Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

janosolo

Membres
  • Posts

    2,999
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by janosolo

  1. Eh oui .... Hello les plongeurs fous (j'ai pas remis le bec dans la flotte depuis 1 an ...... )
  2. Hello, les spectres reviennent parfois du fond des âges.... A propos de blocs 3 L en carbone sur un recyclo, je vois pas trop l'intérêt .... Gain de poids ?? bof.... bonnes plongées
  3. En fait, c'est aussi une question de détendeur utilisé pour délivrer l'air moteur. Pour la plupart des 1ers étages du commerce (surtout ceux à piston et/ou de "moyenne gamme" ), lorsque la pression du bloc d'alim. passe sous les 20 bar, le détendeur "s'essouffle" et devient dur, donc la fréquence des cycles baisse inexorablement... En théorie, on devrait pouvoir booster jusqu'à ce le bloc d'alim tombe à 10 bar (pression d'alim requise pour la plupart des boosters du commerce), mais en pratique, ça ne marche pas car le détendeur ne "suit" pas . Perso, j'utilisais un 1er ét. POSEIDON, qui lui augmente sa pression de délivrance à mesure que la pression du bloc baisse. On a donc un petit peu plus de marge, mais c'est reculer pour mieux sauter, il faut mieux disposer de réserves de pression suffisantes ....
  4. Hello, ça fonctionne effectivement encore avec de faibles pressions, mais ça met une éternité ... On passe à un cycle de compression toutes les 2 à 3 minutes (voire plus !! ). Autant dire kifopa être trop pressé.... Non, plus sérieusement, le mieux est d'avoir une grosse réserve d'air ou un petit compresseur d'atelier pour alimenter le boost. En dernier, j'avais recyclé deux B50 que je gonflais à 250 bar avec mon compresseur. Mais les B50 ça met très longtemps aussi à remplir avec de petits compresseurs et ils en prennent quand même un coup . Le mieux est de trouver un compresseur BP en occase lorsqu'on est chez soi, et en exter, avoir suffisamment de réserve d'air , par ex des 15L bien gonflés, pour pouvoir passer rapidement de l'un à l'autre dès que le cycle ralentit. @+ jp
  5. Ha ha !! Pas la peine d'aller jusque là, simplement il n'est pas possible de se procurer des produits professionnels en petites quantités, sauf à connaître un artisan sympa . Pour rentabiliser comme tu dis, c'est très possible : un moment donné, je faisais les réparations : collerettes, manchons, adjonctions de poches sur les étanches, et réparations de trous pour une bonne dizaine de plongeurs, la colle n'avait donc pas le temps de durcir !! Mais faut cependant avoir "la main", car réparer ou modifier une étanche pour des plongeurs profonds, c'est quand même quelque part une responsabilité .....
  6. Il y a différentes sortes de "colles néoprène" : depuis le tube de daube en vente en grande surface jusqu'au produit pro avec ou sans durcisseurs que l'on ne trouve que chez des fabricants spécialisés. Il y a un monde entre ces produits en termes de qualité. Le pb, c'est qu'il faut généralement acheter les colles pro en assez grande quantité (pots de 500 g à 1 kg) et ils sont très chers : j'ai payé jusqu'à 70 euros pour des colles (excellentes, mais qui se détériorent très vite une fois la boîte ouverte) on en utilise très peu à la fois et 6 mois après, elle est polymérisée. L'Aquaglute est également chère, mais elle a le mérite de se conserver plusieurs années et même si elle épaissit, on peut la re-diluer avec son solvant. Je précise toutefois qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'une colle, mais bien d'un "enduit" épais qui reste très élastique dans le temps et qui adhère bien aux surfaces rugueuses et effilochées. Ce n'est toutefois pas un produit miracle et il tiendra forcément mieux sur du neuf, qu'il protégera ainsi de longues années s'il est correctement appliqué.
