Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Falcopop

Membres
  • Posts

    114
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

About Falcopop

  • Birthday 02/20/1977

Personal Information

  • Localisation
    Montmagny
  • Passions
    Plongée, chasse sous marine, aéromodélisme, musique, informatique..
  • Profession
    Pilote de ligne

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESM
  • Niveau en plongée
    N3 Initiateur
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

400 profile views

Falcopop's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Reacting Well Rare
  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Conversation Starter

Recent Badges

47

Reputation

  1. Effectivement si on préfère morceler son matos pour le transport, chacun ses goûts. Perso, je préfère porter tout d'un coup un matos bien positionné et réparti sur le dos, sans risque d'oublier une ceinture, sans me soucier de la perdre sur le bateau, et sans m'enquiquiner à la mettre avant de plonger et la sentir me casser les reins et se balader durant la plongée. De plus, démonté, on a le bloc d'un côté (environ 22 kg) dont le poids ne changera pas (sans considérer un 300b) et de l'autre l'ensemble wing+plaque (6kg total pour une 6mm à la louche). Que peut-on scinder de plus avec une ceinture ? Les 4.5 kg de la plaque et les 1.5 kg de la wing+harnais ? Je reste peu convaincu, même en ajoutant un éventuel p-weight à la plaque.
  2. J’ai bien du mal à comprendre cette théorie. Comme dit Christophe 38, ou plutôt autrement dit, il faut le poids qu’il faut. Je lis souvent des plongeurs qui cherchent, hormis voyage, une plaque, des blocs etc.. les plus légers possibles pour effectivement demander ensuite où placer au mieux 8 kg de plomb…… Quel non sens ! La réponse qui me semble la plus pertinente est…..la plaque ! Poids bien réparti et bien plaqué au dos. On me demande également souvent pourquoi avoir choisi un bi 300 bars « c’est beaucoup plus lourd, les structures ne gonflent souvent qu’à 200b ! ». Exactement le même raisonnement, d’autant plus que je peux avoir 300b lorsque je gonfle à la maison (majorité du temps) ou lorsque c’est possible. Dans tous les cas, le poids total prêt à plonger reste identique, surtout imposé par le choix de la combinaison. Pour ma part, étanche trilam avec sous combi épaisse, bi 2x7.5 300b, plaque 6mm, impeccable sans ajout de plomb. Si sous combi plus fine ou combi humide, alors plaque 3mm voire alu peuvent faire l’affaire. Dans tous les cas, pas de plomb, poids réparti au mieux et le plus utile possible en permettant de prendre plus de gaz qu’une config TOTALE identique de même poids en 200b. Mon avis, dans tous les domaines, me dicte de réfléchir et d’adapter pour être le plus efficace, et non de suivre des dogmes ou théories de « bons ». Ecouter les différents avis de personnes expérimentées est bien entendu très enrichissant.
  3. Merci beaucoup pour ton précieux retour détaillé. Quand tu dis que dans une eau à 6° la Procean ne suffit pas, tu veux dire même avec le chauffage activé ? Pour les gants, que j'ai vus au salon, ils taillent pour des géants ! Ils n'avaient que des L, donc pour mes doigts de fée masculins.... il me faudrait du XS peut-être. As tu trouvé ta taille et sont-ils moulés sur les doigts ou très (trop) lâches ? Rentrent-ils bien dans des gants étanches Showa ? Chaufent-ils bien ? Merci par avance si tu as le temps de m'éclairer un peu plus.
  4. En continuant de fouiller sur le forum, j'ai trouvé ce système Smarttex : les gants : https://smart-tex.pl/en/product/heating-diving-gloves-smart-stretch-pro/ et le système batterie interne commandable sans fil de l'extérieur par piezo : https://smart-tex.pl/en/product/battery-li-ion-6800mah-with-off-piezoelectric-off-electric/ On peut choisir un câblage Santi pour éventuellement utiliser d'autres gants à la place. Les gants sont chauffés partout (doigts et main), ils ont l'air fin et bien taillés, le système est sécurisé en cas de noyade de l'électronique, la commande simple, 2h30 d'autonomie, l'ensemble pour 400€. De plus, le boitier batterie est composé de 6 batteries 18650 que j'imagine facilement remplaçables. Il font également un boitier de commande sans fil piezo raccordable aux autres marques (Santi par exemple...), vendu individuellement, ce qui ne me concerne pas en revanche. Ça a l'air très simple, modulaire et efficace...sur le papier. En tout cas, ça correspond bien à ce que je cherche. Des avis, éventuellement d'utilisateurs s'il vous plait ?
