Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Jenecplu

Membres
  • Compteur de contenus

    7 140
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2
link1
link2
link3

Jenecplu a gagné pour la dernière fois le 4 mai

Jenecplu a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

145 Excellent

À propos de Jenecplu

  • Rang
    Les Experts : Oyonnax
  • Date de naissance 28/04/1978

Informations personnelles

  • Localisation
    Ain
  • Passions
    Plongée sub, plongée sout', ski alpin, BD, patator
  • Profession
    Casseur de cailloux

La Plongée

  • Niveau en plongée
    N3
  • Professionnel de la plongée
    Non
  1. Pourtant je fais tout pour te donner de mauvais renseignements sur la plongée et pour te perdre le plus rapidement possible.
  2. Dwoopy est... particulier. Ca me fait mal de le dire, mais pour le coup il raison. Si tu penses que dépasser de 30 cm la profondeur de palier nécessite de lancer une procédure d'urgence, il faut revoir certaines choses.
  3. Ben t'as eu du bol. De mon côté, j'ai plus souvent eu des DP imposant des limites débiles et injustifiées, que des DP intelligents.
  4. Dans le cas des clubs qui font 4 rotations (2 matin, 2 aprem) ok. Mais Quand il y a une plongée le matin et une plongée l'aprem, ton raisonnement ne tient pas, à moins de vouloir arriver plus vite à l'apéro.
  5. Ce qui est un gros problème actuellement. Les gens sont déresponsabilisés. On ne tape plus sur celui qui a fait la connerie, on tape sur celui qui n'a pas empêché l'autre de faire la connerie. Dans le milieu de la plongée, on arrive donc à des plongeurs qui n'ont d'autonome que le nom et des DP qui servent de nounous dans la peur de la moindre connerie des plongeurs.
  6. Justement non. Pour des plongeurs réellement autonomes, le discours du DP avant la plongée devrait se limiter à la description du site et des trucs à voir, des particularités du jour (courant, température...), du matos de sécurité/utile (position de l'oxy, de la trousse de secours, bloc de secours, barres de paliers...). C'est ensuite aux plongeurs autonomes de planifier leur plongée dans le respect de leurs prérogatives et en fonction de leur équipement et de leurs envies. Le DP ne devrait pas avoir à leur dire de faire tel temps de plongée, de remonter à telle pression, de ne pas dépasser X minutes de palier...
  7. Peut être qu'au sein de ton club vous insistez sur l'autonomie, mais pour ce que je vois au bord de l'eau et sous l'eau, sans parler des commentaires sur internet, il y a un gros problème d'autonomie chez les plongeurs. Liste non exhaustive des défauts récurrents : - incapacité à planifier une plongée : réserve de gaz, décompression, temps de plongée... - inadéquation entre la plongée souhaitée et le matériel utilisé (type de combinaison, volume et type de gaz...), - stress et panique à l'idée de perdre le sacro-saint binôme, - comportements dangereux en cas de perte du binôme. Par exemple, certains sont prêts à shunter leurs paliers pour retrouver le binôme en surface, d'autres remontent n'importe comment sans se signaler, - attendre les consignes du DP pour savoir quoi faire et suivre aveuglément ses consignes, - incapacité à gérer soit même les problèmes et compter uniquement sur le binôme pour se sortir de la merde, - incapacité à régler/utiliser/comprendre correctement son ordinateur, - méconnaissance du concept de redondance, - mauvaise maitrise du matériel en général : mauvais équilibrage, mauvais lestage, matériel mal agencé... - pensez qu'être "autonome" au sens de la fédé permet de faire n'importe quelle plongée indépendamment de son niveau réel et de son expérience. Et ça ne concerne pas que les N2. C'est aussi valable pour les N3, les N4, voire plus. Je ne parle pas non plus de ceux qui ont du mal avec le concept d'autonomie et qui, une fois la cacarte obtenue, prennent ça pour un concours de bite et font mumuse à celui qui ira le plus profond, le plus loin, le plus longtemps...
  8. " Érigeons en vertu l’importance prioritaire de la prévention et de la sécurité." Ouais. Ca marcherait si la FFESSM : - apprenait aux plongeurs à anticiper les problèmes plutôt qu'à les traiter, - formait des plongeurs réellement autonomes.
  9. Perso, si ya pas au moins un bar en surface, je sors pas de l'eau.
  10. Bonjour Il y a des sorties haute et moyenne pression. Ya pas de basse pression. La haute pression (HP), c'est pour les manos. La moyenne pression (MP), c'est pour les détendeurs et les direct system pour la stab et la combinaison étanche. Les pas de vis sont différents. Tu ne peux pas visser du HP sur du MP, et inversement. Tu peux pas te tromper. En France, tu as le droit de plonger sans niveau. Rien ne t'empêche d'acheter ou de louer tout le matos et d'aller faire un plouf dans ton coin. Les seuls limites sont les éventuelles restrictions d'accès et de plongée sur certains sites (date pour les périodes reproduction des poissons, plongée solo, autorisation d'accès...). Par contre, sans carte attestant que tu as suivi une formation, tu ne pourras pas plonger en autonomie dans des clubs pro ou asso. Pour ça, faudra plonger hors structure, seul ou entre potes. Mais évite de te lancer dans la plongée sans te renseigner un minimum sur la technique : auto-formation en lisant des bouquins, compagnonnage, club pro ou asso.
  11. Bah, faudrait pas que les gens voient qu'il y a autre chose que la FFESSM. Si les gens se barrent dans les autres agences, l'élite de la FFESSM n'aura plus de quoi payer le minibar
  12. Que JLB et la FFESSM fassent tout pour garder leur pré carré, c'est pas nouveau. Par contre, faudrait que la CGT donne des exemples précis. Là ça manque d'exemples concrets pour appuyer sa démonstration et pour inciter les votants à aller dans son sens.
  13. Jenecplu

    Perte de palanquée

    T'es con, elle a un shaker. Tant qu'elle fait du bruit, on sait qu'elle est vivante.
  14. Ta réputation te précède.
×
×
  • Créer...