Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

alofi

Membres
  • Posts

    849
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    Saint Barthélemy

Everything posted by alofi

  1. La solution que nous avons trouvé, c'est de laisser les stabs XXXS toujours attachées au blocs et de tenir la sangle par un colson....
  2. Le 20CV était à mon avis le bon choix relativement à notre stratégie. Un 30CV aurait été difficile à manipuler à la barre franche et un 15CV un peu léger pour pousser le bateau bien plein. Quant à la marque Tohatsu.... En 18 mois, nous avons eu à remplacer le coupe-circuit et à renforcer l'axe qui tient la barre franche qui montrait de sérieux signes de fragilité. Je ne pense pas que l'on aurait eu les même désagrément avec une marque comme Yamaha... Mais au niveau prix.... Tohatsu est bien moins cher qu'un Yamaha.
  3. Et puis, oui, ce n'est pas fragile : )
  4. J'ai choisis la seconde option: pas de rack. Les blocs gréés sont chargés à l'avant et arrimés à l'aide d'une corde. Noter que les blocs de l'association sont des 10L et moins. Plusieurs membres disposent de bloc 12L long cependant. un seul a un 12L court (pas top ici)... On ne fait pas de bascule arrière mais on s'équipe dans l'eau (un seul plongeur reste sur le bateau pour passer les blocs). Pour remonter dans le bateau, l'échelle est inutile: on attache l'équipement à un mousqueton, un coup de palme et on est à bord. Ensuite pour remonter les blocs, on se met à deux: les plongeurs restés dans l'eau poussent au culot. On prévient ainsi le risque d'un bloc qui écrase un pied.... Dans toutes les manipulations de blocs, il n'y a qu'une personne sur le bateau
  5. Dans notre association (60 adhérents; zone Antilles) nous avons choisi un bateau léger le Whaly 435 équipé d'un moteur 20CV Tohatsu avec barre franche. Je voulais vous faire un retour d'expérience après 1 an et demi d'utilisation. * Le bateau est très économique: autour de 4290€ à l'achat pour le bateau et le moteur (frais de transport en sus); très faible consommation d'essence (2 à 5 litres par sortie) * Le bateau nécessite très peu d'entretien. Il est sorti une semaine de l'eau pour antifouling et vidange du moteur. Nous n'avons pas besoin de remorque: une fois le moteur sorti, on le soulève facilement à 6 * Le bateau emporte pas mal de poids et de plongeurs sur des sites très proche (navigation très abritée). La plaque indique 910 kg et 12 personnes en catégorie D et 8 personnes et 690 kg en catégorie C. On a déjà mis 10 plongeurs ( 4 adultes et 6 enfants avec leur équipement - blocs de 4L,6L et 10L). On met fréquemment 6 (ou 7 pas trop gros) plongeurs pour aller vers des sites où on trouve 50cm de houle. * Le bateau permet aussi d'atteindre des sites plus éloignés ou avec un peu plus de mer mais avec un petit effectif ( 2 ou 3 plongeurs). Il a un bon comportement en mer malgré son fond plat * En 18 mois, le bateau a déjà transporté 1300 plongeurs.... Au final, je ne vois pas comment on aurait pu faire un meilleur choix. J'avais quelques hésitations à acheter ce genre de bateau. Beaucoup d'asso dans notre situation font le choix d'un semi rigide de 5,5m... bien plus coûteux tant à l'achat qu'à l'entretien... Bien sûr, il est adapté à notre situation: la plupart des sites sont proches et atteignables sans sortir de la baie.
  6. Vous l'aurez deviné, beaucoup vont parler du profil inversé le second jour. Mais, moi, ce que j'attends avant tout c'est que le candidat N3 réagisse au projet de descendre à 40m lors de la première plongée alors que le plongeur de l'exercice n'a pas plongé depuis 6mois... On sait tous que c'est cela qui tue des plongeurs (cf plongée de printemps en Méditerranée) !
  7. Je relance le sujet. Rien de plus depuis 2017 sur la question. Dans ma formation, on m'a interdit les profils inversés de façon très rigoureuse ("Interdiction de plonger à 12m l'après-midi si tu as plongé à 10m le matin!") Foutaises? Si tu pars une aprem pour une 30m alors que le matin tu as fait une 20m, pourquoi ce serait plus dangereux que si tu as fait une 40m le matin?????
  8. On a deux infos d'un coup: les élections ne sont pas invalidées ce qu'il se passe sur le forum arrive aux oreilles du président de la 2F Merci fredphotosub!
  9. Tant que le but de la 2F est de développer la 2F, c'est logique. Le jour où le but de la 2F deviendra de développer la plongée, cela deviendra illogique.
