Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Garga

Membres
  • Compteur de contenus

    138
  • Inscription

  • Dernière visite

link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de Garga

  • Rang
    Crevette alternobarique

Informations personnelles

  • Localisation
    Paris plage
  • Passions
    Inhaler du plancton
  • Profession
    Journaleux tavernicole

La Plongée

  • Féderation(s)
    Celle qui forme les élites, les Yves Mourousi des profondeurs et les Piccard des espaces carrelés
  • Niveau en plongée
    A bulles... pour le moment...
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Guy Garman, autoproclamé "Deep Doc", qui selon lui "s'y connaissait mieux que tout le monde sur la planète en matière de plongée profonde" après seulement 4 ans de plongée. Ses vidéos ressemblaient à de la promo de catcheur sous LSD, style je suis le plus beau, le plus fort, fuck the fucking world, etc. Beaucoup de gens l'ont averti, il n'a écouté personne, il n'est pas remonté. Sa "team" s'est occupée d'effacer du web toutes ses bravades en moins de 15 jours. Good job... Anentropik, un jeune membre de ce forum qui pensait avoir dompté mère nature en moins d'un an. Le Léman en a décidé autrement http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?t=61727
  2. Bah moi je l'aime bien ce fil, ça détend pendant la pause café. Je les imagine tout beaux tout chauds roulant des mécaniques sur le ponton espérant capter un regard admiratif Quelle assurance, quelle impétuosité, quelle impatience ! On dirait des pur-sang paradant dans la carrière à l'abord de leur premier grand prix. Et puis... au fil de la lecture de nos héros, deux noms me viennent à l'esprit. Anentropik et Guy Garman... J'y peux rien, c'est venu tout seul, ça veut plus me lâcher ! Mais là d'un coup, je rigole moins. Plus du tout même. Je vais finir mon café et retourner travailler.
  3. Salut. La page du projet affiche un magnifique "coming soon" et a disparu du moteur de recherche des campagnes en cours ou terminées. J'ai l'impression que le versement de la somme n'est pas acquise. Et moi qui me faisais une joie de parcourir des plages remplies de vacanciers batifolants gaiement dans les vagues, des poignées de vélo coincées entre les dents
  4. Garga

