Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Yinch

Membres
  • Posts

    102
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    Switzerland
link1
link2
link3

About Yinch

  • Birthday 03/01/1984

Personal Information

  • Localisation
    Suisse
  • Passions
    Respirer sur une bouteille dans l'eau et sur terre
  • Profession
    Economiste

La plongée

  • Féderation(s)
    PADI + TDI
  • Niveau en plongée
    intro to cave, Nitrox avancé, 45m
  • Professionnel de la plongée
    No

Recent Profile Visitors

499 profile views

Yinch's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • First Post
  • Collaborator

Recent Badges

35

Reputation

  1. Bonjour, J'utilise pas mal de redondance dans mon matériel. Même si ma configuration est souvent superflue dû au fait que la majorité de mes plongées sont peu engagées, j'apprécie de pouvoir développer une certaine "habitude" à son utilisation. Lampe, une principale déportée et 2 backups Deux masques Flottabilité à double vessie Deux lignes de détendeurs et manomètres en sidemount Deux moyens de coupe Un embout buccal de rechange Un mousqueton double pompe de rechange Un morceau de bungee de rechange Deux parachutes orange et jaune (c'est pas vraiment de la redondance)
  2. Bonjour, J'ai un fait un séjour au Rohanou, mais pas au Utopia, donc pas de commentaire comparatif. Mais je peux sans autre te dire que le Rohanou est endroit confortable, bien organisé avec un house reef très joli et facilement accessible par une belle passerelle. Je n'ai pas suivi de formation sur place donc pour l'OW je ne peux pas conseiller. Bon séjour peu importe ton choix.
  3. Bienvenue, Super on se réjouit de lire tes prochains posts.
  4. Bonjour, Personnellement je trouve que 3 mètres c'est un peu long. Dans une zone de courant, en règle général, plus on s'éloigne du sol, plus on est emporté par le courant. Moi, avec un peu moins d'un mètre c'était suffisant. C'est juste l'histoire de se mettre en "drapeau" sans toucher le sol. C'est très utile dans les passes aux Maldives. Après rien n'empêche de faire des essais personnels.
  5. De retour de vacances passées à Marsa Alam au beach safari camp, je suis parti de Genève, Istanbul, Hurgada puis route jusqu'à Marsa Alam. En famille de 4 personnes, aucun problème avec uniquement les certificats de vaccination. Aucun soucis de santé ou sécurité, par contre la zone souffre beaucoup du manque de touristes...
  6. Bonjour, Je viens d’expérimenter cet été le centre de plongée de beach safari camp. Le propriétaire m'a organisé la garde des enfants pendant mes plongées avec mon épouse. La fille qui gardait les enfants parlait très bien français et était très sympathique, les enfants nous accompagnaient et étaient surveillés. J'ai passé un excellent séjour. La nourriture était copieuse, le matériel de location très récent, il y avait de l'eau pour le rinçage, des bouteilles à robinet inversés, de l'air de qualité et bouteilles bien pleines, de l'électricité la nuit uniquement. Ce n'est pas le grand luxe, mais le ratio qualité/prix est vraiment correct. Le propriétaire est fiable et vous organise les transferts ainsi que des plongées dans différents endroits pas trop éloignés du camp. J'apprécie vraiment cette personnalité battante qui malgré la baisse de l’affluence touristique conserve ses activités opérationnelles et est orienté solution pour satisfaire sa clientèle. Je recommande et en cas d'intérêt je peux fournir des informations complémentaires.
  7. Je suis d'accord avec alain.max27, l'argument marketing est clairement surfait et incitatif à un comportement dangereux. Une mini bouteille, une seule ligne de détente de l'air, pas de redondance, c'est clairement insuffisant pour plonger à 50m. Après pour s'amuser dans 3m d'eau sous la coque d'un bateau pourquoi pas...
  8. Bonjour Yoma, Pourquoi être triste d'une piscine de 14'000m3 d'eau non salée à 30C° dans le désert? Moi je trouve plutôt positif ce type d’infrastructure, surtout en comparatif avec l'énergie nécessaire à créer de la neige dans le désert. Un effort particulier semble avoir été fait pour les décors. https://www.20min.ch/fr/story/la-piscine-la-plus-profonde-du-monde-paradis-des-plongeurs-616834537015
  9. Je ne suis pas du métier, j'essaie de me renseigner comme je peux. https://fr.wikipedia.org/wiki/Spirométrie Sur ce site j'ai pu lire que la réserve moyenne inspiratoire cumulée à la réserve moyenne expiratoire était de 4,3 litres. En ayant fait moi-même quelques tests spirométriques lors de mes études, je sais que j'arrive à souffler 3 litres en une fois, et je suis très éloigné du physique d'un apnéiste entraîné.