  5. Les gants Xeroterm me permettent de ne pas avoir les mains glacées à 9°, mais je ne cracherais pas sur une meilleure isolation ou un apport de calories. Pas nécessaire, mais plus confortable. J'ai le système Si-tech QCP pour mes gants étanches, et il fait le job. Pour l'anecdote, j'ai jeté un œil chez Santi et leur système pour manchons/gants étanches a l'air vraiment génial. Plus souple et facile à manipuler. Quand ma Seaskin aura fait son temps, ou que je voudrai me faire plaisir, la E.motion sautera dans mes bras je pense. Mais c'est encore un autre sujet. Est-ce que les sous gants TEDs sont plus isolants que les Xerotherms ? J'ai pu lire aussi que les Quallofil Hestra étaient bien, mais un peu épais.
  6. Merci pour ton retour. Je suis allé au salon également et ai pu voir de plus près tout ça. Le canister extérieur avec ses câbles , l'inflateur passe câble et tout le bazar..... c'est certainement super, mais ça ne me tente pas...pour l'instant. Les sous combi Procean chauffées ont l'air de bonne facture, mais je suis parti sur une autre stratégie. En effet, elles sont en thinsulate 200, donc pas suffisamment chaudes sans chauffage dans les eaux <13° je pense pour de longues plongées. Pour les T°>13°, entre les Xerotherm haut et bas, le X-core et la veste Procean chauffée (que j'ai eu en promo à 115€ pour essayer sur leur site car ancien modèle), je pense que je pourrai trouver la bonne combinaison entre tout ça. Pour les T° plus froides et/ou longues plongées, qui représentent ma majorité, j'ai préféré dépenser directement pour une Santi BZ400X. En termes de chaleur, mobilité, coupe adaptée et qualité, je ne pense pas prendre le risque de me tromper beaucoup. Commandée aujourd'hui au salon avec prise de mes mesures, délais 8 semaines max. Elle a l'air vraiment de qualité, bien coupée, et jolie accessoirement. J'espère juste ne pas avoir à rajouter 30 kilos de plombs. Pour revenir aux gants chauffants, Procean n'avait que des tailes L qui taillent....TRES TRES grand. Personne ne peut porter ça. J'imagine en XL... Pas pu essayer une taille qui convienne à ma main et mes doigts fins. Peut-être que je vais tenter de leur commander une paire en XS ou S pour voir ce que ça donne dans mes Showa, quitte à les renvoyer si ça ne convient pas. Cependant, ils s'utilisent avec la veste chauffante Procean, sans quoi, il faut bricoler... Donc pour les plongée froides et/ou longues avec la BZ400X, soit j'essaye de changer mes sous gants actuels (Forth Element Xerotherm) par de meilleurs (les Quallofil Hestra ont l'ai chaud, mais peut-être trop épais, à tester), soit je reste comme ça et ai les mains fraiche, soit je teste des sous gants chauffants pas pour la plongée (quid si inondation ?), soit j'attends qu'un constructeur sorte quelque chose d’intéressant à mes yeux. En m'étant intéressé aux gants Thermalution, j'ai été très surpris de constater qu'ils ne chauffent que le dessus de la main et non les doigts ! ça a considérablement diminué leur intérêt à mes yeux. Sinon, un peu de hors sujet sur ce salon pendant lequel j'ai lancé mon opération de passage du 15l mono vers un bi 2X7.5 300b. J'attends de deux magasins les devis et délais mardi pour du Roth avec double cerclage inox, isolateur et culots et passerai commande. Wing Tecline donut 17l special edition commandée sur le salon (mon actuelle étant une Tecline Peanut pour mono). Et enfin quelques pièces pour passer mon Coltri de 230 b à 300 b, tout en pouvant gonfler des 200 b au besoin (et bien à 200 seulement pour ces derniers).
  7. Coltri m'a répondu, enfin TEK PLONGEE à qui ils ont transmis ma demande et qui est le distributeur français. Voici la copie : "Bonjour, Distributeurs pour la France et pays francophones des compresseurs COLTRI, votre demande d’enregistrement sur le site de Coltri nous a été transmise pour traitement. Pour convertir votre compresseur COLTRI de 200 bar à 300, il faut remplacer la soupape et le raccord de gonflage DIN. Vous pouvez les commander directement sur notre site à l’aide des liens suivants : Soupape : https://www.tekplongee.fr/boutique/fr/courroies-clapets-pistons-/3033-1923-soupape-de-securite-haute-pression-pour-compresseur-coltri.html#/328-pression_de_service-300_bar Raccord de gonflage : https://www.tekplongee.fr/boutique/fr/raccords-de-gonflage/796-raccord-de-chargement-din-300b-coltri.html Afin de passer commande, merci créer votre compte, avec vos coordonnées de facturation complètes , et renseigner l’adresse de livraison si celle-ci est différente. Cordialement," La réponse officielle a été rapide et claire. Si ça peut aider d'autres que moi... Si certains l'ont fait et/ou gonflent à 300 bars avec le MCH6 EM, je suis preneur de retours. Les 300 bars sont ils atteints sans trop de difficultés pour ce petit compresseur ? Usure particulière ?
