Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Nnay-D

Membres
  • Compteur de contenus

    163
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Tout ce qui a été posté par Nnay-D

  1. Merci pour ce CR complet.... J'étais encore là-bas y'a moins de 3 semaines, et j'ai déjà envie d'y retourner...
  2. Mais pas du tout ! J'ai passé mes niveaux PADI en France. Cela montre bien à quel point cette idée reçue sur les "paradis de la plongée" est fausse. Un Open Water ça se passe partout, tropiques ou non. Malgré tout, cela n'a jamais empêché plusieurs clubs français de regarder mes cartes de travers. C'est même cela qui m'a amené à passer le N3 français tellement j'en avais assez de cette condescendance.
  3. Idem, pas de refus de plonger, mais une énorme déconsidération pour mes niveaux Padi en France. Des gérants de club qui te regardent de haut, te font faire des exercices avant de plonger pour vérifier ton niveau, et te font des réflexions désobligeantes (genre "Ah les gens qui apprennent la plongée en Thaïlande...", alors que j'ai passé mes niveau en France). Bref, La France est toujours le problème
  4. Je tente un petit Up du sujet À vot'bon coeur msieurs dames !
  5. La description parfaite des chinois de notre croisière ! Tous équipés des pieds à la tête, certains avec même 2 ordinateurs de plongée... qu'ils n'ont même pas l'air de savoir utiliser ! En effet, j'avais fait une demande pour le JP Marine, qui était finalement complet. Du coup ils nous ont orienté sur l'Orion, affrété par la même compagnie, qui faisait le même trajet aux mêmes dates. Pour l'avoir croisé sur Elphinstone, la prestation avait en effet l'air assez équivalente. Pour ce qui est des échanges avec Liveaboard.com, c'était nickel. Ils sont hyper réactifs et répondent rapidement aux demandes. C'était ma deuxième résa avec eux et je n'ai pas été déçu. Pas de photo, mais une vidéo de la cabine que j'ai prise pour ma femme La voici ! Orion.MP4
  6. Ahah en effet, la première fois tu fais pas trop le fier ! Puis quand tu vois qu'il te calculent pas vraiment, même s'ils s'approchent vraiment, au final tu te détends Non en vrai c'était dur de faire beaucoup mieux vu l'interdiction de dormir sur Brothers. Mais comme je disais, j'aurais peut-être pas trouvé ça long si j'avais vu les marteaux Je pourrais totalement repartir avec eux, car j'ai été globalement content du séjour malgré ces petits couacs. Après, pourquoi ne pas essayer un autre bateau pour voir la différence et être encore plus objectif...? Non, les plongées de nuit sont interdites sur Brothers Daedalus et Elphinstone. Du coup, juste 2 plongées de nuit les 2 premiers jours.
  7. En effet, tout le monde partait en gros groupe et même si tout le monde ne collait pas le guide, il ne fallait pas non plus trop s'éloigner. En effet j'ai préféré aussi En effet, le récif est quand même assez grand pour faire ces 6 plongées. Mais dans les faits, si tu ne voies pas les marteaux, cela peut paraître long car le récif n'est pas transcendant non plus... J'ai vu les Longis sur les 3 spots ! Sur les 11 plongées BDE, on a dû les voir sur 7 ou 8 plongées. J'ai pas vu les marteaux, mais certains disent en avoir aperçus... Pas de photo à l'appui On a aussi vu un requin gris sur Brothers ! Mais oui, c'est officiel, les longis sont bien de retour !
  8. Hello ! Je reviens hier de ma première croisière BDE ! Celle-ci a eu lieu sur le M/Y Orion, bateau qui avait beaucoup fait parler sur un sujet qui parle de Dune. Apparemment pas mal de soucis avec le bateau les cabines et autres. Mais ayant été redirigé vers ce bateau par Liveaboard.com (celui que je voulais étant complet), j'ai décidé de me faire mon propre avis. Me voilà donc parti avec un ami pour un début de croisière le 21 Septembre dernier. Prix de la croisière : 800€ tout compris avec transferts (seul le Nitrox était à 70€ de plus) Nous arrivons donc le samedi matin à 6h du matin à l'aéroport d'Hurghada. Un chauffeur nous attend et nous dépose comme prévu à une plage privée pour la journée, le check-in du bateau étant prévu à 17h seulement. Pas de souci, si ce n'est que la compagnie nous avait dit que la plage ouvrait à 7h, alors qu'elle n'a pas ouvert avant 8h30 ! Nous avons donc dû patienter pendant 2h, assis sur le trottoir devant, tous les cafés des alentours étant eux aussi fermés. Une fois à l'intérieur, pas de souci particulier, journée plage et un minibus revient nous prendre à 16h35. Nous arrivons enfin au bateau, après une longue journée de hâte. À première vue, le bateau semble de l'extérieur en bon état. Une fois le pied à bord, nous sommes un peu décontenancés. Nous ne savons pas qui est le "chef" à bord. Les équipes du bateau vont dans tous les sens, puisqu'ils préparent le voyage : eau, essence, matériel etc. Mais personne ne nous calcule. Nous ne savons pas quoi faire, où aller... On sent presque qu'on gêne. Tout le monde s'assoit donc dans la salle de resto en attendant que quelqu'un vienne enfin nous voir. Ce moment arrive après environ 30 minutes d'incompréhension