Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

tom0tom

Membres
  • Posts

    9
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

tom0tom's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • Dedicated Rare
  • One Month Later
  • First Post
  • Conversation Starter
  • Week One Done

Recent Badges

4

Reputation

  1. La batterie n'est pas le point fort de mon D5 (acheté courant 2020) : J'ai toujours pris soin de la batterie (je n'ai jamais stocké l'ordinateur déchargé). En pleine charge, l'indicateur de batterie indique 10 ou 11 heures d'autonomie en plongée, ce qui paraît peu. J'ai fait envoyer l'ordi pour contrôle de la batterie au SAV de Suunto, RAS d'après eux. Après environ 70 plongées et des recharges assez fréquentes je ne constate pas de baisse de cette autonomie. L'autonomie est assez vite dégradée par l'utilisation de l'ordinateur en mode montre. Je pense qu'avec une pleine charge il est en réalité possible de faire 4 plongées (45 min à 60 minutes) au maximum - c'est une estimation, je n'ai jamais cherché à pousser la batterie à ses limites et je recharge systématiquement une veille de plongée. En principe l'ordinateur ne permet pas de plonger avec moins de 2 heures d'autonomie affichées. J'ignore si la batterie a été améliorée sur les modèles plus récents que le mien. Il y a 7 heures, TokongLaut a dit : Aucun j'espère ! Mais la lecture de la notice du D5 et la première réponse reçue de Suunto quand je leur ai posé la question m'avait laissé un gros doute, d'où ce post.
  2. Hello tout le monde, Voici un retour d'expérience sur l'utilisation en plongée du D5 en mode multigaz. Peut-être que cela pourra être utile à d'autres utilisateurs de cet ordinateur. En synthèse : 1- pour faire suite aux posts précédents, le D5 fonctionne d'une manière logique et ne change pas automatiquement de gaz pour le calcul de la déco sans confirmation du changement de gaz par le plongeur ; 2- la notice est incomplète et ne décrit pas la procédure de changement de gaz - alors que, bizarrement, elle indique bien comment modifier ou supprimer un gaz en plongée. Ce qui suit n'est que le résultat de d'une procédure découverte et testée de manière empirique en plongée. Je n'ai pas la prétention de me substituer à la notice. Il pourrait être utile que d'autres utilisateurs confirment que leur D5 réagit de la même manière. Voici donc comment fonctionne mon D5. Il faut bien sûr régler l'ordi en mode multigaz : dans le menu principal : Paramètres de plongée/Paramètres/Plusieurs Gaz : On. Evidemment avant chaque plongée il faut aussi avoir paramétré correctement ses gaz : dans le menu principal : Gaz (puis sélectionner, ajouter, supprimer ou modifier des gaz, en faisant joujou avec les trois boutons on voit très vite comment ça fonctionne, pas de difficultés particulières). Pour les besoins de l'exemple, supposons qu'on commence la plongée à l'air, et qu'on emmène un pony de nitrox 37%, avec une PPO2 max paramétrée à 1,4 bars (ce qui correspond à une MOD de 27,8m). Voici ce qui se passe : 1. A la remontée, lorsque l'on passe en dessous de la MOD du nitrox 37% (profondeur inférieure à 27,8m donc), le D5 émet une notification pour proposer au plongeur de changer de gaz (c'est ce qui est dit au paragraphe 3.14.11 de la notice). Ce n'est qu'une notification (paragraphe 3.1 de la notice, p.13), donc une information donnée au plongeur. Comme pour les autres notifications, il suffit d'appuyer sur n'importe quel bouton pour la faire disparaître de l'écran (paragraphe 3.1. de la notice, p.12). A ce stade, l'algorithme de l'ordinateur n'a pas changé de gaz pour le calcul de la déco. En effet : - si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la fenêtre commutable (à savoir la bande d'affichage inférieure de l'écran), le gaz affiché est toujours l'air ; - si on redescend en dessous de la MOD du nitrox 37%, puis que l'on remonte au-dessus de cette MOD, il n'y a aucune alarme de dépassement de MOD et la notification de changement de gaz apparaît à nouveau. Le plongeur décide donc du moment où il change de gaz. Il n'y a aucun changement automatique du D5. 2. Si le plongeur décide de changer de gaz, la procédure à suivre pour confirmer le changement de gaz - non décrite dans la notice - est la suivante (par hypothèse on est en mode plongée) : - Appuyer longtemps sur le bouton central de l'ordinateur - L'ordinateur va entrer dans le menu principal et proposer directement le sous-menu gaz. J'ai tenté avant de faire la manipulation d'entrer dans le menu principal et de sélectionner un autre sous-menu (par exemple, réveil), de sortir puis de re-rentrer dans le menu principal : de mes expériences l'ordinateur propose toujours immédiatement le sous-menu gaz. C'est évidemment très appréciable d'y arriver directement. Quand je change de gaz, le réveil, ben c'est pas vraiment ma préoccupation. - Pression courte du bouton central pour entrer dans le sous-menu gaz. Le D5 propose automatiquement le gaz "optimal" pour lequel la MOD est supérieure à la profondeur à laquelle le plongeur se trouve. Dans mon