Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

joc

Membres
  • Compteur de contenus

    747
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Pays

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

37 Excellent

À propos de joc

  • Rang
    plongeur tous terrains
  • Date de naissance 01/01/1976

Informations personnelles

  • Localisation
    vers là-bas, enfin presque
  • Passions
    plongeur exclusif
  • Profession
    je m'occupe

La Plongée

  • Féderation(s)
    j'essaye d'arrêter... et j'y arrive
  • Niveau en plongée
    entre bof et moyen bof
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Pour plonger les Rosiers je dirais que le kayak est bien adapte, pour le P38 ou le Planier sur Marseille la faut bien reconnaitre que c est un peu ose ... Par contre ces eaux sont tres frequentees, et effectivement j aurais un peu peur de me faire taper des affaires ou le kayak tout simplement (vol, semblant d abandon...etc...avec un gros bateau deja on imagine qu il est pas perdu aussi facilement, ou qu il y a peut etre quelqu un a bord)
  2. C est quand meme dommage qu il n y ait quasiment plus d enseigne hors chaine avec des produits plus originaux... c est pas specifique a la plongee, mais pour ma part j ai l impression qu il y a une perte en termes de choix de produits depuis plusieurs annees ... en plus, la plongee n est deja pas un marche qui se renouvelle beaucoup, moi qui plonge depuis plus de 2 decennies, j avoue que ca fait un moment que flaner dans un magasin - surtout une chaine - ...ne me fait plus rever...
  3. joc

    tables de désaturation mn90

    remonter le plus vite possible jusqu a l apero pour s hydrater, d ailleurs il faudrait que les nouveaux ordis integrent, par securite, les points gps des bistrots les plus proches ps: pardon j ai pas pu m empecher, les mn90 ca vaut au moins la pedagogie et la secu en cas de souci materiel ou de procedures, faute d ordi....mais en ce qui me concerne je plonge plutot avec les mt92 dans le gilet
  4. joc

    Décès d'André Laban

    Merci pour la triste nouvelle, c'était une légende aussi à lui tout seul: ingénieur du bord sur Calypso et excellent plongeur, il a contribué aux plus grandes innovations utilisées sur la Calypso (conception des premières caméras, soucoupes, ..). C'était aussi un artiste (musicien, peintre donc) ... et un très chic type avec qui on pouvait discuter très simplement ...
  5. joc

    pub envahissante sur windows phone

    ouais ben de mon côté j'arrive pas à retirer les pubs, pas accès à la croix, c'est la loose complet...
  6. joc

