Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

UW_Phoenix

Membres
  • Compteur de contenus

    424
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par UW_Phoenix

  1. En fait, il met sont ordi à leur poignet... Ca règle le problème de longueur de bras qui raccourci avec l'âge !
  2. Tout à fait d'accord avec Iceman Les bips, on trouve ça bien puis au final on ne les entend plus et on est moins vigilant
  3. Et concernant le LCD, beaucoup de constructeurs reviennent dessus (voir le Petrel par exemple).
  4. Pour l'avoir vu au salon, j'aime bien sa compacité mais je n'aime pas les boutons poussoir. A voir pour l'affichage des cellules mais j'ai toujours trouvé qu'un afficheur normal était suffisant, la déco est identique si l'on suit peu ou proue le setpoint.
  5. UW_Phoenix

    Epreuve N2

    Normal, il ne suffit pas d'être bon pour prendre du recul sur les choses & faire des synthèses, il faut surtout du temps.
  6. UW_Phoenix

    Epreuve N2

    ouch, t'es repassé en mode mauvaise foi ???? tu sais très bien qu'une fédération délégataire est sous la tutelle de l'état. Moi ça me rassure que les préconisations d'une fédé portent sur les compétences à atteindre et laissent chacun traiter la façon d'y arriver (comme le code de la route fixe les compétences à justifier pour recevoir un permis de conduire, mais laisse les autoécoles libres de leur relation avec les élèves). Et l'origine du fil ne porte pas sur la méthode pédagogique mais sur une modalité de contrôle qui est très clairement décrite dans le MFT. Bonjour, Je me permets de rebondir et d'ajouter un éclaircissement sur la première citation bien qu'elle me paraisse clairement être de la provoc Bien qu'il n'y ait pas de méthode toute faite au sein de la 2F, les monits ne sont pas pour autant dans le flou le plus total. Les différentes méthodes pédagogiques sont décrites et mises en application pendant le cursus d'apprentissage du monit : du magistral à l'apprentissage par la découverte. Après, il les utilisera ou non suivant les situations rencontrées (face à un groupe ou 1 seul élève) et en fonction de ses propres capacités (plus on tend vers une méthode libre, plus l'encadrant doit être bon ). En tout cas, j'aime bien le débat sur ce topic et les interventions propres.
  7. Ca ressemble quand même grandement à du Swagelok. A voir s'il y a bien 2 jeux complets (utilité d'avoir 2 mâles???) ou seulement 1 qui est présenté démonté et monté.
  8. François, appelle moi et on en parle si tu veux. Là il se dit beaucoup de choses mais un peu en bazar, donc pas forcément facile de s'y retrouver. Mes conseils pour le début : - inflateur sur le BO. - pour l'O2, pas besoin de booster mais faut que tu trouves de l'O2 et être rapidement autonome (avoir 2 blocs recycleur est une solution). Perso, on a un booster + un p'tit compresseur + quelques B50 donc on est vraiment autonome. A voir si on peut se faire une plongée à Verneuil cet hiver.
  9. Pascal : le stage initial est désormais obligatoire. Caval : je ne peux que te conseiller ce lien pour t'aider sur la préparation théorique : http://www.cibpl.fr/plongee-sous-marine/e-learning/physiologie-cours-en-video.aspx Et concernant le physique, il ne faut pas t'en faire : avec un an de préparation en foncier, tu te mets un maximum de chances de ton côté (et là encore, c'est surtout la fatigue cumulée et non pas la performance à l'instant "t" qui est limitante je trouve).
  10. Salut, Le plus dur est l'enchaînement des épreuves. En effet, chacune séparée est en fait relativement simple avec un minimum d'entraînement. Donc comme dit plus haut, il faut du foncier pour pouvoir tenir (et arriver à faire les distances voulues) et de la préparation mentale. Pour les épreuves en particuliers : - en péda : toutes - en physique : la RSE J'ai pas mal orienté ma fin de formation sur ces deux points. Attention à ne pas négliger les orientations : on peut y gagner pas mal de points facilement. Voili voilou
  11. Je pense que la marche sera un peu trop haute : il y a déjà beaucoup de savoirs à maîtriser et avec toutes les vérifications à faire (ou alors, il faudrait une machine 100% automatique, mais bon...) ça aurait plutôt tendance à rebuter le plongeur. Exemple : apprendre un vidage de masque en circuit fermé (même semi), ça me paraît tendu du stringouze...
