Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

jportemer

Membres
  • Compteur de contenus

    19
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Pays

    France
link1
link2
link3

jportemer a gagné pour la dernière fois le 19 mars

jportemer a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

10 Good

À propos de jportemer

  • Rang
    Rang du forum : Poisson clown
  • Date de naissance 01/02/1992

Informations personnelles

  • Localisation
    Pression ambiante 1 bar (voire un peu moins)
  • Profession
    Géomaticien

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    2
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour à tous ! Je vous rassure tout de suite (ou pas...), CECI N'EST PAS UN TROLL ! Un plongeur m'a dit il n'y a pas longtemps qu'en Russie, la fédération principale autorisait la plongée à l'air avec une limite de 1,8 bars de pression partielle d'O2. Ne voulant pas prendre cette information pour argent comptant (c'est peut être d'ailleurs totalement faux), je me suis mis à la recherche de textes pouvant donner des indications sur les fédérations de plongées principales en Russie, leurs niveaux de plongeur et le cadre de pratique qu'elles préconisent. Comme première piste, j'ai regardé du côté de la CMAS. Une fédération russe en est membre, la Russian Underwater Federation (RUF). (Liste des fédérations membres de la CMAS : https://www.cmas.org/federation-list Site de la RUF : http://www.ruf.ru) Malheureusement, le site est en russe et bien qu'un bouton pour passer en anglais existe, il ne marche pas chez moi... J'imagine que des organisations RSTC sont présentes dans le pays mais cela me semble hors sujet vis-à-vis de la possibilité de plonger à ces profondeurs... Quelqu'un pourra-t-il satisfaire ma curiosité intellectuelle (un peu trop débordante je sais...), et aurait des infos sur la RUF ou bien de l'organisation de la plongée en général. Ou si pas plus d'info simplement confirmer ou m'infirmer la véracité de cette limite, histoire de démystifier le truc... Qui sait, peut-être qu'un jour j'irai plonger là bas, mais certainement pas à ces profondeurs, je narcose très bien à 40 m merci ! Πока!
  2. EDIT : j'ai bien le port COM6 dans les réglages de l'OSTC Planner. Cependant, lorsque je tente de lire le contenu cela affiche "Connexion COM6" puis cela frise. Côté OSTC, je n'ai rien d'autre que "Début... Ok.". Est-il censé afficher quelque chose en plus lorsque la connexion est établie ?
  3. Bon je rame... J'ai connecté un dongle bluetooth 4.0 et installé le pilote. J'ai également réussi à détecter l'OSTC et l'ajouter dans le gestionnaire des périphériques bluetooth. Mais dans le gestionnaire de périphérique, la clé bluetooth apparaît sous le port COM6. Or dans OSTC Planner, il ne me propose que les ports COM4 et COM5... Des idées ?
  4. Bonjour DuboisP, Merci beaucoup pour votre aide. Ça marche, je vais retenter avec une clé neuve version 4 minimum. Je ferai un retour pour dire si ça marche !
  5. Bonjour à tous Je cherche à connecter mon OSTC 3 sur mon ordinateur, afin de récupérer mes profils et faire des moyennes de consommation notamment. Si j'en crois le manuel, la manière proposée par le fabricant est d'utiliser le Bluetooth pour synchroniser l'appareil via OSTC Planner. https://ostc-planner.net/wp/setcommport/ Le problème, c'est que mon ordi ne propose pas le Bluetooth en natif. J'ai essayé d'utiliser une méthode "cheap" en connectant une vieille clé Bluetooth récupérée dans un grenier mais mon OSTC reste indétectable (j'ai bien mis l'OSTC en mode Bluetooth pour appariement le temps du test). Bon j'imagine que la vétusté de la clé y est pour quelque chose ^^ Avez-vous réussi à connecter son OSTC dans une situation similaire ? Si oui, pouvez-vous détailler quel matériel vous avez utilisé et la méthode s'il y a quelque chose à faire en plus du manuel ? Je cherche juste un exemple qui fonctionne avant d'acheter du matos qui pourrait ne pas marcher sinon. N'hésitez pas à me faire préciser si je ne suis pas clair... Merci beaucoup pour votre aide ! Bonnes bulles... Ma config : -OSTC 3 de HeinrichsWeikamp Versus -Ordinateur portable Toshiba P500 -Système d'exploitation Windows 7, 64 bits
