Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

val74700

Membres
  • Compteur de contenus

    1 769
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    19
  • Country

    Italie

Tout ce qui a été posté par val74700

  1. J'ai eu le cas il y a quelques années : J'ai appelé la gendarmerie (ou police..me rappelle plus), qui m'a gentiment envoyé bouler en me disant qu'ils n'intervenaient pas sur un lieu privé.
  2. Nous n'y reviendrons pas, c'est illusoire de le croire. Et les "sacrifices" de nos libertés au nom de la santé collective, eux, ne seront pas abrogés. Ca se passe toujours comme ça.
  3. Et y'a rien qui choque là ? ... Il me semble, mais je ne suis pas légiste/légaliste ou que sais-je, qu'ils n'ont pas le droit d'intervenir dans un lieu privé. De ce fait, s'ils veulent contrôler, ils se positionnent à l'entrée pour le faire.
  4. Là, j'avais pas de balise. Vu que j'étais sur une plage, en plein jour, et que je faisais une plongée perpendiculaire. Au pire...je sortais à 100 mètres C'est keskeujdizé plus haut
  5. Une balise fond c'est bien. Un vieux para' à peine gonflé avec un plomb d'un kilo, posé au point d'immersion ou pas loin, ça aide pas mal. En tout cas nous, en plongée du bord, de nuit (voir de jour), c'est ce que je fais. Posé à 6 mètres, avec en plus, une lampe dedans qui l'illumine, c'est imparable.
  6. Une tablette pour, en plus de faire un p'tit plan avec les azimuts notés en surface, noter le temps passé sur les azimuts. Une balise de fond pour retrouver la sortie (ça dépend évidemment de la plongée). J'ai un petit lac tout près de chez moi. Totalement uniforme au fond. Ben même de jour, c'est coton ! Quand tu peux prendre un repaire au fond suite à ta prise de cap, ça va. Quand il n'y a que de la vase et que tu ne peux pas fixer des points, la dérive arrive vite...très vite ! Il y a peu j'ai fait une plongée "perpendiculaire" à la rive. Sauf qu'avec les herbiers contournés, ça fausse toujours le cap. Et après, sur fond uniforme... Du coup j'ai palmé 20 minutes dans un sens, 20 dans l'autre...et suis sorti entre 50 et 100 mètres du point d'immersion. Et ce n'était pas de nuit...mais ça n'change rien, c'était "no visi'"
  7. nan nan, j'vais la rendre mon humilité...bientôt
  8. J'ai des 12 litres acier Roth pour le side', même en lac, c'est très bien. Je ne les sens pas et ils lèvent du cul vers 80 bars seulement.
  9. Ben j'veux bien savoir où (hors frayère au moment de la fraie bien sûr) ?
  10. Pour utiliser du 7 l alu, du S80 et du 12 litres/12.2 kg, je pense qu'il veut dire que la flotta' varie moins avec les acier que les alu. En clair, ça lève moins du cul sans être tellement plus positif.
  11. Sidemount Ou tu mets deux bouts de cawech sur le tuyau de l'inflateur et tu le glisse dessous pour qu'il soit solidaire. Ou tu le bloc sous la bretelle de ta stab'
  12. Bah à 60 en lac c'est un peu le désert. Hier par exemple on a fait 15 minutes à 60, on a rien vu. Ce que t'y vois le plus, en fonction de la topographie du fond, ce sont des lottes à ces profondeurs. La vie hier, c'était entre 12 et 5 mètres. La plus grosse perche vue, elle faisait bien deux kilo pour une soixantaine de centimètre, à 5-6 mètres en lisière d'herbier. Pareil pour les gros brochet. Sandre, jamais vu. Carpes, tanches, parfois...mais toujours dans peu d'eau.
  13. Ca se fait...si tout est bien positionné et que tu as la bonne trim. Si t'es "hippocampe", ça f'ra pas. Le couteau DIR c'est de la merde, ça ne peut servir qu'à tenir le long hose. Pour couper un truc en plonger : Eeezycut, point. Et de préférence sur l'ordi', au poignet. Essaie de sortir ton couteau là où il est, et surtout....de le remettre. Bon courage. Mmmmmh...si tu bouges un poil, ça sort facilement de sous la ceinture. Perso' j'aime pas (et j'ai essayé).
  14. Des mecs en néo qui sont trempés en sortant de l'eau, j'en connais quelques un et quelques une... Hormis par un trou, j'vois pas bien par où ça peu entrer (hors manchons et fermeture bien sûr) . Même les SF-TECH percent
  15. Si si, t'as juste pas fait attention . Pareil (c'est qu'est-ce que j'dis plus haut : étiquettes sur les moustaches et sur le tuyau..et tuyaux de couleurs différentes) Du coup j'ai fait la faille solo le lendemain. Belle visi' au fond, mais avec les vagues, c'était rock and roll la mise à l'eau/sortie, et zéro visi' jusqu'à 5-6 mètres..l'eau était marron ! Ce soir Locum...
