Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

emmanuelC

Membres
  • Posts

    704
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France
link1
link2
link3

emmanuelC last won the day on January 13

emmanuelC had the most liked content!

Personal Information

  • Localisation
    au fond du jardin ou sur Plongeur.com ;o)
  • Profession
    la curiosité ...

La plongée

  • Féderation(s)
    FF
  • Niveau en plongée
    E3
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

1,102 profile views

emmanuelC's Achievements

Experienced

Experienced (11/14)

  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator
  • Posting Machine Rare

Recent Badges

346

Reputation

  1. Merci @fleq. Impressionnant de voir l'état du Liban (c'est bien celui à côté des Pharillons ?). Ce qui est bizarre, c'est qu'on peut même avoir une vue du dessous du sol, comme enfoui dans le sable. Là, je ne vois pas comment c'est possible à partir de photos, à part si le logiciel qui fait ce qu'il veux... Invérifiable.
  2. C'est arrivé naguère, sur des Clubs où je n'étais jamais allé plonger. Également à l'entrée de la semaine de passage de niveaux. Dans les pays "Padi", ils s'en foutent clairement, de toute façon, en général on est encadrés et ne rentrons pas dans les vrais paliers. Un OpenWater et la signature d'une décharge suffisent ;o/// Dans certain Centres dans les DOMs, ça leur permet de papoter de la Métropole et de se rappeler de Clubs ou d'encadrant(e)s qu'ils ont connu avant de migrer au soleil. Peut-être un peu un effet du mal du pays sans doute ;o)))
  3. C'est vrai qu'en général, un plongeur qui se pointe avec tout son matos (et sait le monter) ça rassure un DP. Après, même si perso j'emporte tout mon matos (hors bloc) en voyage avec de la plongée dedans, je connais bien des plongeurs chevronnés qui partent juste avec leur PMT.
  4. Il y a d'autres disciplines où l'on rempli un carnet. En aviation de loisir, on tient un carnet de vol. Je crois même que c'est obligatoire pour pouvoir justifier d'un nombre minimal d'heures de vol pour le maintien de prérogatives. En plongée, le carnet peut aussi être demandé par le DP pour lui permettre d'évaluer le niveau et/ou l'expérience d'un plongeur qu'il ne connait pas. Après, qu'importe le support du carnet (papier ou électronique) ce qui compte, c'est ce qu'il y a dedans et de montrer que sa dernière plongée ne date pas de 7 ans ;o)
  5. @caolila as-tu une idée du format de ce nouveau carnet "International" (;o)))" ? Il a l'air pas mal, et regroupe toutes les infos utiles à consigner surtout pour les jeunes plongeurs. Perso, ma solution, c'est devenu un simple cahier A4. C'est moins joli, mais 5 à 6 plongées par page ou moins si nécessaire puisque pas de cases prédéfinies, je reporte les paramètres (également sur Subsurface), toutes les infos qui m'aident à me rappeler de cette plongée et puis quand j'y pense, les tampons des Clubs, prénoms des Moniteurs/trices où je suis allé. Passé le moment de surprise à me voir sortir mon cahier alors qu'en général, c'est plutôt moi qui les signe, ça fait des souvenirs et un moment sympa à partager au tamponnage ;o) Pour ce qui est du soutien à la FFESSM, il y a aussi Subaqua, une boutique et participer à la vie des structures quand on peux.
  6. Qu'importe ce que disent les Agences de voyage, ce qui fera foi devant l'agent d'immigration, c'est d'avoir tous les documents demandés sur les sites officiels des pays de destination ET D'ESCALE (et vérifiez sur l'Aita). Pour bcp de pays un Pcr suffit...
