Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

alofi

Membres
  • Posts

    860
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9
  • Country

    Saint Barthélemy

Everything posted by alofi

  1. Pour moi, un niveau 3, c'est d'abord quelqu'un qui connait bien ces limites, suffisamment pour pas que la législation ne lui en impose... On ne pourra jamais lui donner toutes les expériences du monde... un niveau 3 tropical n'aura pas l'expérience de la plongée en carrière... l'amener à 50m ne change rien. Et personnellement, je pense que notre cursus de formation doit continuer de permettre d'accéder à l'autonomie complète, et même aux monitorats, sans jamais obliger quelqu'un à plonger à l'air sous les 40m! C'est bien ce que je dis
  2. Non ce qui est obligatoire ce sont des plongées dans la zone 45-50m. Et c'est déjà, à mon avis, une c°nnerie!
  3. À mon avis, il y a un problème statutaire. La FFESSM devrait se doter d'un conseil d'administration élu par l'assemblée générale (comme aujourd'hui le CD) mais à la proportionnelle avec prime majoritaire. Ainsi "l'opposition" serait représentée et même avoir des missions. Et on garderai comité directeur resserré (9 membres par exemple) mais élu et révocable par le conseil d'administration.
  4. Merci... Voui, le clapet d'admission du premier étage est une bonne piste... Je pense que si le problème était au second, la soupape de surpression entre les étages 1 et 2 sifflerait?
  5. Mon propre baptême, dans la calanque ronde de l'île de Calseraigne à Marseille s'est fort bien passé: ce fut un coup de foudre pour la plongée. Aujourd'hui moniteur, je fais pourtant très peu de baptême en milieu naturel, même si on me le demande souvent. Je préfère une première immersion (au moins) en piscine. Selon la personne, je lui propose dans la séance quelques exercices et la seconde immersion est en mer, où je lui propose de faire quelques séances piscines en premier... Au final, je ne prend pas grand risque d'avoir des baptêmes compliqués. Par contre, j'ai souvent des plongeurs qui ont déjà fait un baptême (ailleurs!) et c'est parfois rocambolesque: choix du site inadapté, non respect de la réglementation, breifing aléatoire, matériel défaillant, .... Le ponpon revient à une de mes collègues qui a eu droit à tout cela à la fois et qui a terminé avec un barotraumatisme de l'oreille suffisamment grave pour se voir définitivement contre-indiquer la plongée...
  6. Notre Bauer PE100 a un soucis: il gonfle très lentement ( 2,5 fois plus lentement que d'habitude). Peu importe la pression, il est autant ralenti à 50 bars qu'à 220 bars... Pas de fuites d'air par les soupapes de surpression et pas de problème au filtre à air.... Cartouche changée également. Rien de particulier au niveau bruit... Avez-vous une piste?
  7. Si un accident de plongée se produit dans une structure commerciale, si aucun certificat médical n'a été demandé et s'il est démontré que cet accident aurai pu être évité suite à une visite médicale simple (pas évident à prouver), l'imprudence du moniteur pourra être retenu pour décider d'une sanction pénale. La phrase: "Le certificat médical est obligatoire pour la prise ou le renouvellement d'une licence." ne signifie pas que lorsque l'on ne délivre pas de licence, on peut se soustraire aux obligations de prudence... Mais jusqu'où aller dans les obligations de prudence? Le juge considèrera certainement que les règles définies par la fédération délégataire constituent la norme de prudence. Donc en dehors des premières plongées (équivalent pack découverte), l'obligation existe, à mon avis, même si elle ne fait pas partie du droit positif. Site ANMP:
  8. Tout dépend du point de vue. Pour moi: 35° et + : trop chaud 30° à 34°: très agréable: 26° à 29°: agréable 22° à 25°: froid 18° à 21° : très froid 17° et -: bonne température pour l'anisette (uniquement)
  9. Oui, pour les formations à deux balles.
  10. Les autres.... ça dépend ... souvent possible mais souvent avec un petit complément au niveau de la formation... Comme dit plus haut la formation de "nos N3" est plus large que ne la formation minimale N3
  11. Pendant ma formation MF1, j'avais beaucoup de peine à appréhender le N3... une formation moins évidente que les N1, N2 et N4. J'ai finalement compris le N3 quand j'ai dit à mes élèves: en fin de semaine, vous serez N3: cela signifie que dimanche vous pourrez prendre le bateau et partir seuls plonger. Vous serez capable de gonfler vos blocs, de vous dépanner en cas de petit soucis matériel, d'assurer la sécurité et de respecter la réglementation. Voilà, ici, les N3 ont les clés du bateau (c'est une image le bateau n'a pas de clé!) . Du moins les N3 que nous avons formé. Et du coup, tout le monde comprends ce qu'est un N3. Et chez vous ?
  12. La solution que nous avons trouvé, c'est de laisser les stabs XXXS toujours attachées au blocs et de tenir la sangle par un colson....