totale et de joyeux bordel. Une arrivée à l'égyptienne quoi ! Finalement, Malak, qui sera le responsable à bord durant la croisière, se présente à nous et nous donne nos numéros de cabines dans lesquelles il nous laisse nous installer. Rendez-vous pour un premier briefing dans 30 minutes. J'attendais vraiment de voir les cabines car j'avais lu ici que celles-ci étaient un peu défraîchies, avec une clim approximative et des hublots qui prennent l'eau. Au final, nous n'avons pas du tout eu cette sensation ! (Peut-être qu'ayant déjà fait une croisière en Thaïlande, la comparaison est si favorable que j'ai été agréablement surpris). Les cabines sont propres, les lits sont larges, notre climatisation a très bien fonctionné durant toute la semaine, les prises électriques aussi et nos hublots étaient bien étanches. La salle de bain ne m'a pas choqué non plus. Bref, plutôt bonne surprise. Le briefing sur le fonctionnement du bateau passé, nous passons la soirée et la nuit au port, avant le départ au petit matin. La nourriture sur le bateau est très bonne, même si les viandes ont toujours été bien trop cuites ! Nous apprenons à connaître nos colocataires, d'une moyenne d'âge très raisonnable ! Cool, car du haut de notre trentaine d'année, nous redoutions une croisière "de vieux" . Il y a des gens de partout : Allemagne, Belgique, Chine, Malte, Portugal, UK, Hollande, USA, Italie, France... Le lendemain matin, c'est parti pour le gros du sujet : la plongée ! Durant le premier briefing, nous sommes étonnés : puisqu'il n'y a que 2 guides par croisière, Malak présente 2 palanquées de... 12 personnes chacune ! Moi qui pensait que tout le monde partait en autonome en palanquées de 2, je suis surpris. Mais apparemment, ça fonctionne comme ça sur pas mal de croisières. Heureusement, mon pote ayant à peine 15 plongées au compteur, nous avons pris un guide privé pour qu'il soit plus tranquille niveau sécurité. Au final, la sécurité est passée au second plan, tant le confort a pris le pas sur celle-ci ! Car entre une palanquée de 3 que nous étions, et une de 13... Le choix est vite fait ! Au moment de s'immerger enfin, tout s'est bien passé. Nous d'abord, puis le premier groupe puis le second à l'eau. Et si certains confirment qu'être à 13 sous l'eau c'est un peu trop, tout se déroule bien. Nous sommes censés plonger le premier jour sur Hurghada avant de naviguer vers les Brothers. Mais le vent soufflant très fort oblige les autorités à interdire la navigation au large. Nous devrons donc passer 2 jours sur les petits récifs près de la côte. Nous plongeons donc sur Abu Ramada et sur Small Giftun. Au programme, petites plongées récif et plongées de nuit. Très cool, easy pour commencer. Après ces 2 jours, nous arrivons enfin aux Brothers, prêts à entamer le gros du voyage ! Suite aux attaque de Longimanus ayant eu lieu fin 2018, nous ne sommes autorisés qu'à y passer 1 jour. Nous faisons donc 2 plongées sur Big Brother et 1 sur Small Brother. La plongée est top et en plus les longimanus sont au rendez-vous ! Nous les verrons à chaque plongée. Hyper impressionnant au début, puis on s'y fait La journée se passe bien, mais un petit souci avec les zodiacs agace vite les plongeurs du bateau : ces derniers ayant pris l'eau tant le bateau bougeait les 2 premiers jours, les moteurs ne font que caler en nous emmenant sur les sites. Le temps est donc parfois long quand on est équipés sur le zodiac, bloqués au milieu de l'eau, avec des grosses vagues qui nous remuent le bide. Ces défaillances dureront tout le séjour... Malgré les efforts de l'équipage pour les réparer et bidouiller comme ils le peuvent. Les jours s'enchaînent donc avec 2 jours de plongée sur Daedalus (ce qui était un peu trop à mon goût), puis 1 jour sur Elphinstone. Le nitrox a été de 28% à 33%. Pas de goût bizarre à noter, comme cela avait été évoqué ici. Encore un truc qu'ils ont dû corriger. Sinon pas de souci particulier à noter pour moi, mais certains plongeurs ont eu pas mal de problèmes avec les joints d'adapteurs DIN-Etrier qui pétaient sans raison (Cela a dû arriver 5 ou 6 fois). Moi je n'ai pas eu de souci étant donné que mon détendeur est un DIN de base. 2 buddys ont même dû entamer une remontée après un pétage de joint à 19m (remontée avec octo etc). Retour à Port Ghalib le 28 septembre pour le checkout du bateau, après une semaine très cool ! Alors oui, sur l'Orion il y a des petits soucis d'organisation, certains matériels un peu vieillissants (les moteurs des zodiacs pour commencer), mais globalement, pour les 800€ que nous avons payé, nous sommes hyper contents de notre semaine ! Nous ne nous sommes pas du tout sentis en insécurité, ni sous l'eau, ni sur le bateau, et franchement, si l'occasion se représente, j'y retournerai ! Donc l'Orion a du connaître des soucis, mais je pense qu'ils ont bien rectifié le tir ces derniers mois... Voilà pour ce CR... J'ai dû oublier pas mal de petits points, mais je serai ravi de répondre aux questions éventuelles Voici quelques petites photos prises sous l'eau
  9. Nnay-D

