Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

El Phaco

Membres
  • Compteur de contenus

    406
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de El Phaco

  • Rang
    Phacochère Aquatique
  • Date de naissance 13/08/1976

Informations personnelles

  • Localisation
    Var
  • Profession
    -

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N2
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Nan, c'était il y a quelques années déjà. je vois que certaines choses perdurent. Sinon, +1 pour la Méridionale ! Qui dessert aussi Bastia et Ajaccio d'ailleurs. Souvent un peu plus chère, mais bien agréable, et avec, aux dernières nouvelles, de vraies cuisines à bord (souvenir d'une daube de sanglier lors d'un retour durant le réveillon du jour de l'an absolument délicieuse !).
  2. Aujourd'hui, superbe plongée sur l'Alcione C, au large de la plaine orientale corse. Belle visi, pas de thermocline : 25° en surface, 23 à 32m. Des mérous comak, un gros denti en maraude dans la cale, un beau banc de corbs, du bonheur en barre. Seul bémol : un courant de malade. On a tous fait les drapeaux accrochés au bout au palier !
  3. Je rentre en Corse deux fois par ans depuis 20 ans. Quasiment toujours par la SNCM. Je n'ai jamais raté un voyage à cause des grèves. Par contre, j'ai eu des retards très longs ou vu des avaries matérielles (porte véhicules coincée pendant plus d'une heure) chez Corsica Ferries. Comme quoi...
  4. Relançons un peu : une bonne IPA bien houblonnée, y'a que ça de vrai !! Brewdog 5AM ou Punk IPA... Ou mieux : la bière des gorets, mais vu que c'est un copain qui la brasse chez lui, c'est assez rare . Sinon, Heady Topper, mais faut boire PADI pour en trouver, pas dispo chez nous.
  5. Oh que oui c'est possible !! Les gros orages sont en général passés (plutôt en septembre) et l'eau est bonne. Le plus gros risque, c'est le vent d'est, qui peut amener un peu de flotte avec lui, mais tu peux très bien y échapper.
  6. Ayé, je l'ai enfin vu !! Mêmes conditions que la dernière fois sinon : belle visi, 24° en surface, 17° à 40m, jus modéré. Mais la malédiction continue : bug du PC durant le transfert des photos, carte SD de l'appareil cramée et 80% des tofs perdues. Je hais ce sous-marin !
  7. Le Rubis, c'est l'épave maudite en ce qui me concerne. La première fois, j'avais oublié mes plombs. Un copain m'en a prêté, mais je me suis persuadé que je n'avais pas le bon lestage, je ne descendais pas bien, le petit vélo s'est mis en route dans ma tête, on est remonté, pris plus de plomb, redescendu, et j'ai fait un début d'essoufflement alors que la silhouette du sous-marin se dessinait au loin... Ca m'a servi de leçon : je n'ai plus jamais oublié mon matos. Dimanche, on est descendu sur une bouée posée par un autre bateau et censée être au-dessus de l'épave... Sauf qu'au moment de la bascule, la dernière palanquée de ce club avait déjà détaché la bouée qui était alors dérivante, ce que nous ne savions pas... J'ai fait une super descente dans le bleu, bien rapide comme il faut, parfaitement géré ma conso, tenu mes 10 minutes de palier nickel chrome, tout ça pour palmer une demi-heure au-dessus du sable... Un peu les boules quand même, d'autant plus que le club n'y va pas souvent. Ce sera pour une prochaine fois.
  8. C'est vrai, c'est vrai. Après il y a toute la logistique, jamais cherché où louer un bloc par exemple. Mais bon, pourquoi pas après tout ?
  9. Sur le Rubis ce WE, mer calme, belle visi, 23° en surface, 17° au fond. Enfin, sur plutôt autour du Rubis, vu qu'avec le reste de ma palanquée nous n'avons vu que du sable...
  10. L'occasion de se rencontrer si ça te tente. Tu peux me contacter par MP.
  11. Un chat pimpant, oui. Cependant, dans son habitat naturel, il ressemble plutôt à ça : Parfois présent sur l'étal des poissonniers :
  12. Non, je n'ai pas encore eu l'occasion de faire une plongée solo. J'ai vu un site sur MAP qui pourrait me permettre de tenter le coup, mais cela va prendre du temps avant que je ne me lance. Je pense que je commencerais d'abord par du hors structure avec d'autres plongeurs. Mais l'idée est là depuis un moment, dans un coin de ma tête. Ceci-dit, et afin de relativiser ce que j'ai dit plus haut, ce stress demeure très occasionnel. La plupart du temps, pour reprendre ta formule, je ressens pleinement, à chaque instant, le plaisir d'être sous l'eau !
  13. @wreck : je ne suis pas un acharné, il m'est déjà arrivé de ne pas plonger parce que je me sentais trop fatigué par exemple. Et cette anxiété arrive sans raison objective. Je me souviens d'une plongée sur la pointe de Montrémian, avec une belle visi, pas de courant, une eau fraîche mais pas trop... Et pourtant je me suis retrouvé relativement stressé en cours de plongée sans savoir trop pourquoi. @marc : partiellement oui. ce la s'atténue. Par contre, maintenant que j'y repense, cela m'est déjà arrivé dans la zone des 25m (en cas de deuxième plongée, on va rarement plus bas). Un peu faible pour une narcose, non ?
  14. Je n'avais pas pensé à ça tiens. En tout cas c'est une sensation désagréable et cela crée un stress.
×
×
  • Créer...