  13. Le 20CV était à mon avis le bon choix relativement à notre stratégie. Un 30CV aurait été difficile à manipuler à la barre franche et un 15CV un peu léger pour pousser le bateau bien plein. Quant à la marque Tohatsu.... En 18 mois, nous avons eu à remplacer le coupe-circuit et à renforcer l'axe qui tient la barre franche qui montrait de sérieux signes de fragilité. Je ne pense pas que l'on aurait eu les même désagrément avec une marque comme Yamaha... Mais au niveau prix.... Tohatsu est bien moins cher qu'un Yamaha.
  14. Et puis, oui, ce n'est pas fragile : )
  15. J'ai choisis la seconde option: pas de rack. Les blocs gréés sont chargés à l'avant et arrimés à l'aide d'une corde. Noter que les blocs de l'association sont des 10L et moins. Plusieurs membres disposent de bloc 12L long cependant. un seul a un 12L court (pas top ici)... On ne fait pas de bascule arrière mais on s'équipe dans l'eau (un seul plongeur reste sur le bateau pour passer les blocs). Pour remonter dans le bateau, l'échelle est inutile: on attache l'équipement à un mousqueton, un coup de palme et on est à bord. Ensuite pour remonter les blocs, on se met à deux: les plongeurs restés dans l'eau poussent au culot. On prévient ainsi le risque d'un bloc qui écrase un pied.... Dans toutes les manipulations de blocs, il n'y a qu'une personne sur le bateau
  16. Dans notre association (60 adhérents; zone Antilles) nous avons choisi un bateau léger le Whaly 435 équipé d'un moteur 20CV Tohatsu avec barre franche. Je voulais vous faire un retour d'expérience après 1 an et demi d'utilisation. * Le bateau est très économique: autour de 4290€ à l'achat pour le bateau et le moteur (frais de transport en sus); très faible consommation d'essence (2 à 5 litres par sortie) * Le bateau nécessite très peu d'entretien. Il est sorti une semaine de l'eau pour antifouling et vidange du moteur. Nous n'avons pas besoin de remorque: une fois le moteur sorti, on le soulève facilement à 6 * Le bateau emporte pas mal de poids et de plongeurs sur des sites très proche (navigation très abritée). La plaque indique 910 kg et 12 personnes en catégorie D et 8 personnes et 690 kg en catégorie C. On a déjà mis 10 plongeurs ( 4 adultes et 6 enfants avec leur équipement - blocs de 4L,6L et 10L). On met fréquemment 6 (ou 7 pas trop gros) plongeurs pour aller vers des sites où on trouve 50cm de houle. * Le bateau permet aussi d'atteindre des sites plus éloignés ou avec un peu plus de mer mais avec un petit effectif ( 2 ou 3 plongeurs). Il a un bon comportement en mer malgré son fond plat * En 18 mois, le bateau a déjà transporté 1300 plongeurs.... Au final, je ne vois pas comment on aurait pu faire un meilleur choix. J'avais quelques hésitations à acheter ce genre de bateau. Beaucoup d'asso dans notre situation font le choix d'un semi rigide de 5,5m... bien plus coûteux tant à l'achat qu'à l'entretien... Bien sûr, il est adapté à notre situation: la plupart des sites sont proches et atteignables sans sortir de la baie.
  17. Vous l'aurez deviné, beaucoup vont parler du profil inversé le second jour. Mais, moi, ce que j'attends avant tout c'est que le candidat N3 réagisse au projet de descendre à 40m lors de la première plongée alors que le plongeur de l'exercice n'a pas plongé depuis 6mois... On sait tous que c'est cela qui tue des plongeurs (cf plongée de printemps en Méditerranée) !
  18. Je relance le sujet. Rien de plus depuis 2017 sur la question. Dans ma formation, on m'a interdit les profils inversés de façon très rigoureuse ("Interdiction de plonger à 12m l'après-midi si tu as plongé à 10m le matin!") Foutaises? Si tu pars une aprem pour une 30m alors que le matin tu as fait une 20m, pourquoi ce serait plus dangereux que si tu as fait une 40m le matin?????
  19. On a deux infos d'un coup: les élections ne sont pas invalidées ce qu'il se passe sur le forum arrive aux oreilles du président de la 2F Merci fredphotosub!
  20. Tant que le but de la 2F est de développer la 2F, c'est logique. Le jour où le but de la 2F deviendra de développer la plongée, cela deviendra illogique.
  21. Ce qui définit un établissement d'APS n'est pas l'existence d'une déclaration (association) mais la réunion de trois éléments: pratique d'une activité physique ou sportive un équipement sportif fixe ou mobile une certaine durée
  22. "participation délictueuse à un attroupement" (livre IV du code pénal) GJ (Gilet Jaune)ou GP, il faut choisir... Si le législateur ne voulait cibler que les délits inscrits au FIJAIS... il aurait pu l'écrire....
  23. << Nul ne peut exercer les fonctions mentionnées [...]à titre rémunéré ou bénévole, [...], ni intervenir auprès de mineurs [...] s'il a fait l'objet d'une condamnation pour crime ou pour l'un des délits prévus >> (article 212-9 du code du sport) Il ne me semble pas que l'interdiction cesse avec l'effacement du casier....
×
×
  • Create New...