  7. Hello, (je ressors aussi de mon tombeau... ) Il est quasi impossible de restaurer des vieux manchons néoprène qui s'effilochent avec des colles type Aquasure, etc .... Pourquoi ? parce que ça ne "tient" plus sur la matière usée et souvent salie par le sel, les particules de peau, les traces d'huile, etc.... et aussi, le néoprène qui s'effrite . L'eau (particulièrement l'eau de mer) s'insinue dessous et rend illusoire le rafistolage sur le long terme. La meilleure des choses à faire est de remplacer lesdits manchons par des neufs. Le seul produit qui permette une réparation qui tiendra mieux que toutes ces colles bidon et chères est une sorte de "vernis élastique" qu'on utilise pour renforcer les combis de canyonning : l'aquaglute. (Dans le temps on trouvait ça chez décath') . On peut aussi le cder sur le net. la marque c'est Aquaglutène. Faut tartiner plusieurs couches au pinceau à 1 heure d'intervalle après avoir bien dégraissé au solvant Aquaglutène. Wala. @+ jp
  8. Yep, le Jetsam c'est pas le + rapide, par contre il est très robuste également et très simple à décortiquer et à entretenir... On arrive quand même assez facilement avec, à mettre des 7L à 180 bar, ce qui est suffisant dans la plupart des cas ....
  9. Pas de quoi... Tu ne fais pas fausse route avec un boost, mais un compresseur me semble quand même bien utile ... (surtout si tu n'as pas de recycleur) Les 2 étant l'idéal bien sûr, si tu veux préparer des mélanges déco > 40% . Faire des ternaires (sauf pour petits blocs recycleur) à la PP, tu en auras vite marre car tu vas te faire ch.. avec un petit boost tu vas le fatiguer et tu n'en finiras plus, sans compter que tu n'arriveras pas à vider tes B50 complètement (voir ce qu'explique Tino plus haut ...). Avec un compresseur, tu feras nitrox au stick et pour les ternaires et triox, une vessie pour décomprimer en sortie . Ensuite avec ton boost, tu pourras faire facilement par ex. des Nx 80 en rentrant 130 bar d'O2 pur dans ton bloc avec le boost, puis de rajouter par dessus 70 bar de Nx 40 au stick avec le compresseur. (On vient d'en vendre un très beau , état neuf, pour un prix pratiquement dérisoire ....) @+
  10. Hello, j'ai cessé la plongée "tek" et même tout court depuis un bon moment , mais comme j'étais encore "branché" sur ce fil, je te réponds . Un petit booster doit être alimenté par une pression suffisante . En dessous de 50 bar source, il va "ramer" (au bas mot ...). Tu pourras peut-être sècher (difficilement) tes B50 , mais le jeu n'en vaut guère la chandelle. Il vaut mieux utiliser les restes d'oxy pour faire des gaz de déco par stick. Quant à l'hélium, tu le passes par le compresseur, non ??
  11. Joli CR ...ça donne envie . Pour ce genre de profil j'emportais toujours en plus des Nx un 20/30 en secours. C'est un gaz passe-partout, qui en cas de pépin (perte ou fuite) peut se prendre très bas, mais aussi remonter jusqu'à la surface. Le temps de déco est évidemment majoré, mais ça reste raisonnable.
