motul !!?? ça pue pas l'huile moteur quand tu inspires ? Pourquoi ne pas mettre de l'huile alimentaire plutôt? Et ton avis sur le microbillage: utile ou pas ? est-ce que ça stoppe l'oxydation le microbillage ?
  3. Le bloc a déjà été gratté et nettoyé 2 fois. D'extérieur il est nickel, mais bon d'intérieur ... Je pense savoir pourquoi il a commencé à s'oxyder: à l'été 2006 je suis allé en vacances en Bretagne et j'ai emmené tout mon matos de plongée. J'ai fait 2 plongées dans le même club commercial à 2 jours d'écart et j'ai fait une erreur: j'ai laissé mon bloc au club entre les 2 plongées pour éviter d'avoir à le traîner. Le club m'a demandé si ils pouvaient l'utiliser pour d'autres plongeurs jusqu'à mon retour et j'ai fait la bétise d'accepter sans penser qu'il n'en serait pas pris soin. A mon avis, il a été gonflé sans avoir chassé l'eau résiduelle dans la robinetterie (personne n'a ouvert les 2 robinets quelques secondes pour chasser l'eau résiduelle dans la robineterie par la pression restante dans le bloc juste aprés la plongée, une fois les détendeurs enlevés). Si les plongeurs ne le font pas, c'est au moins à celui qui gonfle les blocs de ne pas oublier de le faire juste avant de gonfler, mais bon ... Si l'eau résiduelle n'a pas été chassée de la robinetterie, une fois le tuyau du compresseur branché et les robinets ouverts, elle est poussée à l'intérieur de la bouteille par la pression de gonflage... et de l'eau de mer dans un bloc, même en petite quantité, c'est pas top
  4. Bonjour, J'ai un bloc de plongée 15 l de marque FABER que j'ai acheté neuf début 2006 et qui a comme date de 1 ère épreuve août 2005. Il passe au TIV de mon club tous les ans depuis et sa 1ère réépreuve doit donc avoir lieu au plus tard en août 2010. Voici l'historique des TIV sur son certificat de visite: 18/03/06: RAS - bon pour le service 03/03/07: Piqure C1 sur le haut, localisée - bon pour le service 15/03/08: Piqures uniformes C2 - grattage et nettoyage - bon pour le service 03/04/09: Piqures uniformes C2 - grattage et nettoyage - bon pour le service 06/03/10: Piqures uniformes C2 - bon pour le service Me conseillez-vous, à l'occasion de la 1ère réépreuve, de demander en plus un microbillage du bloc ou pas ? Je pose la question car les avis divergent entre les différents TIV de mon club qui ont contrôlé mon bloc: certains m'ont conseillé de faire faire un microbillage, et d'autres m'ont dit que ce n'était pas nécessaire. Je souhaite donc avoir le maximum d'avis pour me décider. Le dernier en date, suite au TIV passé hier, m'a dit que ce n'était pas nécessaire et que la seule requalification du bloc suffisait. J'ai de plus une question technique, que j'ai posée aux différents TIV et où là aussi les réponses divergent ou certains me disent qu'ils ne savent pas: Est-ce que le fait de laisser un bloc gonflé sous pression dans la durée accélère ou favorise l'oxydation d'un bloc (déjà piqué ou non) ou bien est-ce que ça n'a aucune incidence ? Avec pour conséquence pratique: faut-il systématiquement vider un bloc qui va rester inutilisé un certain temps ou n'est-ce pas nécessaire et il peut rester en pression ? De manière simpliste, j'ai tendance à penser qu'un bloc gonflé à 50 bars d'air résiduel contient 50 fois plus de molécules d'oxygène qu'un bloc vide et que donc le pouvoir d'oxydation du bloc gonflé est beaucoup plus fort que s'il était vide ... mais c'est peut-être pas aussi simple que ça , donc avis aux scientifiques techniciens ! Merci d'avance pour les réponses.
  5. Bernard, vous serait-il possible de ne pas traîter la réalité que je rapporte "d'insanités" et d'être plus courtois dans vos propos. Votre manière de juger de l'expérience des autres m'exaspère ... à défaut de m'énerver! Je ne suis pas un professionnel ni un expert dans le domaine médical et je ne fais que rapporter les propos d'un médeçin du secteur psy et d'une infirmière du secteur psy qui eux sont des professionnels en contact avec cette réalité et que l'on peut au moins écouter à ce titre. Et vous, quelles sont vos références pour dire que leurs propos ne sont que balivernes ? Etes vous un professionnel travaillant dans le secteur psychiatrique? Etes-vous peu ou prou lié à ce secteur psychiatrique ? Merçi à vous de répondre à ces questions pour que l'on sache quelles sont vos sources à vous pour dénigrer ce que je rapporte. Quant à "Vol au dessus d'un nid de coucou" je n'ai jamais vu ce film, et à part savoir qu'il s'agit d'un film dans lequel joue Jack Nicholson et qui se déroule dans un hôpital psychiatrique, je n'en sais fichtre rien de plus!
