Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

wespel

Membres
  • Compteur de contenus

    309
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    6
  • Pays

    France
link1
link2
link3

wespel a gagné pour la dernière fois le 29 juillet 2018

wespel a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

390 Excellent

À propos de wespel

  • Rang
    Respire sous l'eau

Informations personnelles

  • Localisation
    bretagne
  • Profession
    variable

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Avant, je trouvais @berny parfois drôle. Aujourd'hui, c'est Maître Moutarde qui me fait sourire... Ce monde part en couille.
  2. wespel

    Présentation

    Ouille ouille ouille! Avec ce que je viens de lire, mon Saint Estèphe dominical risque de me cailler sur le jabot! Attention @Matt , si @berny apprend que le travail de surveillance de surface du Forum (la Sainte Modération, donc) est assuré par des bénévoles, il pourrait te considérer comme étant un "patron voyou ", car " l'utilisation de bénévoles pour exercer des tâches professionnelles reste constitutive de TRAVAIL DISSIMULE ". "pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font"
  3. wespel

    merci la SNSM

    Je me demande si l'ironie de @nanobulle ne vise pas plus à moquer l'incapacité du skipper, sur un bateau de 9 m, à étaler 30 nœuds de vent et 1.5 m de houle(?), plutôt qu'à réellement encenser le courage, au demeurant vérifié, des sauveteurs... Ou alors, il nous manque des éléments circonstanciels, qui auraient échappé au journaliste, ce qui arrive assez fréquemment dans ce genre de compte-rendu maritime. En passant, la Prémar Méditerranée est nettement moins communicante en la matière que ses sister-ships septentrionales.
  4. Je pensais un peu comme toi, que l’infamie d'une condamnation se portait administrativement à vie et que sa trace éternelle sur le casier judiciaire empêchait l’accès aux "professions réglementées" avec conditions d'honorabilité. Mais grâce aux discussions et interrogations de ce forum, je découvre qu'il existe, sous conditions, dans le droit français la réhabilitation , ou effacement du casier judiciaire https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=DB0DB805E3D5E92EAB9045E75C8C6FDF.tplgfr34s_1?idSectionTA=LEGISCTA000006165273&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20190302
  5. URGENT ! Recherche juriste de permanence pour lecture fine et interprétation éclairée de circulaire ministérielle Il sera demandé au candidat de nous dépatouiller entre, d'une part, les notions d’éducateur sportif exemplaire (rémunéré ou bénévole) et de moniteur fédéral humain( forcément bénévole...), et d'autre part entre les notions de vil exploitant d'EAPS et de saint président de club de plongée. Ainsi, en club associatif, il doit être possible de continuer à partager son hobby, même si l'on s'est déjà permis, je cite la citation de @caolila , des "atteinte volontaire ou involontaire à la vie d’une personne, torture, violence, menaces, agression sexuelle, harcèlement moral, enregistrement ou diffusion d’images de violence, trafic de stupéfiants, trafic d’armes, mise en danger de la personne, atteinte aux libertés de la personne, atteinte à la dignité de la personne, atteintes aux mineurs et à la famille, extorsion, blanchiment, crimes et délits contre l’Etat la nation et la paix publique, conduite sou l’emprise de stupéfiants ou refus de se soumettre à un tel contrôle " ( Et encore ils ont supprimé l'usage illicite de stupéfiants, pourtant toujours dans L 212-9 ) OUF! , alors que pour un moniteur pro, tu peux ramasser tes gaules. Tout ceci permettra peut être d'éviter, au bord des bassins et pédiluves, les complications au cerveau et la trouille des diarrhées irrépressibles . On rappellera que le Grand Méchant Loup peut éventuellement faire carrière dans le sport, mais pas très longtemps, s'il a été démasqué, en tant que BEES/DEJEPS, diplômes des éducateurs sportifs, car, au moins tous les cinq ans, l’État français leur inspecte le rectum pour renouveler leur carte professionnelle.
  6. A Groix, c'est un centre associatif. Par contre, c'est à Belle Ile qu'il y a un centre pro.
  7. Cf le post ouvert cette nuit par @Mickey75 et qui ne concerne que le 56 : Hécatombe des clubs dans le Morbihan
  8. Merci pour la mise à jour. Le site du Vieux Plongeur pourrait faire de même... https://www.vieuxplongeur.com/fr/content/4-l-histoire-du-vp
  9. Mulliez/Decathlon rachète Scubaland, c'est bien ça? Tu as des infos là- dessus? C'est juste une histoire de locaux? Du coup, en Bretagne, l'hécatombe continue dans la plongée!