  12. Et pour remonter le cadavre, ça fait quand même une belle plongée...!
  13. Les poules ont peur du renard, à la nuit tombée ??? Nan, sérieux c'est pas vraiment étudié pour ça, VPm est trop conservateur à l'air . Il donne plus de 10 mn de paliers pour des plongeouilles de 10 mn à 50 m alors que les MN donnent à peine la moitié ... Maintenant faut être réaliste aussi, c'est pas deux malheureux micro-stops à 21 et 18 m qui vont faire sursaturer en azote après un tour de pédiluve à 45 ou 50 m !!! Les ordis grand public sont excessivement conservateurs, et rallongent les paliers (ou les minutes !!) à l'envi dès qu'on s'éternise un peu à 12 ou 15 m . Faut pas déconner non plus, les profils courants à l'air du plongeur lambda sont bien en deça des limites, mais les fabricants ne peuvent pas se permettre de faire prendre de risques aux clients (ce qui est logique !!) (Et beaucoup de gens aiment bien s'écouter causer ... )
  14. Arno, j'ai déjà fait plusieurs plongées "air" avec V-Planner (passque j'avais grillé mon ordi ). Certes, pas très profondes (70 m max) et déco nitrox en remontant, ça s'est parfaitement bien passé . Y a des stops très courts à 21 et 18 m , les paliers commencent à 15 m, et n'excèdent pas 3 mn, sauf le dernier à 4m évidemment. A présent, lorsque je plonge à l'air, j'utilise le logiciel "Pifomètricus", et ça marche très bien aussi jp
  15. Excellent, Antoine !!! J'avais pas vu de suite la relation entre la faute d'hortaugraffe de notre prix-Nobel-de-Français, F12, et ta réponse !!!
  16. L'oxygène a un "goût", c'est indéniable ...Et quel que soit l'état des blocs . Selon les sensibilités de chacun, ça peut être plus ou moins gênant . Moi par exemple, sur des décos oxy "relativement" longues (30 à 40 mn), ça me file la gerbe et ça me fait tousser, avec expectorations importantes (allergies ...) . Malgré les rinçages au nitrox ou au trimix . Pour notre ami, il se pourrait que là où il fait gonfler ses blocs, il y ait une pollution au niveau d'un appareillage (stick, tuyauteries ou compresseur, voire B50 oxy polluée) Ou alors, et comme dit plus haut, le gaillard qui lui a "nettoyé" ses bouteilles a utilisé un distillat pétrolier, solvant benzénique, ou un alcool isopropylique, ou encore un produit de nettoyage dont l'odeur "aromatique" est restée... Il faut procéder par élimination : re-nettoyage soigné des bouteilles avec un produit neutre, rinçages répétés à l'eau très chaude, puis sérieux passage à la soufflette puissante . Essayer aussi de gonfler d'autres blocs qui n'ont jamais posé de pb auparavant . Si le pb se reproduit, changer de crémerie .
  17. L'eau est bleue Quoique, chez Eau Bleue, ce ne soient pas des bleus !! Cela dit, vaut mieux effectivement se rabattre du 25 vers le sud. En Alsace, y a rien du tout de plongeable, à part quelques trous à crapauds ...
  18. Ouais, t'as raison : aucun intérêt . les lacs, c'est dégueulasse, c'est de l'eau douce, fait noir, on voit rien, pas de poissons, pas de sirènes ni de naïades en string (du moins elles sont engoncées dans d'informes combinaisons étanches et bardées de tuyaux et de cadrans ) Reste dans tes mers chaudes . Je voudrais juste préciser un petit truc : il s'agit de deux choses tout à fait différentes qu'on ne peut pas comparer. Donc, on ne peut pas critiquer . Et si on t'écoute, quel intérêt aussi d'aller sur la Lune, sur Mars, au fond des des gouffres ou des volcans, dans les déserts et les glaces des pôles et tous autres endroits "inhospitaliers" de la planète ou d'ailleurs ?? Tes propos me donnent malheureusement l'impression (je me trompe peut-être??) de lire un "consommateur" de jolies plongées... Et de vouloir bien faire des plongées "engagées" (et je sais que tu as faites !!) , mais avec tous les avantages et sans les inconvénients . L'exotisme, le foisonnement de couleurs, le sable blanc et les cocotiers ... Mais il y a des gens sur terre qui ne peuvent malheureusement passer leur loisirs à voyager vers les endroits les plus paradisiaques de la planète, et