Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Eroen

Membres
  • Compteur de contenus

    53
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Eroen

  • Rang
    Plongeur de salle de bain

Informations personnelles

  • Localisation
    Dans ma baignoire
  • Profession
    Plongeur en baignoire

La Plongée

  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. 40 ou 50 ce n'est pas déconnant, mais en même temps si le mec n'est pas prêt à grenouiller seul dans 20m d'eau avec 50 plongées, alors il ne le sera peut-être jamais...
  2. Sympa ton truc aussi Alofi ! J'ai un peu fait évoluer le système : - la touche P permet de mettre en pause, - La remontée est limitée à 10m/min avant le premier palier, 6 après - la touche S comme "sortie" permet de faire une remontée automatique, avec respect des paliers et des vitesses - j'ai ajouté un graphe de saturation qui indique pour chaque compartiment son niveau de saturation par rapport à surface (trait rouge = sur sat critique) Enjoy !
  3. Eroen

    Suivre la courbe du NoDecTime

    J'ai (peut-être) un début d'explication (mais c'est loin d'être sûr). Dans une plongée il y a globalement 2 phases : - descente + séjour au fond - Remontée + séjour éventuel aux paliers Pendant la descente et le séjour au fond, tous les tissus chargent, jusque là pas de soucis. Pendant la remontée, certains tissus chargent encore (les tissus lents), et d'autres déchargent (les tissus rapides). Que se passe t-il alors ? que fait l'azote libéré par les tissus rapides ? il est certainement réabsorbé en partie par les tissus lents qui se chargent donc plus que ce que prévoit le modèle (compartiments indépendants de haldane). Dans une remontée lente, on a tendance à allonger cette phase, alors qu'elle est limitée avec une remontée franche (10 à 15m/min). Du coup plus de charge pour les tissus lents, ce sont eux qui sont à la limite du SC en surface, donc on est pas bon à ce moment là. Vous avez suivi ? vous pensez quoi de cette théorie fumeuse ?
  4. Salut à tous, Je me suis essayé à Scratch (je ne sais pas si vous connaissez, c'est un logiciel de programmation pour les gosses), et j'ai réalisé un petit planificateur de plongée, à vision pédagogique hein, ne vous immergez pas avec ça - J'ai travaillé sur les compartiments 5', 10', 20' et 40' des MN90 : on peut voir leur saturation le long du profil de plongée - Se manipule avec les flèches du clavier, on peut effectuer les profil que l'on souhaite - Possibilité de régler le niveau de nitrox dans le bloc, en surface ou en immersion - Affichage du plafond et de la DTR, un peu comme sur un Suunto - Affichage de la jauge (basé sur 20l/min en surface sur un bloc de 15 litres) - Le seuil hyperoxique, les vitesses de remontée ou le grillage des paliers ne sont pas gérés. Je vous laisse le tester et me dire ce que vous en pensez ? https://scratch.mit.edu/projects/200395695/
  5. Eroen

    Suivre la courbe du NoDecTime

    Bah non, la limite est atteinte quand je suis à la profondeur du palier. Si je suis à 30 mètres et qu'il m'affiche palier à 3 mètres, j'ai 27 mètres de rab...
  6. Eroen

    Suivre la courbe du NoDecTime

    Merci pour vos contributions, on avance ensemble. Je peux tout à fait jouer avec la ndl=0 pendant toute la plongée, faire juste un stop de confort à 3 mètres parce que je suis un père de famille un peu gras, et jamais je ne serai à la limite. La limite (Sc Haldane) elle arrive uniquement (à peu de chose près) au début de chaque paliers obligatoire et à l'arrivée en surface. Rappelons que la question était de savoir si c'était pire de faire une plongée en suivant la ndl=0 que de faire une plongée type épave, c'est à dire en accumulant du palier en bas et en raccourcissant au maximum la période de desat....
  7. Eroen

    Bonne année !