exemple à deux gaz, le nitrox 37% donc. Pression courte du bouton central pour sélectionner le nitrox 37% puis sortie des menus et retour à l'affichage plongée par pressions longues sur le bouton central. Le changement de gaz effectué : si on a paramétré l'affichage du gaz utilisé dans la bande d'affichage inférieure de l'écran, le nitrox 37% est cette fois bien affiché. Lorsque l'on est dans le sous-menu Gaz, il est aussi assez facile même en plongée d'aller sur "ajouter nouveau" (bouton du haut ou du bas puis sélection avec le bouton central) et de paramétrer un nouveau gaz. Cela suppose toutefois d'avoir au préalable activé l'option "Modifier les gaz en plongée" : Paramètres de plongée/Paramètres/Modifier les Gaz : On Au final la procédure est plutôt instinctive et ne nécessite pas de parcours compliqué dans les menus. Conclusion perso : le D5 est mieux fait que sa notice (c'est toujours mieux que l'inverse ).
  3. Merci Berny :-). Je n'ai pas toujours le temps de me connecter au forum tous les jours. Merci à tous pour vos éclairages, l'objet de ma question était juste de me renseigner sur une prépa N4 à Paris, pour l'intérêt du N4 je pense avoir les idées claires. Bonne fin de we à tous.
  4. Je suis dans l'ouest parisien mais je me déplace. Merci à tous. Je vais continuer mes réflexions et j'interrogerai le codep ou des clubs directement si je me lance (@la philoche merci pour le lien vers Paris Plongée ).
  5. Bonjour la communauté des plongeurs. Je me tâte pour me lancer dans un N4, dans l'objectif de continuer à progresser et à approfondir mes connaissances. Il y a l'option "stage intensif" de deux semaines, mais j'aurais préféré "sédimenter" et le préparer tranquillement. J'habite Paris et j'ai un peu de mal à trouver une structure qui pourrait m'accompagner dans cette préparation. J'ai l'impression que très souvent les clubs ne vont que jusqu'à la préparation du N3. Si quelqu'un connaît un club qui prépare le N4 je suis preneur de toute suggestion! Bonne journée à tous!
  6. Je vous tiendrai informés de la réponse du "service spécialisée" (je cite) de Suunto si elle arrive un jour. Il est probable s'ils répondent qu'ils confirment que l'ordi change automatiquement de gaz quand on atteint la MOD, ce qui est effectivement "moisi" (pas trouvé de meilleur terme:)). Et je ne me vois pas hors urgence tripatouiller l'ordi sous l'eau pour annuler ma déco et la reprogrammer, c'est une procédure qui me paraît bien trop propice à l'erreur. J'ai repris par curiosité la notice du Mares Quad de mon fiston, et comme pour le G2, l'explication est claire (il faut bien confirmer le changement de gaz à l'ordi). Le D5 est un bon ordi mais il a quand même quelques spécificités (et quelques défauts...). C'est un peu hors sujet mais si quelqu'un souhaite en faire l'acquisition et qu'il tombe sur ces échanges qu'il n'hésite pas à me faire signe par mp, je serai heureux de le renseigner sur mon expérience.
  7. Merci Bardass très clair et logique . Par contre je te laisse déguster la réponse du chat de Suunto ci-joint... Je ne sais pas si c'est fiable mais je crois qu'on peut en tirer des conclusions quand même: 1- c'est effectivement un Fucking Manual (pour reprendre l'expression de DuboisP ) 2- le D5 et la plongée multigaz peut-être qu'il faut s'interroger... Je vais quand même aller faire joujou en fosse pour voir ce qui se passe.
  8. Bah non, c'est pas dans la notice...(ça laisse un peu dubitatif effectivement). J'ai tenté le chat Suunto mais pas d'interlocuteur dispo pour le moment. D'ailleurs j'avoue faire moyennement confiance à la réponse qu'ils pourraient me donner, pas sûr d'avoir envie de vérifier si c'était bien ça au palier. Je vais essayer de voir sur les sites anglo-saxons. Sinon je ferai une fosse avec un autre ordi et j'emmènerai le D5 juste pour faire joujou sur le multigaz et essayer de deviner comment ça fonctionne. Mais j'avoue que j'aurais préféré un protocole un peu plus assuré... donc si quelqu'un a déjà testé, je suis preneur d'infos.
  9. Bonjour tout le monde, J'attaque une qualification nitrox confirmé, ce qui m'amène à essayer de bien comprendre comment fonctionne mon Suunto D5 en mode multigaz. Je vous avoue que je suis un peu perdu par la notice. A la remontée, la notice confirme que l'ordinateur préconise bien un changement de gaz à une profondeur donnée (à la MOD du gaz approprié) mais je n'arrive pas à comprendre si: - l'algorithme de déco tient automatiquement compte du changement de gaz à cette profondeur, que j'ai changé ou non en réalité (ce que je trouverai un peu bizarre - quid si je met un peu de temps à switcher, ou si je ne respecte pas exactement la profondeur de changement pour une raison ou une autre?) - ou s'il faut que je confirme à l'ordi que j'ai changé de gaz - dans ce cas quelle est la manip? L'un de vous a t-il déjà utilisé le D5 en mode multigaz? Pardon si l'info est disponible quelque part et que je l'ai loupée, et aussi si j'appréhende mal la procédure de changement de gaz, je découvre!
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.