Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Noserider40

Membres
  • Posts

    507
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Everything posted by Noserider40

  1. Un 32/68 c'est de l'Heliox ? C'est préférable de poser ces questions à tes formateurs. Apparemment ils ont des précisions qui pourront être utiles. Ne pas griller les étapes trop vite aussi.
  2. Bonjour à tous, Depuis trois, l'association, Les Aquanautes de Capbreton dans les Landes, travaille pour un projet de récifs artificiels récréatifs. Il y a eu surtout beaucoup de concertation, des rendez vous, quelques expérimentations et même des visites d'autres récifs. Car ces récifs se veulent être participatifs et ouverts à tous. Pour cela nous allons immerger des modules et des structures dans une concession de 25 hectares sur un fond de 20m. L'objectif est de créer sur cette concession six spots de plongées différents. D'autres modules occuperont également le site mais à d'autres fins. Mais pourquoi ? Pour créer des sites de plongée originaux accessibles aux débutants comme aux plongeurs expérimentés. En effet, dans ces profondeurs de 20m nous n'avons ici que du sable. Les roches et épaves sont plus profondes. Du coup, le moindre caillou devient, tel un oasis dans le désert, colonisé par la vie sous marine. Et cela très rapidement. Le nombre de poissons peut y être très impressionnant. Du coup, ces récifs pourrons servir à plein de projets : La formation de plongeurs ou de cadres, l'exploration évidemment, l’accueil de groupes ou de classes de mer, des stages de bio, développer la plongée pour les personnes en situation de handicap, créer des sections enfants. Mais surtout les plongeurs du sud des Landes ou même les vacanciers auront des spots complètement originaux ici même. Il y a pleins d'autres avantages à ces récifs. Ils servent de pouponnière pour les poissons du secteur. Nous avons même discuté de leur utilité avec les associations de pêcheurs plaisanciers et leur utilisation possible par les club de pêches, notamment pour les enfants. Enfin, alors que de façon générale nous entendons souvent parler de dégradation de notre environnement, ici il s'agit bien de construction. Le site pourra même servir de lieu d'études pour les universitaires qui pourront se servir des récifs pour analyser les modifications des populations de poissons dues au changement climatique par exemple ; où même étudier la proximité des loisirs avec la colonisation. Des projets pédagogiques avec les scolaires comme des suivis vidéos seront mis en places. C'est en partie pour cela que ces récifs ce veulent être participatifs. Ils seront ouverts à tous. A priori, beaucoup de personnes encouragent ce projet mais finalement l'association reste sans aide pour développer ces récifs. Nous sommes en train de finaliser l'autorisation d'occuper un morceau du sol de la mer, et ainsi avoir ce carré sur la carte dans lequel nous pourrons construire les récifs. Pour cela une étude d'impact est en cours avant dépose du dossier chez le Préfet. Cette étude d'impact à un coût. Et comme ce projet se veut participatif et pour que tous s'approprient ces Jardins du Gouf, nous lançons une campagne de financement participatif. Plus de contributeurs voudront faire confiance dans ce projet en donnant quelque chose et plus d'autres contributeurs participeront. Pour contribuer, il suffit de se rendre sur cette plateforme : https://ekosea.com/fr/crowdfunding/291-les-jardins-du-gouf-capbreton Il n'y a pas de petits dons. C'est le nombre de donateurs qui fera la force de ce financement, notamment pour solliciter ensuite de plus gros contributeurs. De plus cette donation est déductible des impôts. Si vous trouvez que ce projet correspond à vos valeurs, il prendra aussi son essor par le partage que vous en ferait dans votre entourage... Alors, Lisez, contribuez et partagez Merci pour votre attention. Les Jardins du Gouf, Capbreton. - Ekosea - Plateforme de crowdfunding dédiée à la mer et à l'écologie
  3. Je participe ! voilà un bel exemple d'utilité des forums et autre sources de partage. J'ai pu utiliser ces fiches et j'espère pouvoir le refaire. Bon courage pour le travail annoncé. Nicolas
  4. Bonsoir, Est ce que parmis vous certains ont essayé les palmes Go de Scubapro ? Quel est votre ressenti sur ces palmes ? Merci
  5. Pourquoi repartir à mi profondeur apres une remonté rapide ? Pourquoi pas plus de deux plongées /jours ? Et donc pourquoi ne pas prendre l'avions avant 24h ... > ce sont des procédures de tables. Le principe des procédures c'est qu'elles puissent servir pour une majorité des plongées. Or, puisque tu utilises un ordi (et même joue avec le"no déco") alors suis les indications de ton ordi. Souvent dans les menus (régulièrement pas trop loin du mode plan, il ya le niveau de désaturation ; à ne pas confondre avec certains compte à rebourg comme évoqué plus haut.) Et passes de bonnes vacances
  6. Si ton inquiétude légitime est la réaction à l'essoufflement, alors en tant que formateur demande à tes collègues qui forme les guides de mieux les former. Un essoufflement d'un PE est une erreur du GP. Ensuite comme dit aussi plus haut, un essoufflement classique pour un PE20 c'est plutôt rare. Un affolement, une angoisse, provoquant une augmentation importante du rythme respiratoire plus souvent. Mais là, c'est du domaine du Psyco. Ceci dit, comme le souligne CMDC, une initiation ou plus sur le contrôle de l'expiration dès les premières séances parait être la solution la plus pertinente à mon humble avis....
