Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Doliprane

Membres
  • Posts

    148
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France
link1
link2
link3

About Doliprane

  • Birthday 12/14/1989

Personal Information

  • Localisation
    Vieux-Habitants
  • Profession
    DEAL Guadeloupe

La plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N3 - PN-C
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

542 profile views

Doliprane's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Conversation Starter
  • Dedicated Rare
  • First Post
  • Collaborator
  • Week One Done

Recent Badges

64

Reputation

  1. En Corse, le plus beau site accessible à la palme que j'ai pu faire, ce sont les îles Bruzzi, au nord de Pianottoli. Le site est en réserve naturelle (pas de chasse), et assez peu visité, par contre il faut marcher un petit peu (entre 30min et 1h ) pour trouver des criques où tu pourras être seul
  2. Mes sources sont directement issues du PNA Tortues Marine, les indicateurs sont fiables (grosse étude statistique à paraitre en 2022). Pour les observations, c'est subjectif, en 6 ans, j'en vois quasiment à chaque sortie PMT/Apnée en côte sous le vent, et à 100% en PMT à Malendure ou à Rivière sens (temps de recherche = environ 5 min). Par contre en plongée c'est plus rare... sauf les lieux où il y a peu de plongée (elles sont toujours là au sec paté, toujours vers deshaies etc.) De là à faire un lien avec le dérangement qu'elles subissent et le fait qu'elles soient moins vues en plongée bouteille Après, les plus grosses pression ce sont les mangoustes, les chiens, la pêche, l'aménagement anarchique du littoral etc.
  3. Jet et bateau à fond de verre, rien qu'au niveau sonore c'est très limite + collision potentielle avec la faune (mais ça concerne effectivement tous les bateaux). Après, les coraux s'en moquent un peu... reste l'impact de tout les passagers lâchés pour barboter par chacun de ses bateaux à fond de verre qui embarquent un paquet de touriste (ou non) bien badigeonnés de crème solaire, il "suffirait" d'interdire cette dernière, mais parait-il que sanitairement, c'est compliqué... Et sur le fond, réduire la pression plongée, ferait le plus grand bien aux îlets, mais c'est un autre débat (on a la réserve de Petite Terre pas loin qui limite le nombre de touristes à la journée pour avoir un autre exemple de gestion).
  4. Vu le budget alloué aux Parc nationaux, c'est un choix de faire peu de contrôle et beaucoup de com'. Sur la baisse de fréquentation, ça ferait du bien aux îlets, quand je vois la faune qui était présente pendant le confinement et maintenant... même si c'est dommageable économiquement. @PlongeurSDF après, au niveau des instances que tu cites (je bosse en DEAL), que ce soit Parc, institutions etc, il y a, comme partout de nombreuses personnes motivées en local, mais de nombreux blocages "hiérarchiques", on essaie quand même On est clairement pas assez nombreux face à la somme de travail (les services biodiversité n'ont pas l'ambition en ressources humaine de la richesse des territoires, choix politique). Sur le CNRS en Martinique... no comment, par contre, en Guadeloupe, un gros projet est en cours, afin de travailler, de concert avec le milieu de la pêche, pour éviter les captures accidentelles de tortues (en prenant tous les aspects financiers, techniques, sociaux etc en compte), qui pour le moment se déroule pas trop mal. Des erreurs, il y en a, mais d'un point de vue personnel, je trouve que les choses s'améliorent petit à petit (même si c'est leeeeeeeeeeeeeet). Plus globalement, on manque cruellement d'associations, et de réel scientifiques (ou biologiste) constructifs pour dénoncer les manques des institutions et des collectivités, proposer des actions réalistes, etc. Pour finir sur une note positive, après des années de plan national d'action visant à protéger les tortues, malgré certains dysfonctionnements dont certains que tu cites et qui sont malheureux, les derniers indicateurs sur les suivis des populations vont plutôt dans le bon sens (ouf je bosse pas pour rien ^^). Encore une fois, il manque des moyens de contrôle et de police (l'OFB en local faut ce qu'elle peut).
  5. Quelques news en off à prendre avec des pincettes, il semblerait qu'il y ait quelques guerres d'égo et de personnes derrière cet arrêté, qui vise clairement les clubs... et une volonté de relâcher un peu la pression humaine sur les îlets... (si on pouvait interdire cette saloperie de bateau à fond de verre, et les jets ski déjà...) Assez triste, il y a tellement à faire sur cette "réserve", surtout en intégrant intelligemment les pro dans la démarche. Encore ce week-end, beaucoup de monde, et du cata à l'ancre dans la réserve histoire de bien bousiller les herbiers. C'est pourtant pas les bouées qui manquent. Le bateau du parc, comme a peu près tous les jours de la semaine était soigneusement à sa place, amarrée à sa bouée, à quelques dizaine de kilomètre de là... heureusement que quelques clubs jouent les policiers mais bon...
  6. Déjà un brief et une grosse engueulade sur le bateau quand il y a dégât sur le corail ou les éponges ce serait pas mal (déjà vu, mais trop rare). Il y a aussi un gros manque de contrôle (du parc) et d'amendes, mais c'est un autre débat.
