Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Cap200

Membres
  • Posts

    258
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Cap200

  1. J'aime beaucoup ce que vous faites... Comme disait Cri-Cri: équipression talent/travail
  2. Oui, mais là on parle de 27 MN, c'est un autre monde quand même; notamment en matière de zone de navigation pour les bateaux... Des nageurs à près de 30 MN des potes, doit pas y en avoir des masses, même en Med...
  3. Bonjour, je ne comprends pas bien la notion de durée d'activité pour un MF1. Par définition, c'est en fonction des besoins de son association ou de ses envies de plongée. Voire de son positionnement géographique (j'en ai connu qui avait obtenu un MF1 à Mayotte avant de partir dans une région où ils pensaient ne pas plonger). Ça ne doit pas être facile de se renseigner, entre celui qui plonge sans former, celui qui plonge en guide de planquée, celui dont les fonctions de formateur n'ont pas servi pendant des années avant de prendre l'activité au sein d'un club... La durée d'activité d'un loisir, ça doit être plus variable et moins facile à mesurer que dans le cadre d'une activité professionnelle.
  4. Anguille (pectorales, absence de dent, enfouissement...)?
  5. Bonjour, Je plonge - entre autres choses - très souvent avec une binôme magistrat (du coup, les décisions de justice, elle sait les comprendre) et ça aide pas mal au moment de régler ce genre de question sur qui encadre quoi. Je précise qu'il s'agit de situations rencontrées en structures commerciales. Et bien dans ce cas-là, soit tout le monde est autonome - dans la limite des ses prérogatives PA 20, 40 ou 60 - sur la feuille de sécurité qui fera foi; soit un guide est nécessaire pour faire découvrir le site et là aussi, c'est indiqué sur la fiche: PE 20, 40, 60... Les niveaux n'entrent plus en ligne de compte. Et si la fiche fait foi, sans aucun doute, c'est justement parce qu'elle est remplie par un DP dont les fonctions ont été bien définies. Effectivement, les responsabilité du "plus formé" sont recherchées en cas de HS seulement.
  6. Salut, Vois avec Kawan plongée à Sainte-Luce, ils ont pas mal de solutions logement. Plongées dans le Sud, du coup, et le Diamant. Mais rien ne t'empêche de te réserver une journée avec Surcouf plus au Nord pour des jolies plongées accessibles N1. Kalinago (Sainte-Anne) est en cheville avec le camping voisin, on ne sait jamais...
  7. Bonjour Tu peux aussi te présenter en tant que plongeur autonome...
  8. Pour info, Kawan à Sainte-Luce a trouvé un partenariat pour loger des groupes à côté du centre. Kawan Plongee martinique sainte luce
  9. Bonjour "Requins et raies du monde entier" est un petit format de 255 pages qui présente "plus de 120 espèces" classées par familles. Les fiches comportent une photo et diverses informations sur l'animal. Une première partie bien illustrée présente les requins en général sur un plan biologique, leurs interactions avec les humains, un peu d'historique... De mon point de vue, quand tu penses que le livre est trop succinct c'est que tu as déjà beaucoup appris. Je continue à le sortir régulièrement Le deuxième "Requins, les rois des mers" est une présentations "du requin" plus poussée en ce qui concerne la biologie et les informations actuelles sur la bête. Dessins, schémas, photos, explications claires sur la digestion, la locomotion, la chasse, la reproduction 168 pages qui complètent parfaitement le premier, selon moi. Bref, quand tu as essoré ces deux livres, tu as des infos
  10. Conseils: "Requins le roi des mers" par Angelo Mojetta aux éditions White star (coll Objectif évasions Mondes sous-marins" et "Requins et raies du monde entier" par Andrea et Antonella Ferrari aux éditions Delachaux et Niestlé
  11. Bonjour Le Nyamba club se spécialise dans le recycleur
  12. Bonjour, Oui. C'est la raison pour laquelle une "lettre de motivation" à l'INPP peut se résumer à "merci de faire droit au décret..." Attention: un CAH ne fait un scaphandrier
  13. Bonjour, Je suis toujours d'accord avec le reste (concurrence, ouverture du marché...) mais moins sur la notion de contrats de longue durée "obligatoires". En choisissant ce boulot, on en connait les conditions et notamment la saisonnalité dans certains régions françaises. Pour bosser toute l'année et gagner plus que le minimum, il me semble préférable de choisir ses destinations et aussi ne pas se limiter à un seul employeur. J'ai plus de liberté de choix - et donc de possibilité de "surenchère" - en vendant ma prestation en libéral que mes collègues salariés. Et, in fine, il arrive que des structures cherchent à embaucher pour garder un indep' qui fait le job, à un tarif supérieur à ce qu'elles auraient proposé en première intention. Bref, c'est là aussi un des facteurs qui fera le tri, quand tout moniteur, issu de la profession (plus de 300 encadrements par an, quelle que soit la société) et issu du loisir sera autorisé à exercer. Wait and see