  6. Alors là, le nom du médecin, je ne m'en souviens plus, mais ses propos par contre je m'en souviens bien!
  7. Je persiste et signe! Je n'ai rien lu, mais je l'ai écouté à la radio, une émission discutant du fait que la France était le pays au monde dont la conso de tranquilisants, somnifères et antidrépesseurs était, de trés loin, la plus élevée par habitant. Un médecin spécialiste de psychiatrie est intervenu pour dire que des études scientifiques avaient montré que la pratique de au minimum 3x une heure de sport intensif par semaine REMPLACAIT AVANTAGEUSEMENT UN TRAITEMENT PAR DES MEDICAMENTS. Ce n'est donc pas du sport comme prévention ou du sport comme complément à un traitement médicamenteux, mais bien du sport comme traitement lui-même dont il parlait ( en tout cas c'est ce que j'ai compris). Bien entendu, je pense qu'il faut interprêter les propos de ce médecin au sens statistique car aucun traitement quelqu'il soit, par des médicaments, du sport ou autre, ne peut prétendre soigner tous les patients dans 100 % des cas. Simplement, celà signifie que statistiquement,de manière générale donc, le sport est plus efficace que les médicaments! Même si dans certains cas ou certaines maladies, les médicaments peuvent être plus efficaces, voire l'unique traitement valable. L'animatrice radio lui a dit qu'en prononçant ces paroles, il n'allait pas se faire que des amis: il a répondu ( un sourire dans la voix)que c'était fort possible mais qu'il fallait bien dire les choses telles quelles étaient... Enfin, il est bon de rappeler que, généralement ( c'est donc encore une fois statistique et peut se révéler faux pour un cas particulier! je prends mes précautions de langage maintenant...) les traitements médicamenteux utilisés pour les personnes souffrant de pathologies lourdes et internées en hôpital psychiatrique les rendent à l'état de "légumes" et leur font perdre toute dignité humaine. Certes, c'est peut-être la seule solution pratique pour les rendre non dangereux pour eux-mêmes et pour la société, mais je ne pense pas que cette dernière puisse en être fière. Mes sources: j'ai été trés proche de nombreuses années d'une infirmière travaillant en hôpital psychiatrique ( Avec Crapo, il faut tout dire!!!).
  8. Alors "Stranglerfig" Bernard, tu t'énerves? Attention, ta tension va monter et aprés tu devras prendre des médicaments( ou faire un peu plus de sport... )! Aurais-tu quelques intérêts dans l'industrie pharmaceutique ? Ouh là là, je sens que là, tu vas vraiment t'énerver... Ecoutes, même si il ne faut pas généraliser et pour ne prendre que mon petit exemple personnel, lorsque j'arrête pendant quelques temps de faire du sport régulièrement, j'attrape mal au dos, je me sens fatigué, manque de vitalité et chope le moindre microbe qui traîne comme de rien pour finir chez le toubib... Je crois que presque toutes les personnes que je connais, qui pratiquent du sport régulièrement ( pas des forcenés de la compétition à outrance of course!) et avec lesquelles j'en ai parlé sont du même avis: lorsqu'elles sont privées de sport, elles ne sont pas en forme, à la fois sur le plan physique et sur le plan intellectuel. Bon, je sais bien que Churchill à qui l'on avait demandé le secret de sa longévité et de sa forme avait répondu " No sport" , mais je crois bien qu'il fût l'un des rares dans ce cas... Allez, la musique adouçit les moeurs et le sport aussi!
  9. Tous les gens un tant soit peu informés savent le rôle important joué par la pratique d'un sport dans la prévention de nombreux problèmes de santé physique et morale, dans la socialisation, etc... Par exemple, j'ai écouté récemment que des études scientifiques ont montré que, par semaine, 3 séances de sport intensif d'une durée minimum chacune d'1h, constituait un traitement beaucoup plus puissant des problèmes psy que tous les antidépresseurs du monde... Mais quand on connaît la force du lobby de l'industrie pharmaceutique à défendre ses intérêts financiers colossaux , alors bien évidemment on comprends que des informations telles que celles-çi restent cachées du grand public! Existe-t'il des statistiques , pour des personnes n'ayant pas de contre-indication à la pratique sportive et dans des tranches d'âge identiques, sur les dépenses de santé moyennes entre ceux qui font du sport et ceux qui n'en font pas ? Je pense empiriquement que celles des "sportifs" doivent être bien plus basses que celles des "non-sportifs"... Je suis donc d'avis que tout certificat d'aptitude à la pratique d'un sport devrait être remboursé par la sécu, pour avoir moins d'argent à dépenser derrière!
  10. Bibio