  10. combien de litres arrive-t-on à insuffler à chaque expiration dans la stab ? Je dirais dans les 3 litres Combien de litres doit-y rajouter à chaque mètre qu'on descend ? sur une stab de 20L remplie à moité d'air qui passe de 10m de profond à 30m, il faut rajouter 5L à 20m pour revenir au stade initial et plus si on veut équilibrer, c'est faisable si on est assez rapide. Sachant qu'on descend grosso modo à 25 mètres/minutes et qu'entre chaque expiration, il faut inspirer aussi sur le fameux détendeur en débit continu... combien de temps pour vider une bouteille dans ces conditions ? Le temps pour vider la bouteille ne sera pas donné par les inspirations, mais par le débit continu et la profondeur de ce débit, à 1500 l/min à 20mètres soit 4'500 l/min équivalent surface ça suffit pour vider deux bouteilles de 12L en 1 minute. combien de temps pour gonfler ? 3 insufflations dans une stab en moins d'une minute c'est faisable, après il faut respirer sur le bloc de déco. L'avantage du débit continu c'est que ça allège les bouteilles principales aussi. Bonjour Brochet, Non ça ne m'est jamais arrivé de respirer sur un débit continu en état de stress. Uniquement sur des phases d'exercices en faible profondeur et sans stress. J'espère que cette situation pourra perdurer Vous avez certainement raison que lorsqu'on se voit mourir c'est une autre histoire.
  11. Merci de nous avoir raconté l'histoire. En effet, c'est une situation terrible à vivre. Caolila a raison, il y aurait à redire sur la préparation avant plongée, mais vu le résultat de l'accident je préfère aussi m'abstenir. Je reste quand même impressionné par le cumul d'avaries et défaillances qui se cumulent. Dans ce cas de figure, au final il n'y a pas eu de perforation des moyens de flottabilité mais uniquement des problèmes d'alimentation en air de ces moyens. Techniquement je pense qu'il aurait quand même pu s'en sortir s'il avait gonflé à la bouche sa bouée, car un débit continue permet quand même d'obtenir de l'air, même si la durée est limitée. Une autre solution aurait été de se mettre la tête en bas et utiliser la bouteille de déco pour s'envoyer de l'air dans la combinaison étanche par la collerette avec le deuxième étage de détendeur du bloc de déco. L'avantage du début de plongée c'est que si on fait l'ascension direct jusqu'à la surface on ne risque pas trop d'ADD. Tout ça c'est facile à écrire assis bien au chaud derrière un écran d'ordinateur, et forcément au fond d'un lac sombre et froid c'est beaucoup plus compliqué à réaliser. Pour les deux plongeurs survivants, ils ont fait ce qu'ils ont pu pour donner de l'assistance. Jamais je n'aurai de reproches pour des hommes qui ont essayé de sauver mais qui n'ont pas réussi.
  12. Je n'ai pas trop d'inquiétude sur l'optimisation de mon matériel. J'ai personnellement une redondance de moyen de flottabilité qui me permet d'être serein en cas de perforation. Mais rien n'empêche de rester curieux avec la méthode d'utilisation du parachute comme palliatif. La donnée de base du premier poste était une plongée solo, et personnellement en étant isolé je n'abandonne pas mes sources d'air pour une remontée de 40m. Je préfère largement remonter les pieds en l'air, sur le dos ou dans n'importe quelle position qui positionne la perforation vers le bas que de risquer de manquer d'air. Quitte même à vider partiellement des bouteilles alu pour les rendre positives. Mon matériel est possible à découper, mais je ne suis pas sûr que ce soit la méthode la plus judicieuse dans ma configuration. Décrocher les bouteilles pleines est déjà largement suffisant pour me rendre plus léger d'un bon bout et conserver des bonnes prises pour l'éventuel sauveteur. Si mes bouteilles sont en acier je n'emporte pas de plombs. Ton histoire semble assez terrible de ne pas réussir à remonter un équipier à deux à cause de son poids. Je suppose qu'il devait avoir une grosse configuration et une combinaison étanche, pour faire du 55m et avoir un givrage. C'est vraiment pas de chance d'avoir autant de défaillance synchronisées. Je vais essayer de retrouver dans le forum cette histoire.
  13. Bonjour, J'avais entendu la technique du parachute qui remplace le système de flottabilité, mais je n'ai pas encore essayé, il faudrait que je fasse cet essai d'ailleurs. La technique de palmer à la verticale sera sûrement la plus instinctive. Mais il ne faut pas s’essouffler non plus. Si vous identifiez la position de la perforation, que ce soit dans la stab, wing ou combi étanche. Il suffit de positionner le trou en position basse pour conserver une grande partie de l'air utile à la flottabilité. Il ne sera normalement pas utile d'avoir un besoin de capacité totale du système de flottabilité car les bouteilles ne seront plus pleines en fin de plongée. Selon les cas de figurent elles seront même positives donc utiles à la flottabilité. Personnellement je n’abandonnerai pas la totalité d'un scaphandre pour une remontée d'urgence contrôlée depuis 40m.
  14. Bonjour my_papahi, Voici mon opinion à tes questions: 1) Les Maldives ça vaut forcément le coup sous l'eau et tu dois le savoir si tu y es allé 2 fois. En fonction des saisons il y a des emplacements plus recommandés que d'autres. Les questions 2 à 4 je ne peux pas t'aider. Par contre, je te conseille vivement de profiter des voyages lointains tant que ton enfant a moins de 2 ans car il paiera très peu pour voyager et après 2 ans ce sera beaucoup plus cher. Après, à 14 mois il va sûrement marcher, donc selon le profil de l'enfant ta femme risque de ne pas pouvoir bronzer aussi longtemps et tranquillement qu'elle l'espère. Si tu trouves un endroit où ils te gardent l'enfant c'est super, mais pas facile à trouver pour cet âge là.
  15. Bonjour, Pour expérience personnelle, je trouve les plongées du bord à El Quseir - Rohanou Beach Resort très bien. Plein de vie sous l'eau, bonne visibilité, belle infrastructure de mise à l'eau.
×
×
  • Create New...