  14. Bonjour, J'ai lu des choses bien différentes de la part de pros qui travaillent à plein temps et se sont exprimés sur le forum.
  15. Bonjour, Je me demande si je n'avais pas écrit, peu ou prou, la même chose... En tout début de discussion. A un m'ment donné, faut bien entendre qu'il n'y a pas de polémique. Mettons tout le monde sur le marché et attendons.
  16. Mmh…Tu peux préciser ? Les indépendants ça existait avant le néologisme "uberisation", non?
  17. Heu... Ne généralisons pas, SVP Un BE travaille aussi bien à la journée, à la semaine, au mois... En fonction du nombre de clients (centres) qu'il a en portefeuille. Ne généralisons, donc, pas.
  18. Bonjour, J'entends bien ce que tu dis, nous l'avons tous connu. Néanmoins, avouons que si ces pratiques perdurent - notamment dans ces petits territoires - c'est aussi grâce à la complicité au moins passive des services de l'Etat. La DRJSCS détourne les yeux et les gendarmes nautiques plongent allègrement chez leurs potes. Ici, le schtroumpf plongeur fait le GP dans un centre avec un moniteur - propriétaire sans titre pro. Ce qui me rappelle Mayotte: les centres commerciaux forment des plongeurs jusqu'au MF1. Tout ça coûte cher et quand tu es arrivé juste pour un baptême au début de ton contrat sur place comme fonctionnaire, imagines ce que tu as déjà laissé trois ans plus tard. A 900 balles le GP et 1500 le MF1... Pendant ton stage peda, tu es toujours dans la même société... Pis après, ben tu deviens BPJeps tranquille Du coup, la formation devient professionnelle et devrait augmenter significativement... Moralité: l'île aux parfums ne sera plus un paradis pour les moniteurs mais, en revanche, s'y installer en tant que patron n'est pas stupide...
  19. Bonjour, A priori, on peut estimer que ceux qui vont se présenter aux portes des employeurs, sont les mêmes que ceux qui filaient des "gros coups de main" l'été dans le "club" tellement convivial de Dédé Maching. Surtout, ne rien payer. Ceux-là savent déjà que leur "disponibilité" fermait la porte à une éventuelle embauche. ("Mais tu sais, Dédé m'a bien dit que de toute façon, avec les charges et tout ça, la France, le gouvernement... Il ne peut pas embaucher"). Ce qui peut être rigolo, c'est de voir les même se présenter devant Dédé avec leur Certificat professionnel et... Demander de l'argent pour le "coup de main". Il va payer, Dédé?
  20. Bonjour Peu importe sous quelle forme. On peut leur casser les pieds avec des UC par équivalence, ça change quoi? En épluchant la formation d'un OWSI depuis ses premières bulles, on trouvera certainement dans ses expériences professionnelles de quoi lui valider ce qu'il faut. En revanche, dans un soucis d'égalité des chances, je propose de composer des jurys pros, expurgés des anti-PADI de base qui sévissent encore sous prétexte de deuxième degré fédéral.
  21. Bonjour, J'ai essayé d'apporter un début de réponse avec mon témoignage au-dessus. Il est assez cohérent de penser que les employeurs vont essayer de profiter du nouvel arrivage pour tirer les prix vers le bas. Un gars qui a son salaire et ses congés payés peut bosser pas cher, pourvu qu'il gratte encore un peu de sous-sous dans la po-poche. Tout le monde n'a pas besoin de se reposer ni passer des moments privilégiés avec des proches. Les premières saisons seront donc un peu difficiles pour les pros. Mais je maintiens que la disponibilité et la qualité de la prestation feront le marché, finalement. Et je répète qu'il serait équitable d'ouvrir ce marché aux instructeurs de l'extérieur. Tout le monde sur la ligne de départ. Certains néo-BP tireront leur épingle du jeu, certains pros se feront manger.
  22. Bonjour, Je suis pro et j'exerce à mon compte. Je facture, avec SIRET, RC Pro, charges sociales, impôts et tout et tout. Autour de moi, il y a pas mal d'aigrefins. MF1 et GP qui bossent, professionnels qui déguisent quatre baptêmes en une palanquée de "débutants", association commerciale... Néanmoins, j'ai du travail, et pas au forcément au salaire minimum. En fait, ça va pour moi. Si le BP est donné, ce n'est pas un gage de qualité. Ni un gage de médiocrité. Chaque professionnel est sur un marché concurrentiel, à lui de se débrouiller. Les employeurs trancheront, en fonction de ce qu'ils recherchent. Mais je pense que puisqu'on en est à donner une qualification professionnelle majoritairement utilisée en mer à des (certainement très expérimentés et parfaitement formés) encadrant de l'intérieur ( la majorité des FFESSM), j'aimerais qu'on accueille aussi les professionnels des autres compagnies (PADI, SSI...). Un grand nombre d'entre eux exerce en milieu naturel, plusieurs fois par jour, avec une clientèle proche de celle que nous rencontrons "en saison". Ils ont leur place en France. C'est vous dire si je suis serein sur l'avenir de la plongée pro. Sans protectionnisme, les mauvais péricliteront.
×
×
  • Create New...