    Un conseil nutritionnel

    Merçi pour les conseils. Par contre, Toubib 49, je n'ai pas compris ton post. Pourrais-tu être plus explicite?
  11. Bibio

    Un conseil nutritionnel

    Merçi pour les conseils: je vais essayer ce que tu préconises ( ça sera peut-être dur au début...). Pour me décrire un petit peu: 40 ans passé et trés légèrement enveloppé ( 1m75, 84 kgs) mais malheureuse tendance à prendre 500g à 1kg chaque année ( on m'a dit que c'était normal chez les hommes!?!)
  12. J'ai l'habitude de manger régulièrement le soir vers 19h. Or, j'ai 2 entraînements de plongée en piscine par semaine, de 20h à 22h. Bien entendu, vers 19h, j'ai faim et je fais un repas normal avant d'aller m'entraîner . Le problème, c'est que lorsque je reviens de la piscine aprés 22h, j'ai une fringale terrible et je ne peux pas m'empêcher de remanger, et parfois presque un repas entier est nécessaire pour calmer ma faim . J'ai le sentiment que ce que je gagne par l'entraînement sur le plan de la forme, je le reperds en mangeant "comme un chancre" excusez-moi l'expression! Avez-vous eu le même problème et comment l'avez-vous résolu? Avez- vous des trucs ou des conseils pratiques en matière de nutrition pour endiguer ça?
  13. Bibio

    belles photos de Mer Rouge

    Subours 54, les photos sont pas de moi mais de Christian, un pêcheur à la mouche comme moi. Donc, c'est lui qu'il faut féliciter pour ces magnifiques images!
  14. avec le lien suivant: http://www.moucheur.com/phot3.html
  15. J'ai gagné un séjour d'une semaine à Soulac sur Mer en Gironde. Y-a t'il un ou plusieurs clubs de plongée à Soulac sur Mer ou dans les environs proches ? Connaissez-vous des plongées sympas à faire sur Soulac où dans un rayon de 60 kms ? j'ai déjà quelques renseignements sur le bassin d'Arcachon sur ce site, mais si vous avez des renseignements complémentaires ou si vous connaissez d'autres coins où faire de belles plongées, je suis preneur! Merçi d'avance pour vos bons tuyaus!
×
×
  • Créer...