Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Cyanide

Membres
  • Posts

    32
  • Joined

  • Last visited

link1
link2
link3

About Cyanide

  • Birthday 02/09/1992

Personal Information

  • Localisation
    Nice
  • Passions
    Plongée, batterie, théâtre
  • Profession
    Fonctionnaire de police

La plongée

  • Niveau en plongée
    2
  • Professionnel de la plongée
    No

Cyanide's Achievements

Explorer

Explorer (4/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • Conversation Starter
  • First Post

Recent Badges

10

Reputation

  1. Bonjour Christine, J'ai acheté récemment un cressi " leonardo ". À 190€. Très facile d'utilisation, un seul bouton. On appui rapidement pour naviguer, plus longtemps pour valider. Fonction nitrox, possibilité de durcir les réglages des paliers ( en cas de fatigue ou de courant par exemple), possibilité de faire des paliers profonds, rétro éclairage, palier de sécurité. Bref à ce prix j'ai sauté dessus. Y a de quoi le garder un moment.
  2. Merci beaucoup pour ce partage ! Ça donne vraiment envie. Ce doit être hyper captivant et enrichissant.
  3. Bienvenue sur le forum :-)
  4. Ce sont celles que j'ai actuellement ( et ma seule paire de palmes possédée à ce jour). Elles sont un poil rigide, mais quelle puissance ! A conditions ( comme tout le monde le précise ) d'avoir de bons mollets !
  5. Oui logique ^^ Dans des cas comme ça, vous plongez en 15L ? On peut augmenter la pression dans la bouteille pour rallonger une plongée ? (j'en suis resté à : " la pression d'utilisation est de 200bar ")
  6. ça se comprend ^^ Mais tant que je suis N2, c'est pas un réel soucis (du moins je pense non ? )
  7. Terentius > Effectivement " ELLE " m'a bel et bien frappé ^^ Pour la première fois d'ailleurs, malgré mes quelques descentes dans le bleu à 40. Je note pour le fait de remonter quoiqu'il en soit. Mare Nostrum > Oui la dernière fois que j'y suis allé, ça dépassait pas les 3 mètres de visi, plus la houle c'était un massacre... Exactement,toujours des 12 litres gonflés à 180, parfois 170 ^^ JMBL > Content que ça plaise
  8. Je faisais pas le fier en vérifiant mon mano ( ce que je faisais trèèès régulièrement pour le coup). Mais bon, 3 mètres d'eau, au pire du pire je faisais une rse. (même s'il est clair que c'est pas top ^^) Mais oui, vraiment belle cette plongée.
  9. Dimanche 11 novembre 09h15, nous quittons le port pour la dernière plongée de la saison. La mer est agitée, 2 heures auparavant il pleuvait encore de la nuit. A bord il n'y a que les habitués, ça parle ça rigole, et il est déjà temps de s'habiller. Les groupes sont annoncés, pour cette dernière je serai encadré, et il est prévu que nous descendrons à une trentaine de mètres. On se met à l'eau, le bateau est ancré à une bonne cinquantaine de mètres du spot. Donc on palme, en luttant contre le courant et les vagues. On arrive enfin à l'aplomb du site, immersion. Quelques minutes de palmage, et on arrive à la grotte. Malgré la dizaine de fois où j'y suis allé, rien n'a déjà été aussi exceptionnel. Tous les coraux ont déployés leurs polypes, coraux rouges, coraux jaunes, des éponges, ça foisonne de couleurs. Mais je m'attarde et ma palanquée est déjà presque hors de vue, la visibilité n'est pas des meilleures. Nous sortons de la grotte pour attaquer le tombant. Elle me manquait ces limaces, des flabellines de partout ! Toutes petites, avec leur superbe robe rose violacée, violette, ou blanche orangée, elles luttent à contre courant égayant un peu l'eau, où les sédiments nous laisse seulement quelques mètres de visi. On continue la descente : 36 mètres, il fait froid, on voit rien, mais toujours des flabellines pour me tenir compagnie, dans un trou, une belle rascasse, mais qui nous fuit. Et là, sans " aucune raison " je suis complètement euphorique à l'idée de voir ces animaux, les chiffres du mano se confondent dans ma tête, et sur mes doigts et je peine à indiquer à mon guide le nombre de bar restant. On remonte légèrement, on finit sur un plateau, plus grand chose à voir, je suis de nouveau lucide ; suffisamment pour me rendre compte que je suis sur réserve. J'avertis mon guide. On continue le plateau ; 10 bars. Enfin on se dirige vers le bateau, je perce la surface et gonfle ma stab. J'ai fini de vider ma bouteille en la gonflant ; je suis à 0 bar. Dame nature a délivré le plus beau des spectacles pour une dernière de la saison. On arrosera tout ça sur le bateau, histoire de s’entraîner pour la prochaine narcose. Résultat : 2 heures d'apéro = 2 heures de palier sous la couette. Inoubliable.
  10. Le fait que s'il t'arrive quoi que ce soit tu es seul. Ensuite si tu n'as pas les notions de risques et de comment y remédier ça le fait pas... Exemple de la surpression pulmonaire, y a plus de risques entre 0 et 10 mètres, qu'en deçà ^^
  11. Sans formation adéquate, et si tu n'as pas plongé depuis 20 ans, je te déconseille fortement de plonger seul, ou hors structure. Y compris dans " seulement " 10 mètres d'eau...
  12. C'était une manière de résumer (maladroite certes ^^'). Même en connaissant le principe j'aurai eu du mal à vraiment le retranscrire :p
×
×
  • Create New...