Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

SMIRFRANK

Membres
  • Compteur de contenus

    95
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

52 Excellent

À propos de SMIRFRANK

  • Rang
    Rang du forum : Tortue verte
  • Date de naissance 03/10/1967

Informations personnelles

  • Localisation
    SAINT THUAL
  • Profession
    avocat

La Plongée

  • Féderation(s)
    PADI/FFESSM
  • Niveau en plongée
    N4 2F/IDCS PADI/PLONGEUR RECYCLEUR AP
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Voila retour d'expérience après plongée sur le Haven en Italie : plusieurs plongées en AP inspi avec le capteur CO2, entre 55 et 75 mètres. Le capteur semble tranquille, pas de fausses alertes, se signale correctement lors des auto-tests, donc no comment... Par contre...retour de plongée sur 76 m (hélice de l'épave), je fais toute ma remontée normalement...et au moment où je remonte sur le pont, bing panne totale d'électronique, tout en carafe, plus de PO2, l'ordi complément HS avec entrée d'eau dans la console ; petite angoisse quand même...la même en couleur à 75 m...oui, je pense que je m'en serai sorti, on est entraîné à ça après tout, mais bon, bonjour l'angoisse quand même. J'ai renvoyé la tête à AP qui me l'a entièrement changé sous garantie, certes mais bon ! espérons qu'il s'agit là d'une rareté rare...
  2. SMIRFRANK

    Etanche Whites?

    Merci pour les infos ! du coup, elle est commandée...je dirai ce que j'en pense !
  3. SMIRFRANK

    Etanche Whites?