    Bonne année à P.com et à toi Matt
  8. Eroen

    Suivre la courbe du NoDecTime

    Merci pour vos réponses. Je vais essayer de vous faire comprendre ou j'en suis de mon questionnement. Je ne cherche pas à dire si c'est bien de remonter sur la nodeco Line, mais à savoir pourquoi ce serait pire que de plus saturer pour remonter plus franchement. Plongée à l'ordi, pour laquelle j'ai je choix : trainer au fond puis remonter "franchement", ou suivre tranquillement la courbe "zéro paliers". Dans les deux cas remarquez que je peux très bien terminer par un palier de confort à 3 mètres. Il me semble que le danger lors de la déco c'est de trainer dans la zone grise, c'est à dire proche du coef de sursaturation critique. C'est à ce moment que je risque de former de plus grosses bulles pathogènes. Dans un profil type table avec paliers obligatoires, lors de toute la phase des paliers je suis dans cette situation : à la limite de la sursaturation, et je jongle avec cette limite pour passer de 6 à 3 puis à la surface. Au contraire, lorsque je remonte doucement en suivant le profil nodec, je suis toujours loin du Csc. Le seul moment où je l'atteind c'est à la surface.​​​Pourquoi serait ce plus dangereux dans ce cas ? Je crois que les tables ont donné l'habitude des plongées carrées. Je crois qu'il y a des résistances de la part de vieux plongeurs fédé qui n'aiment pas le type de Plongée "à la PADI", et qui pensent que remonter à la limite de la nodeco c'est être à la limite du Csc (une mauvaise intégration du modèle de Haldane donc). Mais j'attends qu'on me montre que je me trompe... L'idée qu'il faut un vrai gradient pour "bien désaturer" est séduisant, mais comme ça a été fait remarquer ça n'est valable que pour certains compartiments... Je ne fais pas de la plongée depuis bien longtemps mais comme je vais passer du côté enseignement j'aimerais éviter de reproduire une partie assez dogmatique des enseignements que j'ai reçu : on avance des trucs mais on ne sait pas trop pourquoi...
  9. Salut à tous, j'ai une petite question concernant une phrase que j'ai entendue à plusieurs reprises, et que je n'arrive pas à m'expliquer, Il serait mauvais de suivre la courbe du NoDecTime, c'est à dire d'avoir un profil de remontée qui affiche à tout instant un NoDecTime de 0. Il serait bien meilleur de trainer au fond, donc d'accumuler les paliers, puis de remonter franchement (10m/min), jusqu'à au moins 10 mètres pour désaturer aussi franchement. Qu'en dites vous ? et pourquoi ? Merci de vos avis éclairés !
  10. 1/10000 dans la courbe de sécurité ça me semble vraiment énorme. Les chiffres que j'ai en tête (tirés du Foret N4, et effectivement sur un calcul profondeur * racine carrée du temps) sont plus proches de 1/1'000'000 pour une plongée loisir air dans la courbe de sécurité (que ce soit 10 minutes à 40m ou 40 minutes à 20m, qui donne le même facteur prof* racine(temps)) et de l'ordre de 1/100'000 pour des plongées loisir air du type Donator (DTR 15'). Mais peut-être me trompe-je..
  11. Bonjour nomizu, bienvenue ici ! Si planifier un voyage plongée à l'autre bout du monde est le voyage d'une vie pour toi, attends d'être un peu plus capée pour ne pas te sentir limitée sur place. Sinon il n'y a aucune contre indication, surtout dans les mers chaudes où la grande majorité des choses à voir se trouvent pas très loin de la surface !
  12. Une question pour bardass, peut-être a t'elle été déjà posée, pas vu malgré une lecture (rapide) de tout le fil. Est-ce que tu te te permets de recalculer sous l'eau ton point de décollage, en fonction de la DTR et de la pression du bloc (pour s'adapter donc à ta conso du moment). Exemple : (50b sur le bateau) au fond DTR 8' + mano 110b -> conso avant sortie 3* 8 = 24 + 50 = 74 bars -> J'ai encore 36 bars de "marge" DTR 10' + mano 100b -> conso avant sortie 3* 10 = 30 + 50 = 80 bars -> J'ai encore 20 bars de "marge" DTR 12' + mano 90b -> conso avant sortie 3* 12 = 36 + 50 = 86 bars -> Je n'ai plus que 4 bars de "marge", il est temps de se casser. Avec cette méthode on pourrait presque s'affranchir de planifier sur le bateau, ou alors juste pour avoir une vague idée de quand les deux courbes vont se croiser (DTR et Mano) en faisant une hypothèse sur la conso...
  13. Eroen

    Bilan 2016

    Félicitation chat noir pour celle belle année ! Si je fais le compte, 4 semaines en Egypte dont une BDE, ça fait au moins 45 plongées ? + 12 en lac on arrive à 57, il ne reste plus grand chose du côté de la méditerranée Sinon, tu as visiblement moins progressé en maths Ta progression en nombre de plongées n'est pas de 124%, mais "seulement" de 24%
  14. Eroen

    lest

    Ton lestage dépend avant tout de la profondeur à laquelle tu veux te stabiliser. Plus tu veux te stabiliser profond, moins il te faudra de lest. Si 2kg te donne une stabilité nulle en surface, il faudra en enlever pour être stable à 5m.
  15. http://biogeodb.stri.si.edu/sftep/en/contributors/images/756 ?
×
×
  • Créer...