    Panne d'air

    Salut Si je comprends bien, tu n'as pas encore eu de cours. Ce n'est pas grave de se perdre, ça m'est arrivé plein de fois en Bretagne pendant mes premières bulles avec 50cm de visi à tout casser. J'en conserve même un bon souvenir. Tes moniteurs de présenterons la procédure. Se retrouver tout seul ne mérite pas un point d'exclamation. La plongée, c'est calme, c'est zen, on ne pédale pas, on ne s'essouffle pas, on ne suis pas le débile qui se croit sur un circuit de F1 et on ne cherche pas sa palanquée en traçant à l'aveugle comme un canard sans tête. Évidemment que tu feras une panne d'air si tu fais un marathon calé à 20 mètres en respirant comme un âne Tu respectes tranquillement la procédure et tout ira bien. On ne remonte pas "rapidos". On remonte lentement, tranquillement en admirant le paysage et en soufflant régulièrement pour ne pas se péter les poumons. Si panne d'air il doit y avoir, tu la sentiras arriver et tu auras le temps de d'inspirer avant de remonter en soufflant régulièrement. De toute façon, je ne vois pas pourquoi tu serais en panne d'air puisque tu n'auras pas pédalé comme un dératé. Évidemment, après, si tu ne consultes pas ton manomètre régulièrement, on ne peut rien pour toi. Pour la petite histoire, j'ai plongé avec un N3 comme ça. C'est moi qui regardais ses instruments (ordi et mano) car ils s'en fichait et qu'il ne voyait pas très bien les écrans. Il me l'a textuellement dit comme ça. Je te raconte pas le bonheur intense et le souvenir impérissable que je conserve de cette plongée de nuit. Ben oui, il va être loin le bateau si tu as pédalé à toute berzingue au hasard. Mais comme tu as fait un essoufflement suivi d'une panne d'air et d'une remontée panique en apnée, je pense pas que tu sois encore en état de t'inquiéter de grand-chose une fois arrivé à la surface Tu es N1, pas de palier. De toute façon, une fois remonté, en tant que n1, tu ne redescends pas sans accord de ton moniteur. Et puis de toute façon sans air, les paliers... Tu te signales (sifflet, miroir, en faisant un ok bras levé jusqu'à ce que le bateau confirme t'avoir vu) et tu attends peinard les directives du bateau qui va te signaler l'emplacement où ta palanquée a fait surface selon la procédure La plongée c'est zen, c'est cool, c'est tranquille. Même dans l'urgence, tu peux être rapide et efficace sans te précipiter, devenir brouillon et aboutir à du n'importe quoi. On ne pédale pas, on ne s'essouffle pas, on accepte d'être perdu, on respecte la procédure, on remonte peinard, on retrouve les potes en haut et on redescend terminer la ballade si le moniteur estime qu'il y a encore le temps
  5. Heureusement qu'ils ont l’œil, qui sait quelle arnaque sévirait sur le site sans une vigilance de tous les instants ?
  6. En passant du recyclage d'air au recyclage d'argent, il faut leur accorder le crédit de faire évoluer le matériel de plongée. Mais surtout, big respect à leur commercial. C'est un génie. D'ailleurs, c'est marqué dans sa présentation : "John is a marketing genius". C'est certainement la seule chose de vraie dans ce projet
  7. Merci. Pour les tests, ce sera sous l'eau uniquement si je dégotte une bigblue en prêt car les tests de rendu en extérieur... euh... bref:grimace:
  8. Bonjour j'ai une itorch pro 6+ dont je suis très content. En baissant la puissance, le rendu est vraiment sympa. J'ai une petite question tant que vous êtes là Est-ce qu'un combo i-torch pro 6 / bigblue vtl2800 offrirait un résultat cohérent ou est-ce aberrant de panacher les marques dans le cas où les deux phares sont fixés de part et d'autre de la platine ?
  9. Salut Christophe, merci pour l'astuce ! Je faire ça et garder cette fermeture à l'oeil !
  10. Bonjour, j'étais persuadé d'avoir croisé ce sujet sur le forum, mais je ne le retrouve pas Mon étanche est équipée d'une fermeture frontale en métal. Elle est en bon état sauf que je remarque par endroits des petits fils blancs qui sortent des lèvres. Un endroit surtout commence à m'inquiéter car un petit creux s'est formé, comme si le joint lui-même commence à s'abraser. Pour l'instant, c'est superficiel et rien n'a atteint le niveau des dents de la fermeture. J'ai donc coupé les fils à raz en espérant que ça tienne, mais je crains une dégradation soudaine en plein séjour. Je pensais poser un micro-filet d'Aquasure sur la tranche des lèvres pour stopper l'effilochage. Est-ce une bonne idée ou avez-vous d'autres techniques pour préserver la fermeture ? Merci
  11. Garga