  10. Merci @djjpo pour cette sentence claire. Cependant, dans ton post # 67, tu ajoutais: "Ceci n'exonère cependant pas de respecter les dispositions qui seraient éventuellement applicables au stade de la préparation de la sortie, vu que le club est et reste soumis à ces dispositions." Là, j'ai encore du mal à y voir clair...
  11. Pfiouuu! J'imagine même pas le dawa dans nos têtes si la question avait été: "le code du sport s'applique-t-il lors d'une sortie en Polynésie Française?"
  12. Dont acte, @bardass, il faut toujours regarder plus loin que le bout de ses palmes... Un Établissement d'Activités Physiques et Sportives (club ou centre pro) qui organise une plongée en France est soumis au Code Du Sport. S'il organise une plongée à l'étranger, il est toujours soumis au CDS, en plus de la législation locale. Une bande d'amis, y compris d'un même club, qui plonge hors structure, n'est pas soumise au CDS, ni en France, ni à l'étranger. Si, à l'étranger, ces amis plongent dans une structure locale "non-française" qui organise la plongée, ils ne sont pas soumis au CDS, mais à la législation locale. Reste à savoir ce que @viviloue24 entend par "sortie en Espagne"
  13. Pfiouuuu! Merci @bardass de nous rappeler simplement les fondamentaux zélémentaires . Je m’étonnais aussi que la solution, si simple donc, ne fût pas connue de tous les DP français en goguette en Expatrie! Apprenons donc tous en chœur l'article 113-6 du Code pénal Je cite : "La loi pénale française est applicable à tout crime commis par un Français hors du territoire de la République. Elle est applicable aux délits commis par des Français hors du territoire de la République si les faits sont punis par la législation du pays où ils ont été commis." Donc pour les crimes c'est clair: si, en bon jaloux, tu occis ce bellâtre de moniteur hispano-suédois avec ton couteau à saucisson parce qu'il joue, la nuit, de son tuba enchanté avec ta femme, alors ton compte est bon! Pour les délits plongistiques, mince, ça se complique... faudrait que la législation soit la même que chez nous! Donc, en fait c'est très simple: partout dans le monde où la plongée est aussi bien réglementée que chez nous par le CDS, tu risques d'être poursuivi à ton retour si tu y as commis une offense au Saint Règlement. Par contre, si localement on ne puni pas ceux qui font comme toi, alors dans les faits, t'es peinard. Mais fais gaffe quand même
  14. URGENT ! Recherche juriste de permanence dominicale pour trancher la question anodine posée par @viviloue24 qui concerne la législation à respecter lors de sortie club à l'étranger.( française ou locale ou les deux mon Capitaine! Et si y'a contradiction?) Le candidat devra maitriser les notions de subsidiarité, de supranationalité, et d'universalité du Droit Français, mais pourra s'inspirer des Standards PADI et de leur adaptation au droit local. Le candidat évitera de se prendre pour Saint Augustin (A Rome, fais comme les Romains), ni ne nous prendra pour des truffes, en osant comparer le Saint CDS à un vulgaire Code de la Route subaquatique, même si, quand je plonge à Scapa Flow, je palme à gauche. Il répondra en outre, en maximum dix pages, à la questions des sévices à infliger à un Président de club qui aura pris la responsabilité d'autoriser des plongées dans un centre exotique qui n'aurait pas les fameux trois masques (grand, moyen, petit) de l'indispensable ballon auto-remplisseur à valve unidirectionnelle avec sac de réserve d'oxygène . DAN n'a qu'à aller se faire voir. Nous rassurons le candidat, nous n'aurons pas la prétention de lui faire traiter le sujet de l'usage d'EPI nonCE dans les centres de plongée étrangers, inconscients qu'ils sont des risques qu'ils prennent ! P.S.:Je ne fais pas trop le malin devant les avis contradictoires, péremptoires et/ou autorisés que l'on a pu lire précédemment. Mais je dirais, pour éviter les déboires lors d'un contrôle des autorités autochtones, qu'il vaut mieux suivre la réglementation locale, donc. Et, pour éviter les déboires et récriminations lors du retour dans notre beau pays, je dirais qu'il vaut mieux éviter d'avoir oublié totalement le CDS... P.P.S.transversal: Tant qu'à y être, dans le juridique, le candidat nous donnera son avis sur la possibilité, évoquée par @Scubaphil (dans une autre discussion, # 19 de Equivalence Instructeur OW SSI), que laisse notre Saint CDS à n'importe quel gougnafier d'enseigner la plongée en piscine de moins de 6m (sauf le baptême, si je peux me permettre)
  15. Le CDS prévoit même le cas du baptême au nitrox (Annexe III-17 b), mais considère que c'est pédagogiquement plus ardu! En effet l'Autorité a bien veillé à ce que l'encadrant soit plus qualifié (E2+PN C) que pour un baptême à l'air (E1, voire N4 en piscine)...
×
×
  • Créer...