  16. Je trouve intéressant de raconter ses p'tits problèmes...ça permet une piquouze de rappel et participe à la "formation" de tous.
  17. Olà ! Petit retour sur ma plongée de samedi. Pierre à Bise, 60 mètres...parti avec deux déco' 50¨% et oxy' 100 %. Visi' à 20 mètres pas top top... ...et pour la première fois, erreur de prise de gamelle de détendeur ! C'est là que je me dis qu'avoir un tuyau bleu pour l'oxy' et vert pour le nox', d'avoir sur chaque gamelle, côté moustache, un tape avec la MOD, d'avoir en plus sur le tuyau un autre tape avec encore la MOD, ben c'est pas déconnant . Sinon j'aurais pris un 100 % à 20 mètres...et aurais pu (ou pas) vous raconter l'expérience d'une crise d'hyperoxie Comme quoi la rigueur et la vigilance, c'est important. Un accident ça arrive vite !
  18. Perso je mettrai le détendeur de droite à l'horizontale, avec les deux tuyaux (inflateur et tuyau du principal) l'un à côté de l'autre, dirigés vers le bas. Ca dégagerait la tête, pour pouvoir monter un peu le bloc, et accessoirement pouvoir aussi faire un valve-drill (là, le tuyau t'en empêche). Et même éventuellement la même chose à gauche... Tu vas à bricomachin, t'achète pour 0.90 € un bout de tuyau pvc gris d'un mètre. Tu en coupes 30 cm et hop, le tour est joué . Pour le fixer : Soit t'es bricolo et tu arrives à y faire une fente, soit tu prends 2 serflex, un bout de sangle de ceinture, et voilà. Les 60 cm qui reste, t'en fait deux autres que tu vends sur la baignoire à 50 % du prix auquel ça se trouve dans le commerce Ah et...petit conseil : Pour le bloquer, une boucle de ceinture ça va très bien. D'ailleurs @Falcopop : Si tu avais mis ton couteau de l'autre côté, t'aurais pas eu besoin de stick
  19. L'avantage de la toile, pour moi, c'est la facilité à faire des réparations sur les fuites. Un coup d'aquasure et c'est marre. J'ai dû faire au moins 7 ou 8 réparations tout seul déjà. Après, avant que je mette 3 kilos de sous-vêtements... . En profonde et/ou hiver, c'est trois couches de polaire en haut et deux en bas. Niveau sous-vêtement, je rappelle que je ne plonge quasiment qu'en lac, avec la température qui va avec, c'est à dire 7°C en ce moment. En été, et peu profond, tu peux plonger très "light" sous la combi'. C'est l'avantage de la toile (et son désavantage), tu n'as pas de "chaleur" propre à la combi', donc tu règles ton confort avec le nombre de couche dessous. Le côté flotta' constante me va bien aussi. Et perso', je ne leste pas beaucoup. En sidemount, donc "épuré", avec deux 12 litres 12.2 kg, je leste à 7 kg. En bi12, je ne mets aucun lest avec une plaque de 2.7 kg et des fûts de 14.0 kg en eau douce. Idem avec les fûts de 14.7 kg en mer. Ca, avec un gabarit à peu près identique au tien (1.88m / 85 kg)
  20. Elle pèse combien ta SF-Tech ? Elle a quel volume ? Quelle est sa flottabilité ?
  21. Effectivement Sauf qu'au sens commun, trilam', c'est toile. Et là, clairement, ce n'est pas une toile
  22. Au niveau de la colerette, c'est sûr. Quoique...il paraît que le nouveau système est plus souple. Niveau manchons, perso', je plonge en gants étanches, donc ça ne change pas grand chose pour moi que les manchons soient rigides ou pas, vu que de toute façon les bagues des gants le sont. Petit aparté pour @caolila : Franz ne fait plus de trilam. Sinon en trilam light il y a Avatar, à 1200 €.
  23. Effectivement Bon après l'aspect non lucratif de GUE...
  24. Je viens d'apprendre que le directeur de cette merde est Jaron Jablonski....le boss de GUE. Bonjour la schizophrénie : extrait de wikipedia : Global Underwater Explorers (GUE) est une organisation de plongée sous-marine, à la fois, agence de formation et de certification en plongée souterraine1 (et plus récemment plongée technique puis plongée récréative) et communauté de plongeurs et supports de projets d'exploration : réseaux noyés souterrains et épaves marines. Il s'agit d'une association à but non lucratif, basée à High Springs, en Floride, aux États-Unis2,3. A but non lucratif....ben voyons...
×
×
  • Créer...