  10. Ce qui définit un établissement d'APS n'est pas l'existence d'une déclaration (association) mais la réunion de trois éléments: pratique d'une activité physique ou sportive un équipement sportif fixe ou mobile une certaine durée
  11. "participation délictueuse à un attroupement" (livre IV du code pénal) GJ (Gilet Jaune)ou GP, il faut choisir... Si le législateur ne voulait cibler que les délits inscrits au FIJAIS... il aurait pu l'écrire....
  12. << Nul ne peut exercer les fonctions mentionnées [...]à titre rémunéré ou bénévole, [...], ni intervenir auprès de mineurs [...] s'il a fait l'objet d'une condamnation pour crime ou pour l'un des délits prévus >> (article 212-9 du code du sport) Il ne me semble pas que l'interdiction cesse avec l'effacement du casier....
  13. Le dernier truc qui nous tombe dessus. Bon ce n'est pas nous qui faisons le contrôle mais l'état qui récupère les données auprès des fédés. Reste aux associations de bien recueillir les éléments d'identifications des encadrants, de les déclarer comme encadrants au moment de la prise de licence et de les informer de la possibilité qu'ils soient soumis à ce contrôle... Ce truc a été fait dans un but louable: éviter que des personnes condamnées pour pédophilie se retrouvent à amener de jeunes gymnastes en déplacement.... Mais le bidule qui est sorti de tout cela est quand même assez "dur"... si j'ai bien compris. La liste des délits qui interdisent d'encadrer est longue. On y trouve des trucs assez courant comme "usage de stupéfiant" ou des délits routiers. La fédé nous a demander de déclarer comme encadrant tout N4 ou E1 et + qui ne refuse pas le contrôle. Enfin, l'interdiction n'est pas limitée dans le temps... et restent même si le délit n'apparait plus au casier judiciaire. Donc un niveau 4 de 40 ans n'a plus le droit d'être GP s'il a fait poussé des plantes sur son balcon il y a 20 ans????? Ou ai-je mal compris? Craignez-vous l'impact de cette loi dans vos club? https://www.associationmodeemploi.fr/article/le-ministere-des-sports-va-controler-l-honorabilite-des-dirigeants.71231
  14. Merci plongeurSDF et Humuhumu! Le cata qui vient des îles vierges, qui mouille dans notre île française et qui transborde dans son annexe 8 américains équipés d'un bloc alu et de 6 livres de plombs par tête de pipe (!) avec 1 divemaster PADI pour les faire plonger est donc dans l'illégalité, je note!
  15. Tu poses la question de la territorialité de la loi française. Ce n'est pas simple. Dans certains cas, une infraction pénale peut être réputée commise sur le territoire de la république: https://www.cabinetaci.com/le-principe-de-territorialite-de-la-loi-penale-francaise/ Imaginons que tu ouvres un centre à Menton et que tu amènes en bateau tes plongeurs sur des sites italiens....le jour où il y a un accident de plongée avec une victime française...tu pourrais très bien te retrouver devant un tribunal français... qui évalue ta négligence au regard des règles françaises.... D'ailleurs, le contraire existe aussi. Ici, aux Antilles, on a des catamarans étrangers qui amène leurs touristes plonger dans les eaux territoriales françaises sans qu'aucun des encadrants n'est la moindre qualification reconnue par le code du sport... Du moment où le pavillon du navire n'est pas français, que le contrat qui lie le touriste à l'organisateur n'est pas français, et que personne n'a la nationalité française, je ne suis pas sûr que l'on puissent leur reprocher quelque chose.... Qui est connaisseur de ces questions de territorialité de la loi?
  16. Myope et presbyte (mais pas casse-couilles), j'ai également choisi l'option des lentilles journalières progressives. Avantage: vision impeccable de près et de loin sous l'eau mais aussi en surface lorsque l'on enlève le masque sans avoir à courir derrière ses lunettes. Inconvénient: ne pas pouvoir ouvrir les yeux sous l'eau (vidage de masque,...) sauf à risquer de perdre les lentilles.Mais ce n'est pas trop gênant... Donc ne pas négliger cette solution si l'on supporte les lentilles et si l'on n'est pas trop astigmate..
  17. oki merci... j'avais pas lu jusqu'à la fin...
  18. Dans la dernière version du MFT, l'âge minimum du RIFAP me semble avoir disparu. Pouvez-vous me confirmer que l'on peut valider un RIFAP a un plongeur de moins de 16 ans?