  12. Si je regarde les différences entre PE40 et N2. D'un côté, j'ai la gestion de la remontée à 2 dans un cas où le GP serait défaillant. Tout comme pour un N1 qui perdrait son GP, on veut qu'il sache remonter et on ne parle pas de contrôle de la vitesse. C'est ce dernier point qui est vraiment crucial. De plus, avec la matos pour descendre à 40 équivalent à celui d'un autonome, le DP en surface pourra demander "ton ordi a bippé pendant la remontée/t'as sauté des paliers?" et là, gestion des secours. Comme un N1 qui remonte seul pas forcément à bonne vitesse et qui fait un signe de détresse en surface. D'un autre côté, il manque l'énorme partie du second volet autonomie : gestion de plongée, planification, etc. Donc si on regarde à partir du N1 jusqu'au N2 en passant par le PE40, je lui enseigne la vitesse de remontée et des bases d'assistances (en accentuant l'accidentologie propre à la zone d'évolution). Il lui reste encore pas mal à faire pour arriver N2. C'est donc une étape pas forcément à mi-parcours mais qui peut être utile dans la formation du plongeur : "maintenant, tu es PE40". Après, on peut débattre sur la partie consumériste ou non, mais là chacun aura sa propre opinion (perso, je suis pour passer directement au N2).
  13. Mouais, pas convainquant. De même qu'il y a une différence entre une remontée seule N1 et une pour un N2, il y a une différence entre l'assistance d'un PE40 et d'un N2 (la maîtrise de la vitesse en fait). Et pour rebondir sur la "certaine autonomie", un N1 est déjà un relais. Ensuite, il est clairement écrit dans le MFT que l'élève est un support à l'assistance et de plus, si ça n'est pas dans le MFT, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas l'enseigner...
  14. Marrant ça, nouveau niveau et nouvelle discussion sur les minima de plongée pour y arriver
  15. C'est bien ça pour la prévention des ADD... (C'est évidemment ironique)
  16. A noter aussi que les mises à jour ne sont pas obligatoires. Elles apportent juste des corrections de petits bugs ou des rajouts.
  17. Bah chuis le secrétaire du club, il y a donc des chances que je te vois. Pour info, on a créé il y a quelques années de cela une ligne d'eau "loisir et perfectionnement". Au menu, un peu de formation axé sur du ludique pour ne pas perdre la main (contrairement à la ligne "entretien" qui fait surtout de la nage). A plouf
  18. Tout à fait d'accord, d'où les guillemets
  19. A noter qu'un DP peut aussi "dégrader" un niveau.
  20. L'avantage du recycleur est qu'on a moins froid. Perso, entre circuit ouvert vs. recycleur et humide vs. étanche, je vois la différence sur l'envie de pisser. C'est là qu'on comprend que la théorie s'applique très bien
  21. J'aime les gens qui dans la section débutant démonisent le fait de faire pipi dans sa combi.
  22. LE 78 est très actif. Tu as aussi le Chesnay (www.subgalatee.fr) et Vélizy (www.vvp.org) qui sont de gros club dont je côtoie les moniteurs fréquemment (avec el CASV aussi) . La plupart ont des entrainements en soirée (au Chesnay, c'est du lundi au jeudi + vendredi suivant les activités pratiquées). Tu as aussi le Fun Diving Club à Satory, etc... Une liste des différents clubs associatifs se trouve ici : http://www.ffessm78.fr/accueil/acclubs.html De nombreux clubs font autre chose que de la technique ou explo et proposent de la photo, de l'apnée, etc. qui sont d'autres pistes d'intérêt.
  23. J'ai pas mal pissé dans mes combis. Par contre, je bois aussi pas mal d'eau avant et après la plongée. Du coup, l'urine sent peu Si tu es en combinaison humide, tu peux favoriser le passage d'eau pendant la plouf aussi. La circulation d'eau dans la combi aide au "nettoyage". Si la combinaison est trop ajustée par contre (ou alors si tu as une combinaison semi-étanche), ça marchera moins bien Ah, et je fais aussi pipi dans mes étanches... (mais j'ai mis des purges :p) : je préfère penser à ma plongée plutôt qu'à l'envie de pisser qui tenaille.
  24. Ca m'a fait sourire aussi
  25. Tout à fait, les 6l d'air dans les poumons permettent (avec de l'expérience) de palier aux différences de lestages au pouillème près.
×
×
  • Créer...