    Conditions mer rouge

    J'ai fait toute ma croisière en 5mm. Ni trop froid, ni trop chaud. Une 3mm m'aurait bien été également je pense.
  10. Nnay-D

    Conditions mer rouge

    Yes c'est plutôt agréable. Juste un poil plus frais sur le plateau à -35m, où l'eau était à 25. Mais t'y restes pas si longtemps
  11. Nnay-D

    Conditions mer rouge

    J'étais aux Brothers y'a encore 4 jours ! Beaucoup de vent à notre arrivée, mais pas forcément de courant sous l'eau qui était à 28°.
  12. Nnay-D

    Croisière BDE avec DUNE

    Bon, je reviens tout juste de ma première croisière BDE... sur l'Orion, qui a tant fait parler dans ce sujet ! CR à venir ! Petit spoiler : je suis toujours vivant
  13. Nnay-D

    niveau 1 en 6 sorties

    Pourquoi ne serait-ce pas une bonne idée ? Si la plongée vous plaît, c'est forcément une bonne idée !
  14. Moi j'ai le All in One de Mares. C'est pour moi un bon modèle, car il inclut le parachute et un finger spool qui y est attaché, le tout se repliant sur lui-même et se fermant avec un scratch. Compact pendant ta plongée et simple à utiliser et replier. Le top pour moi.
  15. Nnay-D

    Lampe de plongée

    En effet, moi c'est celle que j'ai. Elle est plutôt pratique pour avoir quelque chose d'assez hybride pour la vidéo et l'explo grâce à la possibilité de basculer entre différents faisceaux et puissances. Après, en effet, si c'est juste pour de l'explo et de la plongée de nuit, tu peux partir sur quelque chose de moins ambitieux...
  16. Nnay-D