  19. La loisir 2 n'est pas une assurance en RC mais une individuelle accident. Il s'agit clairement d'un accident. Le plafond de garantie pour cette assurance et ce risque est seulement de 300€, mais, à la condition d'avoir bien pris l'option "bris de matériel" (5€), tu devrais obtenir le remboursement du coût de la réparation. Si ce n'est pas le cas, tiens nous au courant. Je leur ai pris pour 1250€ d'assurance pour les adhérents de mon assos cet année.... la question de leur fiabilité m'interesse!
  20. Purée les gars, on est parti loin du sujet initial... comme c'est moi qui est lancé ce fil, je me sens de vous ramener au sujet traiter. Non, on a pas besoin d'une association ou d'une fédération pour plonger. Ce n'est pas l'objet. Quand Georges de Saint-Clair et Pierre de Coubertin créent l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (la 1ere fédé!) ils savent que l'on n'a pas besoin d'une fédé pour courir. Mais ils forment le projet de développer l'éducation, la santé, le respect des autres, la capacité citoyenne, le goût de l'effort, la solidarité à travers le sport... C'est pour faire cela qu'ils créent cette union dont sont issus les premières fédérations olympiques. Une association, une fédération doivent d'abord être des mieux de partagent et de valeurs partagées, d'éducation à la santé, à l'environnement, des espaces où chacun peut exercer ces talents et développer ces projets..... Arrêtons de penser petit!
  21. Il ne s'agit pas de contester l'existence ou même l'intérêt des SCA... Ce que je remet en question, c'est l'ambition de développer la fédération principalement à travers le développement des SCA. On ne croit plus assez, à mon avis, au bénévolat et aux associations. Or, je pense qu'il y a déjà assez de SCA et que l'on ne peut pas imaginer dans 10 ans avoir le double de ces structures. Il y a beaucoup de gérant de SCA qui pense comme moi...à Saint-Barth, il y a 5 centres privés de plongée et aucun des gérant ne pense que l'avenir c'est qu'il y en ai 10... Ils pensent généralement qu'il y en a déjà trop et que le gâteau est trop petit pour en nourrir autant. Par contre, il y a encore beaucoup de place pour les associations: on a un club de plongée (le notre), un club de hockey, un club d'apnée,... Si qq voulait monter un club de sirènes ou de rugby sub, je crois que ça marcherai. Et même d'autres asso de plongée.... Et du coup, ça élargirai le gâteau!
  22. Permettez moi de faire part de mon expérience....de tentative de création d'une section aviron dans une association FSGT. Je prend contact avec la FFA et je suis rappelé par un cadre de la dite fédération, je me présente, je suis initiateur d'aviron, j'ai été responsable de club à Marseille et je fais part de mon projet. — de quoi avez-vous besoin? — de tout: de bateaux, d'un lieu pour les mettre, d'argent, d'une sécu,... — mais avez-vous un plan d'eau adaptée ? — ça oui, on a une côte abritée, j'y rame tous les jours avec ma yole personnelle, c'est parfait — pour le matériel, on va vous aider, j'ai déjà fait le tour des clubs et je vous ai trouvé 3 yoles (une 4 barré et 2 doubles) qui ne sont pas de première jeunesse mais qui vous seront données, il n'y aura que le transport à payer. Pour présenter vos arguments à la collectivité, je vais vous mettre en contact avec X qui est un peu un spécialiste de la création de club... — je dois vous dire que nous sommes affiliés FSGT et que nous ne sommes pas sûr de nous affilier à la FFA.... — Aucune importance! Le but de la FFA c'est le développement de l'aviron et pas celui de la fédération, on vous aidera dans tous les cas... même si on préfèrerait bien sûr que vous nous rejoignez... // Vous imaginez cela à la FFESSM???//
  23. Une autre de mes fédérations de coeur est la fédération française d'aviron dans laquelle j'ai exercé des responsabilités au niveau club et au niveau ligue. À la FFA, il y a un paradigme opposé à celui que l'on rencontre à la FFESSM. 90% des responsables FFA pensent que le développement du bénévolat est quelque chose d'inéluctable, que cela correspond aux aspirations de la société: les gens ont de plus en plus envi de s'investir gratuitement, de donner un sens à leur vie par l'engagement associatif. Evidemment cette croyance est corroborée par le nombre de cadres fédéraux d'aviron (initiateurs, éducateurs, entraineurs) qui est en augmentation... contrairement à la FFESSM. Mais quel est la cause, quel est la conséquence? Mon avis est que c'est parce que à la FFESSM l'on n'y croit plus que cela bloque et pas le contraire! Bref que la cause (et donc la solution) est dans les choix politiques!
×
×
  • Create New...