  7. Pour les associations, et parfois les clubs, c'est parfois (souvent pour les caraïbes), sans tenir compte des avis scientifiques et réglementaires, pour des résultats pas des plus probants. C'est un peu la mode du moment de vouloir faire de la culture de coraux par exemple. Après, ça ne remet pas en cause les résultats de la vidéo postée.
  8. Pour le moment c'est calme (mis à part quelques tentatives), les gendarmes veillent au grain. A voir après les fêtes. C'est gâcher l'atoumo dans du 62°, ça se boit pur ! (mais la 72 est encore meilleur !), sinon bologne a sortie un parcellaire bio (hors de prix), qui régale les papille !
  9. Et hop 3ème dose faite, au moins ici, pas de file d'attente, de RDV, suffit juste de se pointer au centre D'après l'infirmière, plus de monde quand même par rapport aux campagnes précédentes (peut être les fêtes de noël s'approchant).
  10. Pour plonger, ça ne pose aucun problème. Pour le reste, c'est vraiment très changeant, avec des désagréments plus ou moins forts sur les plages de Sainte-Anne, Gosier, Saint-François et certains de Marie Galante et La Désirade (j'y vais très rarement). La DEAL de Guadeloupe publie chaque semaine un bulletin sargasse : http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr/bulletins-ou-syntheses-hebdomadaires-2021-r1301.html Il y a aussi pas mal de doc : http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr/sargasses-r999.html Après pour le ramassage, c'est plus compliqué car de responsabilité de chaque commune. Sauf que les ramassages doivent éviter d'impacter les plages et notamment celle où pondent les tortues, et que les communes ont plutôt envie d'y aller au tractopelle, d'où parfois une inertie sur la réaction en face du problème. D'autres communes n'ont juste aucune volonté à agir, se contentant de récupérer les subventions, ainsi (je bosse en DEAL justement), on a vu du matériel type tractopelle, acheté sur des subventions sargasse (via fonds état), utilisé par la commune sur d'autres chantiers... voir revendu (ou donné...) à des particuliers/entreprises. Il y a aussi le personnel communal qui ne veut pas du travail de ramassage, car jugé trop fatiguant/dangereux à cause des émanations etc ( du coup en envoie le RSMA qui est bien content de le faire). Après, en 2020 et 2021, je trouve qu'il y a eu moins d'échouage que les années précédentes (après encore une fois, je ne fréquente trop les coins où elles s'échouent, et ça ne m'a jamais dérangé pour plonger).
  11. Toujours pas de réponse du Parc en interne en tous cas ... Sur les palmes, vu le nombres de plongeurs avec des palmes d'apnée qui font n'importe quoi c'est pas totalement déconnant, 45 cm par contre... Après, je te rejoins totalement sur la pêche dans le parc, le manque de contrôle, voir de présence du Parc dans ses eaux, la rédaction douteuse de l'arrêté... MAIS clairement le milieu de la plongée, encore plus sur Malendure (et j'en suis) n'est pas non plus très proactif dans le domaine de la protection environnementale, donc jouer les vierges effarouchées ...
  12. Heureusement pour les clubs qu'il n'y a pas souvent de contrôles Sinon, c'est en discussion au Parc et une réponse devrait être donnée sous peu, sur comment bien lire l'arrêté en question (et qui devrait être dans le sens de laisser les particuliers continuer à prendre tranquilou leurs photos personnelles).
  13. Je m'étonne quand même de la part des Heures saines : - de la réaction 4 mois après la prise de l'arrêté; - de l'interprétation de l'AP (le titre parle bien d'encadrement des activités commerciales); - de ne pas avoir posé la question au PNG avant de le mettre sur FB. A coté de ça, sur Malendure, les clubs de plongées sont, je trouve, très mauvais sur l'aspect prévention et protection de l'environnement... du coup leur légitimité à gueuler sur un AP de protection de l'environnement ...
  14. L'arrêté n'est pas très clair, mais il me semble que cela concerne les prises de vue à objectif professionnel : http://www.guadeloupe-parcnational.fr/fr/le-parc-national-de-la-guadeloupe/reglementation/prises-de-vues-et-de-sons-en-coeur-de-parc " Les tournages et prises de vues autorisées sans autorisation préalable Les tournages, prises de vues et de sons réalisées en cœur de Parc hors cadre professionnel ou commercial, avec du matériel individuel et portatif, n’engendrant pas de dérangement ne nécessitent pas d’autorisation de la part de la directrice de l’établissement public. En revanche, tout survol à titre privé est interdit." Si besoin d'une confirmation, je peux en toucher un mot aux collègues du parc A ma connaissance, leur plan de contrôle des plongeurs est surtout sur ceux qui prélèvent dans le parc, et les sagouins qui palment dans les coraux (et les monos des heures saines sont pas les plus regardant...). Après, vu le peu de moyen alloués à la police de l'environnement, le risque de PV est malheureusement très faible.
  15. Pardon, mais je m'étouffe en lisant que les syndicats auraient contrôlés le moindre truc durant les derniers événements >_< Sinon, merci pour les autres éléments de contexte. Dans tous les cas, pour le moment retour à la vie normale (même s'il parait qu'il y a un couvre feu dans certaines communes )
×
×
  • Create New...