  7. Le code du sport n'impose pas de sécurité surface. Certaines structures commerciale se fient d'avantage à ce dernier qu'au décret hyperbare. C'est à leur conseillers techniques, lors de leurs formations, voir à leur syndicats d'aborder la problématique avec leur ministère de tutelle et les aiguiller vers la bonne démarche. Pour les structures associatives, le CdS ne leur impose donc pas. Cependant, les clubs affiliés à la FSGT doivent fonctionner avec une sécurité surface car le respect de la normalisation ISO le nécessite. Enfin, à mon simple avis, le bon sens d'un DP, surtout s'il ya plusieurs palanquées en immersion, invoque grandement ce besoin.
  8. Merci pour vos aides. En ce qui me concerne il s'agit du modèle 2G. Mais il me semble que les codes signifient la même chose entre les différents Aladin. Dans la notice, il n'y a que la signification du code E3 > batterie faible. Le mien affiche E20. Je vais tenter un mail via le service commercial Scubapro.
  9. Bonjour, est ce que quelqu'un aurait un document ou un lien indiquant les significations des codes erreurs des ordinateurs Aladin Uwatec/Scubapro ? Merci par avance.
  10. Bonjour, le club associatif Les Aquanautes à Capbreton propose une conférence-débat afin de présenter son projet de récif artificiel récréatif. Cette rencontre aura lieu ce Vendredi 24 mars à 18h à la salle Ph'art du Casino municipal, face à la mer. https://www.facebook.com/villedecapbreton/photos/a.1505232289732724.1073741828.1503906536531966/1835918083330808/?type=3 https://www.facebook.com/Les-aquanautes-589391591076546/
  11. Pour les secours (plongée) en mer ou eaux intérieures, il faut compter aussi avec les scaph pros. Certains types de secours sont soumis à un types d'appels d'offres. C'est à dire que certaines sociétés se tiennent disponibles rapidement pour une catégorie d'interventions (comme des ambulances privées avec le secours aux personnes par exemple). On voit alors une diminution des effectifs (secours) plongeurs, comme pompiers ou Gendarmerie, par soucis de réduction des budgets. Et donc une augmentation de ces intervenants privés. L'effort financier est passé de l'argent public à celui des assurés.
  12. dans la description on peut lire : " Connexion aux cellules par fischer"
  13. Juste parce que tous les lecteurs de ce post ne sont pas des experts ; ces paliers intermédiaires sont des planchers alors que les paliers obligatoires sont des plafonds. Merci Nobubble pour cette vulgarisation claire.
  14. Bravo Jeff d'avoir agit. La probabilité qu'elle puisse éventuellement être réanimé a été augmenté par ta réaction rapide et le fait que tu ais pu faire alerter rapidement finalement. Ce massage précoce était un facteur favorisant. Dans les réanimations en solo, gérer les 30 compressions puis les 2 insufflations au Bavu ne sont pas aisées (repositionnement pour LVA et maintient du masque et pression du ballon). Cela entraîne une perte d'efficacité en général des compressions, qui dans ce cas étaient celles qui fallait favoriser. Dans l'entrainement des équipes de secouristes, on essaye de perfectionner le passage de l'un à l'autre et justement de minimiser le temps alloué aux insufflations. Certaines évolutions prévisibles dans la RCP seront peut être de passer à 60/2 par exemple. Je précise cela pour justement illustrer d'avantage ce qui a déjà été dit plus haut, que dans ce type de réanimation (causé par arrêt de la circulation avant arrêt respiratoire) les compressions thoraciques sont le geste à favoriser. Encore bravo Jeff.
  15. et que devient Big blue sea de Playa Blanca ? Valeri était super arrangeant, je ne retrouve plus son site internet....