  8. Bonjour, Je n'ai pas eu ce problème, mais en écumant un peu les forums, il semblerait que cela soit arrivé à d'autres. Causes, conséquences, remèdes....aucune idée. J'aurai à mon tour une question. J'ai acheté le mien (MCH6 EM de 2013) avec une valve 223 bar installée d'usine. Lorgnant sur un bi 2X 7l 300 bar, est il possible et prévu de passer à 300 bar uniquement en changeant la valve de surpression ? A ces pressions, je préfère m'assurer de ne pas faire une connerie... Pour info, j'ai posé la question à Coltri par mail et suis en attente de leur réponse, mais l'avis des utilisateurs est souvent précieuse. Merci par avance.
  9. Je ne comprends pas la différence thermique entre une Tinsulate 250 Seaskin et la Procean chauffante également en Thinsulate 200. Les 50 d’écart ne sont pas très sensiblement significatifs. Je précise porter une première couche Xerotherm haut et bas sous la Thinsulate. De plus l’idée serait éventuellement de prendre non pas la veste, mais la sous combi complète chauffante, toujours en Thinsulate 200.
  10. La veste Procean étant en Thinsulate 200, je pensais mettre uniquement une première couche type J2 ou Xerotherm de 4th Element, puis directement la veste chauffée ensuite. L'interrupteur serait donc directement juste en dessous de la trilam. Actuellement, je plonge avec Xerotherm en première couche, puis la sous combi Seaskin en Thinsulate 250 dans une eau à 9° pendant 1h30. Pas vraiment froid, mais une petite bûche en plus me plairait bien.
  11. Justement bardass, ton avis utile m'a permis de laisser pénétrer profondément le doute en moi ! D'où mes demandes de retours. On ne sent pas le switch au travers de la combi (une trilam me concernant) ? Ou en appuyant à peu près sur sa zone ?
  12. Parfait, pourquoi n'y avons nous pas pensé plus tôt !
  13. D'après Procean, il est possible d'appuyer sur les interrupteurs depuis l'extérieur de la combi, donc de l'activer, de la désactiver et de modifier les niveaux de chauffe. Mais entre ce que disent les fabricants et la réalité....j'aurais aimé un retour d'utilisateur.
  14. Je te rejoins, personne n'oblige qui que ce soit à acheter un de ces produits, et évidemment le gilet certifié à 100m, même sous une humide, élude la question du quid en cas de combi étanche noyée. Cependant, n'ayant aucune expérience des vêtements chauffants, j'ai écumé pas mal internet, et n'ai trouvé aucun retour parlant d'un souci électrique avec n'importe quel vêtement chauffant. Mais comme tu le rappelles si bien, c'est notre (mon dans ce cas) corps, et sans narcissisme aucun, je n'ai que celui là, alors j'essaye de l'aimer et d'en prendre soin
  15. La venture heat a l'ai très bien. Cependant, manches courtes oblige, pas prévue dès le départ pour des gants chauffants, et elle a l'air introuvable chez nous (ou alors j'ai mal cherché). Quant au prix (799 $), pourquoi pas si elle me comblait, mais presque trois fois plus chère que Procean....j'ai un peu l'impression que c'est disproportionné. J'ai d'ailleurs la même sensation, par exemple, pour les phares à plus de 800€ (que j'ai librement payés). Ok la fabrication est de qualité..blablabla..., mais sérieusement, un tube en alu avec deux joints, quelques leds, certes de qualité...blablabla...et quelques (peu) composants électroniques...je serais très curieux de connaitre le prix de revient sorti d'usine. Même si je comprends qu'il faille développer le bidule, payer les distributeurs et que chacun prenne sa marge, j'ai franchement l'impression d'être un peu pigeonné. A leur corps défendant, Bigblue fourni au moins de la vaseli...pardon de la graisse de silicone avec ses phares pour mieux faire glisser la pilule. Heureusement qu'il n'y a pas besoin de tous ces bazars, et j'aime à penser que la plongée reste ouverte aux bourses plus modestes. Par bonheur j'ai les moyens de succomber à beaucoup de mes caprices, et succomberai encore bien souvent, mais je n'aime pas pour autant avoir cette désagréable sensation de payer un prix incohérent. Pardonnez moi ce hors sujet auquel je mets fin immédiatement, mais il fallait que ça sorte un jour, d'autant plus que je ne changerai rien à la situation et que je suis totalement libre de payer un objet dix fois son prix, ou de m 'abstenir, personne ne m'y contraint.
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.