Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

BartKoB

Membres
  • Posts

    476
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by BartKoB

  1. Il eut été bien que hrenaud précise que toutes les fiches pédagogiques de son site sont issues du livre "L'Initiateur de Plongée" écrit par le club "Le Beluga" Tout est identique jusqu'à la mise en page !
  2. Toujours, sans vouloir faire de pub, et afin de bénéficier de la garantie RECSEA, il est indispensable que la caisson soit acheté chez un revendeur agrée RECSA.
  3. Il s'agit d'un cache, sur lequel tu peux relier 2 fibres optiques pour les 2 flashs, et qui obture le flash interne. Il est fourni d'origine avec le caisson.
  4. Un N1 dont les compétences auront été validé en milieu artificiel recevra sa carte N1 même si il n'a pas effectué ses 4 plongées en milieu naturel. Et dès lors qu'il aura effectué ses 4 plongées en milieu naturel dans le délai de 12 mois à compter de l'obtention de son N1, il pourra être candidat aux niveaux supérieurs (PA-20 ou N2). Par contre, dans le cas où il n'est pas capable de justifier de ses 4 plongées en milieu naturel, il va avoir droit à une plongée d'évaluation avant que l'on puisse l'intégrer dans une palanquée.
  5. En fait, si tu as obtenu ton N1 en milieu artificiel, tu dois pouvoir justifier de 4 plongées en milieu naturel avant de te présenter à la qualification PA-20 ou au niveau 2.
  6. J'ai fait mon stage initial N4 avec des Scubapro Seawing Nova, très bien pour la DTH, mais franchement pas terrible pour le 800 PMT. Pour l'examen final, je suis passé au Mares Excel en chaussante, un très bon compromis pour le 800 PMT et la DTH. Sachant que je n'ai pas une top condition physique et que j'ai fait le 800 PMT uniquement avec les jambes. Ca m'a permit d'obtenir la moyenne, ni plus ni moins.
  7. Un lien intéressant concernant la photo macro, avec notamment, le G12. http://www.uwphotographyguide.com/macro-underwater-photography-canon-g12 Par contre, en choisissant le G12 ou le S95, tu perdras le bénéfice de la video HD en 1080p, et pour l'avoir essayé sur terre, ça serait vraiment, vraiment dommage.
  8. @kamille06 : j'ai fait une erreur quant à la fixation en M67, tu peux dévisser sous l'eau, il suffit de faire de faire plusieurs tours et la lentille se retire, alors que le système baïonnette se retire en un quart de tour. Concernant la lentille macro, je suis d'accord avec toi, plus tu augmentes la dioptrie et plus la photo sera difficile. Normalement, le caisson Canon est prévu pour que tu puisses zoomer au maximum.
  9. Et voilà http://www.inon.jp/products/lens/option.html
  10. Et le petit nudibranche tout mignon que tu croises après avoir photographié le requin-baleine au grand-angle...... Tu ne peux pas le photographier et il déprime...... Plus sérieusement, chez Inon (promis je n'ai pas d'actions chez eux ) tu peux fixer sur le bras du flash externe, des supports permettant de ranger les optiques.
  11. Les optiques Dyron ont un verre en acrylique (plus sensible aux rayures, mais plus léger), alors que les optiques ont un verre en "verre" (moins sensible aux rayures, mais plus lourd). Les optiques Dyron sur le site Plongimage sont en M67, une fois qu'il sont fixés sur l'adaptateur (avec 4 petits écrous), il est impossible sous l'eau de passer de la macro au grand-angle. Le système Inon, que j'ai évoqué plus haut, est un système à baïonnette (même principe que les objectifs interchangeables d'un 24x36), tu pourras donc très facilement en cours de plongée, ou sur le semi-rigide, changer d'objectif. Enfin, dans l'avenir, si tu veux ajouter un flash (les Inon sont de bonnes références), tu auras déjà le Mount Base sur lequel il ne restera qu'à ajouter la fibre.
  12. @Skylandbay : j'ai commandé mon Recsea, je devrais l'avoir samedi, on pourra en parler à cette occasion