  6. Merci pour tes précisions Youdivemecrazy, Quand je disais que j'étais content de pouvoir plonger en Nx <= 40, j'insistais plutôt sur le fait que je n'avais pas besoin d'être surqualifié avec Nx confirmé pour le faire. Mais oui, je comprenais bien que ton propos n'étais pas un plongeur Nx. Je conçois bien que la certif' Nx élémentaire pourrait ne pas exister en tant que telle. Moi aussi je ne vois aucun intérêt de vendre des certifications pour vendre des certifications. Ah le business ! Je tourne donc la question de manière positive comme tu nous y invite, alors si tu créais ta propre agence de certification, comment t-'y prendrais-tu pour donner les bases nécessaires pour pouvoir plonger au Nx simple, et quels prérequis tu demanderais ? Cela reste bien des compétences à valider qu'il faudra bien caser dans un MFT quel qu'il soit. Est-ce que cela implique de faire pratiquer l'analyse des mélanges à des N1 ? (ce n'est pas du sarcasme ou de la polémique, hein ? c'est une vraie question). Et je suis d'accord, mon propos sur le N3 était extrêmement généralisé j'en avais conscience . Suite à mon ADD je suis bien placé pour le savoir, et si j'ai fait ce raccourci grossier c'était juste que ce n'était pas le cœur de mon propos. Mais merci d'avoir relevé . En ce qui concerne la durée du cours théorique, dans mon cas, mon moniteur a parlé 1h ; ni trop court, ni trop long selon moi. Et ça permet donc de retenir une bonne partie, l'essentiel espérons. On ne parle pas ici de formation poussée (là encore, pour avoir regardé sur le net, je suis effaré de voir les prix que certaines structures pratiquent pour cette certification). Pour la responsabilité du GP, je te rejoins complètement pour le niveau règlementaire. Mais à titre personnel, sans parler d' "autonomie", j'apprécie de savoir ce que ce type de plongée implique. La formation doit selon moi amener cette sensibilité de manière à rester critique, à titre préventif. On n'est jamais à l'abri d'une erreur du GP et si tu es en mesure de tiquer sur cette erreur, c'est quand même mieux ! Ce n'est pas parce que j'ai un guide que je marche en aveugle.
  7. Salut Youdivemecrazy, Je sais que tu as déjà abordé le sujet dans le thread https://www.plongeur.com/forums/forum/la-plong%C3%A9e-sous-marine/niveaux-et-pr%C3%A9rogatives/2122236-formation-pa60-si-c-%C3%A9tait-%C3%A0-refaire/page2 mais comme ça date un peu je me permets de réagir ici. Pour moi le brevet Nx élémentaire ne sert pas à rien . Modeste niveau 2 (qui n'y connait pas grand chose) j'en use et en abuse depuis ma reprise après ADD et je suis bien content de pouvoir plonger mono-bouteille surox <= 40 % sans me fader une formation théorique et surtout pratique plus complexe avec une bouteille en + dont je ne compte pas me servir. Je suis d'accord sur le fait (je rajouterais même 1bis : ou ça permet d'augmenter sa sécurité en faisant les mêmes paliers qu'à l'air), mais ce n'est pas un argument valable selon moi. C'est le propre de toute formation : on n'en retient qu'une partie (bien sûr, certaines personnes en retiendront beaucoup, d'autres moins, ce n'est pas l'objet du débat). Dans ce cas, ça ne sert à rien de faire une formation théorique N1, N2, N3, etc. N1 il suffit de retenir conso x2 à 10m, x3 à 20. N2 regarde ton ordi il t'indiquera les paliers que tu dois faire. N3 fais gaffe au delà de 40 m et ne dépasse surtout pas les 60 sous peine de mort dans d'atroces souffrances . Tu l'auras compris, je généralise à l’extrême et il y a bien plus que ça dans le contenu de la formation et c'est bien plus nuancé, mais le fond reste le même. Une formation théorique se justifie dès lors qu'elle permet des déclics en pratique. Je ne me souviendrai pas de la formule de la MOD mais lorsque je gréerai mon bloc j'aurais le déclic "ah tiens oui, il faut que je me pose la question de la profondeur max". Et ça, si tu ne l'a pas vu en salle avant tu ne peux pas le deviner, et avec ta belle carte Nx les moniteurs risquent bien de te faire confiance . Raisonnement par l'absurde : si aucune formation règlementaire n'existe pour aborder ne serait-ce que les trois points que tu cites (peu importe le temps que ça prend, en 15 mn ça peut être plié dans cet exemple), qu'est ce qui te garantie qu'un mono va vraiment te dire quelque chose sur le sujet, même de manière informelle ? Au final, tu risques bien de n'avoir aucune info tout court et le jour où tu plongeras, ben on verra bien ce qu'il se passe . J'ai plongé à Niolon avec du Nx 36. Et j'ai fait des plongées encadrées dans la zone des 40... ça faisait une MOD de 34 m pour 1,6 bars. Je ne pouvais donc pas