    Je me permets de remonter ce sujet, car je m'intéresse à la combi FUSION APEKS KVR1, justement avec sa peau extérieure Kevlar ; il y a-t-il un retour d'expérience sur cette combi ? Par exemple en vente ici : https://www.palanquee.com/combinaison-fusion-kvr1-apeks
  4. Oui, bien sur, c'est un élément de plus à surveiller...ceci posé, le seuil de déclenchement peut être suffisant pour prévenir le plongeur d'un problème de CO2 avec quelques secondes (précieuses) de gagnées...d'autant que l'intoxication CO2 apporte avec elle un ralentissement de la conscience, donc une alerte précoce n'est peut être pas plus mal... Pour le moment, j'en suis à 35 heures d'utilisation de mon AP avec ce détecteur et je n'ai pas de critiques particulières ; avant-hier plongée aux Glénan sur la Basse Jaune (60 min à 35 m) et alarme CO2 immédiatement après la mise à l'eau, à la descente (rapide) à 12 m (c'est la deuxième fois que ça m'arrive). J'ai stoppé la descente et attendu environ 10 secondes et l'alarme s'est coupée. Il s'agit donc, je pense, du phénomène descente rapide avec doublement de la pression de la zone des 10 premiers mètres, donc doublement de la PPCO2 en peu de temps qui est détectée par le capteur, qui se manifeste. L'arrêt de la descente et l'absorption par la chaux du CO2 permet d'éliminer l'alarme, qui ne s'est plus manifestée ensuite. JE trouve que c'est plutôt un signe de fiabilité. Affaire à suivre, je vais en septembre sur le Haven en Italie, donc un peu plus profond et au trimix comme diluant. Je ferai un retuur d'expérience de ce joli capteur...
  5. Le sens de l'humour et la possibilité de prendre du recul est indispensable à celui qui veut pouvoir lire sans s'étouffer le babillage des divers forums et réseaux sociaux que nous imposent notre époque moderne ; aussi fais-je usage de cet outil bien pratique.... Et je sais même - comble du modernisme pour un être comme moi, né en 1769 - user des petits bonshommes amusants ; exemple : . et même :
  6. Absolument ; et n'est-ce point la meilleure façon de plonger ? Et on a du matériel, sérieux, éprouvé et qui a fait ses preuves :
  7. [ATTACH]n2106436[/ATTACH] [ATTACH]n2106437[/ATTACH] Oui, le modèle est fort bon et fonctionne depuis 60 ans.... Pour ceux qui ont demandés, voici les fameux statuts & RI... Statuts 31 05 2000 pdf.pdf RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2017.pdf
  8. Facile : il suffit de demander sa nationalité ici : https://empirebc.fr/nationalite.php La demande est ensuite transmise au ministre de la police qui statuera...et vous serez alors Franco-Beauchesnois !
  9. Et bien mon Cher, Les statuts du CIP font 7 pages et le RI 6 pages. Ces documents n'ont rien de secret, mais je dois avouer mon ignorance pour les insérer ici (comme une photo page par page ?) ; en tout cas je communique à qui me le demande ces documents. Maintenant, des ennuis, alors oui, ça pour avoir "eutes" on en a "eutes" !! mais c'est effectivement du passé...il est vrai récent. Nous avons reçu...la semaine dernière la lettre de la DDCS qui nous avisait que leurs contrôles avait permis de constater que le CIP était parfaitement dans les règles ; Le CIP se tourne vers l'avenir et va faire de la bonne plongée... Vous avez raison sur un point, mes ministres, je les aime relativement plats, car n'oubliez pas : le bonheur du peuple n'est pas dans le cri de la masse, il est dans le coeur du prince.
  10. Oui, je n'avais pas vu ce fil de discussion, au final parfaitement inexact puisque au CIP, nous n'avons aucun problème de TVA, de permanent ou de plongée... Il est certes utile de tourner sept fois son clavier sur son bureau avant d'énoncer ce genre de choses n'est-il pas ? Quand aux statuts, ils sont publiés en préfecture et affichés à l'entrée du CIP avec le dernier RI. Donnez moi un mail et vous aurez ces documents dès ce soir...
  11. Je n'avais pas vu ce post bien plaisant... et oui, j'ai le grand plaisir, outre mon impériale et royale fonction, d'être un passionné de plongée...ce n'est pas incompatible il me semble... Et je plonge, en plus, sur mon royaume des Glénan qui est un fort bel endroit ! Quand à l'arrêté du Préfet sur le CIP...et bien...disons qu'il est en cours d'examen devant le Tribunal Administratif...et nous verrons bien... En tout cas le CIP se porte fort bien, nous avons une nouvelle directrice et nous voilà parti pour encore 50 ans de bonne plongée sur le royaume ; que demander de plus ?
  12. Pour ma part mon retour d'expérience est le suivant, je le donne pour info car je ne puis dire, pour le moment, si l'argon a présenté un plus ou non : - Pour l'approvisionnement : j'ai acheté une bouteille d'Argon de soudage de 5 litres/200 bars chez un fournisseur de gaz industriel à RENNES (352 €) avec une connectique hélium (donc adaptateur classique hélium, facile à trouver sur internet, 15 € - genre : https://www.hlbdive.com/fr/raccords-...0-femelle.html) ; la recharge (bouteille consignée) est faite pour 50 €. J'ai donc fait le plein d'une petite bouteille de 1 litres (genre de celle que l'on trouve chez INNODIVE - https://www.innodive.com/store/argon...binet-400.html + https://www.innodive.com/store/argon...quipe-595.html) avec une lyre air de transfert classique (premier gonflage 130 bars, je pense pouvoir faire 4/5 gonflages environ avant de devoir utiliser un booster). - Pour l'usage : j'ai donc plongé au recycleur avec ma petite bouteille d'argon en étanche dans une eau pas super froide (genre 12/15°) et je n'ai eu certes pas froid, mais il est difficile de dire si l'argon a participé à ce bon résultat car déjà à la base mon étanche (FUSION SPORT) est efficace et je n'ai que rarement froid...nous avons fait 6 plongées à entre 20/40 m dont deux de 70 minutes et la petite bouteille de 1 litre à 130 bars a suffit sans avoir besoin de la recharger. Voilà...donc affaire à suivre pour savoir si vraiment "ca marche"...
  13. Petit rapport d'étape sur les aventures du capteur CO2 chez AP Diving : j'ai donc fait 28 h de plongée avec ma machine. Pas de remarque particulière sur le capteur, qui s'est manifesté à deux reprises, sans que je puisse vraiment dire qu'il s'agit d'une fausse alarme en plongée : - Une première fois à la descente en début de plongée (voir ci-dessus) et l'alarme ne s'est ensuite plus reproduite, - Une seconde fois au moment de la pré-respiration avec une chaux neuve. Je n'ai pas plus compris pourquoi, surement, je pense, en raison d'une pré-respiration trop rapide (j'étais pressé d'aller à l'eau !) et il est donc probable que j'ai envoyé plein de CO2 dans la figure du capteur qui a exprimé son mécontentement. A part ces deux anecdotes, RAS concernant ce capteur.
  14. Bon, et bien retour du lagon de Truk (ou plutôt Chuuk) ; finalement, je n'ai pas emmené mon recycleur car j'étais le seul recycleux dans le groupe ! Pas grave, je ne regrette pas d'avoir posé ma question initiale, elle m'a permis de m'acheter ce Perdix qui me fait ordi de backup sur ma machine et second ordi quand je suis en air comprimé... J'espère bien retourner au lagon un jour avec un recycleur, les plongées sont juste démentielles et ont donc un petit gout de trop peu à chaque fois : des épaves, un sous-marin, des avions "zéro japonais", des chars sur les ponts des bateaux, des canons, de l'armement, des munitions par milliers, c'est tout bonnement incroyable ce qu'il y a dans ce lagon... C'est loin, certes, mais c'est dingue. Juste une petit image, quand j'étais à l'avant d'une épave : Ou en compagnie d'un petit char japonais !
  15. Et bien oui et non...en fait je ne sais pas. c'était à la descente, et ça n'a duré que 50 secondes. Y-avait-il du CO2 dans la boucle (j'ai fait comme toujours une prérespiration de quelques minutes) et le fait de descendre peut être un peu vite a provoqué l'alarme à 10 m ? C'est effectivement peut être une fausse alarme. Mystère. Le déssicateur est là, justement, pour éviter que le capteur ne soit perturbé par la vapeur d'eau ; il est à changer tous les 20 heures de plongée.
×
×
  • Créer...