    Lampe de plongée

    Qu'entends-tu par "polyvalente" ? Tu veux dire pour faire de l'explo et de la vidéo ?
  17. Waou le rêve.... Bon je vais me suicider et je reviens.
  18. Je profite de ce sujet pour faire une demande un peu personnelle mais bon... qui ne tente rien n'a rien ! J'ai commencé la plongée avec un Puck Pro, mais je viens de passer récemment à un autre modèle plus avancé. N'ayant pas acheté le câble interface, je me demandais si par le plus grand des hasards quelqu'un du forum en avait un à me prêter sur Paris, juste le temps d'une soirée, pour récupérer les données de mon Puck... Je viendrai bien sûr le chercher et je le ramènerai ! Je n'ai pas vraiment envie de débourser 50€ pour une seule utilisation Du coup si mon sauveur existe, je veux bien un petit coup pouce
  19. Perso je suis hyper content de mon Hydros pro. Elle est efficace, elle sèche rapidement, se range dans son sac à dos... top. Le manque de poche au début me gênait aussi, mais finalement, je n'en ai pas besoin. J'ai malgré tout acheté la poche ninja qui reste enroulée sous les plombs au cas où. Niveau config je gère comme ça : - Poche Ninja enroulée sous la poche à plombs droite... Je ne l'ouvre pas souvent. - Couteau fixé au dessus de la poche à plombs gauche. - Parachute accroché sous la poche à plombs gauche, au D-Ring - Phare et/ou Appareil photo sur le D-Ring Bretelle gauche Et globalement pas besoin de plus... Avec tout ça il me reste beaucoup d'anneaux encore disponibles si j'ai besoin d'accrocher des choses.
  20. Allez, ok je me lance ! Personnellement, étant dans ce cas de figure (Padi OW, AOW, Recue et Nitrox / N3), je vois réellement du bon dans les 2. Pourquoi toujours confronter 2 systèmes qui se veulent (quoiqu'on en dise) complémentaires ? Mon parcours en est la preuve : Jusqu'au Rescue, le système français ne m'intéressait pas plus que ça. J'ai pu plonger partout dans le monde (même si en France on me regardait de travers) et me faire plaisir sans aucun souci. Jusqu'au moment où, arrivé au "sommet" du parcours loisirs de RSTC (je mets le DM et l'OWSI dans le côté déjà pro), je me suis intéressé au fait de m'ouvrir de nouvelles prérogatives via le système français. Alors c'est vrai, plonger à 60m à l'air n'est pas indispensable. Faire des paliers non plus. Mais si on peut le faire... pourquoi ne pas le faire ? Et comme j'ai pu le lire précédemment, on ne nous y "encourage" pas. Quand à la qualité de formation, je reste totalement neutre tant j'ai eu des bons formateurs des 2 côtés. Je précise tout de même que j'ai passé tous mes brevets Padi en France, avec des formateurs français qui gardent leur ADN français, même en Padi (du coup on est moins sur le diplôme "acheté" en vacances en Thaïlande). Oui le système PADI est plus cadré car on suit juste une liste d'exercices à "maîtriser". Oui le système français est plus souple car le moniteur s'adapte au profil de son élève. Et alors ? Il y a du bon partout. L'important reste avant tout de plonger. Car j'ai le sentiment que plus que les formations, ce sont véritablement les plongées du quotidien qui font le plongeur, et ce quelque soit son "allégeance". Un N2 français avec 15 plongées sera forcément plus mauvais plongeur qu'un Open Water avec 150 plongées, même si celui-ci ne connaît pas toutes les subtilités d'une remontée assistée. Le contraire s'appliquant également. Pour moi, il existe donc un seul point d'amélioration sur lequel les 2 écoles pourraient travailler (si elles étaient décidé à discuter un peu) : Faire des niveaux vraiment équivalents, aux prérogatives équivalentes (ex : N1=OW / N2=AOW / N3=Rescue / N4=DM). La méthode de cours serait donc par conséquent la seule différence, et on choisirait juste par préférence. Bref, ma réflexion n'est pas ultra poussée mais elle traduit justement le sentiment d'un "bâtard" de la plongée.
  21. Exact... Je vais attendre de voir comment tout ça évolue et au pire, je demanderai en effet à la FFESSM si c'est possible...
  22. Clairement pas une bonne nouvelle en soi Espérons qu'à l'avenir, la certif ANMP ne se dévalorise pas... au moins à l'international.
  23. Je reprends un peu le sujet pour un petit question : J'ai reçu ce matin ma carte N3 ANMP. Mais du coup, mis à part la traduction en anglais et la mention "international diver", il n'y a aucune mention faite du CEDIP. Est-ce normal vs la carté Fédé/CMAS à double face ?
  24. Nnay-D

    Phares Bigblue + Diveboutik

    J'ai une BigBlue VTL3500P depuis maintenant 2 ans. RAS pour le moment !
  25. Ahah C’est 70€ pour tout le séjour oui. Pour 17 plongées minimum.
×
×
  • Créer...