    pub envahissante sur windows phone

    Bon ca recommence : Le gus gus decathlon en pleine page et je vois plus rien !!! Ras le bol des pubs !!
  7. Quant au zod accompagnant, c est deja ce qui se fait en rando kayak pour la secu et les bagages...a mon sens c est le seul moyen de respecter la reglementation en vigueur..mais on peut imaginer que la taille du bateau support n est pas la meme...
  8. Si bien sur qu il peut faire chaud. En pratique, a moins de 200 m du bord, tu peux naviguer sans gilet. Je ne me gene pas, mais il faut une mer calme
  9. oui, desfois, y 'a de la vague ! (ce jour là, force 7 de tramontane, 1.8 m de creux... c'était juste pour voir!)
  10. Hello Alors c'est un fil qui date maintenant, mais qui m'a toujours laissé l'envie de fouiller un peu plus le sujet...pour des cas particuliers, et hors structure. Je dis bien : cas particuliers, hors structure ,..; mais il y a sans doute des tas de choses assez transposables... Donc je déterre le sujet, histoire de faire réagir et peut être faire émerger des nouvelles expériences du sujet. Je mets les choses au point immédiatement : je ne conseille aucune pratique d'aucune sorte (ma pratique c'est parfois en club, souvent en HS, ou en solo, etc... chacun est à mes yeux libre tant qu'il est responsable, majeur, vacciné, et formé). Dans la discipline "Kayaplongée", je me considère comme un bleu, je prends remarques constructives et mêmes critiques. Par contre; puristes et dogmatiques, bouchez vous les oreilles,, un quart de siècle de fédéraliste subaquatique m'ont laissé quelques bases pas tout à fait oubliées je pense, pas la peine d'épiloguer. Liant donc théorie à la pratique, j'ai vendu il y a deux ans mon semi-rigide, pour passer sur plus grand et ai acheté ... un kayak on ne peut plus courant, modèle sit on top ("assis dessus", modèle Ocean Duo de chez RTM pour ne pas le nommer - c'est un 2 places -, une barcasse costaude mais sécurisante). Les modèles 1 place ça va pour un chasseur, pas pour un plongeur. D'entrée de jeu : kayak et plongée, deux disciplines qu'il faut maîtriser pour se lancer : plongée, modestement, c'est mon cas, kayak, niveau débutant ... donc déjà, pratiquer, sans le matos, sans la gestion de la plongée en plus parce que le jour où la config de plongée se rajoute à la sortie kayak, c'est tout de suite plus compliqué. Donc, premièrement, j'ai loué le matos, puis investi, pagayé, pagayé, pagayé... en eaux douces, en mer, à l'océan... du calme plat, du courant,, des vagues, des retournements, des "j'en peux plus", sous le soleil, la pluie, en été et en hiver, en groupe, à deux, seul... Bref, un peu d'expérience.. Une règle basique que j'applique en toutes circonstances - sauf grosses boulettes - : je pars le vent de face, je rentre le vent et la marée dans le dos,.: on a la musculature qu'on a ... Ensuite, donc , lier plongée et kayak. Il s'impose ensuite très vite que plonger au milieu de nulle part, sur des fonds de 50 m, ...c'est pas adapté DU TOUT. Si ce qui est chouette avec le kayak c'est le côté léger de la logistique, le côté "je fais pas de bruit", "je profite du bruit de l'eau"... ben dès qu'on s'aventure au large, la musique n'est pas la même : VHF sur soi, gilet, de flottabilité, grosses vagues, mouillage digne de ce nom, sécu surface, etc... Surtout, je me vois pas assurer la sécurité correctement d'un plongeur en cas de problème sans pouvoir le poser à plat au sec,. En plongeant sur un bateau, même petit, ben il y a ... le bateau. Sinon, quand je plonge du bord, et bien il y a ... le bord. En kayak donc, je mouille pas loin du bord. Quant à l'effort post plongée, en kayak un peu au large, 'faut pas se leurrer: c'est du sport. Ensuite, niveau logistique plongée, je plongeais alors en bi 10 acier (blocs séparés, type spéléo), avec plaque inox, combi étanche en hiver, ... Même avec mes 65 kg tout mouillé, pas adapté du tout à la pratique. Bref : plongée kayak, sur des fonds de 40 m et plus, loin de la côte (un kayak ça peut aller jusqu'à 6 miles), faut oublier, Adieu mes Saumur,, Astrée, ... de la côte catalane (Alice Robert, laisse tomber !). A l'océan, côté charentais où je traine mes palmes de temps à autre, aucun espoir non plus: trop loin, trop secoué. En lac plongeable : Annecy... etc... pas mal, mais souvent les sites sont accessibles du bord directement. Donc la configuration qui me semble la plus adaptée, ce sont les criques qui se succèdent, sans route du bord, interdisant donc le palmage en surface, mais où chaque cap peut proposer des plongées sympas. Et ça, en méditerranée, c'est assez vite un peu partout (sauf le Languedoc essentiellement) : secteurs marseillais, le Var (peut être pas les iles du Levant...), et mon coin de prédilection : la côte catalane. Il a quand même fallu se rendre à l'évidence: mon matos plongée n'était pas adapté: exit le bi dorsal pour plonger en kayak, bienvenue le sidemount avec deux 7 l (bon équilibre sur le kayak, un de chaque côté, et redondance quand je plonge seul). La combine sèche et ses plombs : le plus tard possible, sinon ma combi de chasse fait parfaitement l'affaire et zéro plomb... Une configuration qui permet de sortir à peu près par tous les temps, sur sites abrités, en mouillant le kayak sur des fonds de moins de 10 m et en palmant un peu pour descendre un peu plus bas (sur notre littoral, on peut trouver du bord jusqu'à 25-30 m). Je sais que certains trimballent leur kayak au fond, c'est vrai que ça tire pas du tout, mais j'aime pas le fil à la patte (après c'est vrai que remonter sans parachute direct au bateau, c'est sympa) Les précautions prises quand même : même si pagayer "petit rythme" à mon avis n'est pas plus fatiguant que marcher... par précaution, la règle qu'on essaye d'appliquer est de marquer un temps d'arrêt après la plongée : pique-nique, boissons, ... un bon moment, peut être plusieurs heures si l'on n'est pas pressés. Pas la course pour rentrer bien sûr non plus (pour s'économiser, une voile est même très très pratique...) En pratique d'ailleurs, je suis plutôt adepte d'1 plongée unique, longue. Je précise que, comme en plongée du bord, je fais désormais l'impasse sur l'O2 ... j'avoue que c'est une impasse avec laquelle je m'habitue mal. Et il faudrait que je systématise le nitrox (bonne résolution 2018-2019) Aspirine, téléphone portable, VHF à bord bien sûr. Enfin, les combis sont portées, comme le gilet sidemount, durant la navigation Bon, voilà déjà un petit retour d'expérience, que je complète par quelques illustrations. D'une manière générale, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas généralisable en structure, avec un accompagnement en zod à côté...Partir plonger, sans bruit, sans moteur, et se glisser dans l'eau de la sorte, je vous assure que c'est quand même de bons moments.. Vos expériences perso bienvenues, et si vous trainez dans les mêmes secteurs que moi, passez un MP ;-)
  11. Merci pour l integration au boucher zéro degrés pour l eau en hiver ...dur dur... pour le Tarn, presque 20 degrés en ete!
  12. ah ! et parce qu'on est en lozère, dans les parages faire un petit tour dans les magnifiques gorges du tarn (petite vidéo sans prétention)
  13. ah oui, le bouchet, j'aime bien, il y a même une petite épave en bois (à droite de la plage, si je me souviens bien, vers -10 m, avec souvent de jolis bancs de carpes et perches) l'hiver... il y fait froid
  14. ben ... samedi si tu veux ? j'y vais à la journée (Banyuls) sauf si la météo est catastrophique quant à toi Doumes ... tu passes par là, poses le chien dans le jardin et on continue sur la côté catalane
  15. Je depasse très légèrement aussi ... et sans doute très immature également
×
×
  • Créer...