n'ont pas forcément les moyens d'assouvir leurs moindres désirs ... Si tes moyens à toi te le permettent , je t'en félicite et j'en suis heureux pour toi ... D'un autre point de vue , les lacs c'est une philosophie . Descendre dans une atmosphère verdâtre et un silence spectral, être tout seul au milieu de rien le long d'une falaise dont les failles et les replis créent d'étranges formes fantomatiques dans le pinceau de lumière froide d'un phare qui effleure fugacement les immenses parois d'une cathédrale de pierre dont les surplombs vertigineux s'étirent à l'infini vers le vide béant, le noir d'encre, en-dessous, qui attire comme un aimant... tu as sans doute raison : aucun intérêt...mais il y a des gens qui aiment ça . Bizarre, non ? J'en fais partie. La clarté ? à partir de 80 ou 90 mètres elle est le plus souvent cristalline . On voit aussi loin que porte le faisceau . L'eau froide ? ça a son charme, n'en déplaise aux plongeurs "shorty" . La remontée aussi . Les filets de bulles aux reflets argentés qui roulent vers la surface sur la falaise souvent en dévers, la lumière qui revient timidement, le profondimètre qui passe de trois chiffres à deux... Tout ça sont des chose très différentes, j'en conviens. Moi aussi, j'aime les mers chaudes et les jolies épaves pleines de gorgones . Mais de prétendre que la plongée en lac n'a pas d'intérêt ... Soit que tu n'y as jamais mis les palmes, soit que tu es de mauvaise foi, ou que tu plaisantes pour nous charrier ... Je retiens pour l'instant la troisième hypothèse ... @+ et bonnes plongées chaudes et colorées .
  19. Ourfff .... Non, moi je l'ai pas acheté sur le net , on me l'a prêté pour test et il a déjà quelques heures de vol . Si c'est concluant (et pour l'instant, ça l'est !!), je le rachèterai d'occase ...dsl Par contre, tu dois pouvoir trouver pour moins cher que ça !! Sinon, il y a aussi ça : http://narkedat90.com/shop/product/booster_xb30/ ça m'a l'air pas mal du tout, prix très intéressants. Demande à John les délais, il me semblait que c'est grosso-modo 4 semaines .
  20. A priori, c'est le JetSam Baby. Je le teste en ce moment même, et à mon grand étonnement, ça marche plutôt très bien pour un petit truc comme ça !!! Il sera très sûrement moins cher par le Net qu'en l'achetant en magasin. De plus, ils ne vont sûrement pas l'avoir en stock, va falloir le commander, délais, etc ... Donc ....
  21. Tiens, Bernie se réveille !! Oui, mais naôn, je parlais pas de ton genre de fil à toi !! (avec Pythagore et tout le toutim !! ) ....c'est l'aut' là-bas, qui parlait d'un fil jusques-z'en bas, de ceux qu'on tient et qu'on lâche plus...(tout ce que tu aimes !!) Et à certains endroits de la falaise, y a de très, très zolis surplombs ...
  22. "BOBET" ?? ou BODET ?? (plutôt baudet, alors !! car Bobet, c'est faire injure au grand champion cycliste... jp
  23. Hello, Brigitte ! Pas de pb pour le 30 , et avec great pleasure !! Si on y va (ne dépendra que de la météo .....), on est là-bas vers 9h30-10h max, sur le pkg . Je regarde ça et te tiens au courant par MP. (au fait, tu as eu les "félicitations" de Bernie pour tes BO ?? PS: Par contre, j'essaie de pas trop charger en hiver car les paliers oxy de 40 mn dans l'eau à 5° ..... très peu pour moi !!! jp
  24. Ah, oui ....je vois bien un fil au Beat !! Soit il se vautre sur les nombreux surplombs et il t'envoie de zolis paquets de m.... vers le bas . Ideal pour foutre en l'air la plongée : -au mieux, il ne sert à rien, car il va pendouiller dans le vide à bonne distance de la falaise selon l'endroit, et on va se retrouver en pleine eau au milieu de rien -au pire t'as un plat de spaghetti à démêler dans la touille au retour... Un fil, je ne le vois (hors sout) que dans un seul cas : plongée sur épave en pleine eau depuis un bateau. Une plongée sur tombant doit rester une plongée, et doit donc comporter un certain engagement (comme dirait Bernie ). Si c'est pour tenir une ficelle ... , je reste au chaud
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.