  13. Après avoir étudié de long en large toutes les possibilités offertes par les différents caisson, dont le Canon, je suis en mesure de te dire que : Le meilleur compromis pour le caisson Canon, est de choisir dans la gamme Inon, les éléments suivants : Mount Base 28LD-DC43 c'est un adapteur pour grand-angle, fisheye et macro avec fixation par baïonnette. UWL-H100-28LD : lentille grand-angle (100°) Dôme Lens Unit II pour UWL-H100 : complément permettant de passer à 140° UCL-165LD : lentille macro Tu auras toutes les infos ici : http://www.inon.jp/
  14. J'hésite encore Ce sont les 40 mètres qui me gênent, et puis si je décide de ne pas prendre le Canon, il va falloir me décider sur le Recsea ou le Fisheye Je craque.....
  15. Bonjour à tous Après mûres réflexions, je vais acheter le caisson Canon pour mon S-100. Avec l'écart de prix des caissons Recsea ou Fisheye, je vais acheter un grand-angle (100° sous l'eau) Inon (UWL-H100-28LD), ainsi que l'adaptateur Inon (28LD). Je pourrais même ajouter ultérieurement un complément optique permettant d'avoir un angle de 140°. Ce qui me gêne le plus dans ce choix, c'est les 40 m maxi du Canon, mais finalement toutes mes plus belles photos (je n'utilise pas encore de flash externe) ont été faites à des profondeurs inférieures à 40 m, avec mon ancien TZ7.
  16. Désolé ! Déjà vendu l'ensemble, il y a quelques mois.
  17. Je vais en faire mon ordinateur de secours, il sera parfait en complément de mon Luna.
  18. Tu as raison Je n'avais pas vu le lien support en bas de page. Il me faut un écran plus grand
  19. Bonsoir, Pour ceux que cela intéresse, je viens de trouver en "avant-première", je pense , car pas disponible directement sur le site Scubapro : Le mode d'emploi en français du nouvel ordinateur Uwatec Meridian dont la sortie est prévue au printemps. http://www.scubapro.com/media/204694/meridian-fra.pdf Bonne lecture
  20. Plusieurs fois, au cours de la discussion, il a été exprimé qu'il était obligatoire d'avoir un octopus, ainsi qu'un moyen de vérifier sa décompression. Je rappelle, juste, que dans le cas évoqué, il s'agit de plongeurs encadrés, donc l'octopus et le moyen de calculer sa décompression ne sont pas obligatoires mais conseillé, par la CTN, pour les plongées encadrées au-delà de 20 mètres. Par contre, l'encadrant doit posséder, 2 premiers étages indépendants avec chacun son deuxième étage, ainsi qu'un moyen de calculer la décompression de sa palanquée. Pour en revenir à cette drôle d'histoire, ce qui m'interpelle, c'est "l'exercice" panne d'air alors que dans le même temps, le moniteur remonte un plongeur avec une vrai panne d'air. Ca ressemble plus au moniteur très "short" en air, qui a besoin d'aller taper dans un autre bloc pour assurer sa remontée, et celle de l'assistée. Ca craint.....
  21. Plongée encadrée. Effectif maximal de la palanquée 3 (encadrement non compris). Ca fait donc 3+1 (et tu peux également ajouter un quatrième plongeur, P4, E2, E3 ou E4).
  22. Si j'ai bien compté, ils sont 3 P2 + 1 E4, c'est donc OK. Encadré au-delà de 40 mètres, la palanquée, c'est 3 + 1.
  23. Pas de soucis, c'est bien légal. le texte qui réglemente cette aptitude, c'est le Code du Sport. 3 conditions obligatoires pour avoir cette aptitude : majeur, avoir un brevet délivré par une fédération mentionnée dans l'annexe III-14b (FFESSM, FSGT, UCPA, ANMP, SNMP et CMAS), un E4 pour t'encadrer au-delà de 40 m. Quant à la formation préalable, on te demande la maitrise des aptitudes PE-3, ce que tu as déjà puisque tu es N2, ainsi que l'adaptation aux conditions d'évolution subaquatique à une profondeur de 40 à 60 mètres et enfin intégration à une palanquée guidée à une profondeur de 40 à 60 mètres. Pour ma part, je te parlerai de la narcose et du risque augmenté d'essoufflement. En tout cas, tu as de la chance de l'avoir faite, car je n'ai jamais pu, il y a avait toujours de mauvaises conditions.
  24. Je vais prendre l'Ikelite, comme ça je pourrais descendre en dessous de 40 m et faire des films et photos d'épaves
  25. Quand j'ai vu la question, j'étais sûr que c'était toi
×
×
  • Create New...