    Parachute d'alerte

    Bonjour, pour apporter mon petit cailloux au débat... J'ai pratiqué le lâcher de parachute à une main sur sauvetage en formation. De ce que j'en ai retenu : - Au fond, situation d'urgence et de stress, la priorité est de déguerpir de la zone et de surveiller le plongeur assisté comme le lait sur feu vu que la situation peut évoluer 10 fois, et pas dans le bon sens... Donc le parachute est bien la dernière chose dont on a le temps de s'occuper (le trinôme éventuellement ?). - Le seul endroit où j'ai pu prendre le temps d'envoyer le parachute est dans la zone des 5/6 mètres, pendant le palier. - En prenant en compte le point précédent, j'ai trouvé que le plus simple pour envoyer un parachute d'une main tout en tenant le plongeur assisté de l'autre est d'utiliser un parachute muni d'un plomb : on sort l'ensemble de la pochette, le plomb tombe tout seul, on expire dans l'ouverture par les moustaches, et c'est fini. C'est très rapide. Ceci est valable si des paliers sont obligatoires et que le copain n'est pas complètement en vrac histoire que le bateau se rapproche et que la sécu se prépare. Mais à part pour signaler un besoin en gaz, j'imagine que dans la vraie vie (et j'aspire à rester dans cette innocence) la plupart des plongeurs en détresse font simplement surface et tapent l'eau comme des fous en gueulant. En ce qui concerne la façon de signaler un problème, j'ai trouvé assez bonne l'idée de l'équipe de Ballesta dans le docu sur le cœlacanthe d'utiliser le parachute classique équipé d'un fanion plastique. Si urgence, on largue le parachute tel quel, si pas d'urgence, on vire le fanion avant de larguer. Cela m'avait semblé assez KISS. Mes deux écus
  12. Garga

    console ou "en vrac"?

    Bonjour, dans mon club, on apprend dès le n2 lors de nos sorties en fosse à faire des remontées individuelles (de 20m à 5m) et à se stabiliser en pleine eau les yeux fermés. Cela permet de prendre conscience de toutes les informations que peut utiliser le corps pour apprécier sa vitesse (flux d'eau sur le visage, tympans, sensations...) ainsi que des différences de temps de réaction en fonction de la profondeur sans parasiter avec des infos visuelles. C'est un exercice vraiment très plaisant et très relaxant. Au début, les RA se font sans instrument (mais yeux ouverts ) pour apprendre à utiliser l'environnement et à être attentif à la personne assistée. Ensuite, chacun fait ce qu'il veut. Dès le n1, on apprend aussi à évaluer sa profondeur sans instrument afin de contrôler sa remontée et faire son tour d'horizon vers les 3/5 mètres en cas de perte de palanquée. A côté de ça, chacun apprend à utiliser son ordinateur avec les moniteurs ou les plongeurs plus expérimentés qui possèdent le même modèle. On apprend aussi à lire l'ordi des autres. Ensuite, libre à chacun d'utiliser son ordi comme il l'entend, nous n'avons pas de dogme, mais l'idée est que les plongeurs aient appris à décoller le nez du compteur et soient alertes vis-à-vis de l'univers qui les entourent. C'est autant une question de plaisir que de sécurité.
  13. Salut FRED4530, en effet, je me rends compte que l'approche va être assez empirique au début. Je vais commencer par sortir des plans pour des plongées à un gaz et au fur et à mesure de mes constatations par rapport au profil réel des plongées effectuées, j'affinerai en ajoutant les décos et en jouant sur les options. J'ai aussi installé pastodeco et mvplan. Je sortirai des plans avec les trois softs pour les comparer entre eux. L'idéal serait d'avoir une personne de mon entourage qui soit habitué à ce type de soft, mais ce c'est pas le cas. Je risque donc de revenir une ou deux fois pour confirmer ou infirmer quelques hypothèses
  14. Bonjour bardass et merci de ta réponse. Pour l'algo, je pense que ZHL-16C en 80/80 devrait passer, en gardant à l'esprit que ce n'est pas un rgbm. Premier contact avec un logiciel de planif, donc forcément, je me plante. Je pensais naïvement que la méthode de calcul pouvait ne se baser que sur la DTR du gaz fond et la conso. Je comprends que je n'avais rien compris Je pensais aussi qu'en indiquant 35' de DTR au fond à l'air, il prendrait en compte la déco au Nx 60 et à l'oxy et que les 35' étaient de fait "virtuelles" vu que la DTR réelle chute en fonction du mélange utilisé dans les décos successives. Bon, y a du boulot
×
×
  • Créer...