Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Doliprane

Membres
  • Compteur de contenus

    103
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Country

    France
link1
link2
link3

Réputation sur la communauté

38 Excellent

À propos de Doliprane

  • Rang
    Plongeur en haute mer
  • Date de naissance 14/12/1989

Informations personnelles

  • Localisation
    Vieux-Habitants
  • Profession
    Géologue

La Plongée

  • Féderation(s)
    FFESSM
  • Niveau en plongée
    N3
  • Professionnel de la plongée
    Non

Visiteurs récents du profil

329 visualisations du profil
  1. Le sec-paté est toujours bien en place ici, avec quelques belles surprises Effectivement, l'eau commence doucement à se réchauffer, et en plus on évite de justesse un confinement strict pour le moment, profitons !
  2. Idem ici, même à 30 ans voir moins, on est placé sur liste d'attente et pour peu d'être flexible sur l'horaire (entendre arriver dans l'heure une fois l'appel reçu), c'est fait dans la semaine.
  3. Même ressenti, double plongée pascale ce week-end à Bouillante, personne dans l'eau ou presque, et la faune aquatique beaucoup moins farouche qu'habituellement. Même après le confinement, les poissons n'étaient pas aussi peu craintifs. Avec en plus le chant des baleines dans les oreilles, on est pas si mal. Ça a été l'occasion pour une grosse pallanquée d'ami de reprendre la plongée 1 mois après avoir eu la covid, tous les voyants au vert, malgré une très légère surconsommation pour l'un d'entre eux.
  4. Doliprane

    quel parcours suivre

    Pour bosser régulièrement, en DOM, avec des biologistes plongeurs, que ce soit des organismes publics ou des bureaux d'études. La très grande majorité de leur formation c'est : N3 + certif Classe 1 mention B pour la plongée et un bac +5 (master ou ingé) voir thèse en écologie au niveau formation. La classe 1 B peut parfois se faire financer par ton employeur (ça se fait par ici). Les gros plus, comme cela a déjà été dit, c'est ton expérience pro (stages, bénévolat en association, etc).
  5. Pour se loger, ça fait 4 ans que je passe par Airbnb, pas mal d'offre à bon prix. Pas encore eu de mauvaises surprises. Concernant les structures : Sur Basse-Terre : https://infiniplongee.com/ Propose maintenant le nitrox, meilleur club selon moi pour aller faire le sec-paté. Pas mal de plongées sympa pour les niveaux 2+ (tombant delgrès, plongée "tarpons", dérivante à Rocroy, epave de l'augustin fresnel). Si tu fais de la photo, Fanny et Stéphane seront ravis de te montrer un peu de macro (un des rares clubs où tu n'es pas limité à 20m/1h d'ailleurs).
  6. D'un point de vu plongée ça se vaut, avec peut-être un poil plus de "profondes intéressantes" en Martinique. Coté PMT/apnée et coté rando, avantage Guadeloupe (plus de faune visible en PMT, plus de variété, plus sauvage pour les rando/cascades etc). Et si tu as un peu de temps, la richesse de la Guadeloupe ce sont aussi ses dépendances qui valent absolument le détours , notamment plongistique ( Les Saintes et la Désirade, c'est le mieux que j'ai pu faire dans le coin). Pas de soucis à voyager seule.
  7. https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/retour-des-motifs-imperieux-de-deplacement-de-la-france-vers-la-guadeloupe-920146.html?fbclid=IwAR24b-meaaPLV-wkt1Z3k0AGHaPo1VfLzShorhJh5BR80HVUaNwd3N6qJo0 Fin officielle de la saison touristique.
  8. Ma compagne est AOW+Deep chez SSI , moi N3, aucun soucis en DOM pour se faire des sorties autonomes en binômes jusqu'à 40m. Ça doit être la même chose à l'étranger. Pour la métropole, tu peux peut-être tomber sur des clubs plus relou avec le système PADI/SSI, je connais pas assez pour juger.
  9. Il y a des défilés le soir en tout cas (sans public). Pour le retour de MG, c'est souvent le bazar (dommage d'ailleurs des journées relaxantes pour finir par un embarquement stressant ) @pparisTu as plongé à MG ? J'en ai pas des souvenirs impérissables, avec un club un peu trop militaire à mon gout, mais j'aimerais bien retester à l'occasion (on m'a parlé de plateau vers -40/50m au sud avec potentiellement un peu de gros)
  10. J'avais jamais entendu parler de ça, merci pour l'astuce, malheureusement elles sont doucement de retour. Et pas de soucis à les utiliser, elles sont déjà arrachées et viennent s'échouer sur les côtes, pour le malheur des riverains (odeur assez insupportable). Et comme elles stockent un paquet de saloperies (plombs, cadmium, pesticides, on ne sait pas encore trop quoi en faire).
  11. Pour contextualiser, il y a le type de public visé et le pouvoir d'achat qui va avec aux saintes, je me fais pas de soucis pour eux (d'ailleurs ils affichent bien complets). Pas sûr que le site internet leur serve énormément d'ailleurs. Donc oui c'est cher, mais les plongées ailleurs en Guadeloupe sont pas vraiment dans les mêmes gamme de prix, au contraire. Par contre , si c'est bien eux que j'ai croisé au resto hier, c'est pas vraiment "des petits jeunes qui en veulent" (et ils avaient la visite d'un magnifique clone du commandant Cousteau, avec tout l'attirail, bonnet
  12. Le club a ré-ouvert il y a quelques temps, je voulais tester ce week-end mais ils sont full de chez full. Et hors de question de mettre un orteil dans l'autre club... Beaucoup beaucoup de monde aux Saintes en ce moment en tous cas, les locs sont toutes pleines (et vaut mieux pas plaisanter avec les masques ou les rassemblements :p)
  13. Plutôt le contexte, j'ai été assez peu témoin de ces comportements les années auparavant. Sur le coté français, pas convaincu non plus, on aime bien s'auto flageller, mais des malpropres, malpolis etc, on en trouve partout. La directrice locale de l'ARS vient de parler à la radio... les contrôles sont pas pour tout de suite.
  14. Ça tient plus de l'anecdote et d'un ressenti global, mais en vrac port du masque aléatoire, et râlage quand les restaurateurs ou les rappellent à l'ordre (vu aussi dans un centre de plongée). Comportements assez égoïstes et exigeants sur a peu près tous les services (c'est pas toujours parfait loin s'en faut, mais il y a des manières d'amener les choses). Annulation des activités à la dernière minute, à tel point que le club de plongée de Basse Terre à mis un holà en imposant des arrhes pour toute réservation. La manne financière n'est pas anodine, mais y'a une petite grogne,
×
×
  • Créer...