  7. J'ai eu moi aussi des toux sèches après le covid, pendant bien plus d'un mois. Lorsque j'ai demandé à mon médecin quand je pourrais reprendre le sport et la plongée, j'ai pris une volée de bois vert, sans doute justifiée. Même avec des symptômes "bénins", cette saloperie est à manier avec une grande prudence. Ça peut atteindre absolument tout l'organisme (cerveau, endothélium, coeur, sang et évidement poumons). On n'est pas tous pareils par rapport à cette maladie. Même en "bonne santé", tout le monde doit marquer un temps de repos conséquent et un plan de reprise d'activité hyper progressif. Pour moi, presque 6 mois après, ça fait longtemps que tout est revenu en ordre, j'ai repris la plongée sans problème (pour l'instant pas eu l'occasion d'aller à plus que 40m) et en sport je re-pète le feu. Donc, ça peut revenir. Faut juste pas brusquer la machine. Je connais des cyclistes professionnels qui ne mettent plus un pied devant l'autre depuis l'infection. Et pourtant ils sont jeunes, plus qu'en pleine forme, avec des capacités physio hors du commun, et pourtant ils vont devoir prendre leur mal en patience. Ça peut être long. Je suppose que ton toubib t'a prescrit des analyses de sang (D dimères etc...), faut pister le retour "dans les clous" et ne rien brusquer. Et puis la vue vers l'Est est belle quand tu sors de ton lac, non ? Autant en profiter longtemps ;o)))
  8. Oui, il est très peu probable que des N1 soient rentrés dans des paliers (je parle de paliers obligatoires), donc pas de palier "craqué", dès lors, pourquoi les redescendre ? La question suite à une remontée incontrôlée peut-être différente. @MyO Un CR intéressant, qui rappelle à tous et toutes des plongées pas banales, mais, comme tu le dis "riches d'enseignements" pour les plongeurs et les encadrants.
  9. Un joli lieu pour immerger une plaque hommage. Mais, les baleines à bosse en plus, ça fait rêver... C'est bien de se souvenir des amis disparus.
  10. Merci de cette info sur un sujet qui a animé le forum la semaine passée https://www.plongeur.com/forums/topic/69045-plongeurs-disparus-en-malaisie-a-priori-abandonnés-par-le-capitaine-du-bateau/ Ici, on peut remarquer au moins 2 éléments favorables ; plongée le matin et rapidité de déclenchement de l'alerte. (je n'ai pas lu d'infos sur la composition de la palanquée, encadrée ? autonome ? niveaux de plongeurs ? etc...). Par contre, et pour l'avoir vécu, je m'interroge sur l'intérêt des plongées "sortie de passe en courant sortant". On se fait éjecter comme des m.rdes, on a rien le temps de voir, filmer ou photographier. Et on se retrouve côté océan à dériver. Si le bateau nous perd de vue, a un problème, on n'est dans la mouise. Si on arrive à rester près de la barrière de corail, c'est un moindre mal. Mais c'est pas toujours le cas. L'océan, c'est grand...
  11. Ce mardi 19 avril 2022, un nageur Allemand va tenter de relier à la nage Mahé, l'île principale des Seychelles à celle de La Digue, distante d'une cinquantaine de kilomètres. Un projet qu'il entend mettre au service de la protection des océans. Un défi pas évident du tout, entre courants et possibles rencontres pélagiques. Voici un article, en Anglais, qui en parle : http://www.seychellesnewsagency.com/articles/16603/Open+Ocean+Project+German+extreme+swimmer+to+attempt+km+challenge+in+Seychelles
  12. Fait. Merci pour le questionnaire court mais ouvert ;o) Bonne continuation pour la formation.
  13. Oui, il faut quand même être sûr de la résistance de sa ligne, et de son "ancrage". Parce qu'une grappe de plongeurs dans le jus, ça tire vraiment énormément. Rien qu'à voir comme c'est parfois dur de se déhaler sur une ligne de vie pour atteindre l'échelle du bateau. Je pense que la règle numéro UN c'est de choisir un prestataire sérieux (qui connait les lieux, la plongée, son bateau, le métier et qui ne tire pas sur un joint avant d'embarquer)...
  14. "VHS", c'est une coquille de la correction automatique ! C'est pas bien de se moquer (mais ça m'a bien fait marrer) ;o))) En tout cas super sujet, et d'intéressantes pistes de sécurisation.
×
×
  • Create New...