  16. Par leur fonctions. Ex, ils sont en formation de Guide : "les guides, on va y aller! " Ils sont en formation de moniteur, pareil "les moniteurs vous préparer la séances d'après". Ils sont en formation de PA40, "Allez les autonomes, on va embarquer..." Bref, le but est de les mettre en responsabilité dans la qualification qu'ils sont en train d'acquérir. Et cela même par le fait (respect) que leur formateur les considère déjà en cours d'acquisition de cette compétence...
  17. Ne pas confondre des épisodes épiques "d'hommes à la dérives" à des usages communs de "hot locaux" des courants. Pour certains il s'agit d’usage communs. En d'autre terme, ce qui peut paraître extrême pour certains n'est que commun pour d'autres. Pour ce qui concerne de mon expérience des remontées en pleines eaux/ plein courant, c'est qu'il ne s'agit aucunement de plongée solo mais bien d'un partenariat avec le bateau. Souvent ces problèmes de dérives ont pour origine des problèmes de vision/repérage par l'équipe de surface (oui, c'est un travail d'équipe). Contre jour, clapots masquant les bulles, courant de fond différent de la surface, contre temps entre la récupération des différentes palanquées, etc... ). Bref, seuls ceux pratiquants ce genre de plongées peuvent en juger des problèmes....
  18. PS : rappelez vous jeunes apprenti N2, le concept de la conso surface de 20L/min.aussi flou que d'autre concept, puisque je ne consomme pas en surface et que mon mano je le lis en bars.... et bien les 3b /min de DTR me semblent à ce niveau beaucoup plus appréhendables que cette conso théorique fictive... Juste une question de positionnement en tant que débutant.
  19. Bizarre, au lieu de lire les sujets polémiques, ce thème (ultra) pertinent est abordé depuis des lustres dans ce forum... à tel point que nous en avions presque oublié l'auteur . Qu'il en soit remercié grandement dans ce post. Merci Bardass. L'école de plongée française (comme dit dans le CDS) s'en trouvera grandi si elle utilise ce moyen de plannif' opérationnel. Pour ma part, il est devenu si pratique que j'ai l'impression qu'il a toujours existé. Tous les plongeurs que j'ai dû former et qui l'utilisent ne peuvent concevoir qu'on faisait différemment avant. La recette a même été proposée efficacement outre frontière... Certains en recherchent encore les travers, ça marche super bien. Je ne sais même plus comment faire autrement. (Et puis j'ai pas de calculatrice étanche). Nicolas, archi fan depuis un moment et ayant formaté un paquet de plongeurs à cet usage.
  20. Et maintenant sur mon Ordinateur de plongée, je peux demander au fabriquant une nouvelle valeur... Sous la DTR, en ayant été dans le menu "taille du bloc" avant la mise à l'eau, s'affichera en live la pression nécessaire pour cette DTR.
  21. oui mais requalifiée , sinon, en plus du bateau faut aussi le compresseur
  22. alors pourquoi préciser Mon argument n'exprime pas la raison de 10 ou 6 ou moins de RA. Mais encadré/autonomes, bref proposer des abréviations de formations N3 à des gens satisfaisant largement les compétences d'autonomie comme dans le cas soulevé par Searil, style VAE. Merci, c'est aussi ça le forum, quand on peu apporter quelque chose....
  23. oui, ça c'est le bon sens. Le sens de la deuxième ligne quotée exprime une dérive. Celle de prétexter de l'encadrement. Et pour préciser aussi ce sens à Whodive, encadrer ce n'est pas exclusivement faire le cobaye dans des plongées yoyo. Etant dans un club côtier recevant beaucoup d'autres clubs des terres, on observe un peu le manège....
  24. ca sort que dans beaucoup de club les encadrants ne paient pas leurs plongées.. Du coup, trop d'autonome = moins d'encadrement. > plus de plongées à payer Cqfd
  25. Laurent LGF Président !! il a fallut attendre 60 posts pour que la bonne réponse apparaisse. Bon nombre de personnes fustigent le CdS alors qu'il permet des souplesses plus étonnantes qu'ils leur semblent. J'aurais tendance à dire qu'ils confondent le cadre réglementaire avec les règles fédérales... Une fois compris ça, on lit le CdS et trouve pas mal de réponses... ou pas, ce qui est aussi un début de solutions. Le nombre de N1 étonnés qu'on leur laisse l'autonomie à 12m. C'est cool on parait super cool Searil, ton carnet de plongée ? ... ah bien. tu veux faire quoi ? PA40 et zou ! Ca peu même marcher sans carnet.
×
×
  • Create New...