aller à 40m. Le point 3) n'est donc pas que culturel... Certes c'est aussi la responsabilité de mon GP qui est Nx confirmé mais mieux vaut être deux avertis qu'un seul non ? D'autant plus que le Nx, c'est moi qui le respire, et c'est moi qui ai la responsabilité de fixer la pp max que je m'autorise en amont. On est encore loin de PADI je trouve en terme de collection de ca-cartes, donc il ne s'agit pas simplement de vendre une formation en +. Celle-là est utile et va dans le sens de la sécurité. La formation a peut-être des défauts (que je laisse aux sachants pour le débat) mais dans ce cas, il vaut mieux alors adapter son contenu que de la supprimer purement et simplement AMHO.
  8. OK donc l'article en question est caduc ? http://www.plongee.fsgt.org/spip.php?article284 Bon, après j'arrête de parler de trucs que je ne connais pas...
  9. Non. http://www.plongee.fsgt.org/spip.php?article284 : "Elles seront aussi estampillées FFESSM sur leur côté CMAS."
  10. Tu as raison, la situation est un peu étrange. La FSGT ne semble effectivement pas membre de la CMAS, la FFESSM est la seule fédé française qui l'est (je ne le savais pas d'ailleurs, jusqu'ici) : http://www.cmas.org/federation-list Pourtant, dès l'en-tête de la fiche de formation, il est bien indiqué que le niveau est "ISO 24801-3 / CMAS***" : http://plongee.fsgt.org/IMG/pdf/MdM_GP.pdf Si j'ai bien lu, la FSGT est habilité à délivrer des cartes double face à triple mention FSGT (recto) // FFESSM / CMAS (verso) (la FFESSM est dépositaire de la marque CMAS) : http://www.plongee.fsgt.org/spip.php?article284 Mon interprétation : la FSGT n'est pas membre de la CMAS mais passe par la FFESSM en intermédiaire pour délivrer des niveaux certifiés CMAS. Quel mic-mac... Fort possible que je me trompe, peut-être un membre de la FSGT pourra nous éclairer ?
  11. Apparemment, c'est l'approche choisie par la FSGT section plongée. Le prérequis pour présenter le brevet de GP est le PA40 seulement, pas le PA60/N3. Néanmoins, ils ne parlent pas de niveau 4, seulement de GP (cependant, c'est quand même CMAS ***) : http://plongee.fsgt.org/IMG/pdf/MdM_GP.pdf Le fait d'être GP est donc totalement décorrélé de l'aptitude à aller au delà de 40m, c'est un système logique vu qu'effectivement il ne peut encadrer que jusque cette profondeur. En revanche, le PA60 est exigible pour le N5 : http://plongee.fsgt.org/IMG/pdf/MdM_P5.pdf
  12. Merci shapeshifter pour ces stats ! Peux-tu me dire où tu les trouvent ? C'est vrai que ça remet dans le contexte. Après, comme certains l'ont dit, qui de la poule et de l'oeuf : pas intéressant de donner la possibilité à un GP d'emmener à 60 car peu de PE60 ou bien si c'était plus simple d'être encadré dans cette zone il y aurait justement plus de PE60... À méditer...
  13. Bonjour à tous ! Petite réflexion sans grand intérêt si ce n'est satisfaire ma curiosité personnelle... -Dans le Code du Sport et le MFT de la FFESSM, les plongeurs qualifiés PE60 peuvent plonger jusqu'à 60m en étant encadré. -L'encadrant en question doit être E4 / MF2 minimum. -Or, le MF2 est avant tout un niveau d'enseignement. -Le P4 quand à lui est un niveau d'encadrement, mais son titulaire ne peut pas être GP au delà de 40m. D'où ma question : Est-ce qu'au niveau fédéral ce ne serait pas bête de créer une qualification GP à 60m en exploration, accessible dès le P4 ? -En effet, un PE60 doit trouver un MF2 pour plonger à 60, ça ne court pas les rues... -En revanche, certains P4 sont peut être uniquement intéressés par guider des gens en plongée, sans vouloir enseigner, et peut être au delà de 40m, sans se fader le MF1 puis le MF2 pour ce faire... -Je trouve donc que ce dernier niveau d'encadrement "pur" manque pour que le système soit complet. Qu'en pensez-vous ? Bonne idée ? Mauvaise idée ? OSEF ? J'exclus du débat la possibilité que le PE60 en question passe son PA60 et donc obtienne son niveau 3, ce qui finalement règle le problème pour tout le monde.
  14. Salut Fred, Ici Jean, qui a fait ses ploufs à l'UCPA en même temps que toi Content de te retrouver ici ! Dans tous les cas, je sais que tu trouveras la solution qui te permettra de valider ton niveau et te mettre en confiance. Démarche d'autres clubs aux endroits qui te branchent, ils pourront sans doute te proposer des solutions sur deux jours, trois si tu veux être large, et ça devrait bien le faire Bon courage pour la suite.
×
×
  • Créer...